M.C. Beaton, Hamish MacBeth T2, Death of a Cad

Après un premier tome qui m’avait un peu laissée sur ma faim mais m’avait donné envie de retrouver le personnage principal, voici Death of a Cad, qui laisse présager une série très sympathique.

Un an après avoir résolu un meurtre à la place de sa hiérarchie, Hamish MacBeth occupe toujours son poste de policier dans le village de Lochdubh. L’inspecteur chargé de l’enquête n’a pas mentionné son rôle crucial lors du rapport d’enquête, et Hamish continue à mener une vie tranquille dans un endroit où il ne se passe pas grand-chose. Néanmoins, une nouvelle ne va pas tarder à le surprendre : Priscilla, dont il est amoureux, rentre de Londres avec Henry, auteur d’une pièce de théâtre à succès… également son nouveau fiancé. Les parents de Priscilla se réjouissent de la voir enfin se marier et invitent un petit groupe trié sur le volet pour fêter les fiançailles. Les profils les plus disparates sont réunis, les invités ayant pour la plupart été attirés par la possibilité de rencontrer la figure mondaine du moment.

Se retrouvent notamment Diane et Jessica, deux meilleures « amies » qui passent le roman à se lancer des remarques désagréables. L’une est jolie, l’autre non, et toutes deux ont vécu une histoire avec le Capitaine Peter Bartlett, également présent. Parmi les invités, notons également un couple aristocratique qui ne supporte pas le capitaine, un couple bourgeois dont la femme a eu une aventure avec le capitaine, un amateur de chasse ou encore, une parente isolée et gentille perdue dans cette assemblée de langues de vipère.

D’emblée, malgré son succès auprès des femmes, le capitaine apparaît comme un personnage grossier, voire répugnant, qui se lave les doigts de pied avec la brosse à dents de l’invité avec qui il partage une salle de bain, et vole un objet appartenant aux Halburton-Smythe, ses hôtes. La plupart des personnages ont des griefs à l’encontre du capitaine et si ce n’est pas le cas, il est assez doué pour susciter rapidement l’antipathie de son entourage. On le comprend immédiatement, c’est lui qui sera la victime de ce 2e tome. Il est retrouvé mort à la suite de ce qui ressemble à un accident de chasse… mais heureusement, Hamish a tôt fait de remettre en question la thèse de l’accident privilégiée par sa hiérarchie. Bien qu’écarté dans un premier temps de l’enquête par un inspecteur jaloux, Hamish finira par jouer un rôle capital dans la résolution de l’affaire.

Un deuxième tome qui évite certaines maladresses du premier opus, tout en construisant un peu plus la personnalité de cet enquêteur atypique. Sa relation avec Priscilla évolue et donne lieu à des passages plutôt divertissants. Un polar cosy qui fonctionne bien grâce au cadre écossais mis en valeur, aux touches d’humour, aux personnages un peu ridicules et à un enquêteur malin, attachant et assez hors normes. Un petit plaisir de (presque) hiver à ne pas bouder !

214 p

M.C. Beaton, Hamish MacBeth T2, Death of a Cad, 1987

De M.C. Beaton sur ce blog :

Agatha Raisin :

Hamish MacBeth :

The Travelling Matchmaker :

4 thoughts on “M.C. Beaton, Hamish MacBeth T2, Death of a Cad

    1. C’est bien mon dilemme en regardant ma PAL « urgente » :o)… et la quinzaine de romans de Hamish MacBeth qui m’attendent ! En tout cas j’ai commencé récemment et dévore cette série avec 4 livres depuis novembre !

  1. Hello, hello ! 🙂 J’espère que tout va bien chez toi, Lou ! et j’espère que tu as bien reçu l’enveloppe en provenance des Alpes qu’on a postée pour toi il y a 15 jours… (parfois, le courrier se perd et hiberne ^_^). A très bientôt, bises fondantes ! 😉

    1. Hello Fondant, j’espère que tu as bien reçu mon petit mail et que depuis, ma missive noëlesque est arrivée jusqu’à toi :o) De très belles fêtes du nouvel an et de douces vacances ! Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *