Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2015

Salon du livre 2015

salon du livre 2015_01.jpg

Il y a quelques jours s'est tenu le Salon du Livre 2015. Une fois de plus, j'y étais et on peut dire que j'ai bien mis à profit les quelques heures que j'y ai passées. Et avant d'aller plus loin, je tenais à remercier encore l'auteur Fabrice Bourland et Marie-Laure des éditions 10-18 grâce à qui j'ai eu une invitation pour le salon du livre !

salon du livre 2015_02.jpg

Alors, bien évidemment, j'ai commencé mon Salon du Livre en apportant un café (tiède... hum!) à Fabrice Bourland, qui m'a dédicacé son dernier roman. Comme d'habitude, c'est toujours très agréable de discuter avec cet écrivain de l'univers un brin déjanté de sa série des Détectives de l'Etrange, qui mêle mystère, enquêtes et surnaturel dans les années 1930. Je suis la série depuis ses débuts et attends avec impatience de lire le dernier opus !

salon du livre 2015_03.jpg

Anne Perry était en signature juste à côté. Cryssilda m'a offert La Disparue d'Angel Court (merci encore pour ce joli cadeau !). J'ai profité de cette deuxième rencontre avec la reine du polar pour lui parler des challenges British Mysteries et Anne Perry, et plus particulièrement, des blogueuses qui tous les mois mettent à l'honneur un roman de la série Thomas et Charlotte Pitt ! Mesdames, vous pouvez être fières de vous !

salon du livre 2015_04.jpg

Ensuite, Cryssilda est allée faire la bise à Peter May et m'a fortement incitée à lire un de ses romans en particulier (jusqu'ici j'ai lu L'Homme de Lewis et Soie m'a offert le premier de la série, que je n'ai pas encore lu). J'ai en tout cas été ravie de rencontrer cet auteur très sympathique.

salon du livre 2015_05.jpg

J'ai également revu avec plaisir Cécile Ladjali que j'avais déjà rencontrée à deux reprises, et dont j'avais énormément apprécié Les Vies d'Emily Pearl. Je suis repartie avec ses deux dernières publications, un roman autobiographique et un essai poétique - il me semble, mais je n'ai fait que le feuilleter pour l'instant.

salon du livre 2015_06.jpg

Par hasard, j'ai vu que Cécile Coulon était présente. Ayant beaucoup apprécié Le Roi n'a pas sommeil, je me suis fait dédicacer son premier roman aux accents américains lui aussi. 

salon du livre 2015_07.jpg

Grâce à Isil et Yueyin, j'ai eu le plaisir de rencontrer Gaëlle Nohant et de découvrir qu'elle venait de publier son deuxième roman. Lorsque j'ai ouvert mon blog fin 2006, le blog de Gaëlle a été un des premiers que j'ai découverts. J'ai ensuite été conquise par son roman L'Ancre des Rêves, un roman aux accents fantastiques et bretons vraiment original. Je me réjouis d'avoir pu rencontrer Gaëlle après toutes ces années et j'ai hâte de découvrir son nouveau livre! Au passage, la fougue de Yueyin nous a permis de découvrir le carré VIP !

salon du livre 2015_08.jpg

Au final voici mon bilan : au total j'ai fait signer un roman que j'avais déjà (celui de Fabrice Bourland), ai reçu le dernier Anne Perry en cadeau, ai acheté deux albums jeunesse pour Baby Lou et 7 livres pour moi. En dehors des romans dédicacés, j'ai craqué pour un Machado de Assis ainsi que Lanark chez Métaillé. En tout cas, j'ai de belles lectures devant moi !

Quant à Baby Lou, grâce à l'album Où se cache la sorcière ? elle sait désormais dire "caco" (pour crapaud) et "bouuuuh" (pour le fantôme) et, si elle n'a pas compris qu'il fallait chercher la sorcière, elle cherche en tout cas activement le chat !

Une visite au salon bien remplie, mais qui n'aurait pas été si réussie sans les copines "blogosphériques" : Cryssilda, Isil, mes acolytes victoriennes de longue date, Yueyin que j'étais très heureuse de rencontrer enfin après toutes ces années à se connaître de loin, mais aussi ma chère Romanza croisée par hasard (et que je revois dans quelques jours...) et son amie blogueuse Un Livre Un Thé. Merci les filles pour ces bons moments passés ensemble !

A l'année prochaine et d'ici là, bonnes lectures !

01/03/2015

Bilan de mes lectures de janvier et février 2015

Une fois n'est pas coutume, je fais mon bilan de lecture le premier du mois !

Un début d'année où j'ai suivi mes envies, farfouillé dans ma PAL ou dévoré des titres juste achetés, avec plaisir et une certaine logique. La preuve en est : ma lecture actuelle de The Painted Bridge, roman néo-victorien dans lequel une femme est internée dans un asile à la demande de son époux (dans ma PAL depuis au moins un an). Une lecture qui suit celle de La Chambre des Âmes, dont le récit se déroule dans un petit asile au fin fond de la campagne anglaise et dans lequel un médecin réputé se livre à une expérience sur les supposés bienfaits de la narcose prolongée (achat compulsif).

Récits fictifs ou autobiographiques lus ces deux derniers mois

Chroniques à venir... !

broughton_reves-cruels.jpg boston_bubonic britain.jpg

bourland serpent de feu.jpg tallis_chambre des ames.jpg

rutledge faith bass darling.jpg angelou-lady-b.jpg berberova_mal noir.jpg

Rhoda Broughton, Rêves Cruels : une Victorienne que je ne connaissais pas !

Philippa Boston, Bubonic Britain : j'avais parlé ici de Deadly Jobs et de Blitz Britain, à destination des personnes apprenant l'anglais. Un nouveau thème joyeux avec la grande peste de Londres !

Fabrice Bourland, Le Serpent de Feu : je suis une fidèle de cette série Grands Détectives et c'est en m'apprêtant à lire le tout dernier tome des aventures de Singleton et Trelawney que j'ai réalisé que je n'avais toujours pas lu l'opus précédent. J'y ai remédié de ce pas et grand bien m'en a pris, je me suis régalée !

Frank Tallis, La Chambre des âmes : jusqu'ici, malgré ses belles couvertures, je n'avais pas cédé à l'appel de la série de cet auteur se déroulant à Vienne. Mais lorsque j'ai lu "asile", "Angleterre années 50", "fantômes", j'ai eu de suite envie de découvrir ce roman-là.

Lynda Rutledge, Le Dernier Vide-Grenier de Faith Bass Darling : j'ai hésité plusieurs fois devant ce roman en librairie et je me réjouis d'avoir finalement succombé. Un très joli roman.

Maya Angelou, Lady B : je n'ai pas encore lu Je sais pourquoi l'oiseau chante en cage qui est dans ma PAL, mais ce récit autobiographique traitant des relations d'Angelou avec sa mère m'a énormément plu. Un livre touchant sur deux fortes personnalités.

Nina Berberova, Le Mal Noir : un court récit que j'ai trouvé assez étrange, presque déstabilisant. J'en ressors intriguée et curieuse de mieux connaître l'auteur.

 Un album

BD_crumrin_apprentie sorciere.jpg

 Des albums jeunesse

album_pelagie en hiver.jpg album_penelope connait les couleurs.jpg

album_wells_yoko.jpg wells_charles timide.jpeg varley_au-revoir-blaireau.jpg

iriyama_petit ours blanc a un an.jpg  album_hiver famille souris.gif albums_crocky a mal aux dents.jpg

(hormis Pénélope connaît les couleurs, dont le billet n'est pas encore en ligne, vous pouvez cliquer sur les couvertures pour accéder à mon avis)

*****

Et vous, des coups de coeur dans vos lectures de ce début d'année ?

 

22/02/2015

Challenge British Mysteries 2014 : le recap

British Mysteries.jpg

*****

Un grand merci à tous les participants pour leurs billets au cours de cette 2e édition du challenge British Mysteries ! Je traque encore des liens et vous invite à m'indiquer les liens manquants à la suite de ce billet.

Après quelques hésitations, je suis bien tentée par une troisième édition du challenge. Seriez-vous de nouveau prêts à m'accompagner pour traquer brigands et phénomènes inexpliqués au UK et en Irlande ?

En attendant, voici vos billets, où d'autres amoureux des livres pourront puiser d'excellentes idées de lecture !

*****

Les participants et leurs billets - 2e édition :

Bianca - 21 billets

Christos & Amélie Callot, L'énigme des tableaux fantômes

Fabrice Colin, Les Vampires de Londres

Ann Granger, Un Intérêt particulier pour les morts

Agnès Laroche, Le fantôme de Sarah Fisher

Kate Mosse, Sépulcre

Anne Perry, Pitt, T12, Belgrave Square

Anne Perry, Pitt, T13, Le Crucifié de Farriers' Lane

Anne Perry, Pitt, T14, Le Bourreau de Hyde Park

Anne Perry, Traitors Gate

Anne Perry, Pentecost Alley

Anne Perry, Ashworth Hall

Anne Perry, Brunswick Gardens

Anne Perry, Bedford Square

Anne Perry, Half Moon Street

Anne Perry, La Conspiration de Whitechapel

Anne Perry, Southampton Row

Anne Perry, Seven Dials

Anne Perry, Long Spoon Lane

Holly Webb, Maisie Hitchins T1 : L'affaire des pièces volées

Holly Webb, Maisie Hitchins T2 : L'affaire du collier d'émeraude

BD, Herik Hanna & Eric Canete, Sept Détectives

Choupynette - 1 billet

Ken Follett, La Marque de Windfield

Claudialucia ma librairie / medium victorien -

Horace Walpole, Le château d'Otrante

Coccinelle -

 

Coralie / medium victorien -

Agatha Christie, Le meurtre de Roger Ackroyd

Susan Hill, La dame en noir

Le Cottage de Myrtille -

Linda Newbury, De Pierre et de Cendre

Fanny / Gardien de Highgate Cemetery - 3 billets

Anne Perry, Pitt, T13, Le Crucifié de Farriers' Lane

Anne Perry, Pitt, T14, Le Bourreau de Hyde Park

Anne Perry, Traitors Gate

Anne Perry, Ashworth Hall

BD, Djian, Etien, Legrand, Les Quatre de Baker Street (T1)

FondantOChocolat

Agatha Christie, Cinq petits cochons

Agatha Christie, A l'hôtel Bertram

Agatha Christie, Un cadavre dans la bibliothèque

Ken Follett, La Marque de Windfield

Daphne du Maurier, Rebecca

John Harwood, La Séance

Anne Perry, Le Secret de Noël

Anne Perry, La promesse de Noël

Anne Perry, Un Noël plein d'espoir

Patricia Wentworth, Le Légende de Coldstone

Patricia Wentworth, Miss Silver entre en scène

Patricia Wentworth, La Maison du Loch

Jacqueline Winspear, Maisie Dobbs

Série TV Hercule Poirot : Tragédie à Marsdon Manor / Le Mystère des Cornouailles / Vol de Bijoux à l'Hôtel Métropole

George -

Wilkie Collins, Poor Miss Finch

Hilde - 2 billets

Ken Follett, La Marque de Windfield

Ann Granger, Ross, T1, Un intérêt particulier pour les morts

Lou - 14 billets

James Bradley, Le Résurrectionniste

Wilkie Collins, The Ghost's Touch

Christopher Edge, Twelve Minutes to Midnight

Christopher Edge, Shadows of the Silver Screen

Anne Fine, The Devil Walks

Kylie Fitzpatrick, La Neuvième Pierre

Ann Granger, Un Intérêt particulier pour les morts

Elizabeth Jenkins, Harriet

Vita Sakville-West, Le Diable à Westease

Dan Waddell, Code 1879

Dan Waddell, Depuis le Temps de vos Pères

BD, Fourquemin et Derrien, Miss Endicott T1

BD, Mara, Clues, T1, Sur les Traces du Passé

BD, Mara, Clues, T2, Dans l'Ombre de l'ennemi

Maggie -

 

Marjorie - Chroniques littéraires (son billet de présentation) / medium victorien - 

Kate Summerscale, La Déchéance de Mrs Robinson

 

Mrs Figg / résidera à Baker Street - 1 billet

Gyles Brandreth, Oscar Wilde et le mystère de Reading

Anne Perry, Monk, Une Question de Justice

Nag -

 

Petit_speculoos -

Gail Carriger, Sans âme

Ann Granger, Un intérêt particulier pour les morts

Kate Morton, Le Jardin des Secrets

Kate Morton, Les Heures Lointaines

Anne Perry, Rutland Place

Purplevelvet / gardien de Highgate Cemetery -

Agatha Christie, A l'hôtel Bertram

Agatha Christie, Le Crime de l'Orient-Express

Anne Perry, Le Mystère de Callander Square

Collectif, Eight Victorian Ghost stories

S.A. Steeman, L'Assassin habite au 21

BD, Derrien et Fourquemin, Miss Endicott T1

Rachel -

 

Samarian -

 

Sharon - 5 billets

Andrew Lane, Les Premières Aventures de Sherlock Holmes, L'Ombre de la Mort

Gyles Brandreth, Oscar Wilde et les crimes du Vatican

Agatha Christie, The Mysterious Affair at Styles

Christopher Edge, Dernière séance avant minuit

Anne Perry, Le Spectacle de Noël

Shelbylee - 1 billet

 

Soie - 16 billets

Agatha Christie, Le Couteau sur la Nuque

Agatha Christie, Miss Marple au club du mardi

Agatha Christie, Le Meurtre de Roger Ackroyd

Kylie Fitzpatrick, La Neuvième Pierre

Ken Follett, La Marque de Windfield

Anne Perry, Le Bourreau de Hyde Park

Anne Perry, Un étranger dans le miroir

Anne Perry, Pitt, T12, Belgrave Square

Anne Perry, Pitt, T13, Le Crucifié de Farriers' Lane

Anne Perry, Pitt, T14, Le Bourreau de Hyde Park

Anne Perry, Pentecost Alley

S.A. Steeman, L'Assassin habite au 21

Dan Waddell, Code 1879

Dan Waddell, Depuis le Temps de vos Pères

BD, Vehlmann et Bodart, Green Manor, Intégrale

BD, Djian/Etien/Legrand, Les Quatre de Baker Street T1 - L'affaire du rideau bleu

 Syl / résidera à Baker Street - 1 billet

Rodolphe et Wens, London, T1 La Fenêtre fantôme & T2 Le Carnet volé

Titine - 1 billet

Dan Waddell, Code 1879

Dan Waddell, Depuis le Temps de vos Pères

Virgule avait publié plusieurs billets cette année mais a fermé son blog depuis.

17/02/2015

Yann Walcker et Mathilde Lebeau, Crocky le crocodile a mal aux dents

albums_crocky a mal aux dents.jpgRécemment, nous avons un accueilli chez nous un petit filou qui est venu bien équipé côté lectures. Pendant son court séjour il m'a demandé de lui lire cet album offert par son école à Noël.

Crocky est une rock star. Dans la jungle, il a un succès fou auprès des autres animaux qui lui offrent des friandises en quantité. Mais un jour il a mal aux dents et rien n'y fait : il est contraint d'aller voir le singe dentiste-guérisseur. Crocky est mort de peur mais le singe lui soigne une carie. Tout va mieux et Crocky peut donner son concert du soir comme prévu. Heureusement, cette fois-ci ses fans lui offrent une brosse à dents géante au lieu de lui apporter des bonbons. Eh oui, morale de l'histoire, il faut se laver les dents, même si cela prend du temps avec toutes les dents que Crocky a !

L'histoire est agréablement écrite, ni très longue, ni trop basique. Les illustrations sont très réussies et ajoutent une touche d'humour. Pédaogique et ludique à la fois !

ann Walcker et Mathilde Lebeau, Crocky le crocodile a mal aux dents, albums jeunesse, editions auzou, challenge je lis aussi des albums

 

 

32 p

Yann Walcker et Mathilde Lebeau, Crocky le crocodile a mal aux dents, 2011

albums2015.jpeg

 

 

 

13/02/2015

Susan Varley, Au Revoir Blaireau

varley_au-revoir-blaireau.jpg J'ai emprunté cet album en raison du type d'illustrations que je qualifierais (peut-être à tort) "d'anglais". Effectivement, j'ai retrouvé la délicatesse, les couleurs douces et les animaux personnifiés que j'apprécie chez Beatrix Potter, A. A. Milne ou plus récemment, Rosemary Wells.

Très apprécié de tous ses amis, Blaireau leur annonce qu'il va bientôt partir dans le grand tunnel. Et en effet, une nuit, bien installé près du feu, Blaireau s'endort pour la dernière fois. Ses amis sont inconsolables. Les jours passent, la tristesse reste. Puis les animaux finissent par échanger leurs souvenirs. Tous gardent un souvenir particulier de Blaireau, qui a joué un rôle important dans leur vie à moment donné. Cette conversation les aide à faire leur deuil et à aller de l'avant en se remémorant de merveilleux instants. Et, peut-être que là où il est, Blaireau les entend.

Cet album aborde le sujet le plus difficile qui soit avec subtilité. Un beau livre, qui se termine sur une note positive.

4,5coeurs.jpg

 

 

48 p

Susan Varley, Au Revoir Blaireau, 1984

albums2015.jpeg

 

10/02/2015

Rosemary Wells, Charles le Timide

wells_charles timide.jpegAprès avoir lu Yoko, j'ai de suite essayé de trouver d'autres albums de Rosemary Wells. Mon choix s'est porté sur Charles le Timide, dont la couverture m'a de suite plu.

Charles est fils unique. Il mène une vie heureuse avec ses parents qui l'adorent. Malheureusement pour lui, il est tellement timide qu'il n'arrive à parler à personne lorsqu'on s'adresse à lui. Gênés de le voir si mal à l'aise en public, ses parents essaient de le forcer à sortir de sa coquille en l'inscrivant à de la danse ou au foot américain. Deux tentatives qui se soldent par un échec. Puis les parents devant s'absenter, ils confient Charles aux bons soins d'une certaine Mme Martin. La soirée commence mal mais lorsque la baby-sitter fait une chute dans les escaliers, le petit réussit à réagir. Il prend soin d'elle et appelle l'hôpital et les pompiers, devenant le héros de la soirée et faisant la fierté de ses parents.

"Alors chacun s'écria : Bravo Charles, c'est très bien !" Mais Charles ne répondit (page suivante) rien.

J'ai de nouveau été conquise par l'univers doux et travaillé de Rosemary Wells, par ses personnages attachants et mignons tout plein. L'histoire est adorable, en revanche, contrairement à ce qui se passait dans Yoko, la situation n'évolue pas à la fin. Pas de morale de l'histoire donc, ni de progression possible. Néanmoins, est-ce que ce n'est finalement pas plus probable qu'un happy end où tous les problèmes sont résolus ?

4coeurs.jpg

 

 

30 p

Rosemary Wells, Charles le Timide, 1988

albums2015.jpeg

07/02/2015

Satoshi Iriyama, Petit Ours Blanc a un an

iriyama_petit ours blanc a un an.jpgJ'ai emprunté cet album à la médiathèque parce que Baby Lou avait justement un an, sans vraiment m'attendre à grand-chose. Et pourtant, j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce livre que j'envisage finalement de lui offrir.

Par une nuit d'hiver, Ours vert et Ourse rouge ont un Bébé Ours tout blanc. Au fil des saisons, ils vont accompagner leur petit dans les premiers moments importants de sa vie. J'ai été très touchée par l'histoire dans laquelle les jeunes parents se reconnaîtront inévitablement. Les illustrations accompagnent avec beaucoup de tendresse les échanges pleins d'amour entre Petit Ours et ses parents. Un album adorable !

LC autour des sentiments dans le cadre du challenge Je lis auss des albums.

5coeurs.png

 

 

32 p

Satoshi Iriyama, Petit Ours Blanc a un an, 2006

albums2015.jpeg

04/02/2015

Rosemary Wells, Yoko

album_wells_yoko.jpgC'est mon neveu qui a déniché cet album lorsque, pour limiter le nombre d'emprunts à la médiathèque, nous lui avons demandé de choisir un seul livre pour lui, sa soeur et Baby Lou. Et c'est une petite perle qu'il a su trouver !

Yoko est la risée de ses camarades à l'école lorsqu'il est l'heure du déjeuner. Alors que les autres mangent pour la plupart des sandwichs, la petite apporte des sushis préparés avec amour par sa maman. Pour les enfants, c'est un plat tout simplement dégoûtant. Pour le quatre heures, sa glace aux haricots rouges suscite le même type de commentaires. La maîtresse Mlle Jenkins décide d'organiser un déjeuner international pour que Yoko fasse découvrir ses sushis et ne soit plus la risée de tous. Tout le monde joue le jeu. L'un apporte de l'Irish stew, un autre de la soupe aux noix ou encore des pâtes italiennes. Les enfants doivent goûter à tout et dévorent... mais laissent tous les sushis. Heureusement pour Yoko, Timothée a encore faim et décide de les goûter. C'est le début d'une belle amitié.

Traitant d'amitié et de tolérance, l'histoire compte suffisamment de rebondissements pour intéresser les enfants (à partir du moment où ils arrivent à suivre une histoire un peu longue) aussi bien que leurs parents.

J'ai découvert avec grand plaisir l'univers plein de douceur de Rebecca Wells. On pense un peu à des illustrateurs tels que Beatrix Potter mais les dessins mêlent ici un style anglais avec un personnage évoquant le Japon de par son prénom et son mode de vie (une maman en kimono, des repas de sushis...). Sa maman l'appelle d'ailleurs "Ma petite fleur de cerisier". Un album bien pensé, à découvrir !

4,5coeurs.jpg

 

 

32 p

Rosemary Wells, Yoko, 1998

albums2015.jpeg

31/01/2015

Kazuo Iwamura, L'Hiver de la famille Souris

album_hiver famille souris.gif

Voilà une autre lecture parfaite pour vos petits cet hiver ! Je suis tombée sur cet album un peu par hasard puis en le lisant, de vieux souvenirs sont remontés à la surface et j'ai réalisé que j'avais adoré cet album quand j'étais petite. J'avais complètement oublié le titre ou la couverture mais c'est en voyant une planche avec la famille Souris prête à jouer aux petits chevaux que j'ai reconnu les pions et que, d'un seul coup, je me suis souvenue de mon ancien enthousiasme pour ce livre.

La famille Souris est bien au chaud chez elle au coeur de l'hiver, dans un foyer si douillet qu'on aimerait bien y trouver une petite place nous aussi ! Les femmes font la cuisine et préparent des chaussons à la fraise. Les hommes bricolent, fabriquent des luges et des pions pour jouer aux petits chevaux (pour le choix des activités de chacun n'oubliez pas que l'album date des années 1980). Le petit Benjamin promène son camion et cherche des objets à livrer (même s'il en chaparde aussi à cet effet). Nous partageons les activités conviviales de cette famille qui passe de si bons moments ensemble. Puis les Souris sortent profiter de la neige...

Un bel album sur la famille, l'hiver, le partage et les petits détails qui font de la vie ensemble une réussite. Sans doute parce que j'ai lu cet album avec un regard d'enfant, je me suis attachée à cette famille Souris au point de feuilleter plusieurs fois l'album après relecture. J'ai découvert qu'il existe un album Les Quatre Saisons de la famille Souris que j'ai bien envie d'offrir à Baby Lou quand elle aura poussé encore un peu.

4,5coeurs.jpg

 

 

30 p

Kazuo Iwamura, L'hiver de la famille Souris, 1985

albums2015.jpeg

28/01/2015

L'Hiver de Pélagie

album_pelagie en hiver.jpgPélagie est une sorcière qui déteste l'hiver. Elle vit dans un immense manoir biscornu comme je les adore mais sa vie est gâchée par le froid, la neige et le ciel gris. Elle cherche alors dans son grimoire une formule magique qui pourrait mettre un terme à tout cela. La solution est vite trouvée et grâce à elle, le soleil brille sur sa propriété. Sauf que les inconvénients ne manquent pas, à commencer par les gens qui colonisent son jardin pour se dorer la pilule en plein hiver. Au final, l'hiver ce n'est pas si mal si l'on reste au chaud avec un bon chocolat à portée de main !

album-WINNIE-IN-WINTER-1.jpg

album2-WINNIE-IN-WINTER.jpg

Source : Winnie the Witch

Je cherchais un album tout indiqué pour la saison et celui-ci m'a beaucoup plu. L'histoire est sympathique mais ce sont surtout les illustrations qui valent le détour. Elles fourmillent de détails et plairont à ceux qui aiment les ambiances loufoques, les grandes bicoques un brin mystérieuses et les gentilles sorcières avec toute leur panoplie, bestioles y compris. On sent de suite la touche British dans les illustrations de Korky Paul, qui a remporté un certain nombre de Prix pour ses albums.

En anglais, l'album s'intitule Winnie in Winter. Dommage que le prénom n'ait pas été conservé lors de la traduction.

4coeurs.jpg

 

 

28 p

Korky Paul & Valérie Thomas, L'Hiver de Pélagie / Winnie in Winter, 1996

l'hiver de pelagie,korky paul,valerie thomas,winnie in winter,editions milan,albums jeunesse,sorciere,hiver,editions milan

24/01/2015

William Goolrick, La Chute des Princes

goolrick_CHUTE-DES-PRINCES_414.jpegJe suis loin d'être venue à bout de ma PAL de la rentrée littéraire de septembre, mais une lecture m'aura vraiment marquée en fin d'année dernière, à savoir La Chute des Princes de Robert Goolrick.

Il y est question d'un ex-trader aujourd'hui libraire chez Barnes & Nobles. Notre narrateur vit seul et chichement, aussi, lorsqu'il nous décrit la fin de ses études, son stage et sa prodigieuse ascension sociale, on se demande toujours quand et comment se produira sa chute.

Le lecteur plonge dans le New York des années 1980 et ressent de suite l'intensité de cette décennie, vibrante, flamboyante, excessive mais aussi égoïste et impitoyable. D'un côté le boulot, l'entraînement avec le coach personnel à 6 heures du matin, la limousine de la firme, les journées à rallonge et la compétition poussée à son extrême ; de l'autre, les soirées avec les collègues, les mauvais restos hors de prix, les beuveries, les rails de coke, le sexe dans des endroits glauques (des toilettes, un coin de rue) avec des inconnu(e)s, les quelques rares heures de sommeil. Sur le plan matériel, on passe du studio miteux de l'étudiant à de splendides appartements refaits entièrement par l'architecte ou le décorateur branchés du moment. Les costumes valent plusieurs milliers de dollars. Si quelque chose coûte vraiment trop cher, alors il devient indispensable. Les week-ends, on file à Las Vegas ou Miami claquer son argent dans des fêtes. Se succèdent sans cesse les filles (qui n'auront jamais de vraie carrière, même lorsqu'elles sont plus intelligentes). Parfois des prostituées. Sans parler des discussions où chacun se vante d'avoir eu l'expérience la plus osée, la plus bizarre (par exemple d'avoir eu des relations sexuelles avec un animal ou d'avoir été la cause d'un suicide). Car c'est une génération pour qui tout est permis. Et pour qui l'argent est la seule valeur qui soit. Dépenser, c'est le but de leur vie.

Au fur et à mesure, l'ambiance se modifie imperceptiblement, devient plus sombre. Une fille retrouvée morte lors d'un week-end. La menace du SIDA. Un collègue d'une vingtaine d'années qui meurt d'un arrêt cardiaque. Un autre qui se jette par la fenêtre après avoir reçu un coup de fil et pris le soin d'enlever ses chaussures de marque.

Non seulement Goolrick livre un portrait très vivant de cette période, mais il parvient à le faire sans sombrer dans le manichéisme. Il serait si facile d'observer les protagonistes avec détachement et de les condamner en crachant de suite sur leur immoralité. Or, si les vices et les faiblesses des jeunes traders ne manquent pas dans ce roman, le narrateur parvient à nous être sympathique. Certes, il a désormais du recul sur sa jeunesse et mesure pleinement ses erreurs. Toutefois, il se contente de narrer des faits, sans chercher à s'auto-justifier, à s’apitoyer sur son sort ou, au contraire, à se flageller moralement. Sa situation actuelle nous le rend quelque peu sympathique, même si on ne peut pas s'empêcher de penser qu'il a perdu de sa superbe par rapport à ces années de dérives et d'excès.

Un roman subtil, extrêmement bien construit et tout simplement passionnant, qui m'a donné envie de relire Goolrick et de découvrir enfin le célèbre roman de Tom Wolfe.

Merci beaucoup aux éditions Anne Carrière et à Babelio pour cette découverte.

4coeurs.jpg

 

 

230 p

William Goolrick, La Chute des Princes, 2014

19/01/2015

Fermeture de la librairie Marissal Bücher

20150118_090123.jpg

C'est une librairie emblématique qui a fermé ses portes à Paris samedi soir, après 33 ans d'existence. Marissal Bücher, tenue par des libraires Allemands et réputée des germanophiles, faisait co-exister les cultures française et allemande en proposant des textes allemands dans ces deux langues, mais aussi des livres français traduits en allemand. La sélection était intéressante, exigeante. Il est vrai que les prix des livres allemands étaient parfois sensiblement plus élevés que le prix proposé en Allemagne (et, a fortiori j'imagine, sur Internet). La hausse des coûts a eu raison de cette belle librairie, située au coeur de Paris, juste derrière le Centre Pompidou. Ses gérants n'ont pas eu la possibilité de trouver un autre local et c'est ainsi une nouvelle page qui se tourne bien tristement pour les Parisiens amoureux des livres.

Au cours des dernières semaines, la librairie a cherché à écouler son stock grâce à des remises importantes. Ayant découvert par hasard sa fermeture en passant à côté (nous nous y rendons de temps en temps), nous avons choisi un certain nombre de titres, notamment pour Baby Lou. Nous avons découvert grâce à Marissal Bücher un certain nombre de titres bilingues, un vrai bonheur pour nous puisque nous pourrons partager plus facilement les mêmes lectures.

Voici les livres que nous avons ainsi choisis avant que la librairie ne disparaisse.

20150118_090355.jpg

Albums jeunesse en allemand :

Gute Nacht et Meine Fahrzeuge pour les plus jeunes. Deux livres en papier fin ultra-résistant (voyons s'ils passent l'épreuve Baby Lou!)

Zogg : l'histoire d'un petit dragon

Erste Geschichten von Schnuller, Bett und Töpfchen : à partir de 2 ans, un livre pédadogique mettant en scène quelques grandes étapes de la vie de bébé

Eule Ella feiert Geburstag : un recueil de petites histoires, pour des enfants susceptibles de suivre une histoire un peu longue, avec pas mal de texte

20150118_090520.jpg

Albums jeunesse bilingues français-allemand :

L'univers de ma maison : Un imagier

On ne mange pas les mouches et Lucie aime les histoires : A priori plutôt adapté à partir du moment où l'enfant suit de petites histoires, les textes étant brefs

Le Fileur de Couleurs / Charlie le Chat et le Chien tacheté / Quelque chose de particulier : Pour des enfants un peu plus grands, des albums au graphisme très soigné, aux histoires moins simples

20150118_090553.jpg

Et enfin...

La décision de Britta Böhler : un roman sur Thomas Mann

Die Drei und der Meister des Todes : un roman pour adolescents (pour travailler mon allemand)

Das grosse Theater : un superbe album fait uniquement d'illustrations extrêmement détaillées. Pour les petits mais au moins autant pour les grands !

*****

J'espère que les libraires de Marissal Bücher arriveront à trouver un autre local et pourront poursuivre l'aventure sous une autre forme. En attendant, cela montre encore une fois à quel point il faut soutenir les librairies indépendantes qui nous sont chères.

18/01/2015

Que s'est-il passé chez moi en 2014 ?

20141023_152310.jpg

Photo : Copyright MyLouBook

2014 fut une année bien remplie !

Cela n'a pas été sans conséquence sur mes lectures et ma présence sur ce blog.

Avec beaucoup de lectures non chroniquées 

Le_Clezio_Sirandanes_2.jpg ferdjoukh_minuit cinq.gif murgia_guerre saints.jpg

larizza_le-best-seller-de-la-rentree-litteraire-recto.jpg ben kemoun_halloween pire qu'ha01.jpg montardre_nuit de la sorciere.jpeg

bottet_encyclopedie_sorcieres et autres jeteuses de sort.jpg king_le-singe-suivi-de-le-chenal-stephen-king-9782290313978.gif bradbury_arbre-d-halloween.jpg

 st james_haunting of maddie clare.jpg perry_bourreau-hyde-park.jpg

trevor_enfants de dynmouth.jpg mathie_douze-tribus-hattie.jpg goolrick_CHUTE-DES-PRINCES_414.jpeg

wooding_qui-veut-tuer-alaizabel-cray---1993642.jpg webb_pressentiments.JPG boston_The_Fortunes_of_John_de_Courcy.jpg

Ainsi qu'une BD et des albums jeunesse que je ne fais pas figurer ici car la liste est longue.

Malgré ce retard dans les chroniques, de très bons souvenirs de lecture en 2014

waddell-code-1879.gifgranger_interet particulier pour les morts.jpg trevor_enfants de dynmouth.jpg

jenkins_harriet.jpg boston_blitz britain.gif keane_cuisiniere.JPG

preston_frankie pratt.JPG mc ewan_Operation-Sweet-Tooth.jpg mathie_douze-tribus-hattie.jpg

goolrick_CHUTE-DES-PRINCES_414.jpeg wooding_qui-veut-tuer-alaizabel-cray---1993642.jpg mac cormack_epouse hollandaise.jpg

En début d'année, plusieurs lectures s'inscrivant dans le cadre du challenge British Mysteries, avec notamment Dan Waddell, K. Fitzpatrick et Ann Granger. Un peu plus tard, le Mois anglais, ceci dit moins rempli que l'année précédente pour ma part. Le Festival America et le Mois Américain m'ont donné envie de renouer avec la littérature américaine que je ne lisais plus trop ces derniers temps. Je compte bien poursuivre sur cette lancée en 2015. Un challenge Halloween piloté d'une main de maître par Hilde car cette année je n'ai pas pu m'investir autant que d'habitude pour ce rendez-vous annuel qui me tient à coeur. J'ai terminé pas mal de lectures en fin de challenge et commencé à rédiger des chroniques, histoire de prendre un peu d'avance et mieux m'en sortir en 2015 ! Puis une fin d'année où, même si j'ai lu, j'ai ressenti le besoin de prendre un peu de distance avec les contraintes que l'on s'impose souvent avec un blog, même si venir ici et chez vous est toujours un immense plaisir pour moi.

Si je retiens pas mal de titres cette année, je n'ai pas eu de coup de coeur aussi clair que l'an dernier où j'étais tombée complètement sous le charme de The Edwardians. C'est peut-être le premier polar de Dan Waddell qui me restera le plus en mémoire finalement (aussi parce que je l'ai lu autour de la naissance de Baby Lou), avec deux enquêtes se croisant, l'une contemporaine et l'autre vieille d'un siècle environ.

little miss austen_sense and sensibility.jpg  little miss bronte_wuthering heights.jpg little-miss-bronte-jane-eyre-300x300.jpg

En albums jeunesse en revanche, j'ai eu un gros coup de coeur pour la collection Babylit, qui met à l'honneur de grands classiques pour l'apprentissage des petits (couleurs, chiffres...). Je vous en reparle en 2015 avec d'autres titres !

*****

Et en 2015 ?

Davantage suivre l'envie du moment, limiter les contraintes que je me fixe toute seule pour que mon blog reste une bulle d'oxygène face aux impératifs du quotidien, sans me rajouter trop d'obligations supplémentaires.

Farfouiller dans ma PAL, suivre des idées relevées sur vos blogs ou ailleurs, me laisser (mais pas trop souvent...) tenter en librairie.

2015 comptera nécessairement plus de lectures jeunesse partagées avec Baby Lou, toujours toujours toujours des Anglo-saxons, des British Mysteries, un Mois Anglais qui se profile en juin et Halloween à l'automne ! Pour le reste, on verra !

 Encore une fois, je vous souhaite une très belle année !

04/01/2015

Bilan de mes lectures de décembre

noel1.jpg

Source : Votre Tour du Monde

Le Mois de décembre devrait se résumer à lire au coin du feu, dans une pièce magnifiquement décorée pour Noël, loin du froid extérieur et de tout souci. Je m'arrêterai sur cette vision romanesque, même si mon bilan de lecture de décembre montre bien que ce n'est qu'utopie. Qu'ai-je donc lu en ce dernier mois de 2014 (bien différent de l'année précédente où déboulait notre petit lutin) ?

Deux romans

(même si j'ai également entamé "The Bell Family" qui me plaît beaucoup, découvert grâce à Emy), mais deux lectures agréables qui m'ont permis de voyager de nouveau dans le passé (époque élisabéthaine et début du XXe) en Angleterre.

webb_pressentiments.JPG boston_The_Fortunes_of_John_de_Courcy.jpg

Katherine Webb, "Pressentiments" / Philippa Boston, "The Fortunes of John de Courcy"... j'envisage d'attendre le Mois anglais pour en parler sur ce blog, histoire de prendre un peu d'avance (d'expérience, j'ai intérêt à m'organiser un peu).

Des Albums jeunesse 

album_le vieil homme et la perle.jpg album_plume et les cadeaux de noel.jpg

album_coco et les bulles de savon.jpg album_noels à la volee.jpg

album_touchetouche zoo.gif

Parmi les 4 premiers, tous sur Noëls, Le Vieil Homme et la Perle et Plume et les Cadeaux de Noël se détachent par leurs superbes illustrations. S'adressant à des lecteurs un peu moins jeunes (surtout le premier), ils m'ont aussi plu par leur intrigue.

Vous pouvez retrouver mes billets en cliquant sur les couvertures.

Je n'ai pas encore chroniqué le livre "Touche-touche : Le Zoo" offert à Baby Lou par son grand-père mais il a de suite été adopté. Avec ses différentes textures, il est vraiment très bien fait pour les très jeunes lecteurs.

Et un beau livre

(texte autobiographique et photos sur le thème de Noël)

picouly_vivement noel.jpeg

... En attendant mon bilan de 2014, je vous adresse à tous une excellente année 2015 !

Victorian-Christmas-Clip-Art-GraphicsFairy.jpg

Source : The Graphies Fairy

24/12/2014

Daniel Picouly, Vivement Noël !

picouly_vivement noel.jpegSans la médiathèque de ma ville je n'aurais sans doute jamais lu ce livre illustré mais, même si je ne ressens pas le besoin de me l'offrir, j'ai trouvé sa lecture intéressante.

Le narrateur revient sur son enfance, Noël en général et un Noël en particulier. A travers l'histoire familiale, le lecteur découvre un passé encore assez proche et pourtant très dépaysant. On suit ainsi la famille dans son pélerinage aux Grands Magasins parisiens pour voir les vitrines de Noël, on découvre les jouets vantés à l'époque, les contraintes financières, les moyens de locomotion, la tradition de la Messe de Minuit, suivie par les parents. Le texte est agréable à lire et accompagne une série de photos sur ce thème, celles de Willy Ronis, Sabine Weiss, Robert Doisneau et Janine Niepce.

noel1954.jpgJ'ai trouvé les photos un peu inégales (j'ai presque été un peu déçue car je m'attendais à mieux encore de la part de ces photographes, dont j'apprécie beaucoup d'autres clichés). Certaines valent néanmoins le détour. L'ambiance (et l'effervescence) de Noël est bien restituée.

Si vous pouvez vous procurer ce livre, ne boudez pas votre plaisir et feuilletez-le, ne serait-ce que pour le plaisir de découvrir les Galeries Lafayette quelques décennies plus tôt, différentes et pourtant assez ressemblantes à ce vous pouvez connaître aujourd'hui.

3coeurs.jpg

 

 

90 p

Daniel Picouly, Vivement Noël !, 1997

Challenges : Il était deux fois Noël (Chicky Poo, Petit_spéculoos et Samarian) et Christmas Time (Mya Rosa).

challenge_il etait une fois noel_2.jpg  challenge christmas time2014.jpg