Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2016

Anne Perry, Un Noël à New York

perry_un noel a new york.jpgParmi mes traditions de Noël, il y a celle qui consiste à lire le récit de Noël d'Anne Perry, parfois dans le train qui m'emmène en vacances, ou au pied du sapin. C'est avec un peu d'avance que je me suis plongée dans son dernier opus, afin de participer à une lecture commune dans le cadre du challenge British Mysteries.

Voilà ma première lecture d'Anne Perry hors période victorienne. Nous sommes ici en 1904. Jemima Pitt, la fille du célèbre couple d'enquêteurs, a plus de vingt ans - ce qui m'a causé un petit choc car ce personnage était resté une petite fille dans mon souvenir. Miss Pitt accompagne la jeune héritière Delphinia lors de son voyage transatlantique, alors que la jeune femme s'apprête à épouser le fils du partenaire en affaires de son père. Mariage d'amour qui a tout pour satisfaire les familles des deux promis, puisque cette union consacrera le partenariat des aînés, avec la naissance d'une nouvelle dynastie.

Jemima est à mille lieues de l'état d'esprit de Delphinia, qui est un peu bécasse et condescendante par dessus le marché. La fille du célèbre enquêteur a hérité de l'esprit indépendant de sa mère et a soif d'aventure. A leur arrivée, Jemima s'aperçoit du malaise entourant le nom de la mère de Delphinia, qui a abandonné sa famille des années plus tôt. Puis c'est au tour du frère aîné du futur marié de la mettre dans la confidence et de lui demander de rechercher avec lui la mère disparue, qui selon lui se trouve à New York.

Récit une fois de plus très court et vite avalé, plaisant mais sans plus. Pourtant, même si j'en arrive à la même conclusion au moins une fois sur deux dès lors que je lis un récit de Noël d'Anne Perry, j'ai toujours plaisir à retrouver cette ambiance spéciale. Pour être honnête, lorsque le crime s'est produit, j'ai pensé "espérons que la solution ne soit pas celle que j'ai en tête juste après avoir appris le meurtre", car je n'ai pas été bien loin dans mes réflexions. Et ça n'a pas manqué, j'ai résolu l'enquête au moment même où elle allait débuter - et je suis certaine que tout le monde en ferait de même. Pour le mobile, c'est un peu plus compliqué, c'est certain.

Il y a donc de vraies faiblesses au niveau du récit, mais j'ai tout de même passé un bon moment car j'ai aimé me balader dans New York et découvrir une Jemima Pitt adulte. Son histoire d'amour naissante avec un policier américain d'origine irlandaise ne passe pas inaperçue pour les lecteurs de la série Pitt : en entendra-t-on parler dans les autres volumes de la série ?

L'avis d'Anne (Des Mots et des Notes)

J'ai lu pas mal de titres de la série Charlotte et Thomas Pitt avant d'ouvrir ce blog. Voici les titres lus et chroniqués ici depuis :

Série Charlotte et Thomas Pitt :

Série Petits Crimes de Noël :

2,5coeurs.jpg

Anne Perry, Un Noël à New York, 2016

British mysteries 2016_2.jpg Logo_il etait quatre fois noel_Chicky Poo_2016.jpg

Commentaires

Tout pareil que toi : j'avais deviné le piège mais pas le mobile. Ce n'était pas transcendant mais parfait en cette période de fatigue et puis, une petite friandise d'Anne Perry, ça ne se refuse pas après tout. ;-)

Écrit par : Anne | 17/12/2016

Je suis fan moi aussi de cette tradition. Et peu importent les faiblesses de l'intrigue, un petit Anne Perry de Noël est comme une friandise. Je le lis aujourd'hui.

Écrit par : Cleanthe | 18/12/2016

La grosse faiblesse de ces romans de Noël. Tous ont les mêmes défauts. A croire qu'elle délègue cette série à un autre écrivain ! Mais...
20 ans, la fille des Pitt ?! Que le temps passe vite !!!

Écrit par : Syl. | 18/12/2016

Je crois que je vais mettre mon seul et unique Anne Perry dans ma valise pour les vacances ! Je n'ai jamais tenté et j'en ai très envie ! Donc hop, je suis ton modèle ;)

Écrit par : Chicky Poo | 18/12/2016

ohhh oui les fameux romans policiers de noel...mary higgings clark le fait....et j'ai abandonne...car cela reste assez rapide et un peu leger...dommage car ces romancieres vallent mieux que ca....

Écrit par : rachel | 18/12/2016

@ Anne : Tout à fait ! Ça m'a donné envie de chercher un autre titre que je n'aurais pas lu mais presque tous sont épuisés !

@ Cleanthe : Je serai curieuse de connaître ton avis une fois que tu l'auras lu. Il y a des traditions qui ne se perdent pas :o)

@ Syl : je crois que j'avais trouvé "Le Spectacle de Noël" au dessus du lot si je me souviens bien. J'avais beaucoup aimé celui qui se passait en Irlande aussi. Après, ça fait un petit moment que je n'ai pas lu d'Anne Perry mais plusieurs fois j'avais trouvé que la solution semblait tirée de son chapeau au dernier moment : il est souvent très difficile de trouver le mobile. Toujours est-il que j'envisage de lire un William Monk, je l'ai sorti de ma PAL !

@ Chicky Poo : bonne résolution, c'est parfait pour la saison !

@ Rachel : c'est vrai ! Quand j'étais ado j'adorais Mary Higgins Clarke mais je trouvais que ceux écrits à la fin des années 90 étaient moins bons et le récit de Noël ne faisait pas exception. Du coup je n'ai pas continué, alors que je le fais pour Anne Perry. Il faudrait que je fouille dans ma bibliothèque d'ado pour retrouver celui que j'ai !

Écrit par : Lou | 18/12/2016

oui j'ai arrete d'acheter ces romans...c vraiment bien dommage....mais bon cela reste une petite retraite bien meritee dans un sens...;)

Écrit par : rachel | 20/12/2016

Ce petit livre fait les délices de la blogo en ce moment... et me semble s'apparenter à une petite sucrerie agréable à déguster devant le sapin ! Cela fait du bien de temps en temps ;-)
Et en passant, je te souhaite de bonnes fêtes.

Écrit par : Margotte | 23/12/2016

Écrire un commentaire