Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2011

Périr d'ennui à Noël

perry_noel plein d'espoir.gifSi vous ne trouvez rien de mieux à faire cette année à Noël, vous pourrez toujours chercher Charlie, l'âne disparu de Minnie Maude. Ce sera l'occasion de vous promener près de Whitechapel dans la capitale britannique au XIXe siècle ce qui, à défaut d'être une balade passionante, aura le mérite de vous dépayser.

Vous risquez toutefois de vous poser de multiples questions, comme les jeunes héroïnes de ce Noël plein d'Espoir d'Anne Perry qui, deux paragraphes sur trois, répètent inlassablement les mêmes interrogations : mais pourquoi Charlie a-t-il disparu après la mort d'oncle Alf ? Pourquoi oncle Alf, chiffonnier de son état, n'a pas fait sa tournée habituelle ? Et s'il n'a pas fait sa tournée habituelle, pourquoi Charlie aurait disparu ? Mais si Charlie a disparu, pourquoi oncle Alf est mort ? Et si oncle Alf est mort, est-ce que Charlie a disparu ? Mais si Charlie a disparu, est-il toujours vivant ? Et s'il n'est pas vivant, est-il mort ?

Tout comme les petites Minnie Maude et Gracie Phipps qui, en recherchant un âne, se mêlent d'un meurtre déguisé en accident, j'ai pataugé dans les rues de Londres, transie de froid et morte d'ennui, attendant le prochain vendeur de marrons pour me remonter le moral. C'est bien le Noël le plus sordide que j'ai passé en compagnie d'Anne Perry, dans un roman englué dans la boue des bas-fonds de la capitale, avec une enquête qui n'avance pas, des scènes répétitives, une solution sortie  de nulle part (le méchant aristo soupçonné depuis le début est bien le tueur, tandis qu'est confirmée la supposition faite au départ - une histoire de drogue tiré du chapeau comme un lapin de Pâques). Je me suis follement ennuyée et autant je m'étais régalée l'an dernier (billet de circonstance prévu pour le 27 décembre), autant je ne peux que vous recommander de passer votre chemin cette fois-ci, au risque de vous effondrer dans votre bouillon du soir à force de lassitude.

anne perry,un noel plein d'espoir,époque victorienne,roman anglais,roman anglais xixe,londres,londres xixe,challenge mois anglais

Sur ce blog, d'Anne Perry également :

Lu dans le cadre du mois anglais organisé ici et avec mes amies Cryssilda (qui publie aussi aujourd'hui un billet sur Anne Perry) et Titine, et du challenge God save the livre d'Antoni.

1coeur.jpg

 

 

153 p

Anne Perry, Un Noël plein d'Espoir, 2011

anne perry,un noel plein d'espoir,époque victorienne,roman anglais,roman anglais xixe,londres,londres xixe,challenge mois anglaisanne perry,un noel plein d'espoir,époque victorienne,roman anglais,roman anglais xixe,londres,londres xixe,challenge mois anglais

Commentaires

boudiou...boudiou...oui c ton premier "unique coeur"?..en tout cas ouii je passe mon tour...je baille d'avance lala...;o)

Écrit par : rachel | 24/12/2011

Arf, ça n'inspire guère. J'en ai lu un d'elle, mais je mélange toujours les titres. Bref, j'avais pas trouvé ça extraordinaire, mais j'en ai un autre à tenter dans ma pal !

Écrit par : Touloulou | 24/12/2011

Autant j'aime beaucoup la série Charlotte et Thomas Pitt qui s'améliore avec les tomes, autant les romans de Noël sont de grosses déceptions pour moi! J4ai bien fait de ne pas acheter celui-là!

Écrit par : Perséphone | 24/12/2011

Je suis également à deux doigts de mourir d'ennui avec un Anne Perry (et le mien fait presque 800 pages !). Pourtant je m'accroche, j'ai décidé de finir parce que quand même, j'adore Anne Perry pour sa série autour de Willian Monk. Mais ça fait longtemps que j'ai arrêté de lire ses énigmes de Noël, déprimantes et mal ficelées !

Écrit par : Mrs Figg | 26/12/2011

@ Rachel : euh je n'avais pas encore mis en place le système de coeurs quand j'ai lu Anna Gavalda mais elle se serait située à peu près là elle aussi :o) (mon billet est toujours accessible si tu veux voir quelle méchante j'étais, je suis devenue trop douce, il faudrait corriger ça).

@ Touloulou : moi aussi je mélange les titres et je suis bien contente d'avoir un blog car je ne sais plus ce que j'ai lu à partir du 7e ou 8e tome des Charlotte et Thomas Pitt !

@ Perséphone : j'ai bien aimé celui de l'an dernier à Noël, pour l'ambiance. Par contre j'avais préféré les premiers Charlotte et Thomas Pitt, je trouve que ça devient assez répétitif malheureusement.

@ Mrs Figg : un Anne Perry de 800 pages ? c'est très étonnant, d'habitude ses livres font toujours à peu près le même nombre de pages (ce qui fait d'ailleurs assez commercial). Par contre j'ai bien noté tes conseils sur la série Monk, je vais essayer d'avancer un peu dans mes lectures de Charlotte et Thomas Pitt (j'en ai encore dans ma PAL, sans doute environ 5) mais je lirai Monk à moment donné, c'est certain (grâce à toi en grande partie).

Écrit par : Lou | 28/12/2011

Oui oui, 748 pages pour être exacte ! Je viens d'en mettre mon avis sur mon blog mais je ne pense pas qu'il te donne envie d'ajouter ce roman à ta PAL ^^ ... J'ai hâte de te voir lire la série Monk ...

Écrit par : Mrs Figg | 28/12/2011

C'est dommage le pitch était bien engageant... :-(

Écrit par : Titine | 29/12/2011

ouah alors deux livres a un coeur...bin c'est pas pire...;o)

Écrit par : rachel | 31/12/2011

@ Mrs Figg : il est trop tard ce soir pour rattraper mon retard de lecture des billets mais je viendrai lire ta critique et les autres (car j'ai déjà noté un lien de plus chez toi) dans les prochains jours :o)

@ Titine : commercial, commercial ;o)

@ Rachel : ceci dit je suis prête à relire Anne Perry, Gavalda c'est autre chose hehe ! Je lui avais mis deux coeurs ? j'étais bien généreuse vu le souvenir que j'en garde !

Écrit par : Lou | 02/01/2012

bin comme MHC....il y en a des tres tres bons....oui je pense que sur un auteur il ne faut pas s'arreter au premier livre...mais au 2eme...;o)

Écrit par : rachel | 03/01/2012

"au risque de vous effondrer dans votre bouillon du soir"
Si c'est un bouillon d'onze heures, au moins, l'enquête repartira ;-)

Écrit par : Sibylline | 18/01/2012

@ Rachel : ouh là non, je suis vaccinée contre Gavalda, de toute façon je n'avais même pas fini le recueil, j'avais même hésité à le jeter avant de me dire qu'il pourrait plaire à d'autres...

@ Sibylline : alors ce ne serait pas un mal en effet ;o)

Écrit par : Lou | 18/01/2012

mdr...je comprends...j'ai eu la meme vaccination avec marc levy....juste un livre...et c tout....

Écrit par : rachel | 19/01/2012

@ Rachel : oui, voilà :o)

Écrit par : Lou | 22/01/2012

Les commentaires sont fermés.