Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2008

Petits meurtres entre amis

perry_meurtres à cardington crescent.jpgChère Madame Perry,

My Goodness !

Mais que vous arrive-t-il ? Voilà bien longtemps que vous n’aviez pas été aussi inspirée ! Me voilà tout émoustillée !

Après un récit de Noël gentillet et quelques récits s’essoufflant rapidement (celui-ci et puis encore celui-là), j’avais fini par me dire que depuis quelque temps, décidément, vous n’étiez pas en forme ! Pour les coups durs, je gardais malgré tout en réserve quelques-uns de vos livres n’exigeant pas de moi une activité neuronale trop intense. Je croyais avoir épuisé mon capital Anne Perry, hormis un livre perdu chez mes parents, lorsque je suis tombée par le plus grand des hasards sur ce roman qui m’a redonné goût à votre production policière en grand péril :

Huitième tome de la série "Charlotte et Thomas Pitt", Meurtres à Cardington Crescent réserve une très bonne surprise aux lecteurs qui, comme moi, commençaient à trouver aux enquêtes d'Anne Perry un petit goût de réchauffé.

L'histoire est on ne peut plus palpitante pour les amateurs de la série, car voilà la famille de Charlotte touchée de plein fouet par un nouveau meurtre. Suspectée et promise à la pendaison, Emily ne peut s'en remettre qu'à son beau-frère détective et à sa soeur, venue la soutenir dans cette épreuve et enquêter afin de l'innocenter.

Si les meurtres se font plus rares dans ce roman plus posé, l'action, elle, ne souffre d'aucun temps mort. Les talents de Charlotte prennent une nouvelle dimension, dans ce roman où elle paraît plus intrépide et décidée que jamais. L'intrigue est bien menée, les pistes nombreuses et, comme souvent avec Anne Perry, il est difficile de découvrir par soi-même le mobile du meurtre, même si l'on pressent généralement qui est l'assassin.

La société victorienne est une fois de plus représentée sous un angle peu flatteur ; cependant, si je reproche habituellement à Anne Perry quelques phrases redondantes et larmoyantes, les descriptions sont ici plus nuancées et saisissantes.

On passe un excellent moment et il est difficile de refermer ce livre en cours de route. En somme, un bon polar historique !

4coeurs.jpg



382 p

Anne Perry, Meurtres à Cardington Crescent, 1987

Commentaires

Ah oui, je te rejoint totalement, et cela faisait longtemps que je voulais savoir comment Emily avait perdu son mari. et je n'ai pas été déçue du tout. Dans celui que je lis actuellement c'est la Conspiration de Whitechapel...pauvre Thomas....

Écrit par : lamia | 06/06/2008

J'ai finalement réussi à trouver le premier de la série... je suis rigide, je pense, je ne suis pas capable de ne pas commencer par le premier, même si les commentaires ne sont pas tous positifs! j'ai bien hâte de voir ce que je vais en penser! Reste à voir si je vasi me rendre jusqu'à celui-ci!

Écrit par : Karine | 07/06/2008

J'ai adoré ce tome ! C'est un de mes préférés de la série, avec le suivant, "Silence à Hanover Close" !

Écrit par : Co | 07/06/2008

hop c'est pour moi !

Écrit par : wictoria | 07/06/2008

@ Lamia : tu n'as pas honte de me lancer des phrases comme ça puis de me laisser en plan ?! Quoi, pauvre Thomas ? Qu'est-ce qui se paaaaaaasssse ?;o)

@ Karine : contrairement à Lilly, qui a été plus véloce, j'ai mis 4 ans pour lire 10 Anne Perry... mais je crois que je vais bientôt en relire un, puisque je suis à nouveau séduite. Les premiers tomes sont bien, même si, comme je l'ai dit, je ne suis pas fan du premier, malheureusement lu après le 2e, à mon avis bien meilleur. Mais tu verras comme ça Sarah, la soeur d'Emily et Charlotte, ainsi que le sombre et séduisant Dominique, qui fait de l'ombre à Pitt...

@ Co : Eh bien je n'ai plus qu'à me plonger dans "Silence à Hanover Close" ! Tu me rassures car j'ai déjà lu le 10e tome et n'ai pas vraiment aimé !

@ Wictoria : ravie de t'avoir convaincue :o)

Écrit par : Lou | 07/06/2008

Et Dominic on le retrouve dans d'autres titres, notament Brunschwick Gardens. Et Lou si tu t'ennuies, essaie une fois La Conspiration de Whitechapel, un peu compliqué, mais la politique est abordée ainsi que Jack l'Eventreur. Je l'ai fini aujourd'hui.

Écrit par : lamia | 08/06/2008

@ Lamia : ah justement j'hésitais sur l'écriture du nom "Dominic" ! J'ai encore quatre tomes en attente ; en principe j'essaie de le les lire dans l'ordre, mais là je n'ai pas trouvé certains des tomes en librairie. J'ai donc "le bourreau de Hyde Park", "Pentecost Alley", "l'incendiaire de Highgate" et le 9e tome en attente. Je vais essayer de suivre la série (j'avais commencé "Long Spoon Lane", mais le sentiment de ne pas savoir ce qui est arrivé au couple et à leurs proches depuis longtemps était assez désagréable) ; cela dit j'ai effectivement repéré "la conspiration de Whitechapel" comme un des plus tentants !

Écrit par : Lou | 08/06/2008

Le premier de la série reste mon préféré, j'ai lu cardington crescent il y a plusieurs années mais il m'en reste quelques uns encore à lire. J'aime bien les Charlotte et Thomas Pitt mais ça fait partie des séries où je n'arrive pas à en lire plusieurs d'affilés. J'ai jamais trop trouvé que les enquêtes avaient un côté réchauffé, j'aime bien le fait qu'on retrouve souvent la même chose et qu'en même temps on apprend quasiment rien sur la relation entre Charlotte et Thomas(ce qui frustre un peu par rapport au premier livre). J'ai bien aimé Ashworth Hall, je trouvais Charlotte émouvante quand elle est jalouse et Bedford Square, où on retrouve le général Ballantine.

Écrit par : The Bursar | 07/06/2009

@ The Bursar : en fait j'ai lu le 2e d'abord comme je ne trouvais pas le premier, et du coup quand j'ai lu le premier et que je savais que Charlotte et Thomas se mariaient, j'ai trouvé le roman assez mou. J'ai bien aimé les 5 ou 6 premiers tomes puis après je les trouve très inégaux. Certaines enquêtes sont très sympa, d'autre un peu bâclées (par exemple Wesminster, j'ai trouvé l'enquête ennuyeuse au possible). J'aime aussi les romans où tante Augusta ou le général Ballantine sont à l'honneur et j'ai effectivement trouvé qu'Emily prenait un peu d'ampleur dans "Bedford Square", même si je l'aime bien de façon générale. Je lis rarement des séries en enchaînant les tomes (même si je l'ai fait pour le début de cette série) mais c'est aussi assez rare pour moi de lire l'ensemble d'une série. Alors j'ai beau me moquer gentiment d'Anne Perry, je l'aime bien :o)

Écrit par : Lou | 08/06/2009

Les commentaires sont fermés.