Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2014

Wilkie Collins, The Ghost's Touch

collins_i say no.jpgPlus je lis Wilkie Collins, plus je réalise qu'il fait partie de mes auteurs favoris. Je raffole de son humour, de ses personnages extravagants, bien souvent ridicules et je trouve son oeuvre très variée. Pour l'instant, les quelques textes que j'ai lus couvrent divers genres et se ressemblent peu pour la plupart.

Récemment j'ai ouvert un livre ancien de Wilkie offert par ma belle-famille et Mr Lou. J'adore parcourir cet ouvrage et m'imaginer son histoire à travers plus d'un siècle. J'ai commencé par lire "The Ghost's Touch", également connu sous le titre de "Mrs Zant and the Ghost".

Dans un parc, une petite fille prend peur d'une femme à l'attitude étrange, qui semble ne pas voir ce qui l'entoure. Le père de l'enfant s'intéresse à la femme (que je prenais au départ pour un fantôme). Il finit par se lier d'amitié avec elle et apprend qu'elle pense sentir la présence de son époux récemment décédé. Assez isolée, Mrs Zant a malgré tout gardé contact avec le frère de son mari, qui semble décidé à prendre soin d'elle... mais n'inspire aucune confiance au nouvel ami de Mrs Zant.

Cette nouvelle n'est pas aussi percutante que Neuf Heures !, lue dans l'intéressant recueil Les Fantômes des Victoriens que je vous recommande. Néanmoins, j'ai de nouveau passé un agréable moment en compagnie de Wilkie. J'ai apprécié le fait que le fantôme soit abordé de façon assez détournée : on le croise peu même s'il a un rôle essentiel dans le récit. On retrouve également un thème de Pauvre Miss Finch : la rivalité entre deux frères pour une même femme, bien que l'issue soit tout à fait différente. La première scène dans le parc m'a fait penser à James Matthew Barrie et les jardins de Kensington tels qu'il les décrit.

On a fine morning, early in the month of April, a gentleman of middle age (named Rayburn) took his little daughter Lucy out for a walk in the woodland pleasure-ground of Western London, called Kensington Gardens.

The few friends whom he possessed reported of Mr. Rayburn (not unkindly) that he was a reserved and solitary man. He might have been more accurately described as a widower devoted to his only surviving child. Although he was not more than forty years of age, the one pleasure which made life enjoyable to Lucy's father was offered by Lucy herself.

Playing with her ball, the child ran on to the southern limit of the Gardens, at that part of it which still remains nearest to the old Palace of Kensington. Observing close at hand one of those spacious covered seats, called in England "alcoves," Mr. Rayburn was reminded that he had the morning's newspaper in his pocket, and that he might do well to rest and read. At that early hour the place was a solitude.

Je m'apprête à lire le recueil de nouvelles de Wilkie Collins récemment publié chez Phébus Libretto. Je compte bien me régaler !

De Wilkie Collins sur ce blog :

3coeurs.jpg

 

 

29 p

Wilkie Collins, The Ghost's Touch, extrait de "I say no" and other stories, 1893

mois anglais 2014_1.jpgLogo Lou.jpgbritish mysteries2.jpgBBC 2014.jpgmyself 2014.jpgvictorian frogs.jpg

Commentaires

et bin Cryssilda va etre heureuse...il faudrait que je me lance dans un autre wilki....le premier n'a pas ete fameux pour moi...et pourquoi celui-la!?....;)

Écrit par : rachel | 22/06/2014

Un auteur qu'il me reste encore à découvrir !! J'ai noté quelques titres (en particulier chez toi ^_^) pour l'automne et halloween, notamment. En tout cas, ton volume ancien est très élégant !

Écrit par : FondantOchocolat | 22/06/2014

Je n'ai pas lu celui-ci; en revanche je suis en train de lire pour le mois anglais Le secret de Wilkie Collins.. Je le trouve moins convaincant que ceux que je considère comme les chefs d'oeuvre : La dame en blanc, mari et femme, seule contre la loi ... mais j'avoue qu'il me tarde de découvrir quel est ce secret! Je pensais le savoir dès le début et puis il semble que Wilkie me roule dans la farine! On va voir!

Écrit par : claudialucia ma librairie | 22/06/2014

@ Rachel : Cryssilda sait que Wilkie fait partie de mes favoris. Dans notre club de lecture victorien (qui date maintenant de pas mal d'années) je suis toujours partante pour proposer une LC Wilkie, tout comme elle :o)

@ Fondantochocolat : c'est une première édition américaine, il date de 1893. J'étais folle de joie lorsque je l'avais reçu en cadeau. Je lirai volontiers des victoriens pour Halloween, on pourra essayer de se faire une LC !

@ Claudialucia : Je crois l'avoir dans ma PAL, il y a aussi un autre titre pour ce roman, non ? ("secret absolu" si je ne m'abuse). Je suis d'accord sur le fait que Wilkie est un peu inégal mais c'est un de mes Victoriens favoris quand même. J'ai hâte de lire ton billet !

Écrit par : Lou | 22/06/2014

Je note ... of course!

Écrit par : romanza | 22/06/2014

@ Romanza : par contre je ne sais pas s'il est dans les recueils de nouvelles en français, il faudrait que je vérifie :o)

Écrit par : Lou | 22/06/2014

oui j'aurais du l'imaginer....;)

Écrit par : rachel | 22/06/2014

J'ai découvert l'auteur avec La dame en blanc, une chose est sûre je n'en resterai pas là :)

Écrit par : Tiphanie | 23/06/2014

@ Rachel : ah tu ne pouvais pas savoir et on ne parle pas très souvent sur nos blogs de nos rencontres victoriennes même si notre petit club de lecture revu et corrigé existe depuis des années maintenant.

@ Tiphanie : comme tu le vois je ne m'en lasse pas, je l'ai déjà lu un certain nombre de fois :o)

Écrit par : Lou | 24/06/2014

bin surtout tu ne nous parles pas autant de wilkie et avec autant de ferveurs que cryssilda...ou j'ai rate quelque chose...;)

Écrit par : rachel | 25/06/2014

fabuleux si libretto publie encore un recueil de W. collins ! Je ne connais pas encore ses nouvelles mais j'adore ses romans !

Écrit par : maggie | 26/06/2014

@ Rachel : c'est Cryssilda la fan officielle dans notre groupe d'amis :o) Je ne me permets donc pas de l'appeler mon Wilkie d'amour ou autres petits noms doux mais je l'adore Wilkie !

@ Maggie : tu n'avais pas lu "Les Fantômes des Victoriens" ? J'ai hâte de découvrir ce recueil que je me suis offert dès que je l'ai vu !

Écrit par : Lou | 26/06/2014

oui et toi tu es la fan officielle de JA ;)

Écrit par : rachel | 27/06/2014

Je n'ai pas relu Wilkie depuis longtemps, je note !

Écrit par : Naïk | 01/07/2014

Les commentaires sont fermés.