Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2009

Au secours Miss Bennet !

pride and prejudice film 2005 affiche.jpg

J'ai décidé d'ajouter quelques impressions à mon billet sur Pride and Prejudice 2005 (17/03/09), ayant depuis revu la série de 1995 et relu le roman. Un poil ironique, toujours second degré et volontairement enflammée dans ma précédente chronique, j'ai fait partie des nombreux détracteurs de ce film (et suscité un débat qui amuserait sans doute Lizzie si elle était aussi réelle que l'affection follement débordante des janéites). Je laisse ci-dessous l'arme du crime avant de vous retrouver plus bas.

Billet d'origine (âmes sensibles s'abstenir) :

J'avais éte mise en garde par Fashion mais, étant un peu comme Saint Thomas, il me fallait le voir pour le croire. Veni, Vedi, Vinci (enfin j'ai des doutes sur ce dernier point) mais je préfère vous mettre en garde à mon tour: sans être très fleur bleue, il faut être follement téméraire pour consacrer 129 mn au film de Joe Wright Pride and Prejudice.

A sa décharge, je nourrissais déjà des soupçons à l'égard de ce film, que j'ai abordé avec des préjugés dont je n'ai pas réussi à me défaire :

1) une inquiétude certaine devant le nom du réalisateur : Atonement (Reviens-moi) m'a récemment fait pousser des soupirs exaspérés et râler à deux ou trois reprises quand l'histoire n'avançait pas ou dégoulinait de bons sentiments, comportement inédit chez moi, même devant Angélique Marquise des Anges – peut-être parce que j'avais dans les dix ans quand je l'ai vu.

2) un agacement persistant à la vue de Keira Knightley. Sa performance dans Atonement m'avait fait périr d'ennui et me l'avait rendue assez antipathique.

J'ai lu Pride and Prejudice il y a assez longtemps pour avoir oublié de nombreux détails. Ce n'est donc pas tellement l'adaptation que je trouve ratée, mais plutôt le film dans son ensemble.

Première épreuve : la famille Bennet. A force de vouloir faire ressentir le fossé qui sépare les Bennet de Bingley ou Darcy, Joe Wright se lance dans une parodie semble-t-il involontaire (le contraste entre le premier bal, très villageois, et le second, très guindé, en est un bon exemple). Les plus jeunes soeurs d'Elizabeth et sa mère sont terriblement vulgaires et stupides, gloussant comme des poules sentant le coq approcher. Les scènes à la ferme rendent souvent la famille plus ridicule encore, en particulier lorsque la mère sourit en voyant passer un cochon et ses testicules bien en vue.

Deux scènes avec la famille Bennet et j'éprouvais déjà le besoin de sortir baillons et fusils à pompe afin d'éviter la crise de nerfs – à la place Mister Lou et moi avons sorti le chocolat. A ce sujet, peut-être qu'un spectateur n'ayant pas vu les films délicats de la BBC ou ne s'intéressant pas aux moeurs du XIXe trouverait la scène irrésistiblement drôle. J'admets donc que je partais d'un mauvais pied.

pride and prejudice film 2005 08.jpg

Les costumes et les coiffures m'ont déconcertée (Fashion en avait parlé aussi) : Elizabeth est particulièrement négligée. A l'exception de quelques scènes, son chignon est rapidement fait et des mèches s'en échappent en désordre ou pire encore, ses cheveux sont lâchés, sans chapeau. Sa tenue est elle aussi relâchée. Darcy avec sa chemise au col ouvert est charmant mais très débraillé et, à force de vouloir faire à tout prix une scène à la Darcy en chemise mouillée, le personnage perd de sa crédibilité.

Beaucoup de petits détails ne s'accordent pas du tout avec l'idée que je me fais de l'époque, à l'exemple de ces regards osés en public, des échanges presque familiers entre inconnus ou encore des soeurs pouffant grossièrement dans les pires situations.

Mais le pire reste le casting catastrophique – à quelques rares exceptions près. Malheureusement pour cette pauvre Keira Knightley, j'ai revu Love Actually quelques jours avant de subir ce Pride and Prejudice. Charmantes dans une comédie romantique où son nombre de répliques et son temps passé à l'écran sont limités, les trois expressions faciales pride and prejudice film 2005 02.jpgde cette actrice ont un effet désastreux lorsqu'elle joue Elizabeth. Concentration, petit sourire mignon, grand sourire (malencontreusement souvent accompagné d'un rire bête), regard à peu près inchangé du début à la fin : les sentiments sont communiqués selon un code répétitif qui ne laisse passer aucune émotion. Il en va de même pour ce cher Darcy qui, s'il est mignon, m'a fait à peu près le même effet qu'un tas de choux de Bruxelles refroidis. Soyons honnêtes : je n'attendais déjà plus rien de lui après la première scène, où, pour paraître austère et torturé, il affiche un air morne indiquant l'ennui profond qu'il éprouve – et qu'il communique rapidement au spectateur.

J'ai apprécié quelques scènes (Bingley répétant sa demande en mariage notamment) mais, dans l'ensemble, j'ai trouvé ce film ennuyeux à mourir. J'ai beaucoup baillé, à part deux crises de fou rire lors de scènes ridiculement mièvres (dont Elizabeth sur une colline, regardant le vide, une musique épouvantable nous rappelant que oui ceci est un film romantique et que oui, elle est amoureuse). Souvent exaspérée, j'ai trouvé que ce film est un parfait exemple de mauvais goût, ne le trouvant ni drôle ni romantique. L'histoire d'Elizabeth et de Darcy pâtit du jeu des deux acteurs, l'humour propre aux comédies romantiques n'a pas eu d'effet sur moi. J'ai trouvé ce film beaucoup trop mielleux. Quant au rapport avec Jane Austen, il est plus que vague.

Au passage, les Golden Globe Awards prennent un sacré coup dans mon estime puisque je viens de découvrir que Keira Knightley avait été nominée pour sa performance (au secours !).

Ce film n'est pas abominable et je comprends qu'il plaise, mais je ne pense pas du tout faire partie du public visé, étant trop attachée à certains codes propres aux films et romans ayant lieu au XIXe.

Malheureusement pour moi, un journaliste du Guardian a écrit après avoir succombé au charme de l'actrice : « Only a snob, a curmudgeon, or someone with necrophiliac loyalty to the 1995 BBC version with Colin Firth and Jennifer Ehle could fail to enjoy her performance. » J'assume.

Je vous recommande l'avis d'Allie, à l'opposé du mien, avec un billet très complet.

 

So what ?

 

prideandprejudice 04.jpgAouch ! Si Lou sort parfois ses griffes, il lui arrive aussi d'écouter les arguments adverses (si si) et de revenir parfois sur sa position. Quand en plus Lamousmé menace Colin Firth et se sent incomprise par ses fidèles groupies, il ne reste plus qu'à accorder le bénéfice du doute à un film qui a lui aussi ses adeptes. C'est donc diablement téméraire et prête à distribuer tous les bons points du loubook à Joe Wright que j'ai revu cette semaine ce sublime film qu'est Pride and Prejudice, version 2005.

 

Générique. Lou avec une tasse de thé et un grand sourire presque confiant.

Film + 10 mn. Premier bâillement étouffé.

Film + 15 mn. Cinquième bâillement et activation de l'opération "touillage de thé et résistance à l'appel du terrible pc-sudoku-téléphone-télé-finalement je sors".

30 mn plus tard. Appel au secours de SuperIsil, à la rescousse depuis sa base top cammouflage, en pleine phase de documentation (le Roundup est nocif pour l'homme, pas plus d'un verre par jour mes amis, soyez attentifs).

et ainsi de suite.

 

pride and prejudice film 2005 06.jpgAlors non, je n'ai définitivement pas été conquise par le film de Joe Wright, même si je lui trouve quelques qualités. Joe Wright a un goût certain pour les plans purement esthétiques ou vaguement symboliques : Lizzie sur sa colline, Lizzie sur sa balançoire – deux plans que je trouve longs et sans intérêt, mais aussi de jolies scènes marquant des moments charnière, comme celle  des draps et rideaux qui suggèrent un Netherfield abandonné par Bingley.

Contrairement à la minisérie, cette adaptation prend beaucoup de libertés avec le pride and prejudice film 2005 03.jpgroman. La plupart des personnages secondaires ont un rôle réduit à une peau de chagrin (l'affaire Wickam, les exquises répliques de Mr Bennet), tandis que l'histoire d'amour est traitée avec fougue, à la Brontë comme l'ont dit d'autres avant moi. Par ailleurs, je ne retrouve pas l'évolution très graduelle des sentiments que l'on ressent bien dans la série, les scènes entre Darcy et Lizzie ayant ici à peu près toujours la même intensité et conduisant souvent au même échange de regards entre les personnages.

prideandprejudice 2005 01.jpgMes plus gros reproches tiennent d'abord à la réalisation, qui fait de ce film un ensemble très artistique, assez beau mais avec quelques longueurs qui ne me paraissent pas justifiées alors que tant d'excellentes réparties et de passages importants du roman sont sacrifiés. Enfin, je ne reviens pas sur mon avis concernant les acteurs. Matthew MacFayden m'a seulement convaincue à partir de la deuxième moitié du film, tandis que Keira Knightley me déplaît presque de bout en bout, hormis quelques très rares exceptions. Je continue à trouver les gloussements et énormes sourires pénibles et ridicules, d'autant plus qu'ils n'embellissent pas franchement l'actrice à mon avis (que je trouve pourtant jolie dans d'autres films, mais tout ça est bien sûr terriblement subjectif). Par ailleurs je n'aime pas sa façon de débiter ses phrases à toute allure, sur un ton égal ou énervé. Dernier détail : pourquoi la filmer tout le temps, en particulier lors de la déclaration de Darcy, où l'on voit beaucoup moins ce pauvre garçon que sa future moitié ?

Ce film ne pouvait pas me plaire, parce qu'il est trop mélodramatique et que l'amour est trop immédiat, le tout manquant de l'humour ou des nuances que je recherche dans ce type d'histoire. Sans compter qu'il s'agit plus d'une oeuvre cinématographique originale que d'une adaptation, ce qui se défend mais me dérange un peu, surtout lorsque cela concerne une oeuvre à laquelle je suis attachée.

Ceci dit, je dois reconnaître que malgré mon ennui, j'ai beaucoup apprécié des éléments ponctuels, que je citerai ici en toute bonne foi prideandprejudice2005 02.jpg(histoire de relancer le débat ?!) :

  • Plusieurs personnages, en particulier ceux de : Charlotte Lucas (vraiment parfaite dans ce rôle, je la préfère à la Charlotte de 1995 que j'apprécie pourtant), Bingley, Caroline Bingley, Mary Bennet (moins caricaturale et plus touchante que dans la version 1995 – et toujours séduite par l'option Collins), Mr Collins (que j'aurais épousé si Jane avait déjà rencontré Bingley, car non seulement il n'est pas horrible mais il est plutôt timide et touchant avec ses fleurs, bien que toujours ridicule), Mrs Bennet (presque un contre-sens par rapport au roman, mais elle offre une autre version du personnage, plus humaine, plus agréable, un choix que j'ai trouvé intéressant).

  • L'arrivée de Jane à Netherfield, ponctuée par un éternuement.

  • Le désordre et l'anarchie qui règnent dans la bibliothèque de Mr Bennet ou lors des repas, donnant un peu plus d'animation aux scènes d'intérieur ; les jolis décors qui vont avec.

  • L'entrée des officiers dans le village.

  • Mr Collins se grattant la gorge dans le dos de Mr Darcy, au moment de se présenter.

  • Les fidèles endormis à l'église lors de l'intervention (dominicale ?) de Mr Collins.

  • Le passage où Darcy dépose la lettre dans la pièce où se trouve Lizzie. Oui, Joe Wright prend encore des libertés mais c'est une belle scène, qui à mon sens ne nuit pas au déroulement de l'histoire.

  • La préparation de la demande en mariage de Bingley et la demande elle-même, drôle, agréablement filmée et très touchante.

 

That's all folks ! Une chose est sûre : 1995 ou 2005, Jane Austen n'est pas prête d'être oubliée !

1coeur.jpg

 

 

Pride and Prejudice, Joe Wright, 2005

pride and prejudice film 2005 00.jpg
pride and prejudice film 2005 05.jpg
pride and prejudice film 2005 01.jpg


challenge jane austen 2009.jpg

 

Commentaires

Après le billet de Fashion, cela ne donne vraiment pas envie :s. Mais d'un autre côté, tu m'as bien fait rire :))

Écrit par : uncoindeblog | 17/03/2009

Un billet acide, s'il en est... je ne peux pas m'empêcher d'être d'accord avec toi sur presque tous les points, mais comme je suis une midinette et que je l'assume.... bah, ma foi, j'ai bien aimé quand même... quoi, je sors?

Écrit par : Pimpi | 17/03/2009

Je l'ai acheté il y a quelques temps mais toujours pas regardé ! Cela dit, je ne sais pas si je serai aussi sévère car 1) j'ai aimé Reviens-moi (ben oui ... ) 2) je n'ai rien contre Keira Knightley . Donc, ça semble bien parti !!! Et en plus, à l'inverse de l'ensemble de la blogosphère féminine, je ne suis pas vraiment en pâmoison quand je pense à Darcy. Bon, je pense que je peux me lancer sans risque :o)

Écrit par : Manu | 17/03/2009

Je suis d'accord avec toi sur quasimment tout, en particulier sur les choix de réalisation et le casting :(
Un film qui regroupe à peu de choses près tout ce que je n'aime pas dans le cinéma ...

Écrit par : Emjy | 17/03/2009

Je l'ai vu il y a quelques mois et j'avais aussi été déçue ... d'ailleurs heureusement que j'en avais parlé sur mon blog car j'avais vraiment une mauvaise image d'Austen du coup. :/
Un billet rempli d'humour comme j'aime ! :D

Écrit par : Leiloona | 17/03/2009

@ Manu : "Reviens-moi" est nettement plus réussi que celui-ci. ;)

Écrit par : Leiloona | 17/03/2009

@ Un coin de blog : c'est déjà important :o)

@ Pimpi : mais non mais non, pas de sortie intempestive ^^ Comme je le disais, je peux comprendre ceux qui ont aimé mais je crois ne pas du tout adhérer au style du réalisateur puisque j'ai déjà trouvé l'histoire d'amour de "Reviens-moi" longue et ennuyeuse, alors que d'autres aspects du film m'intéressaient plus. Je pense que si je revois "Pride and Prejudice" je serai peut-être plus indulgente, car après avoir surtout vu les mauvais côtés, je réussirai peut-être à mieux apprécier certaines scènes, en connaissance de cause :o)

@ Manu : oui je pense que tu devrais aimer alors. Car le pire pour moi reste le style Wright et le jeu de Keira Knightley, que j'avais tout de même trouvée sympathique dans "Love actually" où son rôle demande peut-être un peu moins de charisme.

@ Emjy : en fait avec ce que je viens de dire à Manu je vois qu'on a VRAIMENT un avis similaire ^^

Écrit par : Lou | 17/03/2009

@ Leiloona : ravie de t'avoir amusée avec ce billet :o)
Rassure-toi en effet, ce film n'a en effet rien à voir avec le livre. Quant à "Reviens-moi", je n'ai pas aimé mais je lui ai trouvé beaucoup plus de qualités (en fait j'ai adoré le début, bien trop court, puis les scènes avec Briony ainsi que certains plans de toute beauté).

Écrit par : Lou | 17/03/2009

Bon alors moi, je n'ai pas aimé non plus mais pas pour les mêmes raisons. J'attendais si peu des acteurs que dans le fond, je les ai trouvés corrects sauf que Darcy a un côté plus chien battu que réservé, ce qui est un peu gênant. Et si Wright ne s'était pas acharné à vouloir faire de longs plans sur K.K. ne faisant rien, ce serait mieux passé à mon avis.
Quand aux gloussements, ils sont dans le livre et encore plus dans la version 95 je trouve. En fait là, j'ai trouvé que les autres acteurs sont inexistants (d'ailleurs, je ne me souviens de rien d'autre que de Lizzie et Darcy).

Pour moi, c'est vraiment la réalisation et le manque de subtilité qui sont dramatiques. A ce niveau, on ne comprend même plus pourquoi Darcy aurait envie d'épouser une souillon comme Lizzie qui vit dans une famille de miséreux qui sont obligés de garder le cochon dans la maison. C'est vraiment la galère sociale chez les Bennet ! Sans parler de certains plans improbables ou de la visite de Lady Catherine de nuit qui m'a achevée.

En fait, je ne l'ai pas revu depuis sa sortie. Mais je vais le revoir pour le challenge.

Écrit par : Isil | 17/03/2009

Morte de rire à ton billet!! Je n'ai pas autant détesté (en fait, mon souvenir le plus fort de ce film est la musique que, contrairement à toi, j'ai beaucoup aimée!!) mais j'avoue que bon... c'est loin de ma vision de P&P!!

Écrit par : Karine :) | 17/03/2009

Je suis ravie, parce que je trouve des gens qui ont des avis encore plus sévères que le mien sur ce film ;o))

Pour Keira Knightley, je trouve qu'elle possède quand même une certaine fraîcheur, même si malheureusement cela sert surtout à donner une image très niaise du personnage.
Je suis furieuse d'ailleurs, parce qu'elle a été choisie pour jouer le rôle de l'héroïne dans "Never let me go", qui est un de mes livres préférés. Elle ne correspond pas du tout à l'image que j'ai de Ruth. Et comme ce n'est pas du tout une actrice que je trouve talentueuse, je doute fortement qu'elle parvienne à être convaincante dans ce rôle. J'en pleure d'avance.
La plupart du temps elle ne me dérange pas, mais quand elle joue des rôles qui me tiennent à coeur, je suis toujours très déçue. Et il s'agit cette fois d'un livre vraiment particulier pour moi. J'aime "Expiation" et "O&P", mais pas à ce point.

Pour en revenir à P&P, celui que je ne peux vraiment pas encadrer, c'est ce Darcy. Je ne le trouve même pas "sans plus", je le trouve affreux et terne. Je l'ai vu dans d'autres rôles, il est toujours comme ça en plus.

Mais je pense que j'ai aussi un énorme problème avec ce réalisateur, qui pense surtout à faire des jolis plans. Dans "Atonement", Robbie qui pose sa main sur l'eau, c'est bien joli, mais ça n'a aucun intérêt... Tout comme Cécilia assise avec sa magnifique robe, qui a l'air on ne peut plus calme alors que son amoureux est accusé de viol. Rien de plus normal...

Écrit par : Lilly | 17/03/2009

J'oubliais Bingley, ce qui n'est pas franchement étonnant non plus. Mais quel âne celui-là !

Et comme Isil, Lady Catherine en pleine nuit, une idée brillante !

Écrit par : Lilly | 17/03/2009

@ Isil : d'abord merci, je me suis encore plantée dans l'écriture du nom "Bennet" et tu m'as permis de rectifier, après une vérification dans le livre :o)
Pour les acteurs, Fashion avait aussi dit qu'ils étaient médiocres mais même si j'avais sa remarque en tête, le choc a été rude !
Pour les gloussements je m'en souviens vaguement dans le livre mais je trouve que là il s'agit presque de rires bien sonores... je ne sais pas, j'ai trouvé les actrices vraiment ridicules, on aurait dit qu'elles passaient par là le jour du tournage et que cela avait suffi pour les mettre enn costume et leur faire jouer un rôle.
Je suis tout à fait d'accord pour la réalisation... on fait passer les Bennet pour de vrais bouseux, pas parce qu'ils ont une ferme bien sûr mais par des scènes comme celle du cochon ou celles où les filles sont mal fagotées. Quant à la venue la nuit, j'ai oublié de citer cette scène, que je trouve moi aussi totalement grotesque. On frappe, tout le monde descend, l'arrivée la nuit et la réaction de la famille... tout est improbable ! (par contre j'ai trouvé qu'Elizabeth n'était pas trop mal dans cette scène)...

@ Karine :) : j'ai horreur des musiques qui font "sortez les violons, et si vous n'avez pas compris, ceci est une histoire d'amour sirupeuse" ! ^^

@ Lilly : je ne peux qu'applaudir, là encore je partage ton avis (on est beaucoup à avoir le même avis là, bizarre bizarre ;o)).
Oui Keira Knightley a une certaine fraîcheur, d'où ce que je disais sur "Love Actually". Mais je crois qu'après son succès dans "Pride and Prejudice" et "Atonement" elle va avoir de plus en plus de rôles de cette envergure (malheureusement)...
J'adore ce que tu dis sur l'acteur de ce pauvre Darcy. Je trouve que de toute manière, à côté de Firth ou de l'acteur de "Lost in Austen", il ne fait pas le poids. Il a à peu près le même registre d'expressions que sa partenaire... sans doute très sympa dans des films moins subtils mais là, je trouve qu'on donne à fond dans le blockbuster, jusqu'à ce que le film perde de sa substance.

Écrit par : Lou | 17/03/2009

Lou, il te reste à regarder THE version BBC 1995, qui colle au texte du livre (5 heures de bonheur) avec THE Darcy : Colin Firth!^_^

Écrit par : keisha | 17/03/2009

@ Keisha : Je l'ai vu il y a trèèès longtemps et je l'ai achetée récemment ! :o)

Écrit par : Lou | 17/03/2009

C'est vrai que ce film est assez mauvais -et prtt, je n'ai jamais regardé les adaptations de la BBC-, notamment à cause du mq de subtilité qui s'en dégage. Contrairement à toi cependant, je trouve l'actrice assez convaincante, au contraire du reste du cast, notamment ce Darcy mollasson qui est insupportable à chq scène !

Écrit par : oranee | 17/03/2009

Tout d'abord, merci de te visite sur mon modeste blog.

Ensuite, toutes les "critiques" que j'ai pu lire sur ce film se ressemblent. J'ai longtemps eu peur que mon amour pour Jane ai joué dans mon jugement. Mais, s'il est vrai que le film ne colle pas au roman, il est aussi vrai qu'il est mal fichu. Et là, peu importe que ce soit du Jane Austen ou non, qu'on aime le roman ou non. En revanche, je n'ai rien contre cette pauvre Keira Knightley. Faut dire que je ne connais que Love Actually qui est loin d'être son plus grand rôle. J'ai aussi été "choquée" (et je n'exagère pas en utilisant ce terme) par les tenues et allures générales des personnages. Dieu que c'est négligé ! Ni en adéquation avec le livre ni avec l'époque générale du film. J'ai soupiré plus d'une fois devant ma télé. J'ai attendu qu'il passe à la télé pour le voir, je m'en serai voulu de gaspiller mon argent pour une séance de ciné ou un dvd.

Je n'ai toujours pas vu la version de la BBC avec Coliiin. Faudrait peut-être que je me bouge, c'est désespérant d'être tenue à l'écart de toute discussion concernant la scène de la chemise mouillée.

Écrit par : Fée Bourbonnaise | 17/03/2009

Je ne connaissais que le titre et le nom des personnages en voyant ce film là, donc il a toujours une place privilégiée pour moi. Ce serait différent si j'avais vu celui de la BBC en premier.
Je suis d'accord sur le négligé des Benett, le summum reste pour moi le lendemain du bal Netherfield, on dirait qu'ils ont tous les gueulede bois et ils font crade au possible. J'ai trouvé la scène finale entre Darcy et Lizzie un peu énorme, en chemise de nuit au petit matin... gné? Keira Knightley passe son temps à minauder, comme dans tous ses films, elle est exaspérante, elle joue tous ses personnages de la même lanière.
Par contre j'ai aimé Darcy et les soeurs Benette, Bingley et Jane sont supers aussi je trouve.
Merci pour cette critique acide :)

Écrit par : Ofelia | 17/03/2009

Ton commentaire ne m'étonne pas. Une amie à moi, grande lectrice, m'avait dit que le film n'était pas terrible et pourtant elle est très fleur bleue! Je me souviens avoir vu Keira Knightley avant qu'elle soit connue dans un truc ridicule du style la fille de Robin des bois et depuis, je n'arrive pas à comprendre ce qu'on lui trouve... ce qui me fait fuir tous les films où elle joue! Je l'ai enregistré dernièrement donc j'essaierais quand même de voir Orgueils et préjugés mais bon...

Écrit par : Nag | 17/03/2009

Je trouvais déjà que ça avait l'air ronflant, mais alors là je suis vaccinée ! C'est quoi cet houppe de Tintin sur le jeune beau ? Et les mèches décolorées façon l'oréal sur les actrices ? Bien joué en tout cas, la critique fait mouche !

Écrit par : Pia | 17/03/2009

J'adore ton billet ! Tu m'as bien fait rire !!!
J'ai vu cette adaptation il y a quelques temps déjà, et je me souviens avoir aussi été déçue...
De toute façon, difficile de rivaliser avec la version 1995 avec Jennifer Ehle et Colin Firth !

Écrit par : Karine | 17/03/2009

@ Oranee : peut-être que c'est moi qui ne suis pas fair-play avec Keira Knightley mais disons que si je la trouve amusante, je la trouve vraiment catastrophique lorsqu'il s'agit de faire passer des émotions autres que "contente, pas contente, je ris, je pleure" :o)

@ Fée Bourbonnaise : avec plaisir :o)
Ah là là je suis tellement d'accord, ce film est si négligé... c'est Cendrillon version Austen modernisée, c'est supposé être frais et redonner du peps à un univers... qui pour moi se portait très bien sans l'arrivée de cette soupe à la praline !
Quant à la version de 95, oui, il faut que tu la voies !

@ Ofelia : Ah oui le lendemain du bal, j'ai failli en parler, avec la mère qui a l'air presque crade et qui est allongée avec une assiette posée sur le ventre... après tout pourquoi pas ?, mais j'ai aussi eu du mal avec cette scène. La fin au petit matin est totalement ridicule. Evidemment il faut que le personnage vienne quand bizarrement elle se trouve dehors (le lieu de la déclaration de Darcy - sous le superbe bâtiment dans un parc - me semblait tout aussi improbable). Tous les deux sont tellement négligés, et pire encore, il n'y a aucune tension, aucune attente dans cette rencontre. Quant à Keira Knightley, comme je le disais, j'avais l'impression de revoir le personnage de "Love Actually" ! J'aimerais bien la voir maintenant dans "Pirates des Caraibes", il paraît qu'elle y joue bien.
Je trouve l'actrice de Jane très jolie et plutôt convaincante au passage !

@ Nag : je serais très curieuse d'avoir ton avis alors !

@ Pia : je n'avais pas fait le rapprochement avec Tintin mais maintenant que tu le dis... ^^
J'aime bien les comédies romantiques mais là c'est un peu trop "slimy" et "hollywoodien" pour moi.

@ Karine : toi aussi tu rejoins le club des snobs à tendance nécrophile ;o)

Écrit par : Lou | 17/03/2009

j'ai vu récemment Keira Knightley dans Love Actually avec encore..."une moue boudeuse" ...pauvre fille, pourtant je gardais un bon souvenir de sa prestation dans "Pirates des Caraïbes" !

Écrit par : loulou | 17/03/2009

Et bien moi aussi je n'ai pas aimé cette version, je ne me suis pas ennuyer mais les cheveux lâchés de Keira m'ont souvent choquer, son jeu était pas terrible mais celui de Darcy encore pire avec aucune expression sur le visage, mais ce qui m'a achever c'est cette demande en mariage sous une pluie battante avec nos deux héros le visage dégoulinant de gouttes d'eau, et surtout cette scène finale où les deux se retrouvent dans l'herbe au lever du jour avec ce soleil qui se lève entre les deux visages comme dans une pub de parfum, c'est d'un gnangnantisme et d'une banalité qui font sourire. Quand on ne voit que les défauts au point de se détacher de l'histoire, c'est que c'est pas très réussi en générale.

Écrit par : Trillian | 17/03/2009

Tout à fait, la Jane est superbe (je la trouve magnifique) et très convaincante oui :) Je trouve son histoire plus crédible que celle de Lizzie-Darcy.
Keira Knightley dans "Pirates des Caraibes"? Ben c'est la même que dans tous ses autres films, elle minaude, elle fait de l'oeil et elle se fait courtisée... J'adore ce film par contre, mais juste parce que Johnny Depp est très très drôle :D

Écrit par : Ofelia | 17/03/2009

Ca, on ne peut pas nier que c'est.. Pas très bon. Mais midinette un jour midinette toujours, j'ai quand même bien aimé!

Écrit par : chiffonnette | 17/03/2009

Ouch... ça c'est de la critique qui fait mal... Et je crois que je ne vais pas trop la ramener parce qu'en fait, ben, euh... oui, j'avoue, j'avais bien aimé moi... Je dois être drôlement midinette, fleur bleue et tout et tout... mais j'avais marché... (ok, je sors, je vais me cacher tout de suite...^^)

Écrit par : Alwenn | 17/03/2009

Ben je te suis, je sors aussi... A part Keira Knightley qui m'insupporte, le reste m'avait plutôt plu... Hum !

Écrit par : Neph | 17/03/2009

Ben voilà. Tout pareil.
:)))

Écrit par : fashion | 17/03/2009

N'ayant pas encore lu le roman de Jane Austen ni vu l'autre film, j'avoue avoir bien aimé celui-ci !

Écrit par : Florinette | 18/03/2009

@ Loulou : en fait dans "Love Actually" je la trouve marrante mais maintenant je la soupçonne de ne pas du tout avoir personnalisé son rôle, même si pour ce qu'elle a à dire et à faire ce n'est pas problématique. Le film du mariage où elle a tout le temps un énorme sourire ma rappelle beaucoup quelques scènes de "Pride and Prejudice" :o)

@ Trillian : je suis d'accord avec toi, en général je me prends assez au jeu pour ne pas autant voir les défauts. Et puis ce coucher de soleil encore une fois, c'est tellement kitsch !!

@ Ofelia : brrr, jusqu'à récemment je ne connaissais pas trop Keira Knightley mais en peu de temps elle est passée du statut d'actrice inconnue à actrice à éviter. Je ne savais pas avant qu'elle avait joué dans "Pirates des Caraibes" et maintenant je me souviens de cette pub très énervante de Canal + où elle parle visage contre visage à Johnny Depp, en retroussant les lèvres dans une attitude qui m'énervait à chaque fois que je voyais la pub... et je me disais qu'elle devait être insupportable dans le film... je n'avais pas fait le rapprochement mais maintenant je me dis que décidément, ce n'est pas mon actrice fétiche.

@ Chiffonnette : c'est marrant, parce que j'aime bien les comédies romantiques et un certain nombre de films d'amour mais dès que c'est trop dégoulinant j'ai un peu de mal. D'où je pense ma fixation sur des personnages comme Darcy ou Thornton, avec qui rien n'est joué d'avance !

@ Alwenn & Neph : mais non, ce n'est pas parce que je n'ai pas du tout aimé que je vais commencer à en vouloir à ceux qui ont passé un bon moment ! Je suis trop ironique et j'aime trop les films plus classiques sur la période pour accrocher je pense, c'est tout !

@ Fashion : oui !! ^^

Écrit par : Lou | 18/03/2009

@ Florinette : oui je pense que sans ces références même vaguement en tête, on passe un meilleur moment. Mais je crois que je n'aurais pas trop aimé de toute manière parce que "Reviens-moi" m'a profondément ennuyée (2/3 du temps) et je n'aimais pas l'actrice, alors je crois qu'avec ou sans livre et BBC j'aurais eu à peu près le même avis ^^

Écrit par : Lou | 18/03/2009

Je l'avais vu à sa sortie en France et je n'avais pas DU TOUT aimé!!! En fait je trouve que ce genre de film participe au malentendu autour de Jane Austen qui passe souvent pour une auteure mièvre. Le film est en effet niaiseux au possible...
J'aurais bien aimé participer au challenge Jane Austen mais hélas je manque de temps...(gros soupir de tristesse!) En revanche je voulais savoir si la version de la BBC avec Colin Firth était disponible en France avec les sous-titres qui vont avec car mon niveau en anglais est devenu assez déplorable.

Écrit par : Titine | 18/03/2009

Comme Florinette, j'ai aimé le film. Je n'avais alors rien lu de Jane Austen. C'est même le film qui m'a donné envie de lire le roman... :-)

Écrit par : Hilde | 18/03/2009

Elle est très agaçante oui. Mais bon, "Pirates des Caraïbes", faut le voir pour Johnny Depp, sérieusement :)
Il parait qu'elle est pas mal dans "Joue la comme Beckham" elle était pas encore trop squelettique à l'époque ;)
Dis donc, tu déchaines les foules avec ton billet :)

Écrit par : Ofelia | 18/03/2009

J'ai poussé le vice jusqu'à le revoir, et je me suis permis de citer ton article dans le mien pour comparer ;) Aaaah, Darcyyyy !

Écrit par : Neph | 18/03/2009

@ Titine : tout à fait d'accord avec toi, ce genre de film fait passer Jane Austen pour une nunuche célibataire écrivant des romans à l'eau de rose pour filles désespérées. J'avais cette image avant de la lire un peu par hasard... et ouf, bien m'en a pris, ce n'était pas du tout niaiseux !
Quant à la BBC, demande à Isil qui est l'experte des DVD de la BBC !! Pour ma part je les commande en Angleterre où ils sont moins chers, et donc j'ai une version anglaise avec sous-titres en anglais.

@ Hilde : je trouve très bien que ce film donne envie de lire Jane Austen... c'est l'essentiel ! Mais est-ce que tu n'as pas été déconcertée par la différence de ton entre le roman et le film ? Jane Austen a un ton assez froid et ironique et établit une distance certaine entre le narrateur et les personnages. J'aimerais beaucoup avoir ton avis là-dessus, comme tu as vu le film d'abord et as sûrement un avis différent.

@ Ofelia : oui évidemment Johnny Depp... je l'ai adoré dans tous les Tim Burton et bien aimé dans quelques autres. C'est même un de mes acteurs préférés (il est rare que je voie autant de films avec le même acteur).
J'avoue avoir aussi un peu de mal avec le côté anorexique de Keira Kneightley, les photos sur wikipedia ne l'épargnent pas je trouve ! Dommage, c'est une très jolie fille ! Et je regarderai peut.être "Joue la comme Beckam" en espérant que le foot n'est pas omniprésent :o)

@ Neph : Suite à la lecture de ton article... Je dirais plutôt que ton avis est déjà mitigé et que le mien est franchement négatif :)
Mais c'est vrai qu'en étant surtout énervée par tout ce que je n'avais pas aimé, je n'ai pas cité quelques points positifs comme le jeu de quelques acteurs (j'ai juste dit que le casting était, sauf quelques exceptions, catastrophique, mais justement il y avait des acteurs que j'appréciais assez dans ces exceptions).
Par contre je ne suis pas d'accord avec Annie sur un point, même si je la suis tout à fait pour tout le reste ^^ : oui le côté ténébreux de Darcy fait partie du personnage, et c'est ce que j'aime chez Firth ou l'acteur de "Lost in Austen". Mais celui-ci a juste l'air dépressif. Je trouve vraiment qu'il est ennuyeux et n'arrive pas du tout à avoir l'intensité de regard d'un vrai Darcy, un vrai de vrai !
Et sinon j'ai repris "Pride and Prejudice " tout à l'heure mais je n'ai pas lu grand-chose, ayant été sollicitée par des sortes de mormons américains ma foi sympathiques (et étant d'un naturel curieux je ne leur ai pas balancé mon Austen à la figure) :p

Écrit par : Lou | 18/03/2009

Bonsoir Lou,
Je l'ai vu il y a quelques mois et j'ai bien aimé. Sans avoir vu l'autre version, j'ai trouvé celle-ci très plaisante, proche des films anglais concernant cette période que j'affectionne particulièrement...so british! so romantic!.... ce Mr Darcy sombre, réservé, amoureux d'une jeune fille fraîche et enjouée m'a plutôt attendrie. A cet époque, il était difficile de déclarer sa flamme, rien n'était spontanée alors je trouve son interprétation parfaite. Quant à Keira, ce rôle lui va à merveille. je l'ai découverte dans "The Duchess", elle est royale!

Écrit par : Annie | 18/03/2009

J'avoue que je ne me souviens pas; ça ne remonte pourtant qu'à un an. Je ne sais pas si je dois mettre ça sur le compte de mon effroyable niveau d'anglais ou mon manque d'objectivité du moment (voir les 2). Je crois qu'une lecture en vf s'impose histoire de retrouver la mémoire. Quant au film il est peut-être mauvais mais j'en garde un bon souvenir! :-)

Écrit par : Hilde | 19/03/2009

@ Annie : merci pour cette visite sur mon blog.
En fait je ne reproche pas du tout au film le côté guindé, j'ai presque trouvé qu'il prenait trop de liberté par rapport aux conventions assez rigides de l'époque. Concernant la passion entre les deux héros, cette mise en scène est pour moi beaucoup trop directe et à mon avis, un peu trop mélodramatique. Je suis fascinée en général par le personnage de Darcy qui est si réservé, si respectueux des conventions, des questions de rang et de tenue. Son rôle est très délicat et autant j'ai trouvé Colin Firth et Elliot Cowan très convaincants, autant Matthew Macfadyen manque de subtilité pour jouer ce rôle à mon avis. Il est certes très mignon et sobre, mais il lui manque l'intensité de regard et la richesse d'expressions des deux autres Darcy qui, tout en restant aussi stricts, immobiles, coincés, flegmatiques, sont capables de transmettre des émotions fortes et de souligner toute l’ambiguïté de leur personnage.
Quant à Keira Kneightley, elle possède une certaine fraîcheur mais je n'aime pas du tout son jeu dans ce film. Par contre j'ai vraiment envie de voir "The Duchess" et j'espère que je la trouverai plus convaincante.

@ Hilde : alors peut-être que tu feras un challenge Austen partiel cette année ? :o)

Écrit par : Lou | 19/03/2009

Je vois où tu veux en venir! ;-)
Bon allez, je m'engage solennellement à faire un challenge Austen partiel! ;-)

Écrit par : Hilde | 19/03/2009

Bon. Moi, j'ai aimé. Je suis pourtant très très très mauvais public, et méchante avec tous les films que j'estime bancals.

Mais cette petite Knightley m'a convaincue, comme le film dans son ensemble. Pourquoi? Parce qu'il n'est pas révérencieux, qu'il réinterprète et qu'après tout, je me fiche que la miss ait les cheveux en vrac.

Comme toi, j'ai beaucoup aimé la version BBC (comme tout le monde en fait) et personne n'égalera jamais, de notre temps, l'ami Colin Firth en Darcy plus que parfait.

Mais ce film est bien fait. Il n'est pas ennuyeux. Il y a un vrai point de vue sur l'oeuvre d'Austen, loin du côté cucul théière qui lui est trop souvent associé. Un aspect plus brutal, plus animal (à l'image des coucougnettes du porcinet qui traverse l'écran), fait surface.

Sans doute, c'est inattendu. Mais... l'Angleterre compassée dont on rêve devant les gravures qui illustrent trop souvent l'oeuvre d'Austen, moi, je n'y crois pas. Finalement, avec cette Angleterre-là, plus sauvage, moins cup of tea, on est plus près de Shakespeare, de cette équation violence+raffinement=l'homme occidental qui fait la grandeur de la littérature d'outre-Manche, à mes yeux.

Si le Darcy de ce Pride and Prejudice m'a laissée de marbre, comme toi, au début du film, il a fini par m'emporter à la fin. Quant à Knightley, je la trouve juste, vivante, et spontanée. L'actrice qui incarne Jane Bennett est une comédienne excellente que l'on voit trop rarement hors des écrans british.

Bon, voilà, j'ai fait mon petit plaidoyer, mais en même temps, je comprends ton attachement pour la BBC, je le répète... et tout ça me donne drôlement envie d'un tea-time, tiens!

Écrit par : Magda | 19/03/2009

Je suis un peu moins sévère que toi mais c'est sans doute parceque j'ai vu le film en question juste avant de me lancer dans la lecture du livre. Tu as raison. les tenues de Lizzie sont épouvantables. Un épouvantail, je dirais même ^^

Écrit par : Laetitia la liseuse | 19/03/2009

@ Hilde : ah maintenant c'est écrit, scellé, on compte sur toi ! ;o)

@ Magda : paradoxalement je ne pense pas être mauvais public. Il est rare que je déteste un film et j'ai tendance à "bien aimer" certaines soupes qui m'ont juste fait passer le temps agréablement.
Je pourrais te répondre sur chaque point que tu soulèves mais que je crois que le fait que je n'ai vraiment pas aimé tient trop au subjectif pour que toutes mes explications détaillées répondent parfaitement au pourquoi du comment :o) Je me suis vraiment ennuyée, du moins presque tout au long du film ; j'ai trouvé certaines scènes beaucoup trop "sortez les violons" ou "amûûûr amûûûr" pour moi... je n'aime pas trop les déclarations sous la pluie ou au lever de soleil quand elles sont trop hollywoodiennes, et les scènes plus passionnées entre Darcy et Lizzie m'ont vraiment barbée. Après pour les acteurs j'ai vraiment trouvé leurs expressions trop récurrentes tout au long du film mais j'avoue que ce qui m'a rendue si sévère ce sont les scènes multiples où les gros plans sur Lizzie s'éternisent, ou encore ses nombreux éclats de rire auxquels je trouve un air bête. Donc je pense que c'est aussi un ressenti très subjectif; ce n'est pas tant une analyse fouillée qui m'a fait arriver à cette conclusion que le fait que tout simplement j'ai attendu la fin du film avec une certaine impatience, parce que je le trouvais gnangnan et ennuyeux, voire ridicule.
En revanche j'admets volontiers que tu as peut-être raison en imaginant une Angleterre plus sauvage, moins compassée. C'est difficile à dire, j'aurais tendance à penser que ce n'est ni l'un ni l'autre mais un mélange des deux. On le retrouve aussi dans la littérature du XIXe, avec des courants complètement différents à ce niveau. Ce qui me gêne plus c'est que les romans d'Austen ne sont pas tellement dans cette veine aventurière, masculine, sauvage... on est plus dans le côté cup of tea et respect ou non des conventions justement. Peut-être que Joe Wright voulait sortir de cette image et rendre l'histoire de Jane Austen plus réaliste mais personnellement je ne suis pas trop séduite par cette idée, préférant les adaptations plus fidèles au roman. Et comme me le disait Isil un peu plus tôt cette vision correspondrait plus à Charlotte Bronte.
Merci en tout cas pour ton avis que je trouve passionnant !

@ Laetitia la liseuse : je pense que je n'aurais pas trop eu envie de lire le livre si j'avais vu le film avant, mais c'est parce que ce genre de films ultra romantiques me barbe souvent et que je ne ressentais rien pour les personnages.

Écrit par : Lou | 19/03/2009

ça c'est de la critique !!! bon évidement je ne suis d'accord sur aucun point (surtout pas sur Darcy) mais ça se sait, n'épiloguons pas :-)))
Par contre je voudrais rebondir sur l'avis de Magda, je pense que la vision que l'on a d'Austen est un peu trop lisse, trop victorienne de livre pour image... le film est censé se passé en 1797 (c'est la date de rédaction du 1er jet et la jeunesse de Jane) les costume sont des copies d'époque (le film a simplement pris le parti de suivre une mode plus 1780 pour les Bennett qui vivent à la campagne et plus fin de siècle pour caroline qui est à la mode), comme la maison qui a tant choqué et qui était vraiment habitée par une bonne famille de la Gentry au XVIIIe siècle, poulailler compris... étrange hein ? Au chapitre des points forts, je pourrais ajouter que Chatsworth est à ce qu'on pense vraiment le château que Jane décrit sous le nom de Pemberley ! :-))) ahhh jane jane, que n'es-tu là pour nous donner ton avis :-)

Écrit par : yueyin | 19/03/2009

tu dis "un air morne indiquant l'ennui profond qu'il éprouve – et qu'il communique rapidement au spectateur.".. darcy n'est-il pas justement sensé ressentir cela? ;)

Écrit par : choupynette | 19/03/2009

Moi aussi je suis une curmudgeon... Je ne sais pas ce que c'est, mais j'aime beaucoup le mot! Et je déteste qu'un film prétendument d'époque ne respecte pas tout les code de l'époque en question!

Écrit par : Mo | 19/03/2009

alors là, c'est mal ce que tu fais, parce que moi j'ai reçu ce film pour le swap saint Valentin, et j'avais bien envie de le voir, ce qui boostait mon intérêt pour le livre qui dort dans ma PAL depuis... (non, il ne vaut mieux pas...)

Écrit par : Ys | 19/03/2009

ralalalalalala si ca continu je vais être obligée de me fendre d'un billet "réhabilitons P&P 2005"!!!! :o)))

Écrit par : lamousme | 19/03/2009

@ YueYin : après mon avis est aussi assez indépendant du livre, comme j'ai vu le film alors que j'avais lu le livre il y a quelques années (par contre je suis en train de le relire et je pense rajouter un paragraphe après mon billet ultra négatif ;o)). Donc plus que ce que je n'ai pas aimé par rapport à l'époque, et sur quoi on pourrait très certainement s'interroger, comme Magda et toi le soulignez (et je trouve ce débat passionnant), c'est le film "hors contexte" qui de toute manière ne me plaisait pas. On aurait pu être en Espagne ou en Mongolie, au Moyen-Âge ou en l'an 3000, j'aurais eu autant de chances de m'ennuyer. Je n'ai pas aimé le jeu des acteurs qui m'énervaient profondément (pas tous mais beaucoup d'entre eux) et j'ai trouvé ce film beaucoup trop guimauvesque pour moi. Malgré quelques petits aléas, l'histoire d'amour est évidente et transpire le romantisme, d'une manière qui m'a toujours horripilée (par exemple j'ai beaucoup aimé "Gone with the wind" mais quand Scarlett se pâme pour l'un ou l'autre, j'attends avec impatience la suite). J'aime les histoires d'amour mais je n'aime pas une certaine manière de traiter ce sujet, et c'est ce que j'ai retrouvé dans ce film. Indépendament du reste, j'avais peu de chances d'accrocher et j'ai eu exactement le même problème avec l'histoire d'amour dans "Reviens-moi".

@ Choupynette : je ne suis pas d'accord avec toi sur ce point. Darcy est suffisant et trouve effectivement la compagnie qui l'entoure assez ennuyeuse, mais je le trouve amusant avec son côté ironique et désabusé... et puis très vite, il s'intéresse à Elizabeth et malgré la contenance qu'il cherche à se donner, il a rapidement trouvé un sujet qui l'intéresse. Je trouve que les autres acteurs arrivent à communiquer leur côté blasé tout en amusant ou en suscitant la curiosité du spectateur. Là je n'ai pas éprouvé le même sentiment.

@ Mo : j'ai bien envie de lancer un débat sur le respect des codes, car les points de vue de Magda et de YueYin sur le sujet sont intéressants eux aussi :o)

@ Ys : beaucoup n'ont pas aimé mais quelques-uns le défendent très bien (cf dans les commentaires et je crois aussi sur le blog d'Allie). Donc il reste de l'espoir... et après tu pourras dire que j'étais tombée sur la tête ;o)

@ Lamousmé : what ?? How dare you ?! ;o)

Écrit par : Lou | 20/03/2009

J'ai craqué, je me suis inscite au Jane Austen challenge!!!! ça me faisait trop envie! Tant pis si je n'arrive pas au bout, je vais me faire plaisir en relisant Jane Austen!

Écrit par : Titine | 20/03/2009

Bonsoir,
D'acord, et entièrement d'accord. La version US est insipide, sans intérêt, à mourir d'ennui. Le jeu des acteurs ne convainc pas, les scènes sont parfois dénuées de tout sens commun (lorsque l'héroïne sort du château de Darcy par ex).
Sans être, non plus, fleur bleue, la version GN est BIEN plus séduisante (plus longue aussi, beaucoup plus longue). Du moins c'est mon point de vue.

Écrit par : rêves de tables | 21/03/2009

rhooo moi j'ai bien aimé ma scène préférée reste celle où ils dansent tous les deux!!! as tu les trois dvd de la BBC Emma, Mansfield Park et Northanger abbey???

Écrit par : Lael | 21/03/2009

@ Titine : J'avais prévu de lire tout Austen (ou relire) avant ce challenge et j'avais déjà commencé à voir des adaptations et commandé une partie des livres dans une édition qui me plaisait plus que mes vieilles versions, mais je me sens plus motivée depuis que j'ai décidé de participer à ce challenge. Du coup je commence mes lectures plus tôt !

@ Rêve de tables : je compte parler de la version BBC rapidement et de "Lost in Austen". En relisant le livre je commence à trouver un peu plus d'intérêt au film en tant qu'adaptation, mais en tant que film tout court, je ne pense pas changer d'avis. Qu'est-ce qu'on s'ennuie !

@ Lael : Non je n'ai pas ces DVDs, je pense les acheter ou du moins certains d'entre eux (je suis déjà certaine pour "Northanger Abbey"). Pour "Emma" Isil me recommande plutôt le film avec Gwyneth Paltrow donc je pense peut-être l'acheter à la place ou avant (et peut-être juste emprunter la version BBC).
Sinon pour le film tu parles du bal où il y a tout un tas de gros plans montrant Elizabeth en train de rigoler ? :o) Je ne sais pas si tu as vu "Lost in Austen" mais je te recommande le bal revisité dans ce téléfilm, j'ai adoré !

Écrit par : Lou | 23/03/2009

« Only a snob, a curmudgeon, or someone with necrophiliac loyalty to the 1995 BBC version with Colin Firth and Jennifer Ehle could fail to enjoy her performance. »

J'assume moi aussi !
J'aime pas Keira Knightley... Je trouve que son jeu est fade... Et encore plus en Elizabeth ! Mais où est donc passé la Lizzie vive et drôle et intelligente et ironique et patiente et franche et... j'ai trouvé sa Lizzie très cruche, parfois à la limite de l'insolence!

Bon, j'avoue que j'ai tout de même bien aimé le côté débraillé de MMF/Darcy... parce que même la chemise entre-ouverte, mal habillé, mal réveillé, mal... il a toujours la classe !

Écrit par : Filipa | 23/03/2009

@ Filipa : cette semaine j'ai finalement vu "The Duchess" et j'ai bien aimé Keira Knightley. Donc soit je n'aime pas cette actrice telle que Joe Wright la voit, soit je n'aime pas les films où elle doit tomber amoureuse ou montrer qu'elle est amoureuse, et où cet amour a une importance capitale :)
Quant à Darcy oui après tout pourquoi pas ? Je ne suis pas tout à fait certaine que cela correspond au Darcy du roman mais il est bien agréable à regarder quoi qu'il en soit !

Écrit par : Lou | 23/03/2009

Quelle polémique sur ce film! je ne me rendait pas compte qu'il y avait un tel engouement pour Jane austen et qu'elle suscitait de telles passions! Moi je suis tombée par hasard sur le film et je dois dire que j'ai bien aimé : 1 l'ambiance générale romantique bucolique (je suis très fleur bleue à certains moments), les beaux paysages,2 l'intro ptits oiseaux que j'ai piqué comme sonnerie de portable , 3 le coté "réalités de la vie à la campagne" avec la boue, les poules-cochons, les habits pas trop chers, parce que ça casse l'image trop guindée cup of tea de l'auteure : fin XVIII ça fait fuir beaucoup de monde quand même: C'est un film grand public. Alors oui des fois c'est des grosses ficelles , (la mère affalée, bourrée, les filles qui parlent dans la rue à un officier inconnu...) des fois c'est plus subtil (le père, l'amie de lizzie ) . et j'aime bien la tête grognon de Darcy au début du film, genre "quel pays de ploucs". (la 2me partie du film j'ai plutôt envie de lui donner des claques, il est trop mièvre). en fait ce film est très inégal on sent vraiment que tout n'a pas été exploité, il laisse deviner une grande richesse du livre duquel il a été tiré, et me donne envie de lire cette auteure

Écrit par : kealie | 24/03/2009

Avec beaucoup de retard, mais je suis obligée de commenter, car ton article m'a fait beaucoup rire. Le coup des choux de Bruxelles a été le summum, je pense qu'on m'a entendue rire à l'autre bout de l'étage. Je suis tellement d'accord avec toi! En dehors de qq éléments, comme la musique et certains plans, je trouve ce film raté et ennuyeux!!!

Écrit par : Galy | 26/03/2009

je n'avais pas du tout été convaincu non plus par ce film où je ne suis lamentablement ennuyée surtout les 30 premières mn.

Écrit par : anjelica | 29/03/2009

Je ne sais pas... C'est sans doute parce ce que je n'avais ni lu l'oeuvre originale, ni vu le Pride & Prejudice de 1995, mais j'ai été conquise par cette adaptation. J'irais même plus loin (oserais-je?): Keira Knightley, qui habituellement m'énerve prodigieusement (je doute que beaucoup de femmes l'apprécient, en fait), a retrouvé grâce à mes yeux dans ce film, le seul où je la trouve en phase avec ce qu'elle incarne. Pour revenir sur son côté débraillé, je pense au contraire que cette apparente négligence va tout à fait bien avec l'esprit rebelle du personnage, refusant de se plier aux codes de conduite d'une société étouffée par ses principes. En outre, j'ai adoré Darcy, qui manifeste une réelle ambivalence par rapport au conflit intérieur qui le tiraille, entre la bienséance et ce qu'il éprouve.
Ceci étant, je comprends qu'on puisse ne pas accrocher à la mise en scène de Joe Wright, que j'ai pourtant trouvé très inspirée. Le journaliste du Guardian y est allé un peu fort, à mon avis!^^

Écrit par : Ashtray-girl | 29/03/2009

Oui je lis les articles dans le désordre, ce qui explique que mon commentaire sur ce film se retrouve sur un autre billet... Désolée ^_^

Écrit par : Cécile | 04/04/2009

@ vous toutes : ouh là là je suis très en retard dans les commentaires !! Désolée !

@ Kealie : c'est vrai que comme le disait YueYin avant ce film rappelle plus le XVIIIe (première version écrite à cette époque) que le début XIXe. Je suis d'accord sur le côté inégal... je pense le revoir et je m'attends à trouver des côtés positifs que je ne voyais pas en ayant un souvenir assez flou du livre. Je le trouve tout de même gnagnan et pour la ferme je suis partagée... la façon dont c'est filmé me semble un peu trop exagérée. Pour montrer la différence de rang entre les personnages le réalisateur en fait des tonnes à mon avis. Tout comme les éclats de rire et la vulgarité des filles et de la mère qui m'ont amusée dans le livre mais que je trouve parfois exaspérants dans le film... à voir si je suis moins dure en le revoyant. Mais c'est sûr qu'il a le mérite d'être très grand public et donc, peut-être, de faire découvrir Austen en la dépoussiérant. Je peux comprendre que les versions BBC & co ne séduisent pas autant de monde, avec cette image un peu coincée et un peu élitiste quand même.

Écrit par : Lou | 05/04/2009

Je reprends mes réponses, ayant eu un souci avec le pc hier... mais maintenant à un jour près... :o)

@ Galy : j'aurais aussi pu parler du regard de poisson mort (ou des yeux de merlan frit ?) mais c'eût été un peu trop violent... ^^

@ Anjelica : euh je me suis tout le temps ennuyée mais le début en particulier était pénible, surtout qu'il m'a fait penser que tout le reste suivrait et que je n'attendais plus rien après le premier bal.

@ Ashtray Girl : je suis contente de voir que tu as aimé, même si je ne partage pas ton avis :o) En fait pour moi le côté débraillé et beaucoup d'éléments renvoient à des indices dans le livre mais prennent tout un peu trop au pied de la lettre à mes yeux, en ne faisant pas de nuances là où je trouve Austen très subtile. Après on peut aussi se dire qu'une adaptation ne doit pas forcément être parfaitement fidèle à l'oeuvre, qu'elle peut se permettre d'insister sur certains aspects ou de mettre une problématique nouvelle en lumière... je ne retrouve pas vraiment Austen telle que je la lis (et ce avant même d'avoir vu des adaptations) mais c'est surtout qu'en dehors de la problématique de fidélité, de l'interprétation etc ce film m'a paru très ennuyeux. Je crois que je n'aime pas Joe Wright avec ses scènes esthétiques mais barbantes. Quant à Kneightley j'ai vu "The Duchess" depuis et je l'ai bien aimée mais vraiment dans ce "Pride and Prejudice" elle m'horripilait à rire bêtement (mais c'est aussi la faute de Joe Wright et de sa mise en scène). En plus elle est tout le contraire de la Lizzie que j'ai toujours imaginée, donc même si mes souvenirs de lecture étaient assez vagues quand j'ai vu le film, je ne m'attendais sans doute pas à ce type de personnage.

@ Cécile : tu es tout excusée :o) Merci pour tous tes commentaires justement ça m'a fait plaisir !

Écrit par : Lou | 06/04/2009

non definitivement je n'avais pas lu ta critique ( celle de fashion oui)...le seul point positif de ce film (oui il peut en avoir un)...c jane...;o)...
mais pour le reste...mon homme en a entendu des cris durant ce film...et l'en faire rire....alors pour une fois, il a aime regarderun film-de-fille..juste a voir mes reactions "ulcerees"..;o)

Écrit par : rachel | 16/06/2009

Je viens de faire un gros travail sur l'adaptation cinématographique de ce livre.. Et j'avoue ne pas du tout comprendre tes reproches vis-à-vis de ce film.

Par exemple, ce qui m'a le plus choqué, c'est les critiques à l'égard des costumes. A mon avis tu n'as pas compris le personnage d'Elizabeth Bennet. Celle-ci a un mépris total pour les apparats et rvomit la superficialité. C'est pour sa que, côté vestimentaire, elle est négligée, car cela représente son état d'esprit! Le seul moment ou elle soigne son apparence, c'est lorsqu'elle va au bal organisé par les Bingley, car elle veut charmer Whickam.

Ensuite, comme de nombreuses personnes, j'applaudi la performence de Keira, Darcy (je ne me souviens plus de son nom, zut ^^), et Donald Sutherland. Je ne trouve pas du tout Keira niaise avec ses grand sourire, au contraire elle apporte une fraicheur et une vitalité nouvelles au personnage. Incarner la mythique Elizabeth Bennet est perilleux, car ce personnage est mondialement connu, et beaucoup gens sont comme toi : ils s'en sont fait une image bien précise, et sont vraiment déçu lorsqu'ils découvrent à l'écran la Elizabeth Bennet selon Joe Wright.
Et franchement, tu es bien trop dure avec Matthew Macfayden (voila, j'ai retouvé son nom !), tu n'as pas du l'écouter en V.O., car sa voix est vraiment impressionnante. Comme le dit Joe Wright, il possède différents degrés d'intensités dans sa voix, ce qui donne véritablement le ton lors des dialogues avec Keira.

Ce film possède tant de qualités, et je suis vraiment désolée de voir à quel point tu parviens à convaincre les gens de pas aller voir ce film.

Vu le ton donné par ton article, j'imagine que tu t'en fous, mais j'ai découvert un livre qui analysait cette adaptation. Du coup, tu vois ce film d'un oeil différent. Il ne faut pas croire que c'est facile d'adapter un roman au cinéma: "Pride and prejudice, Joe Wirght", de Lydia Martin.

Écrit par : Lilou | 17/06/2009

@ Rachel : moi je me suis surtout endormie. Par contre je garde un souvenir positif de Jane, qui est assez charmante.

@ Lilou : merci pour ton intervention. Comme tu l'as sans doute vu dans les coms, ce billet a fait couler beaucoup d'encre, comme d'autres (ex Fashion, Isil - et récemment Happy dried frogs m'a fait rire en disant "j'aurais épousé Mr Collins") sur le même film qui divise franchement les austeniens. J'ai l'impression que dans les admirateurs plus anciens il y a plus de rejet et que par contre pas mal de gens ont découvert Austen via la version 2005. Sur les blogs de lecture plutôt austeniens, je crois que la tendance est nettement en faveur de P&P 1995 mais de toute manière il y a clairement débat :o)

En fait après réflexion je me suis dit que j'aurais pu citer plus d'aspects positifs mais j'ai écrit ce billet à chaud et, m'étant remarquablement ennuyée, je n'y suis pas allée de main morte. Dans les points positifs il y a bien sûr les plans esthétiques et la performance de plusieurs acteurs.

Pour moi, c'est une interprétation trop littérale du livre d'Austen. Certes Elizabeth n'est pas conventionnelle, ceci dit elle est terriblement mal fagotée dans le film, au mépris d'un certain nombre de convenances, notamment pour une fille de gentleman. A la limite ça pourrait se comprendre en voulant exprimer sa liberté, son indépendance d'esprit, et j'imagine que c'est ce qu'a voulu faire Joe Wright, mais je trouve vraiment qu'il y va avec ses gros sabots hollywoodiens en opposant "trop" nettement les habits des Bingley et des Bennet par exemple. Dans un sens c'est bien, ça rend le film plus compréhensible, mais je trouve la mini-série de 1995 beaucoup plus fidèle à l'image que je me faisais des personnages en lisant et relisant le livre.

Pour les acteurs (j'ai vu le film en VO), avec le recul je pense que ce que je leur reproche tient moins à leur performance qu'à ce qu'en fait Joe Wright dont je n'aime pas du tout le travail (dans "Reviens-moi" j'ai globalement les mêmes reproches à faire à la réalisation, je suis vraiment hermétique à ses films alors qu'ils sont superbes sur le plan esthétique). Il faut que je revoie le film, d'ailleurs j'ai prévu de le faire après avoir revu trois fois la série de 1995 (oui je sais ^^) mais je ne suis donc pas vraiment sensible à leur jeu... sans doute dû aux directives de Joe Wright finalement. Je ne retrouve pas la subtilité dans les expressions qui me paraît importante pour interpréter ces personnages et je trouve que Joe Wright fait du tort à Keira Knightley avec ses gros plans. Comme le disait Isil, difficile d'avoir l'air intelligent quand on doit se regarder longtemps en souriant dans un miroir ou pouffer toute seule sur un oreiller. Physiquement, je trouve qu'elle est desservie par les costumes étant très maigre, alors que je la trouve beaucoup plus jolie dans d'autres films... mais bon Jennifer Ehle n'était pas belle non plus, juste jolie, même si je trouvais qu'elle arrivait à se rendre charmante avec ses expressions malicieuses. En fait pour les acteurs je pense surtout que c'est difficile de se faire au changement quand on connaît la version BBC, même si je ne l'avais plus trop en tête au moment où j'ai vu le film. A l'inverse, je pense qu'un certain nombre de personnes ayant aimé le film de 2005 auront du mal à apprécier la version de 1995 qui a tout de même vieilli, les deux adaptations étant diamétralement opposées (c'est peut-être aussi pour ça que les débats sont si marqués).

Je crois savoir de quel livre tu parles sinon, et si c'est le cas j'ai prévu de le lire. Et je sais bien qu'il est difficile d'adapter un roman. A mon sens, Joe Wright a fait une sorte de mélodrame ou de comédie romantique à partir d'un livre dont il n'exploite volontairement que certains aspects. J'ai du mal à voir ce livre que j'aime énormément adapté de cette manière et j'aurais à la limite préféré qu'il s'agisse du même film sans parler d'une adaptation, mais ça c'est parce que par goût, je cherche plus de fidélité dans une adaptation. Jane Austen n'est pas littéralement romantique et pour moi ce film insiste trop sur cet aspect des choses.

Par contre il y a un point sur lequel je veux vraiment te répondre : je ne me fous pas d'inviter les gens ou non à aller voir un film. Je parle d'un film très connu déjà et donc je doute que les gens qui passent par ici se fient à mon seul avis, et ensuite je ne prétends pas ici jouer le rôle d'un critique tout puissant. Je donne mon avis perso comme je le ferais en discutant avec des copains et je suis contente d'avoir un échange. Pour le ton, c'est parce que j'ai une certaine tendance à l'ironie et qu'un peu de provocation invitait plus au débat. Heureusement que je n'ai pas seulement ensuite des commentaires allant dans mon sens... ce n'est pas ce que je recherche ! En plus, je trouve qu'au contraire le débat qui suit peut susciter l'intérêt. Personnellement j'aime bien les livres et films qui ne font pas l'unanimité et je serais plutôt curieuse de découvrir le film après avoir vu des avis si tranchés. Peut-être que certains seront découragés mais dans ce cas, si des gens se limitent seulement à cet avis (ce que je ne pense vraiment pas), je trouve ça dommage et dans ce cas oui peut-être que ça m'est égal. Mais je crois vraiment que peu de personnes se basent sur un seul avis pour décider de voir un film ou pas.

Écrit par : Lou | 17/06/2009

J'ai vu la version de P&P de Joe Wright avant de découvrir (grâce au challenge Jane Austen 2009) la version de la BBC. Cela ne m'a pas empêché de m'ennuyer pendant le film de Joe Wright et de trouver Mr Darcy parfaitement fallot joué par Matthew Macfayden. J'ai depuis découvert un Darcy à la hauteur du roman grâce à Colin Firth. Je trouve aussi que Lou a raison lorsqu'elle parle du rang social des Bennet, le père est un gentleman et il serait étonnant que des poules puissent gambader dans la maison d'un tel homme. Je vais revoir la version 2005 pour me raffraichir la mémoire mais je crains que la vue de la version BBC ne fasse qu'empirer mon opinion.

Écrit par : Titine | 17/06/2009

"Celle-ci a un mépris total pour les apparats et vomit la superficialité.": le problème, c'est que c'est un contre-sens du roman et que quand on a aimé Lizzie justement parce qu'elle n'a pas un mépris total pour les apparats même si elle n'y est guère sensible. Moi, je n'aime pas la mode et je ne passe pas mon temps à faire du shopping. Je ne me promène pas en jogging pour autant. Là, c'est l'impression que ça me fait quand je la vois dans ses haillons. C'est Cendrillon sauvée par son prince charmant ce film, ce n'est pas tout à fait Orgueil et Préjugés.

L'analyse de Lydia Martin est certes intéressante mais elle n'a aucune chance de te faire changer d'avis Lou, si ce n'est sur quelques aspects techniques réussis mais là, je crois qu'on est à peu près tous d'accord. Et je pense aussi que nous sommes tous d'accord pour accepter que ce n'est pas facile d'adapter un roman mais là, je pense que c'est surtout un choix de vision du réalisateur qui est en cause.
C'est bien l'analyse que je te prêterai dès que je l'aurai récupérée. J'ai été agréablement surprise qu'elle aussi trouvait que certains choix esthétiques s'accordaient mieux à une histoire de Brontë qu'à du Austen (sans qu'elle porte de jugement sur la qualité du film par ailleurs).

Quant à l'argument comme quoi tu réussirais à convaincre les gens de ne pas aller voir le film, je le trouve à peine respectueux. Je ne vois pas en quoi on devrait mentir sur son avis pour ne froisser personne, à condition d'argumenter et de le faire de façon polie, ce qui a été fait ici par les contradicteurs comme Yueyin ou Magda (dont le com est au passage intéressant).

PS: Je viens d'écouter une émission de France culture sur Austen, avec une analyse comparée de la première scène de bal dans les 3 adaptations principales de P&P. Très intéressante: http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/vie_oeuvre/
Ça devrait intéresser tous les fans d'Austen d'entendre enfin un avis universitaire (mais facile d'accès) sur Austen.

Écrit par : Isil | 17/06/2009

J'ai oublié un morceau de phrase :-D Je voulais dire: quand on a aimé Lizzie justement parce qu'elle n'a pas un mépris total pour les apparats même si elle n'y est guère sensible, un tel écart peut être difficile à admettre.

Écrit par : Isil | 17/06/2009

"Celle-ci a un mépris total pour les apparats et rvomit la superficialité"..c pour cela qu'elle a honte du comportement de sa mere et de sa soeur lydia en societe....donc pas tant que ca....;o)...

Écrit par : rachel | 17/06/2009

On ne serait pas un moins susceptibles du P&P?!!!!!!!!! j'aimerais bien lire l'analyse qui a été faite une le film...dis Isil tu me le prêterais?

Écrit par : Titine | 17/06/2009

et j'écris n'importe quoi...je voulais dire un peu susceptibles...

Écrit par : Titine | 17/06/2009

Tiens, c'est très vrai l'argument de Rachel. C'est contradictoire de mépriser les convenances et d'avoir honte de ceux qui ne les respectent pas.
@ Titine: Pas de problème enfin un jour s'il me revient... ;-)

Écrit par : Isil | 17/06/2009

@ Titine : je ne me souvenais pas non plus de la version de 95 en voyant ce film. Ceci dit, outre le fait que je ne retrouve pas ce que j'aime chez Austen, j'ai vraiment eu du mal avec ce film pour des raisons vraiment personnelles et subjectives. Je n'aime pas les histoires d'amour de ce type au cinéma... bien sûr j'ai aimé "Gone with the wind" mais pas tant pour l'histoire d'amour que pour les décors, l'ambiance etc. Dans la version de 95 revue depuis, et re-re-revue, j'aime la retenue avec laquelle Darcy et Lizzie se comportent. Pour moi les sentiments exprimés le sont avec encore plus d'intensité, je suis beaucoup plus touchée par leur jeu.

@ Isil : je suis d'accord pour Cendrillon. J'ai le sentiment que pour que l'histoire soit facilement compréhensible il a fallu exagérer la situation sociale des Bennet... je préfère le choix de la BBC de faire cette distinction via le choix des tissus par exemple, avec d'un côté les imprimés simples et sans doute un peu démodés pour les filles Bennet et la soie et les grandes plumes pour les Bingley. Bon après les costumes de Joe Wright sont plus XVIIIe qu'empire, c'est une autre question et ce n'est pas forcément un choix inintéressant.

@ Rachel : c'est vrai, je suis d'accord avec toi. Lizzie est quelqu'un de fier qui ne se prive pas de rappeler qu'elle a certains droits en tant que fille de gentleman, qu'elle soit riche ou non. Elle met aussi les pieds dans la boue, marche plus que ne le voudraient les conventions et est nettement trop impertinente pour sembler respecter totalement l'establishment. Mais ce n'est tout de même pas Cendrillon en godillots, et comme tu le dis bien, elle est la première à mettre Mr Bennet en garde au sujet du comportement de sa soeur. Elle n'est pas superficielle, elle est indépendante mais ce n'est pas non plus une rebelle qui hurlerait "j'emm... la société". D'ailleurs, quand elle dit à Pemberley qu'elle aurait pu être maîtresse de la propriété, il y a tout de même un certain respect pour le statut social de Darcy, même si je vois surtout dans cette remarque un début de compréhension du sacrifice qu'il était prêt à faire et, sans doute avec, la prise de conscience de la réalité et de la force de ses sentiments pour elle.

Re- @ Titine : non, d'abord, on n'est pas du tout susceptibles, juste réalistes et objectives, non mais !!!;o)

Écrit par : Lou | 22/06/2009

Je suis en train de préparer un méga billet avec les 3 versions de P&P (1940, BBC et 2005) et je pense que je vais me lâcher sur la version 2005...je l'ai revue samedi soir et c'est encore pire que dans mon souvenir (sisi c'est possible!!).

Écrit par : Titine | 22/06/2009

@ Titine : merci, vraiment merci pour ces encouragements !! Je compte normalement la revoir ce soir :o) Motivée, motivée ^^
J'ai presque fini mon billet sur la version de 95, il sera publié cette nuit. J'explique à la fin que je vais revenir sur mon billet de 2005, je voudrais le revoir et faire un bilan après avoir revu la version de 95 et relu le livre, comme tout n'était pas très frais dans ma tête en voyant le film de Joe Wright. J'avais aussi quelques points positifs à rajouter en théorie, à force d'y réfléchir. Je ne pense pas aimer en le revoyant mais en même temps comme je sais à quoi m'attendre je ne pense pas le trouver moins bien.

Écrit par : Lou | 22/06/2009

oui souvent on veut faire de lizzie une heroine de notre temps...on en oublie le contexte de l'epoque....la position des bennet n'est pas si pauvre que ca....et tout ce que cela implique dans le comportement des filles...ce que ne respecte pas sa plus jeune soeur...

oh pour les pieds dans la boue...en y reflechissant elle me fait penser un peu a sissi....et comme cette derniere elle reste quand meme dans le cadre du rang de sa famille....en etant un tantinet revolutionnaire...;o)

Écrit par : rachel | 22/06/2009

@ Rachel : en fait je ne sais pas si c'est une question d'argent car si les Bennet vivent bien (il n'y a qu'à voir le remboursement des dettes de Wickam qui sont loin d'être négligeables !), ils ne vivent pas non plus dans la même sphère, avec une partie de la famille issue de la petite bourgeoisie seulement, et la différence dans les quartiers qu'ils fréquentent à Londres (ou tout simplement la taille du domaine de chaque famille). Mais par contre Mr Bennet est un propriétaire qui vit de ses rentes comme tout gentleman qui se respecte, et en ce sens il n'est pas aussi éloigné des Darcy et Bingley que pourrait l'être un fermier ou un commerçant. Après on a souvent parlé des poules et du cochon... qui existaient vraiment chez Austen apparemment... de là à ce que Mrs Austen regarde avec gourmandise les testicules du cochon qui rentre dans la maison, je ne sais pas ;o)
Et d'ailleurs je trouve effectivement que si quelqu'un se fiche vraiment des conventions c'est plutôt Lydia, qui n'a pas vraiment conscience de ce que son comportement a de répréhensible selon les conventions et la moralité de l'époque.

Écrit par : Lou | 22/06/2009

bin je parle de cette question d'argent...car beaucoup de celles qui approuvaient la version2005 insistaient justement sur la pauvrete des bennet...que je considere fausse...car ils possedent quand un sacre nombre de domestiques...et mangent assez bien...;o)..
oui sacre lydia...elle aurait bien manifeste en 68!!!

Écrit par : rachel | 22/06/2009

@ Rachel : je pense que pour Lydia ce n'est même pas une histoire de convictions... elle suit juste ses envies, en l'occurrence les beaux garçons ^^
Et pour l'argent oui tu as raison, pour moi aussi c'est trop extrême dans la version 2005, ça devient caricatural. Mais plus encore, je trouve certains comportements choquants, comme la mère affalée sur sa bergère ou je ne sais plus quel meuble... encore ça c'est chez elle si je me souviens bien, pourquoi pas, ça peut se justifier pour rendre le côté humoristique de Mrs Bennet, mais quand elle est perchée sur un meuble pendant une soirée, help !!

Écrit par : Lou | 22/06/2009

haha oui c vrai pour Lydia....meme je dirais plus que c 'est l'idee de se marier qui l'a poursuit...un peu beaucoup a cause de sa mere..il est vrai qu'on est loin des revendications de 68!...;o)

tiens je ne me souviens pas de ce passage du meuble....mon cerveau a du l'oublier...

Écrit par : rachel | 23/06/2009

@ Rachel : Lydia a le feu aux fesses comme sa mère, qui, après le scandale, ne pense qu'à se désoler de voir sa fille quitter le régiment, elle qui était si appréciée les officiers (such a favourite among them)... bah oui tant qu'à faire !! On n'en serait plus à un scandale près ;o)

Quant au meuble elle balance les jambes depuis son meuble, tout en buvant il me semble (elle a toujours un truc à la main dans les soirées et j'ai du mal à me souvenir de ce qu'elle a à chaque moment). Je l'ai revu hier mais même si j'étais pleine de bonne volonté, bien décidée à voir les qualités, et même si j'ai vu des aspects positifs, je me suis autant ennuyée et si la première fois je ne m'intéressais pas trop à l'aspect adaptation, cette fois-ci j'ai été encore plus surprise par les énormes libertés prises avec le roman.

Écrit par : Lou | 23/06/2009

oui mais quand meme elle pense au mariage...si elle s'enfuit avec wickham c pour se marier, elle ne comprend pas pourquoi il n'y a personne a son mariage car dans sa tete, elle n'ai rien fait de mal, car c'etait pour se marier...elle reste quand meme "dans les normes"...si on peut ecrire ca..;o)...

Écrit par : rachel | 24/06/2009

Tu m'as fait rire avec ton billet! Mais je trouve toujours que tu as eu raison de sortir tes griffes. Comme je te le disais, j'ai également revu le film et mon avis négatif s'est empiré, cette fois rien ne m'a plu!!! En tout cas, après la déclaration de Darcy, tout est à jeter!

Écrit par : Titine | 25/06/2009

@ Rachel : oui, Lydia est un vrai "simpleton", elle ne comprend rien à ce qui lui arrive, elle veut juste se marier parce qu'elle imagine qu'en se mariant sa vie va être totalement exaltante. Elle vit un peu dans un conte de fée, je ne pense pas qu'elle songe au mariage comme à quelque chose de nécessaire à sa sécurité mais simplement au moment où elle sera libre de faire ce que bon lui semble. C'est un personnage que j'aime beaucoup, d'autant plus qu'on peut difficilement imaginer son mariage heureux une fois les deux ou trois premiers mois passés.

@ Titine : :o) Je n'arrive pas à comprendre pourquoi ce film serait une bonne adaptation. Je peux tout à fait comprendre qu'on aime ce film, qu'on aime le choix de placer l'action au XVIIIe, au moment de la première écriture du livre, je peux même envisager que les acteurs plaisent (même si pour Keira Knightley, vraiment dans ce film, je suis totalement hermétique), mais c'est tout de même extrêmement infidèle au roman. D'une part on verse dans la caricature à plusieurs reprises pour faire comprendre que Lizzie est ceci, Darcy cela (ouais elle est vachement rebelle, c'est la seule à ne pas mettre de chapeau en sortant avec sa mère et ses soeurs, voire la photo plus haut, et c'est la plus mal habillée de la maison), d'autre part, et là je pense que ce n'est pas un argument subjectif, des passages pleins de sens sont tronqués, ainsi que beaucoup de dialogues et de traits d'humour qui pour moi sont indissociables de l'oeuvre littéraire "Pride and Prejudice".

Écrit par : Lou | 25/06/2009

oui tout a fait j'adhere a ce que tu ecris...je trouve qu'elle est mieux decrite dans "lost in austen"...faut dire qu'elle a plus de (pa)role dans ce film...;o)...

Écrit par : rachel | 25/06/2009

@ Rachel : Lydia ? Oui c'est sûr qu'on voit un rapport différent avec les soeurs, elles sont moins hystériques et puis c'est assez sympa de les voir dégagées de leur rôle classique. La seule dont je me méfie au début c'est Charlotte Lucas mais finalement ça va. J'aime beaucoup le Bingley de cette version, j'aime bien le père (c'est mon number 2 avec Mr Bennet 95, de toute façon je n'aime pas du tout celui de 2005 alors que c'est un acteur que je trouve assez génial), la mère (j'adore l'actrice de toute façon)... par contre je trouve Lady Catherine un peu inconsistante.

Écrit par : Lou | 25/06/2009

oui lydia est interessee par les nouveautes apportees par euh je ne me souviens plus le nom...par exemple le fait qu'elle se rase...euh bip...;o)....et tous les mots bizarres qu'utilisent l'intrus..;o)..elle fait coquette mais l'hysterie en moins...

c vrai que le papa bennet ici aussi est sympatique...l'histoire de ne plus vouloir dormir avec sa femme est trop drole....bien qu'on aurait pense que cela fait longtemps qu'ils faisaient chambre a part...

la lady catherine, elle me faisait l'impression d'etre une entremetteuse...je croyais qu'elle allait sortir une histoire salace a chaque fois...bin non....;o)

Écrit par : rachel | 25/06/2009

@ Rachel : je me souviens surtout du gloss d'Amanda :o) (qui utilise son gloss devant tout le monde, on y croit tous...)

Mr Bennet est un super acteur, d'ailleurs je voulais vérifier mais je pense que c'est le même dans cette série et dans "Miss Austen regrets", dans le rôle d'un prétendant éconduit et toujours amoureux longtemps après.

Quant à Lady Catherine, physiquement elle n'a rien de particulièrement étonnant, comme celle de 95 qui a un look terrible (d'ailleurs on ne reconnaît pas l'actrice). Je trouve qu'elle fait Merteuil un peu fanée.

Écrit par : Lou | 29/06/2009

oh oui j'adhere a ta comparaison lady catherine-merteuil dans cette version...alors qu'elle devrait etre au summum du savoir-vivre des jeunes filles...

Écrit par : rachel | 29/06/2009

@ Rachel : bah de toute manière Lady 95 est imbattable, elle est tellement drôle, j'adore !!

Écrit par : Lou | 29/06/2009

oh que oui...quand elle regarde lizzy apres que celle-ci lui ai explique que toutes les filles bennet peuvent sortir...mythique, ce regard...

Écrit par : rachel | 29/06/2009

@ Rachel : j'adore les mouvements subtils du cou accompagnés du regard torve. J'ai tenté l'imitation au resto devant Isil qui a bien rigolé (va savoir pourquoi...) !

Écrit par : Lou | 30/06/2009

hahah oui inimitable...;o)....

Écrit par : rachel | 30/06/2009

@ Rachel : bah avec la Lou touch en plus ça doit valoir son pesant de cacahouètes aussi, non ? Hehe

Écrit par : Lou | 01/07/2009

et pas de photo...j'imagine?...;o)

Écrit par : rachel | 01/07/2009

@ Rachel : non, je ne suis pas encore une star ultra connue mais ça va venir ^^

Écrit par : Lou | 01/07/2009

oh sur mon google reader si...tu es souvent citee dans les plus recommandes...;o)...

Écrit par : rachel | 01/07/2009

J'ai, pour ma part, aimé ce film (mais je suis mauvaise juge : j'aime beaucoup Keira... ne me fusillez pas svp !)

Écrit par : Séverine | 31/03/2010

@ Rachel : wouah la classe ! Il va falloir que je me mette enfin à google reader (je ne le fais pas pour l'instant avec tous les mails et commentaires que je ne gère pas au jour le jour !) Et c'est bien je réponds juste à ton message avec plus de 6 mois de retard !

@ Séverine : mais non on n'est pas non plus tout à fait sectaires (apprécie la nuance;o)) ! Je n'aime pas l'actrice depuis que j'ai vu les deux films de Joe Wright, mais en même temps c'est vraiment dans ces films que j'ai du mal avec elle.

Écrit par : Lou | 31/03/2010

j'avais meme oublie ce com...lol..

Écrit par : rachel | 31/03/2010

@ Rachel : visiblement je ne l'avais pas vu passer... shame on me ;o)

Écrit par : Lou | 05/04/2010

c oas grave...meme pas a te "shamer"..;o)

Écrit par : rachel | 07/04/2010

je ris de ton billet, j'avoue avoir vu le film avec Keira Knightley de très nombreuses fois, après avoir lu le livre, bien sûr il s'agit d'une adaptation car "tout n'y est pas" mais globalement, le film est plaisant, en tout cas, ma fille et moi adorons le regarder au second degré, car nous trouvons ce film irrésistible : hautement comique (nous adorons la scène du danse quand Darcy dit la dans est très stimulante alors qu'il s'agit d'une danse très lénifiante...), nous sommes morte de rire car paraît le pauvre cousin qui change de future femme comme de chemise, et d'autres scènes jusqu'à la fin, nous passons rapidement sur les scènes longuettes sans intérêt : magie de l'avance rapide, bref, pour Marie (12 ans) et moi, c'est un pur moment de bonheur : côte à côte dans le lit, on choisit tout à tour de le regarder en VF, en VO, avec ou sans sous-titre, j'ai vraiment été bien inspirée d'acheter ce DVD, même s'il y a des râtés, car je ne suis pas puriste, de toute manière aucun film ne remplace à mes yeux la prose, la subtilité de Jane Austen... Bises

Écrit par : wictoria | 18/04/2010

@ Rachel : ça fait très Ophélie Winter :o)

@ Wictoria : je comprends bien ton point de vue, même si après reste la question de la sensibilité et de la subjectivité qui explique que je m'ennuie et que tu t'amuses en regardant ce film sans le prendre pour ce qu'il n'est pas, à savoir une retranscription de P&P au cinéma. Personnellement ça me gêne qu'il s'en éloigne tellement, par rapport à d'autres adaptations que je trouve plus réussies (comme "Emma", "Persuasion") mais dans l'absolu l'idée ne me gênerait pas tant que ça si j'aimais ce qu'en fait Joe Wright... or je crois que je suis allergique à ce réalisateur, malgré l'esthétisme de ses films :o) J'espère que ta fille viendra elle aussi à "P&P" un jour ^^ Bonne semaine à vous deux et merci pour ton commentaire sur Elizabeth et Fitzwilliam !

Écrit par : Lou | 19/04/2010

je l'avais oubliee...didonc...mdr!!!

Écrit par : rachel | 19/04/2010

@ Rachel : c'est une autre blogueuse qui m'a remis "Shame on you" dans la tête récemment, et le plus étonnant c'est que je me souviens bien des paroles !

Écrit par : Lou | 20/04/2010

oui cette chanson nous a berce tout un ete...quand meme..lol..

Écrit par : rachel | 20/04/2010

Ouh là! J'ai pris une gigantesque gifle en lisant votre critique... Oserais-je avouer que je l'ai regardé un nombre incalculable de fois? Et que malgré ses défauts (il y en a, je le reconnais), c'est ce film qui m'a donné envie de lire le livre et de découvrir l'univers de Jane Austen? Suis-je pour autant midinette, fleur bleue et autres adjectifs plaisants? Non, je suis romantique, au sens littéraire du terme, et, si ce film n'est pas parfait, il provoque une émotion chez moi, personnelle, il possède une atmosphère indescriptible. Ceci est lié à la musique, qui, malgré ce que vous dites, est belle et délicate, si on prend la peine de l'écouter, vraiment, sans mièvrerie. Je pense aussi que je regarde le film en tant que tel, pour ce qu'il est, et non l'adaptation du roman. Je serais peut-être plus sévère si je l'avais lu avant...
Je ne sais pas ce que vous avez tous contre cette pauvre Keira, elle me semble fraîche et féminine, elle dépoussière la version de 1995 que j'ai regardée par la suite et qui, peut-être plus fidèle, m'a moins plu. Enfin, je trouve Mr Darcy très séduisant, tendre et timide au final, moins froid que Colin Firth... Mais peut-être devrais-je relire le roman?

Écrit par : Gabrielle | 01/10/2011

@ Gabrielle : mais oui, osez me contredire bien entendu ! Ceci n'est qu'un avis personnel qui n'engage que moi et parmi mes amies fidèles à Jane Austen les deux "camps" sont représentés, ce qui a suscité de nombreux débats entre nous ! Tout d'abord, le fait que vous l'ayez vu de nombreuses fois et que vous l'ayez apprécié ne m'étonne pas, c'est simplement que dans mon cas je l'ai trouvé beaucoup trop romantique et j'ai eu beaucoup de mal avec Keira Knightley, du coup je l'ai trouvé assez insupportable, au-delà de la qualité de l'adaptation... mais comme vous le voyez ce sont des sentiments bien personnels ! Ensuite, je pense que ce film a justement eu le mérite de remettre Jane Austen au goût du jour ("Bridget Jones" l'avait sans doute aussi un peu fait, et quelques films avant mais celui-ci peut-être davantage encore). En revanche j'ai le sentiment que, notamment pour un lectorat assez jeune, peut-être peu versé dans la littérature britannique classique, ce film peut en quelque sorte altérer la perception que l'on a du roman, dont on attend du coup plus de romanesque, d'amour etc etc alors que ce sont des notions qui à mon sens sont assez éloignées de l'univers de Jane Austen (pour moi le film de Joe Wright se prêterait davantage à l'univers des Brontë). Quant à la musique, une amie m'a ensuite offert la BO, ce qui nous a beaucoup fait rire sur le coup mais finalement je l'apprécie énormément en tant que telle... c'est juste qu'elle ne me plaît pas du tout dans le film lorsqu'il y a ces élans lyriques qui pour moi ne se prêtent pas bien à Jane Austen - et qui sont un peu trop romantiques pour moi peut-être, mais je pense pas car d'autres films romantiques me plaisent beaucoup plus... je pense que c'est très subjectif et je serais bien en peine de l'expliquer si ce n'est que dans certains films je n'aime pas Keira Knightley et que je déteste la façon dont Joe Wright la filme (j'avais eu le même problème avec "Never let me go" avant de connaître "Pride and Prejudice", l'actrice et le réalisateur). La version de 1995 a beaucoup vieilli malheureusement, en revanche je reste persuadée qu'elle retraduit mieux le roman (mais le format aide aussi puisqu'il s'agit d'une série, laissant plus de place aux développements... les textes originaux sont davantage portés à l'écran, la subtilité de nombreuses scènes est aussi permise par la longueur, qui évite de tronquer des passages importants). Enfin pour Mr Darcy, Colin Firth est proche de l'idée que je me fais de Mr Darcy en lisant le roman mais je n'ai rien contre l'acteur du film de Joe Wright... c'est même un acteur que j'aime beaucoup, mais j'ai trouvé ici qu'on le faisait jouer le rôle d'un romantique à moitié dépressif, ce qui ne m'a pas vraiment plu... enfin j'ai beaucoup de mal avec certaines scènes, à commencer par la dernière où tous deux se retrouvent à l'aube (si je me souviens bien), débraillés sous la pluie (sans doute parce qu'il fallait un Darcy en chemise mouillée - sans doute la seule entorse au roman dans la série de 1995), ce qui conviendrait bien aux soeurs Brontë mais me paraît ici vraiment éloigné du roman. Ceci dit je pense que si j'avais vu ce film avant de lire le roman je l'aurais davantage apprécié (en tout cas je n'aurais sans doute eu aucun problème avec la scène finale par exemple).

Écrit par : Lou | 02/10/2011

@ Gabrielle : autant pour moi, j'ai un doute concernant la scène finale où, il me semble, il n'est pas question de pluie (cela vient plus tôt dans le parc).

Écrit par : Lou | 02/10/2011

Ha ha ha. Bon billet et quels commentaires! Je pense que j'avais bien aimé. Mais je ne connais pas grand-chose à l'univers Austen, alors je ne peux pas comparer à beaucoup d'autres adaptations. Je me souviens quand même que la frange de Keira et ses "couettes" un peu partout m'avaient franchement dérangée. Et M. Darcy ne m'avait pas émoustillé un poil. Ma chum, qui a dû subir avec moi, surnomme Keira "Keira-donnez-moi-un-beignet" Knightley ;-)

Écrit par : melodie | 02/10/2011

Oui, effectivement la scène finale se passe à l'aube, et sans pluie!! ^^ La scène de la pluie cherche sans doute à montrer les tensions qui existent entre les deux personnages... Effectivement, ce cas mis à part, je préfère moi aussi des adaptations fidèles aux romans que je lis, avec un contexte réaliste, sinon je suis déçue... C'est le cas pour l'adaptation de Jane Eyre (mon roman préféré) par Zeffirelli, même si Charlotte Gainsbourg correspond bien à la Jane que j'imagine. Vous voyez, je dois être plus Brontë que Austen, effectivement! Je pense que ce qui me plaît avant tout dans ce film est l'atmosphère (esthétisante, mais j'assume) et la musique, que j'écoute à part bien souvent. Elle évoque pour moi une fin de journée ensoleillée, quand la lumière devient jaune et que l'air se charge de mélancolie, de nostalgie...
J'aime beaucoup Jane Austen, mais j'avoue avoir du mal avec Emma, que je ne supporte pas... Je l'ai reposé, espérant le reprendre plus tard... Et oui, je suis mélancolique et nostalgique à la manière des Romantiques, et les envolées lyriques ne me dérangent pas!! Sur ce, bonne journée et à bientôt sur votre blog!

Écrit par : Gabrielle | 02/10/2011

En tout cas, c'est en lisant cette critique qu'on risque le plus de bailler! Concentré prétentieux et verbeux de critiques arbitraires, injustement cruelles envers des acteurs donnant tous une interprétation convaincante.

Écrit par : mon nom est seulement pour mes amis | 02/03/2015

Les commentaires sont fermés.