Shinsuke Yoshitake, C’est pas ma faute

Découvert récemment, Shinsuke Yoshitake est un auteur jeunesse que je ne vais pas manquer de relire. Dans un style un peu enfantin rappelant l’univers des mangas kawaii, nous suivons ici un enfant qui ne cesse de faire ce qu’un petit garçon bien élevé ne devrait pas faire : se mettre le doigt dans le nez, se ronger les ongles (juste après), mettre plein de cochonneries dans ses poches, courir quand c’est interdit et ainsi de suite. Lorsque sa mère lui adresse un reproche, l’enfant trouve toujours d’excellentes excuses pour se dédouaner. Excuses pour le moins farfelues, allant du déclenchement d’un interrupteur dans le nez qui sème le bonheur autour de lui, jusqu’à la prévention d’attaques extra-terrestres, en passant par bien d’autres raisons tirées par les cheveux. Mais lorsque la maman déclare ne pas avoir ce genre de manie énervante, son fils lui signale qu’elle passe son temps à tortiller ses cheveux. Et voilà la maman qui elle aussi se justifie à sa manière : sur chaque cheveu un menu est indiqué, c’est comme cela qu’elle décide du repas du soir.

Voilà un album plein d’humour, coloré, impertinent, qui réjouira les petits et les grands. A lire et relire sans modération !

40 p

Shinsuke Yoshitake, C’est pas ma faute, 2015

5 thoughts on “Shinsuke Yoshitake, C’est pas ma faute

  1. oh mais c’est genial…un livre bonheur alors…que de la joie…et l’adulte pris a son propre piege….j’adore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *