Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2011

Evil dwarves

coe_nains_mort.jpgJ'ai d'abord croisé Jonathan Coe en plongeant dans les années 70 sur les traces d'une bande d'adolescents. Puis j'ai rencontré une femme qui n'aimait pas grand-chose et dont la vie n'avait a priori rien de très intéressant. Le tout avant de croiser plusieurs femmes au destin poignant à travers le récit d'une personne morte depuis peu. Je continue cette année à découvrir son univers romanesque avec Les Nains de la Mort, récit qui, il faut bien le dire, commence très mal pour le héros.

Le narrateur, William, débute son récit en revenant sur le week-end au cours duquel sa vie a basculé. Devant rencontrer un nouveau groupe dans lequel il pourrait jouer, William se retrouve seul avec Paisley, le chanteur, dans la maison où habite toute la bande. Au lieu de rejoindre les autres au studio, le chanteur lui demande de rester avec lui pour attendre deux dealers qu'il espère rouler en les délestant de leur cargaison et en s'enfuyant, après s'être fait passer pour le propriétaire des lieux afin de fixer le rendez-vous. Caché dans la pièce, William assiste finalement au meurtre de Paisley par deux nains cagoulés qui le frappent à mort. S'enfuyant des lieux sans avoir été vu, William croise des policiers et, tout en réussissant à s'échapper, se sait soupçonné de meurtre.

Les chapitres suivants lui permettent d'effectuer un retour en arrière et de revenir sur les différents éléments qui l'ont peu à peu conduit à vivre cette scène. Entre son boulot chez un discaire, sa vie médiocre à Londres, son groupe de rock assez lamentable, son appartement minable dans un quartier sans intérêt, sa colocataire maltraitée par son copain et son histoire platonique avec une certaine Madeline, gouvernante de luxe dans les beaux quartiers, la vie de William n'est pas des plus heureuses.

On découvre enfin ce qui s'est passé suite à sa fuite (eh bien oui, mais ne comptez pas sur moi pour vous en dire plus !). Et là j'avoue avoir été un peu déçue. Le renversement assez inattendu m'a prise au dépourvu, en revanche j'ai trouvé le dernier chapitre un peu facile et moyennement concluant.

Malgré tout j'ai encore pris énormément de plaisir à lire un roman de Jonathan Coe qui, m'a une fois de plus captivée, hormis le dernier chapitre qui m'a laissée un peu sur ma faim. Quatrième lecture de Coe, et une fois de plus je savoure son inventivité et sa capacité à nous embarquer dans des histoires toutes différentes les unes des autres, et parfois très farfelues.

D'autres avis : Allie, Ombre des Mots...

Merci à Lise des éditions Folio pour ce très bon moment passé en compagnie de Coe.

4coeurs.jpg

 

 

233 p

Jonathan Coe, Les Nains de la Mort, 1990

challenge-coe3-2.jpg2e titre lu dans le cadre du challenge Jonathan Coe de June et Myrddin

Commentaires

ooh cela doit etre plaisant a le suivre dans cette enquete...;o)

Écrit par : rachel | 24/01/2011

Déjà noté ...il va falloir que je me décide à découvrir cet auteur vu que tout le monde m'en dit du bien (et en plus, j'en ai un de lui dans ma PAL !).

Écrit par : Joelle | 24/01/2011

Je l'ai dans ma PAL... Je vais essayer de l'y en sorti ! J'espère que j'aurai un meilleur moment de lecture qu'avec la femme "dont la vie n'avait a priori rien d'intéressant ...

Écrit par : maggie | 24/01/2011

Il me tente moyennement celui-ci, ce qui est une bonne chose puisque j'en ai déjà deux de cet auteur dans ma PAL...

Écrit par : Lilly | 24/01/2011

Comme c'est Coe, je veux le lire. Oui, c'est un bel argumnt.

Écrit par : keisha | 25/01/2011

C'est de loin celui que j'ai le moins aimé et pourtant tu connais mon amour sans faille pour Jonathan ! J'ai lu il y a plusieurs années et j'aurais été incapable de te dire de quoi cela parlait !

Écrit par : Titine | 25/01/2011

@ Rachel : je pense que c'est un livre qui pourrait te plaire !

@ Joëlle : tu as lequel ? j'ai mis du temps à me décider mais j'ai finalement lu quatre de ses livres en moins d'un an !

@ Maggie : je l'espère aussi :o) J'ai très envie de continuer à le lire en tout cas !

@ Lilly : tu as lesquels en attente ? apparemment ce n'est pas l'un des meilleurs et pourtant je l'ai adoré...

@ Keisha : je comprends, comme je compte lire tous ses romans moi aussi ! ah, la folie des livrovores !

@ Titine : oui je connais ton amour sans faille, c'est d'ailleurs toi qui m'as décidée à le lire alors que je projetais de le faire de plus en plus sérieusement après l'avoir rencontré... j'ai moins aimé "la femme de hasard" quand même il me semble.

Écrit par : Lou | 25/01/2011

J'ai "The rain before it falls", et "Testament à l'anglaise", très tentants, surtout le premier, mais je pense me préparer en lisant d'abord Rosamund Lehmann.

Écrit par : Lilly | 25/01/2011

@ Lilly : je dois également lire cette chère Rosamund ! Et sinon je pense que "testament à l'anglaise" sera mon prochain justement.

Écrit par : Lou | 26/01/2011

J'ai beaucoup aimé "La maison du sommeil" et bien apprécié "Testament à l'anglaise", mais alors celui-ci... déception !

Écrit par : BlueGrey | 26/01/2011

J'adore Coe. Celui-ci est un de ses premiers. 'est un honnête divertissement, assez drôle, mais pas parmi les meilleurs.

Écrit par : Manu | 26/01/2011

J'ai découvert Coe par ce livre et j'ai gravement récidivé ensuite !

Écrit par : Maeve | 27/01/2011

oh mais c prevu lala...;o)

Écrit par : rachel | 27/01/2011

@ Bluegrey : c'est vrai ? je crois que je suis faite pour lire Jonathan Coe, aucune déception pour l'instant !

@ Manu : oui ça a l'air d'être le sentiment général, mais j'ai passé un très bon moment quand même :)

@ Maeve : ça ne m'étonne pas !!

@ Rachel : super alors !

Écrit par : Lou | 29/01/2011

de Jonathan Coe,

j'ai lu comme toi Bienvenue au Club qui m'a assez charmé, ce qui fait que j'ai lu la suite du diptyque, Le Cercle Fermé. Bien, mais un peu moins que le premier.

et j'ai également essayé Testament à l'Anglaise, totalement jouissif et glauque vers la fin, un peu ennuyant autrement. certains personnages haïssables au possible démontre d'une certaine réalité : c'est assez fort.

autrement, son tout dernier paru en français, La Vie Privé de Mr Sim, est, paraît-il, très bien. Je vais sûrement le lire bientôt.

Écrit par : constance 93 | 20/02/2011

@ Constance 93 : j'ai bien aimé "Bienvenue au club" qui m'a donné envie de poursuivre ma découverte mais ce n'est pas mon préféré... peut-être que je préfère les formats un peu plus courts chez Coe. J'ai très envie de lire son tout dernier roman, j'hésite à le lire en français (comme j'ai pris l'habitude de lire Coe en français) ou à le commander en anglais, ce qui serait peut-être mieux.
"Testament à l'anglaise" me tente énormément et je l'ai chez moi (un prêt) !

Écrit par : Lou | 21/02/2011

Les commentaires sont fermés.