Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2009

Périple d'un bibliobus

poulin_tournee_automne.jpg

J'ai récemment découvert le nom de Jacques Poulin avec la sortie de L'Anglais n'est pas une langue magique (dans ma PAL), livre qui m'attirait par sa belle couverture et son titre mystérieux contenant le mot clef « anglais » - il provoque visiblement chez moi une sorte d'effet placebo. C'est donc avec plaisir que j'ai ouvert La Tournée d'Automne. Je m'imaginais ce livre plein de charme, bien écrit et surtout, j'attendais de nombreuses références littéraires et un certain art dans l'intertextualité ou la transmission de l'amour des livres. Ma lecture a été globalement agréable mais ce n'est certainement pas un coup de cœur, car ce roman ne répondait pas vraiment à mes attentes.

Dans ce livre, « le Chauffeur » d'un bibliobus s'apprête à faire sa dernière tournée au Québec. Peu avant son départ, il rencontre une troupe de musiciens et de saltimbanques et s'éprend de Marie, la maman poule du groupe. Tous deux se découvrent de nombreux points communs mais leur histoire reste très pudique et avance pas à pas, avec beaucoup de délicatesse et un certain charme suranné. Au cours de la tournée, le Chauffeur et la troupe qui s'est décidée à le suivre découvrent de nouvelles régions et de beaux paysages, où la nature est à l'honneur. A chaque arrêt, fidèles et nouveaux lecteurs font leur choix dans le bibliobus. Leur attitude et leurs choix toujours différents sont un hymne à la lecture, au partage des livres et à l'échange entre amoureux des livres. Ces passages m'ont d'ailleurs beaucoup plu.

feuille.jpgJe lirai au moins le livre de Jacques Poulin qui dort dans ma bibliothèque car j'ai trouvé ma lecture agréable et sans heurt; elle me délassait. J'aime les sujets abordés par l'auteur, en l'occurrence ici ce bibliobus qui revient régulièrement au même endroit et qui me fait penser que j'aurais adoré me lier d'amitié avec un chauffeur amoureux des livres qui serait venu dans ma petite ville à la bibliothèque minable quand j'étais enfant. C'est un roman plaisir que l'on peut savourer comme ces fameuses « lectures doudou » dont le terme bloguesque me semble ici assez approprié. Cependant, ce n'est pas un grand roman à mes yeux et je lui trouve de nombreux défauts : le ton parfois un peu naïf et des expressions plates comme « elle avait un mari très gentil » (p35), qui m'ont fait trouver le style un peu scolaire ; les références littéraires, citées à plusieurs reprises « par paquets », peu de livres émergeant finalement du lot (j'ai trouvé que La Reine des Lectrices, même s'il est assez léger, donne plus envie de lire les auteurs cités) ; enfin la trame du récit n'avait pas beaucoup d'importance en soi pour un hommage à la lecture mais, vu la place un peu superficielle qu'occupent les autres livres dans ce récit, elle aurait pu donner un regain d'intérêt au texte si elle avait été un peu plus dense. Au final ce roman m'a paru un brin ordinaire, même s'il me donne envie de chercher des photos des paysages québécois et peut-être de m'y rendre un jour (c'est déjà ça).

feuilles2.JPGBref, ce n'est pas une révélation pour moi, c'est même une lecture un peu mitigée, mais comme je le disais, j'ai pris suffisamment de plaisir à lire ce roman pour avoir encore envie de lire L'Anglais n'est pas une langue magique.

Un grand merci à Malice pour le prêt (et celui du livre de Gabrielle Roy que j'ai très envie de découvrir). Le lien pointe vers ses 7 billets sur Jacques Poulin.

D'autres avis : Lilly (dont l'avis est très proche du mien); Charlie Bobine (déçue), Laure (mitigée) ; et plus enthousiastes : Allie, Lily, Florinette, Cathe... et beaucoup d'autres à venir aujourd'hui avec la lecture du blogoclub.

3coeurs.jpg

 


191 p

Jacques Poulin, La Tournée d'automne, 1993

 

feuille3.jpg

Commentaires

Jacques Poulin cré des univers un peu particulier, mais souvent autour de Québec. D'ailleurs, je me sens chez moi quand je lis! Je ne vois plus l'Île-D'Orléans de ma fenêtre, mais il me la remet en mémoire... "La traduction est une histoire d'amour" est aussi un bon roman.

Écrit par : Jules | 01/09/2009

J'avoue que j'ai été totalement séduie par la simplicité et la poésie de ce roman. J'ai beaucoup aimé son association de la lecture avec l'évasion dans les grands espaces, les chats, les rencontres d'artistes nomades...

Écrit par : Marie | 01/09/2009

En effet, nous avons des avis assez proches, même si je pense être encore plus mitigée que toi. D'ailleurs, aujourd'hui je n'ai plus du tout envie de relire cet auteur.

Écrit par : Lilly | 01/09/2009

Ton billet confirme l'impression que j'avais eu sur le livre, une oeuvre agréable mais un peu naïve dont ne garde pas vraiment de souvenir. C'est peut-être pour ça que je n'ai pas beaucoup cherché ce livre...à la place j'ai lu Alice Munro et ça m'a beaucoup plu!

Écrit par : Titine | 01/09/2009

J'ai lu La traduction est une histoire d'amour il y a quelque temps et je suis restée complètement froide et extérieure... la poésie de beaucoup y trouve est restée dans le livre et n'est jamais venue jusqu'à moi. Bref, je n'ai pas tellement envie de relire cet auteur...
Par contre, si tu viens au Québec, je serais ravie de te voir!!! :D

Écrit par : Pimpi | 01/09/2009

ton avis mitigé ne m'empêchera pas de le noter et de le lire !

Écrit par : gambadou | 01/09/2009

un livre en effet qui nous laisse un peu "sur notre faim" mais les amateurs de livres que nous sommes ont eu un petit inventaire à la Prévert des livres à lire

Écrit par : denis | 01/09/2009

Je n'ai pas lu celui-ci... mais j'ai été agréablement surprise par ma lecture du Vieux Chagrin parce que j'étais persuadée de ne pas aimer (peut-être à cause du chat sur la couverture)... Et oui, faut venir faire un tour au Québec! Je pourrai jouer les guides touristiques!!

Écrit par : Karine:) | 02/09/2009

@ Jules : je dois avouer que je trouve ses descriptions de Québec un peu légères mais à force de lire quelques termes alléchants au sujet du paysage, j'avais envie de voyager moi aussi.

@ Marie : j'ai bien aimé mais je crois que c'est cette simplicité qui m'a un peu frustrée au final. Je n'aurais pas forcément préféré un livre extrêmement dense mais il manquait pour moi un petit quelque chose dans l'écriture pour vraiment apprécier ce roman, que j'ai bien aimé malgré tout.

@ Lilly : peut-être que si je laissais le temps passer je n'aurais plus envie de le lire alors je ne vais pas traîner. Et qui sait, peut-être que je préférerai le dernier roman ?

@ Titine : j'ai deux Alice Munro en attente, je pense qu'ils devraient me plaire. Je suis tout de même contente d'avoir découvert Jacques Poulin mais je trouve dommage ne pas avoir été plus séduite par une histoire qui avait tout pour me plaire.

@ Pimpi : finalement nous sommes plus nombreuses que je ne le pensais à être un peu déçues ... quant à te rencontrer si je vais au Québec, ce serait avec un immense plaisir !

@ Gambadou : tant mieux ! Je trouve que c'est un peu dommage de se priver d'une lecture a priori tentante sur la base d'un avis négatif, même si ça peut éventuellement être l'occasion de voir ce que la personne n'a pas aimé et si c'est susceptible de nous gêner à la lecture par exemple... les avis sont là pour nous guider un peu dans les librairies, mais heureusement rien de plus (enfin je vois ça comme ça...) :o)

@ Denis : c'est exact ! j'aurais aimé plus de citations et une intégration plus importante au texte mais c'est déjà ça !

@ Karine :) : entre toi et Pimpi je ne m'ennuierais certainement pas au Québec ^^ en tout cas je serais ravie de vous rencontrer là-bas (comme en plus je t'ai loupée à chaque fois que tu es passée sur Paris) !

Écrit par : Lou | 02/09/2009

Bien, je ne sais pas si je le lirai, surtout s'il regorge d'expressions naïves.
Et puis, même "La Reine des lectrices" ne m'avait guère donné envie de noter des bouquins ... :/

Écrit par : Leiloona | 02/09/2009

Je te fais confiance et si tu dis que c'est assez ordinaire, je passe mon tour.

Écrit par : Edelwe | 02/09/2009

Le charme n'a pas opéré pour tout le monde. J'ai hâte de lire ton avis sur Gabrielle Roy. Moi j'ai beaucoup aimé mais là encore c'est assez particulier...

Écrit par : sylire | 02/09/2009

Je pense que je lirai plus volontiers "L'anglais n'est pas une langue magique" autour du métier de lecteur, pour commencer à découvrir cet auteur québécois ! Pour ma part, n'ayant pas trouvé le roman à la bibliothèque, je me suis rabattue sur "Lignes de faille" de Nancy Huston et cela a été une révélation totale ! Un pur instant de bonheur et de jouissance littéraire ...

Écrit par : Nanne | 03/09/2009

Moi aussi je suis assez mitigée à un moment j'ai même abandonné le livre et c'est le fait de m'être promenée sur internet et chercher des informations sur cette région qui a fait que j'ai repris ma lecture

Écrit par : autourdupuits | 04/09/2009

Je commençais à me demander si j'étais la seule à avoir été gênée par le style de l'auteur ! Je suis rassurée de voir que non ...

Écrit par : Manu | 08/09/2009

@ Leiloona : personnellement j'ai largement préféré "La Reine des lectrices" qui n'est pas un grand livre mais qui est plein d'humour et qui est tout de même un peu plus proche du personnage du lecteur à mes yeux. Ici finalement les livres servent plutôt au décor...

@ Edelwe : les avis sont vraiment partagés au sujet de ce livre... il y a les conquis et ceux qui trouvent qu'il n'y a pas de quoi en faire un fromage (quelle drôle d'expression au passage !).

@ Sylire : j'ai très envie de découvrir Gabrielle Roy en tout cas !

@ Nanne : j'ai lu un Nancy Huston cette année, une lecture plaisante même si ça n'a pas tout à fait été un coup de foudre. J'ai beaucoup aimé le style surtout.

@ Autourdupuits : peut-être que je ne l'aurais pas lu s'il ne m'avait pas été prêté. Mais bon, noooon, rien de rien, noooon, je ne regrette rien ;o)

@ Manu : je trouve que les phrases ont une tendance exagérée au "sujet verbe complément", ce qui peut être un atout mais qui dans ce cas donne quelque chose de plutôt banal à mon avis. Mais bon il y a aussi des passionnés de Jacques Poulin !

Écrit par : Lou | 08/09/2009

je n,ai lu de cet auteur que Volkswagen Blues et malgré mon peu d'enthousiasme pour la littérature québécoise j,ai vraiment beaucoup aimé, je te le suggère.

Écrit par : GeishaNellie | 14/09/2009

@ Geisha Nellie : je verrai une fois que j'aurai lu celui qui est dans ma PAL mais j'ai effectivement lu des avis plus positifs sur Volkswagen blues. Merci pour ton conseil :)

Écrit par : Lou | 15/09/2009

Les commentaires sont fermés.