Ambiance nippone et doux week-end

Le printemps, le printemps… synonyme de fleurs de cerisier et du mois au Japon ! J’étais perdue en Angleterre avec mes polars cosy mais c’est avec plaisir que je retrouve les PAL japonaises de l’an dernier, les romans lus à chroniquer ou à relire, les craquages et cadeaux 2018 dont je n’avais pas eu le temps de profiter.

*****

On se met dans l’ambiance !

Vendredi 29 mars, sortie nippone entre amies. Arrêt dans un restaurant découvert l’an dernier, une pépite où l’on fait la queue pour entrer… mais on sait pourquoi ! Pour l’instant people, ce vendredi il y avait le sosie de Johnny Depp dans la file, ainsi que, comme toujours, de nombreux japonais.

Après la pause gourmande, la pause culturelle… bienvenue dans la librairie Junku, le palais de la tentation !

Après la sortie de circonstance, la contemplation de la Pile à Lire. Hier, sous un soleil doré, j’ai étalé une partie de mes titres nippons devant moi avec le plaisir renouvelé de l’explorateur d’une bibliothèque sans fin. Je ne vous montre que quelques titres, gardons quelques surprises pour la suite !

Bon voyage littéraire, cinéphile, gourmand et geek au pays du Soleil Levant !

9 thoughts on “Ambiance nippone et doux week-end

    1. Je vais essayer de trouver des expos et d’autres évènements pour profiter autant que l’an dernier où je me suis fait bien plaisir ! Profite bien !

    1. Elle est magnifique et assez énorme, mélangeant les livres en japonais, en français, avec un peu d’anglais aussi. Le problème c’est qu’on a envie de louer un camion de déménagement et tout acheter :o)

  1. oh !!! moi aussi, j’ai découvert un resto japonais extra à Paris, le week-end du salon, et on a fait la queue également : peut être était-ce le même? 🙂 la librairie : oh la la !!! 🙂 Quant à la « papeterie Tsubaki », j’en parlerai dans la semaine et j’ai ADORE !! mon préféré des 3 Ogawa que j’ai pu lire. Bon mardi et bon challenge, chère Lou !

    1. Ah je serais curieuse de connaître le restaurant ! Le mien est près de Pyramides. J’en ai découvert 3 autres qui ne sont pas mal du tout près de la rue Saint Anne également. On s’était fait conseiller l’an dernier par un collègue franco-japonais de Mr Lou qui nous avait envoyé dans un resto aux allures de gargote notamment, spécialiste l’ okonomiyaki… j’avais envie de les découvrir après avoir lu Amélie Nothomb le même mois :o) Je suis ravie de voir que tu as aimé « La papeterie Tsubaki ». Tu penses en parler quand ? je ne pense pas réussir à être prête pour une LC, je pensais plus la lire le week-end du RAT a priori. Pour l’instant je projette de lire les cinq courts romans du Cycle du Yamato de Shimazaki. J’ai hâte de lire tes billets :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *