M.C. Beaton, T13, Agatha Raisin and the Curious Curate

Si vous avez lu certains romans de la série Agatha Raisin, vous saurez à quel point le pasteur, Mr Bloxby, est un personnage bougon, un brin misanthrope, et toujours prêt à traiter Agatha d’horrible bonne femme quand il pense qu’elle ne peut pas l’entendre. Tout l’opposé de son épouse, qui porte en général un regard bienveillant sur chacun, à commencer par son époux, auquel elle est très attachée. Alors, lorsque Mrs Bloxby semble avoir une piètre opinion du vicaire venu assister son époux, la curiosité d’Agatha est piquée. 

Il faut dire que Tristan Delon n’a pas grand-chose en commun avec Mr Bloxby. La trentaine, des airs d’Adonis et une réelle prestance lorsqu’il prêche, Tristan Delon a tout pour conquérir le coeur des paroissiens, et plus encore, des paroissiennes. Il fait ainsi salle comble tous les dimanches alors que le pasteur est malade. Lorsqu’il vient proposer à Agatha de dîner ensemble, notre indécrottable héroïne se sent prête à séduire et laisse une fois de plus son imagination l’emporter. Le lendemain du dîner, le vicaire est retrouvé mort dans le presbystère. Tout semble accuser le pasteur. Mrs Bloxby demande alors à Agatha de l’aider avec John, le nouveau voisin écrivain qui l’a accompagnée lors de la précédente enquête.

Avant même qu’Agatha n’entame ses recherches, le vicaire avait commencé à montrer des traits de caractère peu flatteurs – par exemple, en exploitant sans vergogne sa logeuse lors du dîner avec Agatha. C’est donc du côté de sa personnalité trouble et de son passé que l’enquête va se tourner, car on comprend rapidement que Tristan Delon avait de bonnes chances de s’être fait quelques ennemis par le passé ou depuis son arrivée à Carsely.

De nouveau une très bonne cuvée. Une enquête qui se déroule entre les Costwolds et Londres, nous faisant traverser des quartiers très différents, pénétrer dans des maisons bourgeoises, et enfin, découvrir des femmes et des hommes riches abusés par les charmes de Tristan Delon. Une enquête de nouveau risquée pour Agatha, qui fait le choix de poursuivre seule ses démarches, au risque de se jeter dans la gueule du loup une fois de plus. La thématique est assez originale et met au coeur du récit deux personnages secondaires récurrents. Si je soupçonnais bien l’assassin, M.C. Beaton a recours à suffisamment de rebondissements pour avoir maintenu le doute pendant longtemps. Par ailleurs, j’ai savouré la mise en avant de fortes personnalités (pas toujours sympathiques), comme cette femme qui explique avoir bien attendu après la crise cardiaque de son mari pour appeler les secours, ou cette autre, divorcée, qui a fait de sa maison un temple du kitsch pour faire enrager son ex-mari. Et une fois de plus, Mrs Bloxby nous surprend par sa sagacité et ses remarques parfois piquantes, qui ajoutent un peu de couleur à ce personnage qui paraît en général si doux et parfaitement raisonnable.

Le roman s’achève avec un nouveau déménagement et l’arrivée d’un autre voisin, dont on a évidemment hâte de faire connaissance.

Lu pour le rendez-vous Cosy Mystery du British Mysteries Month.

284 p

M.C. Beaton, T13, Agatha Raisin and the Curious Curate, 2003

6 thoughts on “M.C. Beaton, T13, Agatha Raisin and the Curious Curate

  1. et bin cela semble etre toute une bien bonne enquete…vraiment….quoi un nouveau voisin…un nouveau mariage ?…lol

    1. Voyons voyons ! J’avais déjà vu un énorme spoiler il y a 2 ans dans une librairie des Costwolds (à Broadway je crois bien). J’avais pris un roman au hasard, quelle erreur ! Je lisais à l’époque un des premiers tomes, et presque 10 tomes plus tard je ne suis toujours pas arrivée à ce rebondissement… mais à cause de lui j’attends le retour d’un personnage pour l’instant mis de côté !

Répondre à FondantGrignote Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *