Holly Webb, Rose, Série en 4 tomes

webb_rose1.jpg

Grâce à Pedro Pan Rabbit, je me suis régalée avec cette série de 4 romans jeunesse, Rose de Holly Webb. Nous plongeons dans une Londres qu’on imagine au XIXe ou au début du XXe. Le roi tel qu’il était décrit me faisait penser au Prince consort Albert. On retrouve beaucoup d’ingrédients chers aux romans dont l’action se déroule à cette époque : les dures conditions de vie à l’orphelinat, l’espoir de trouver un métier respectable, la vie de domestique, enviable par rapport aux nombreux métiers de la rue mais exténuante au quotidien et faite de rivalités. On peut penser notamment aux romans de Mary Hooper Velvet et Waterloo Necropolis, où de jeunes femmes isolées font leur possible pour continuer à payer une pension, conserver un travail détestable, mais honorable.

Rose et la maison du magicien (286 p) : Rose vit dans un orphelinat où le quotidien est insipide et fait de corvées, mais dont la responsable fait preuve d’humanité et où Rose a une amie. Un jour, elle s’aperçoit qu’elle sait faire apparaître des images sur des surfaces brillantes. Peu de temps après, une gouvernante vient l’embaucher pour travailler au service de Mr Fountain, éminent magicien de la cour. Un roman dans lequel il est aussi question de disparitions d’enfants et d’une sorcière maléfique qui, cette fois-ci, m’a fait penser aux aventures de Penelope Tredwell (Douze minutes avant minuit).

[Pour la suite, spoilers si vous n’avez pas lu le tome précédent]

Rose et la princesse disparue (279 p) Mr Fountain sait désormais que Rose est une magicienne. Elle continue à travailler comme femme de chambre mais devient aussi son apprentie, au même titre que Freddy, vexé d’être moins doué que sa nouvelle partenaire. La princesse chérie de la nation est menacée et Rose est amenée au palais pour lui servir de garde du corps dans le plus grand secret. Mais la princesse est enlevée et la mission de Rose devient de plus en plus périlleuse. En même temps, un froid polaire s’abat sur Londres et un magicien distribue des boules de neige enchantées qui font une drôle d’impression à la jeune Rose…

Rose et le masque vénitien (250 p) : un masque précieux a disparu au palais. Celui qui le portera pourra acquérir une puissance absolue et il est clair que les Talisiens ont toujours l’ambition d’envahir l’Angleterre. Rose, Freddy, Mr Fountain et sa jeune fille vont partir ensemble à Venise où ils pensent retrouver l’auteur du vol. Une aventure dangereuse pour chacun d’entre eux, et l’occasion d’une rencontre avec une vieille dame, Miss Fell, qui semble avoir des soupçons sur l’identité de Rose.

Rose et le fantôme du miroir (251 p) : Un dernier tome davantage centré sur Rose, même si la menace d’invasion par les Talisiens est dans tous les esprits à leur retour d’Italie. Egalement instruite par Miss Fell, Rose va en apprendre davantage sur son passé.

[Fin des spoilers]

Quatre jolis romans qui se lisent d’une traite. J’ai préféré le premier, pour la découverte de l’univers et le cadre très londonien, et le dernier pour l’intrigue centrée autour de l’identité de Rose après plusieurs complots déjoués. Cependant, chaque livre a ses moments forts et ses aspérités, et c’est aussi le cas du tome 2 avec un hiver de glace fascinant et du tome 3 avec la mystérieuse Venise, cadre idéal pour une lutte entre magiciens. L’intrigue se met aisément en place et si la fin tombe assez rapidement, le plaisir n’est en rien gâché car ce sont avant tout les protagonistes et l’ambiance qui portent ces récits. Les personnages sont bien croqués, complémentaires les uns des autres – et je me suis réjouie de constater que la présence de deux jeunes garçons autour de Rose ne faisait pas prendre un tour mièvre à l’histoire. Une charmante découverte, faite d’amitié, d’entraide, de magie et de nombreux rebondissements.

L’avis de Des livres, des livres ! et de Pedro Pan Rabbit (n’hésitez pas à ajouter vos liens dans les commentaires si vous avez aussi lu cette série).

angleterre,holly webb,série rose,rose et la maison du magicien,rose et la princesse disparue,rose et le masque vénitien,rose et le fantôme du miroir,série rose 4 tomes,challenge british mysteries,british mysteries month

Holly Webb, Rose, 4 tomes, 2009-2011

angleterre,holly webb,série rose,rose et la maison du magicien,rose et la princesse disparue,rose et le masque vénitien,rose et le fantôme du miroir,série rose 4 tomes,challenge british mysteries,british mysteries month

Commentaires

J’adore cette série ! Maintenant il faut lire lq série « Lily », c’est une série dérivée qui se passe 50 ans plus tard dans le même univers ! Absolument genial aussi!

Écrit par : Pedro | 21/03/2018

toute une bien belle serie….oui cela semble tout un chouette univers….bin dans le style qu’on aime bien….;)

Écrit par : rachel | 22/03/2018

ça fait envie… je vais voir si elle est dispo à la médiathèque!

Écrit par : FondantGrignote | 22/03/2018

Ça a l’air un peu trop bébé pour moi. Je note pour les pré-ados que je connais.

Écrit par : Lilly | 22/03/2018

Je n’ai lu que le résumé du premier tome, du coup. Ça a l’air fort sympathique, tu donnes envie !

Écrit par : Lili | 24/03/2018

@ Pedro : j’ai un peu hésité au départ pour Lilly mais je pense que je vais me laisser tenter. Merci beaucoup pour la découverte !

@ Rachel : une découverte très sympa, surtout que je ne lis pas si souvent que ça des romans jeunesse.

@ FondantGrignote : j’espère que tu la trouveras !

@ Lilly : Je ne trouve pas vraiment bébé par rapport à d’autres romans jeunesse où je sens un décalage de perception, par exemple « Amandine Malabul » que j’ai relu il y a quelques mois. Je pense que ça peut être lu en effet dès 9-10 ans, peut-être 8, pour de bons lecteurs mais ça se laisse dévorer ensuite aussi, avec des tomes plus satisfaisants que d’autres c’est vrai. C’est agréablement écrit également, sans fioritures mais sans être simpliste non plus.

@ Lili : ravie de t’avoir tentée !

Écrit par : Lou | 30/03/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *