Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2014

Ian Mc Ewan, Opération Sweet Tooth

ian mc ewan, operation sweet tooth, littérature anglaise, angleterre, angleterre annés 1970, londres, londres années 1970, littérature espionnage, littérature guerre froide, mois anglais, mois anglais 2014, challenge i love londonAnnées 1970. Fille d'un évêque anglican, séduisante, intelligente, diplômée d'une licence de maths à Cambdrige pour faire plaisir à sa mère, Serena Frome intègre sur les conseils de son amant plus âgé le MI5, l'agence de renseignements anglaise.

 De la jeunesse de Serena se dégagent deux grands axes : son goût pour les hommes et son amour des livres. Le lecteur la suit ainsi à travers les quelques relations qui l'ont fortement marquée, voire construite, mais aussi de livre en livre. La jeune femme est une grande lectrice et surtout une lectrice rapide, ce qui lui permet d'engloutir roman sur roman, appréciant Jane Austen tout autant que des romans de gare, jusqu'à l'intervention de son amant Tony qui lui apprend à être plus exigeante en la matière. Vous l'avez compris, je me suis régalée (et n'ai pas manqué de relever un certain nombre de titres).

Mais revenons-en au MI5. Cantonnée à des tâches ingrates, peu rétribuée, Serena souffre du manque total de perspectives pour les recrues féminines de l'agence. Jusqu'à ce qu'on lui propose une mission dans ses cordes : offrir à un jeune auteur prometteur une bourse lui permettant de se consacrer à son art, un certain Tom Haley ayant été retenu pour la qualité de ses rares nouvelles et ses articles plutôt anti-communistes. Et voilà que l'agent infiltré devient la maîtresse de l'écrivain travaillant sans le savoir pour le MI5. Une fois l'histoire amorcée, deux interrogations vont guider la lecture : quelle sera l'issue de la rencontre entre Tom et Serena (quid de leur relation ? L'opération Sweet Tooth sera-t-elle un succès ?) ? Mais aussi : pourquoi Serena a-t-elle été recrutée sans mention quand ses collègues sont toutes diplômées de lettres avec les félicitations du jury ? Vous verrez que l'agent infiltré est lui aussi source d'intérêt pour le MI5, sans que l'on comprenne tout à fait pourquoi au départ.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman suivant de multiples pistes. J'aurais pu craindre un roman d'espionnage classique (ce qui n'est absolument pas ma tasse de thé) or il n'en est rien.

ian mc ewan,operation sweet tooth,littérature anglaise,angleterre,angleterre annés 1970,londres,londres années 1970,littérature espionnage,littérature guerre froide,mois anglais,mois anglais 2014,challenge i love london,challenge bbc 2014C'est un roman d'initiation, en compagnie d'une jeune femme qui, ayant à peine plus de vingt ans, a déjà beaucoup vécu à la fin du roman. Elle a fait des rencontres marquantes, s'est émancipée de sa condition de fille d'évêque anglican en fréquentant les bars rock underground, les hommes et les soirées arrosées, mais elle a également souffert de grandes désillusions. C'est aussi un roman sur l'écriture : Tom Haley s'interroge sur sa capacité à écrire plus qu'une longue nouvelle, à réitérer après un premier succès. Ses nouvelles (dont plusieurs m'ont séduite par leur trame audacieuse) sont lues par Serena, qui nous en fait le résumé : j'ai appris depuis que Ian McEwan s'était servi de ses premiers écrits pour les attribuer à Tom.

Le décor historique passionnant est clairement planté : les années 1970 avec leurs désillusions et une jeunesse en déclin, loin de l'effervescence optimiste des années 1960 ; la question irlandaise ; la crise (qui donne lieu à une semaine de trois jours) ; la guerre froide et l'influence des diverses agences de type CIA ou KGB ; l'actualité littéraire.

Le seul bémol - s'il faut en trouver un - tient au fait que je ne me suis vraiment attachée à aucun personnage, même si leur histoire était très intéressante à suivre.

Un roman dense, haletant qui me donne très envie de relire rapidement l'auteur. Ce roman me conforte une fois de plus dans l'idée que la littérature anglo-saxonne a conservé un véritable attachement à l'art de la narration et offre une meilleure continuité avec les grands romans du XIXe que notre littérature, souvent plus introspective (lorsqu'elle n'est pas nombriliste) et parfois aride.

Un grand merci à ma chère Titine grâce à qui Ian McEwan m'a souhaité mon anniversaire !

Egalement sur ce blog : Sur La Plage de Chesil.

ian mc ewan, operation sweet tooth, littérature anglaise, angleterre, angleterre annés 1970, londres, londres années 1970, littérature espionnage, littérature guerre froide, mois anglais, mois anglais 2014, challenge i love london

 

 

440 p

Ian McEwan, Opération Sweet Tooth (Sweet Tooth), 2012

ian mc ewan, operation sweet tooth, littérature anglaise, angleterre, angleterre annés 1970, londres, londres années 1970, littérature espionnage, littérature guerre froide, mois anglais, mois anglais 2014, challenge i love londonian mc ewan, operation sweet tooth, littérature anglaise, angleterre, angleterre annés 1970, londres, londres années 1970, littérature espionnage, littérature guerre froide, mois anglais, mois anglais 2014, challenge i love londonian mc ewan, operation sweet tooth, littérature anglaise, angleterre, angleterre annés 1970, londres, londres années 1970, littérature espionnage, littérature guerre froide, mois anglais, mois anglais 2014, challenge i love london

 

Commentaires

Je l'ai fini hier après-midi et comme toi je trouve qu'il a tous les ingrédients qui font aimer la littérature anglo-saxonne. Mon seul bémol tient à ce que je l'ai trouvé plus lent et plus étalé qu'Expiation que j'ai adoré. Mais quelle fin ! quelle magnifique chute...

J'aime McEwan

Écrit par : sous les galets | 22/06/2014

Je n'y ai pas trouvé autant de qualité que toi mais je suis à 100% d'accord avec ta remarque sur la littérature française ... J'avais prévu de lire un autre Ian MacEwan pendant le mois anglais (peut-être Samedi) mais je pense que ça sera plus tard dans l'été !

Écrit par : Mrs Figg | 22/06/2014

You're welcome my dear, it was a pleasure ! Je suis contente de voir que ce roman t'a plu et j'ai encore plus envie de le lire !

Écrit par : Titine | 22/06/2014

et bin didonc oui il semble bien comme tout ce livre..surtout si le sujet, qui n'est pas ta tasse, a ete facilement ingere.....oui sympa comme tout...;)

Écrit par : rachel | 22/06/2014

Tu es la première à avoir un avis aussi enthousiaste sur ce livre, et du coup mon envie de le lire remonte en flèche. Tous les ingrédients que tu cites ont tendance à me plaire, et McEwan doit encore se faire pardonner "Solaire".

Écrit par : Lilly | 22/06/2014

Il me fait super envie ce livre, je sens qu'il va me plaire. Je ne suis pas toujours fan de McEwan (j'ai détesté Un jardin de ciment mais adoré Expiation par exemple)

Écrit par : Manu | 22/06/2014

Il est dans ma PAL depuis sa sortie. Je n'ai jamais lu cet auteur mais je suis curieuse de découvrir. En tout cas, je lis beaucoup de bons avis dont le tien.
Bonne soirée!

Écrit par : Fanny | 22/06/2014

J'ai adoré Expiation et Solaire, donc je guette celui-ci à la bibli !

Écrit par : Anne | 22/06/2014

@ Sous les galets : j'avais trouvé le rythme d'"Expiation" assez lent aussi, c'est peut-être la raison pour laquelle j'avais fait une petite pause. Je suis ravie de voir que tu as apprécié ce titre aussi !

@ Mrs Figg : si tu veux qu'on se fasse une LC Mc Ewan je suis partante car je compte bien en lire un autre prochainement !

@ Titine : je te le prête ? :o)

@ Rachel : oui c'est bon signe de voir que même si le sujet de base aurait pu moins me plaire je me suis régalée !

@ Lilly : J'ai aussi "Solaire" en attente mais j'ai lu pas mal d'avis mitigés. Je crois que j'avais trouvé "Sur la plage de Chesil" plus subtil mais il y a beaucoup d'éléments très réussis dans "Sweet tooth" et ça se lit avec un grand plaisir. J'espère que tu ne seras pas déçue.

@ Manu : je ne sais même pas de quoi parle "Le Jardin de ciment", il faut que je regarde ça. J'ai adoré "Sur la plage de Chesil" en tout cas. Je pense que je vais faire comme pour Jonathan Coe, je vais en lire plusieurs à la suite.

@ Fanny : j'espère qu'il te plaira aussi quand il sortira de ta PAL :o) Bonne soirée à toi !

Écrit par : Lou | 22/06/2014

@ Anne : j'espère qu'il te plaira aussi :o)

Écrit par : Lou | 22/06/2014

Je n'ai jamais rien lu de cet auteur et, jusque là, ce titre ne me tentait pas du tout ; mais c'est que je ne savais pas trop de quoi ça parlait ; vu ce que tu dis de l'histoire, notamment la place de la lecture, je suis désormais très tentée !!! :-)

Écrit par : FondantOchocolat | 23/06/2014

Bien que ma première expérience avec Ian McEwan n'ait pas été concluante, je note ce titre !

Écrit par : Adalana | 23/06/2014

Déjà lu, un Mc Ewan ne se refuse pas!

Écrit par : keisha | 23/06/2014

celui là me fait vraiment très très envie depuis sa sortie, mais je résiste, j'attendrais qu'il sorte en poche!

Écrit par : trillian | 23/06/2014

C'est ma lecture du moment ! :)

Écrit par : Malice | 23/06/2014

J'aime McEwan d'amour. Du coup, je veux le lire, absolument!

Écrit par : Karine:) | 24/06/2014

@ FondantOchocolat : je suis contente de t'avoir tentée avec ce billet ! Je n'aurais pas repéré ce titre non plus si je n'avais pas déjà lu un autre roman de Mc Ewan et prévu de lire progressivement ses différents titres. Si une LC te tente à l'occasion, je suis partante !

@ Adalana : quel était le titre ?

@ Keisha : exactement ! Heureusement il m'en reste tout plein à découvrir !

@ Trillian :je me dis la même chose pour le dernier Coe ! Mais la tentation est forte...

@ Malice : les grands esprits... :o)

@ Karine:) : j'espère qu'il te plaira aussi !

Écrit par : Lou | 24/06/2014

Oui ! Bonne idée ! Tu peux pendant le mois anglais ou c'est trop juste ?

Écrit par : Mrs Figg | 24/06/2014

@ Mrs Figg : non je n'y arriverai pas (je suis déjà en retard pour mes derniers billets) mais on peut se dire en juillet ou août ?

Écrit par : Lou | 24/06/2014

Je peux jusqu'à la première semaine d'aout (ensuite, je pars en vacances sans ordi). Je te laisse fixer une date pendant cette période ?

Écrit par : Mrs Figg | 25/06/2014

@ Mrs Figg : ça me va bien ! On n'a qu'à partir sur le 1er août ?

Écrit par : Lou | 26/06/2014

D'accord ! Maintenant que j'ai un compte FB, on pourra facilement échanger sur notre lecture, c'est chouette !

Écrit par : Mrs Figg | 27/06/2014

@ Mrs Figg : génial ! Je vais lancer un petit mot sur fb au cas où d'autres voudraient se joindre à nous ! Normalement je lirai "Amsterdam".

Écrit par : Lou | 27/06/2014

Je ne connais pas encore cet auteur mais ce roman me tente bien.

Écrit par : Hilde | 03/07/2014

J'ai lu ce roman dans la cadre du mois anglais moi aussi et ce fut un coup de cœur.

Écrit par : jostein | 07/07/2014

Oh ton article est absolument parfait ! Pardonne cette effusion :P en fait j'avais croisé ce roman mais à défaut d'avoir plus de renseignements que ça (la 4ième de couv est vraiment trop pauvre...), j'étais passée à côté...à regrets, parce que je sentais que je passais à côté de qch... mais là tu me donnes vraiment envie de courir aller le chercher !!! En plus je crois que les avis étaient mitigés, mais ton argumentation m'a convaincue ! Merci :)

Écrit par : Perrine | 23/07/2014

Les commentaires sont fermés.