Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2009

La belle, le docteur et la bête

mary_reilly 01.jpgAujourd'hui, l'Angleterre fête la journée nationale du monstre victorien. Si si. Votre fidèle et dévouée a voulu célébrer l'événement à sa manière et a choisi de parler cinéma.

Mary Reilly revisite l'histoire du Docteur Jekyll et de Mister Hyde, en suivant le point de vue d'un nouveau personnage : celui de la servante. Beaucoup de grands noms ont participé à ce film : dans la peau de Jekyll et de Hyde, un certain John Malkovich (monstre sacré du cinéma s'il en est!), tandis que Julia Roberts incarne Mary Reilly et que Glenn Close joue les tenancières de bordel et se fait sauvagement assassiner par ce cher docteur. Quant au réalisateur, il s'agit de Stephen Frears, autre référence incontournable.

On peut dire que l'époque victorienne et ses monstres sont loin de me laisser indifférente, mais ma lecture du mary reilly 02.jpgclassique de Stevenson ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. D'accord, soyons sincères, avouons, avouons mes amis : je me suis passablement ennuyée et j'ai été terriblement déçue, parce que j'attendais énormément de ce roman, ou peut-être plutôt parce que j'attendais autre chose. Malgré tout, l'histoire de Jekyll et de Hyde continue de me fasciner et j'ai abordé le film Mary Reilly avec un optimisme débordant (de toute manière, ne serait-ce que pour les scènes avec Malkovich, je savais que ce film vaudrait son pesant de cacahouètes).

mary reilly_malkovich as jekyll.jpgmary reilly_malkovich as hyde.jpgMalgré le rôle extrapolé de Mary Reilly, servante professionnelle mais trop curieuse, soupçonneuse mais fidèle, malgré la relation ambiguë qui existe entre Jekyll, Hyde et elle – autant d'éléments qui pourraient dénaturer l'histoire principale, le scénario est globalement très crédible. Le personnage témoin est un allié précieux qui permet de croiser le docteur et le monstre dans leur intimité ou au laboratoire et de provoquer des réactions qui ne nuisent en rien à la complexité du cas Jekyll et Hyde. La dualité entre ces deux protagonistes est assez subtilement traitée, même si elle laisse encore la place au doute sur certains aspects de la transformation ou l'origine des crises, comme c'est aussi le cas dans le récit. La dernière scène représente Mary Reilly allongée contre le corps de Jekyll qui devient Hyde dans le plan suivant, lorsqu'elle quitte l'endroit. C'est peut-être le seul passage qui n'a pas grand intérêt et apporte bien peu à l'histoire, puisqu'il ne dévoile pas grand-chose de l'ambiguïté des sentiments de Mary, que l'on devinait déjà avant ; d'autres gestes tout aussi symboliques auraient été beaucoup plus crédibles à mon sens. Mais je vous l'accorde, vous qui me lisez, c'est un petit détail sans importance.

 

mary reilly_03.jpg

Au final, voilà un film qui se laisse voir avec plaisir et que je recommande chaudement aux amateurs de Stevenson, de monstres classiques et mary reilly_04.jpgd'époque victorienne. Les acteurs sont convaincants, y compris Julia Roberts qui joue ici un rôle très différent de tous ceux dans lesquels je l'avais vue précédemment. J'ai été plus séduite par Malkovich en Jekyll car il me semble que le traitement de Hyde est un poil superficiel et qu'il prend peu de risques dans son interprétation. Il reste malgré tout crédible et brille en Jekyll, tandis que Glenn Close est presque méconnaissable en mère maquerelle fardée à outrance et peinturlurée avec un rouge à lèvres criard mal appliqué. Les décors sont soignés, de même que les costumes. Je me suis régalée devant plusieurs plans de Londres dans sa traditionnelle vision sombre – certaines images des toits m'ont fait penser aux quelques scènes sordides de Mary Poppins qui avaient marqué mon enfance (non ! les comparaisons incongrues ne me font pas peur, d'ailleurs il existe un évident lien de parenté entre Mary Poppins et Hyde, vous ne trouvez pas ?). Un très bon film donc, dont la réalisation aurait peut-être gagné à être un peu moins classique.

3,5coeurs.jpg

 


Mary Reilly, un film de Stephen Frears, 1996

Commentaires

et bin didonc une sacre critique....il me laisse en demi-teinte alors ce film....didonc....je m'attendais a une explosion de superlatif....je risque d'etre decue didonc....ah mais il y a JM...hummmm

Écrit par : rachel | 09/10/2009

je ne l'ai pas vu celui la mais ta critique fait bien envie! si il passe un jour à la télé...

Écrit par : Trillian | 09/10/2009

La journée nationale du monstre victorien? Incroyable! Et je n'étais même pas au courant!!! J'avais vu ce film lors de sa sortie et il m'avait plu. Les acteurs sont effectivement excellents et on constate que Julia Roberts mériterait d'être mieux exploitée par les réalisateurs. Bien évidemment l'ambiance sombre et victorienne m'avait séduite.

Écrit par : Titine | 09/10/2009

J'ai lu le livre tiré du film et j'avais bien aimé. Il faudrait que je vois le film.

Écrit par : Edelwe | 09/10/2009

C'est moi ou on emmerde profondément la femme de Stevenson pour l'avoir poussé à brûler le premier manuscrit du Dr Jekyll et Mister Hyde qui semblait franchement meilleur (avec un recul bien contemporain il faut l'avouer) ?
En tout cas, j'ai bien aimé ce film là, quoique je l'ai écouté sans faire de références au livre... D'ailleurs, me reste pas grand chose du livre... !

Écrit par : Kitty | 09/10/2009

Pas vu le film mais par contre j'ai un très très bon souvenir du livre que j'avais lu à l'époque de la sortie du film. L'adaptation serait ratée??

Écrit par : A_girl_from_earth | 09/10/2009

Le film me tenterait bien vu qu'il y a John Malkovitch. Comme on est dans Stevenson, as-tu vu la série qui a été faite par la BBC. Je l'ai vu quand c'est passé sur arte, il y a un an, ça s'appelle Jekyll, et ça transpose l'histoire à notre époque où l'on suit un homme qui ne peut être autre qu'un descendant du Dr Jekyll, j'avais trouvé ça sympa.

Écrit par : The Bursar | 10/10/2009

Bien envie de le voir, ce film ! :)

Écrit par : Leiloona | 10/10/2009

j'ai vu le film et j'avais bien aimé.

Écrit par : line | 10/10/2009

J'ai vu le film avec plaisir... mais je constate qu'il ne m'a pas marquée car mon souvenir en est très vague.

Écrit par : Brize | 10/10/2009

Bien aimé aussi ce film. John Malkovitch est impressionnant quand il incarne des persos un peu dérangés, inquiétants, si je puis dire.

Écrit par : Laetitia la liseuse | 10/10/2009

Je ne connaissais pas du tout, mais je suis très très tentée, surtout que j'ai bien aimé le texte de Stevenson.

Écrit par : Lilly | 10/10/2009

Que des acteurs que j'adore ! Et je n'ai pas vu ce film...

Écrit par : liliba | 10/10/2009

j'ai vu ce film y a plusieurs années et j'avais bcp aimé...ma camarade de magnétoscope s'est endormie..diable!

Écrit par : hildebald | 10/10/2009

Je ne savais pas qu'il existait une journée nationale du monstre victorien! Excellent ;-)

Écrit par : Hilde | 11/10/2009

Grâce à ton bloody swap, "j'halloweenise" à mort, billets écrits au fur et à mesure des lectures/films vus, mais à paraître le 01/11... Et le challenge 1% rentrée 2009 et l'objectif PAL dans tout ça ? ben au ralenti !!! ;-D

Écrit par : Canel | 13/10/2009

jamais vu! et pourtant, j'aime beaucoup les acteurs et j'avais adoré le roman... quelle lacune impardonnable ;)

Écrit par : choupynette | 13/10/2009

@ Rachel : c'est un film très sympa à regarder. Ne serait-ce que pour les acteurs. Après ce n'est pas un chef-d'oeuvre à mon avis, mais ça vaut le coup quand même !

@ Trillian : ça m'étonnerait un peu, ou alors sur Arte :o) A voir, comme ils font déjà des soirées sur les vampires cette année... pourquoi pas sur Hyde ?

@ Titine : oui je suis très VIP dans mon genre, j'ai reçu un imprimé de la reine Victoria elle-même le jour en question ;o)

@ Edelwe : tu parles du Stevenson ou y aurait-il une variation de l'histoire dans un autre roman ?

@ Kitty : j'aurais sans doute préféré une autre version du livre de Stevenson qui m'a beaucoup déçue... je devais en attendre tout autre chose (et beaucoup trop aussi). Enfin toujours est-il que nous n'avons qu'une version dont il faudra bien nous contenter, même s'il faudra pour ma part une relecture et la lecture d'une analyse universitaire pour vraiment avoir une chance d'apprécier ce texte :o)

@ A girl from earth : je pense que c'est un peu excessif de parler d'adaptation ratée (d'ailleurs 3,5 cœurs pour moi c'est vraiment positif, je ne donne pas facilement tous mes cœurs, hehe). Je trouve que le film a pas mal de qualités avec le témoin Mary et le jeu des acteurs, mais il a aussi des défauts et ne parvient pas tout à fait à convaincre... à mon avis !

@ The Bursar : je vois de quelle série tu parles mais malheureusement je ne l'ai pas vue. Elle me tentait beaucoup, je ne sais plus pourquoi je n'ai pas pu la voir mais j'espère me rattraper à l'occasion !

@ Leiloona : j'espère que tu arriveras à le trouver sans problème et que l'aimeras bien toi aussi.

@ Line : un peu comme moi :o)

@ Brize : oui... en même temps en ce qui me concerne j'ai une mémoire de poisson rouge au sujet des films, à part quelques exceptions !

@ Laetitia la liseuse : je regardais déjà "Les Misérables" au lycée uniquement pour le voir sous les traits de Javert !

@ Lilly : j'aimerais bien savoir ce que tu en penses justement, comme tu as été plus convaincue par le texte de Stevenson.

@ Liliba : tu n'as plus qu'à...

@ Hildebald : s'endormir devant Malkovich... pfffff ;o)

@ Hilde : heureusement que je suis là pour vous le rappeler :p

@ Canel : je suis flattée :o) J'ai hâte de lire tes billets, même si j'ai très peu de temps en ce moment pour aller sur les blogs, à commencer par le mien... snif !

@ Choupynette : impardonnable je ne sais pas, mais ça peut toujours se rattraper ;o)

Écrit par : Lou | 15/10/2009

oh a louer pour un soir pluvieux....mais lala je m'en vais vers le printemps...;o)

Écrit par : rachel | 15/10/2009

J'en attendais bcp à l'époque et je me rappelle en avoir été déçue malgré les très bonnes interprétations. La mise en scène ne m'avait pas convaincue.

Écrit par : Theoma | 19/10/2009

@ Rachel : veinarde !! Bon disons que j'aimerais aller jusqu'à Noël mais ensuite partir directement vers un temps d'été !

@ Theoma : je n'attendais pas grand-chose, je pense que ça a évité les déceptions comme il a certains défauts.

Écrit par : Lou | 01/11/2009

oh oui..car noel a 35C, je ne fete pas...y'a rien de tel que les illuminations sous la neige...mais apres tout a fait ok...vive l'ete sur 10 mois!..;o)

Écrit par : rachel | 01/11/2009

Bonjour Lou, j'ai vu ce film à sortie: je l'avais beaucoup aimé, l'incursion de Stephen Frears dans l'époque victorienne était une réussite et Julia Roberts montre que quand elle est bien dirigée, c'est une bonne actrice. Film malheureusement passé inaperçu et c'est dommage. Bonne journée.

Écrit par : dasola | 23/11/2009

Bon alors pour le coup, je me sens juste inculte de ne pas connaître ce film ! Et j'ai très envie de le voir, après cette critique complète ! :)

Écrit par : Morgouille | 28/02/2011

Bon alors sur le coup, je me sens juste inculte de ne pas connaître ce film ! Et j'ai très envie de le voir, après cette critique complète ! :)

Écrit par : Morgouille | 28/02/2011

Les commentaires sont fermés.