Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2009

From this day you must be a stranger to one of your parents

P&P cover.jpgVoilà une chronique que je repousse depuis des mois (ce n'est pas une mince affaire !) mais, après avoir l'avoir vue trois fois cette année, je me suis enfin décidée à vous parler de l'adaptation de Pride and Prejudice par la BBC en 1995.

Cette mini-série a peut-être un peu vieilli, tout comme Emma filmé l'année suivante pour ITV ; mais, si les couleurs sont certainement plusP&p darcy 01.jpg ternes que celles du film de 2005, si les plans purement esthétiques sont absents et que cette série n'offrirait sans doute qu'un moment de divertissement aux cinéphiles non-janéites, c'est de loin mon adaptation austenienne favorite. Il s'agit d'une adaptation extrêmement fidèle à l'esprit du livre ; et même plus encore, hormis quelques détails, c'est pour moi une transcription parfaite à l'écran d'un roman riche auquel il est très difficile de rendre justice (comme le dit très bien Isil, c'est presque une « mise en images » du livre). Mais soyons fous, amis austeniens, et revenons sur l'excellent casting de cette série désormais culte.

pride_and_prejudice_2.jpg
C'est un couple incontournable du petit écran et du monde austenien. Sans eux, impossible d'imaginer la série. Sans lui, difficile d'envisager Darcy. Et pour cause, Jennifer Ehle et Colin Firth incarnent à la perfection Elizabeth Bennet et Fitzwilliam Darcy, dont les échanges de regard pourraient faire à eux seuls l'intérêt de la série.
lizzy_bennet_pride_prejudice_bbc_400.jpgOn reproche parfois à Jennifer Ehle de ne pas être assez jolie pour le rôle. Mais si elle est selon les rumeurs rapportées par Miss Bingley une « local beauty », sa beauté ne frappe pas d'emblée Mr Darcy, qui ne prend conscience de ses attraits que graduellement. Pour moi, le charme de cette Elizabeth aux sourires en coin et aux yeux pétillants fait tout son intérêt. Pleine de fraîcheur, elle joue avec une large palette d'expressions qui lui permet de rendre avec beaucoup de subtilité les émotions éprouvées par le personnage.
Colin Firth est un bon acteur mais c'est pour moi ce rôle qui lui a permis de montrer toute l'ampleur de son talent.P&p darcy in london.jpg Peut-être plus encore qu'Ehle, parce qu'il incarne un personnage pour le moins réservé, Firth est impressionnant tant il parvient à exprimer des sentiments très divers tout en restant immobile et froid, avec une expression quasiment inchangée. Imperceptible mouvement de sourcil, regard ardent l'espace d'une seconde, naissance d'un sourire presque invisible sur un visage qui tente de rester impassible : ces infimes variations rendent ce Mr Darcy extrêmement convaincant. A côté, le couple choisi par Joe Wright me paraît fade ; il me semble en tout cas que le jeu des deux autres acteurs est peu nuancé et donc paradoxalement plus monotone (je dis paradoxalement car je les trouve beaucoup plus démonstratifs).

P&P06.jpg
P&P darcy bingley2.jpg
bingley and jane.jpg

Mr Bingley fait partie de mes personnages préférés, avec sa coiffure aussi amusante que son air perpétuellement ahuri. Dans le making of, l'acteur raconte que le réalisateur passait son temps à lui demander de sourire, tandis qu'il avait déjà l'impression de ne faire que ça. Ses quelques mouvements de sourcils en période de crise (impolitesses de Darcy ou de Mrs Bennet notamment, sans parler de l'excellente scène où Kitty demande à sa mère : «why do you keep winking at me ? ») me le rendent particulièrement sympathique. L'actrice de Jane Bennet est pour moi un choix assez surprenant. Je lui trouve un air un peu bovin, même si le but est sans doute d'exprimer la douceur et le caractère réservé de ce personnage généreux...

bennets.jpg

P&p mrs bennet.jpgTrès mal assorti dans le livre, le couple Bennet est assez crédible à l'écran. Mrs Bennet est parfois irritante avec son goût immodéré pour les cris suraigus frisant l'ultrason mais elle est plutôt amusante la plupart du temps.

Quant à Mr Bennet, Benjamin Whitrow est pour moi son meilleur interprète si on le compare à celui du film deP&P mr bennet.jpg Joe Wright (pour moi un peu trop croulant tout de même, même si habituellement j'aime bien l'acteur) ou de Lost in Austen. Voilà un Mr Bennet plein d'humour qui donne à ses répliques ironiques beaucoup de naturel, les glissant avec un air bonhomme très approprié. Le ton choisi pour dire à Elizabeth « Read on » lorsqu'elle découvre la lettre de son oncle suite à la fuite de Lydia est un bon exemple de la performance de Whitrow dans ce rôle.

 

P&p darcys bingleys.jpg
P&P lizzie + darcy at netherfield park.jpg

pride and prejudice BBC 1995 soeurs bingley.jpg

Tout comme Jane, Caroline Bingley n'a pas été épargnée par le coiffeur de l'équipe, avec les immondes boucles très frisées qui encadrent son visage. Mis à part ce détail physique, l'actrice joue à merveille les langues de vipère. Les Hurst sont assez transparents, mais j'ajouterais, de même que dans le roman. J'avoue un petit faible pour les scènes d'ivrognerie en compagnie de Mr Hurst.

P&P lizzie & mr collins.jpg

mrcollins.JPGMr Collins est répugnant mais rend tout à fait le caractère fourbe, obséquieux et profondément stupide du personnage. Ceci dit, dans le making of, l'acteur s'exprime à peu près de la même manière. Et là, c'est vraiment flippant.

p&p anne de bourgh.jpg
pride and prejudice BBC 1995 lady catherine.jpg
Physiquement, les deux De Bourgh me semblent bien choisies. L'amusante, l'effrayante Lady Catherine est à mon avis infiniment supérieurecatherine de bourgh.jpg à l'actrice d'habitude excellente qui a été choisie pour la version de Joe Wright. Il me semble qu'elle parvient à créer un personnage à part, dans l'excès et la caricature, apportant une touche assez personnelle à ce rôle de femme de pouvoir nombriliste et désagréable. La musique qui accompagne les visites de cette grande dame est génialement appropriée : pompeuse, de mauvais augure, elle ajoute une dimension ironique à ces scènes. Delightful !

 

P&P lizzie wickam.jpg
wickams.jpg

Wickam est moins séduisant que dans Lost in Austen ou le film de 2005. Son jeu n'est pas passionnant mais il faut dire que je trouve le personnage un peu falot de manière générale (tout comme Willoughby, le jeune premier de Sense and Sensibility). Quant au colonel Fitzwilliam, je suis étonnée qu'aucune janéite ne le cite parmi les meilleurs partis austeniens.

 

bennets sisters.jpg
P&P mbennets and charlotte.jpg
lucy_briers_mary_bennet.jpgmr collins.jpg
p&p mrs gardiner.jpg

les darcy.jpgLe reste du casting est globalement aussi bien choisi, si on pardonne à Mr Gardiner le sourire figé qui ne le quitte presque jamais et si on oublie la légère tendance de Lydia à ouvrir la bouche trop longtemps, à rester les bras ballants ou à réagir trop vite dans certaines scènes. En général je lui trouve une spontanéité et une fraîcheur d'ailleurs vaguement copiées par la version de 2005. Il me semble aussigeorgiana 2.jpg que l'accent mis sur l'intérêt de Mary pour Mr Collins est un parti pris intéressant, servi par des regards et des échanges discrets, souvent au second plan de scènes importantes (comme la danse d'Elizabeth et de Mr Darcy). Petite question: ne trouvez-vous pas un petit air de ressemblance entre les portraits de Jane Austen et Mrs Gardiner ?

 

P&p charlotte lizzie darcy.jpg

Outre le casting, pourquoi cette P&P lake.jpgversion me plaît-elle autant ? Le scénario d'abord, suivant donc de près le roman, avec quelques scènes ajoutées qui ne me paraissent pas incohérentes (Lydia en tenue légère ou encore le fameux plongeon de Mr Darcy dans l'étang), à l'exception de deux regards à mon avis trop appuyés d'Elizabeth à Mr Darcy (lorsqu'elle est près de Georgiana au pianoforte et le moment où elle se retourne nettement dans la voiture qu'elle partage avec les Gardiner en quittant Pemberley ; ces deux scènes durent un peu trop longtemps).

P&p fin.jpgDe même, la façon de mettre en scène les différences sociales entre les Bennet, les Lucas, les Collins et leurs plus riches voisins sans pour autant trop exagérer.  Par exemple avec le choix de robes à imprimés pour les soeurs Bennet et de plumes et de soie pour les soeurs de Bingley. Les nuances entre les familles les plus proches sont  aussi assez bien vues (les De Bourgh ou les soeurs Bingley font étalage de leur fortune dans les vêtements ou la décoration, tandis que Bingley et peut-être plus encore Darcy sont beaucoup plus raffinés et discrets).

Les costumes sont pour certains moins chatoyants queP&P05.jpg dans d'autres adaptations, mais ils sont très soignés et changent souvent (dans le film de 2005, malgré les très beaux tissus, les superbes robes de Caroline et les habits colorés de la plupart des acteurs, la garde-robe vraiment terne de Keira Knightley me fait penser que la pauvre n'a vraiment pas été gâtée).

 

masterpiece-theatre-pride42.jpg

Sans tourner au mélodrame, avec pudeur et une certaine dose d'humour, cette série est à mes yeux un exemple d'adaptation de roman très difficilement égalable. Il faut dire que le format long se prête parfaitement à la restitution fidèle du roman ; ce n'était certes pas suffisant pour exceller, mais cet aspect pratique joue certainement en faveur de la série. Sa découverte a été pour moi un coup de foudre. Je la connais maintenant sur le bout des doigts ou presque et j'ai un attachement tout particulier pour cet univers dans lequel j'éprouve un immense plaisir à me plonger. Peut-être cette adaptation a-t-elle quelques défauts... mais c'est  encore et toujours celle avec laquelle je préfère m'évader. Le coeur a ses raisons...

lake district england.jpgLe roman de Jane Austen ; l'adaptation par Joe Wright en 2005. A ce sujet, je vais revenir sur mon billet sur ce film car si je n'ai pas aimé, j'aimerais profiter de la relecture du roman et de la redécouverte de la version 1995 pour en reparler. J'avais vraiment détesté mais n'ayant parlé que des aspects négatifs la première fois, j'ai envie de revenir sur des qualités auxquelles j'ai repensé depuis, à force de débattre et de voir l'autre version.

La version Bollywood de 2004, les Bridget Jones inspirés librement de Pride and Prejudice et Becoming Jane, fausse biopic très influencée par Pride and Prejudice.

 

P&P95 lizzy-talks-to-wickham-after-darcys-letter-tea1.jpg

P&p 2e dde.jpg

prideandprejudice1995.jpg

P&p begging for a partner.jpg
Pride_and_Prejudice_walking.jpg
Pride_and_Prejudice_lizzie miss bingley.jpg
wedding2.jpg
P&p carriage.jpg
P&p kiss.jpg

5coeurs.jpgcoeur.jpg

 

 

Pride and Prejudice, Simon Langton, 1995 (minisérie en 6 épisodes de la BBC)

Commentaires

oh c bizarre c le wickham de cette serie que je prefere....dans lost, bin il passe pour etre gentille et dans 2005 on ne le voit guere agir...je me souviens de la premiere fois que j'ai vu cette serie...j'etais fachee que lizzie est des sentiments pour lui et pas pour darcy....mais cela ne m'avait pas choque....

autrement j'appuie tout ce que tu dis...les cotes positives...negatives...qu'est-ce Mrs gardiner fait cruche...impressionnant quand meme...

ah! tu oublies la scene de l'escrime...ou il se motive a l'oublier...cette rage...;o)....tiens tu me donnes envie de le revoir...yess...;o)

Écrit par : rachel | 23/06/2009

Je suis entièrement d'accord avec ton analyse de la série. Et de Colin, of course. :)))

Écrit par : fashion | 23/06/2009

@ Rachel : pour Wickam en fait je l'aime bien dans "Lost in Austen", où il est assez impertinent, ce qui me plaît beaucoup. Wickam est plus faible que fourbe je trouve, c'est un homme inintéressant sous des dehors affables, comme l'a décrit Austen, et je dois avouer que dans le livre aussi les passages de Wickam ne sont pas mes préférés malgré toute leur importance. Là il restitue fidèlement le texte, il n'y a rien à dire sur son jeu, si ce n'est qu'il n'apporte rien de spécial. Il est à peu près aussi fascinant que dans le roman. Quant à celui de 2005, ça ne m'avait pas autant frappée la 1ère fois mais là vraiment il a si peu de répliques que ça en devient grisant !!

Pour Mrs Gardiner je l'aime bien, elle est assez réservée, mais moi c'est son mari que je trouve un peu excessif côté sourires. Il est fort sympathique mais à part un ou deux moments où il doit montrer "some concern" pendant 30 secondes, il a toujours le même sourire satisfait et avenant, y compris juste après une crise de Mrs Bennet ou la proposition de Mr Darcy d'intervenir par rapport au mariage de Lydia.

Et quant à l'escrime c'est comme le lac... histoire de glamouriser un peu la série, quoi ! Je ne m'en plaindrais pas...

Écrit par : Lou | 23/06/2009

@ Fashion : je n'en attendais pas moins ;o)

Écrit par : Lou | 23/06/2009

Tout pareil que toi!!! J'ai découvert il y a peu cette série et j'ai totalement succombée à son charme. Darcy ne peut être que Colin firth et Lizzie Jennifer Ehle qui sont excellents et d'une grande subtilité. J'ai d'ailleurs recommencé à visionner la série hier soir après avoir vu les versions de 1940 et 2005 ce week-end...et ce matin dans le métro j'ai commencer ma relecture du roman...c'est grave docteur?!!!! Je vis littéralement dans P&P, peut-être vais-je découvrir une petite porte dans ma salle de bain?

Écrit par : Titine | 23/06/2009

@ Titine : tout à fait pareil pour moi !! Je lis en ce moment "Mr Darcy's diary" (vraiment décevant pour le coup), j'ai lu une autre suite, relu P&P, vu 3 fois P&P 95, 2 fois P&P 2005 (hier soir comme je veux revenir un peu sur mon précédent billet, tout de même violent ^^), 2 fois Lost in Austen (que je vais normalement revoir avant de faire mon billet), sans parler de Bridget Jones, Bride and Prejudice et Becoming Jane librement inspirés, le tout en 3 mois. ça me rappelle mes jeunes années ;o) Par contre, je cherche toujours la porte dans ma salle de bain (mais j'ai compris la ruse, ce serait plus facile dans le placard de l'entrée, que j'inspecte soigneusement tous les soirs :p).

Écrit par : Lou | 23/06/2009

J'ai une certaine tendresse pour cette version mais ma préférée reste celle de Joe Wright. En fait le principal reproche que je fais à la minisérie c'est de pousser la caricature jusqu'à l'extrême. Ce qui fait qu'au bout d'un certain nombre de visionage je trouve ça plus lourd qu'autre chose. Mais l'alchimie entre Colin Firth et Jennifer Ehle est indéniable.
Pour les personnages secondaire j'ai été dans l'ensemble assez déçue une fois encore du traitement caricatural, excepté peut-être pour papa Bennet même si je lui préfère Donald Sutherland ou celui de Lost in Austen.
Pour le colonel Fitzwilliam je suis de ton avis! =D

Ceci dit après chacun son truc ;) Je pense aussi qu'avoir vu l'adaptation 2005 en premier a joué.

Écrit par : Axoo | 23/06/2009

J'aime bien le Wickham de cette version même si je le trouve assez laid (de toute façon, celui de 2005, je ne le trouve pas beau non plus et comme on doit le voir moins de 10 min!) mais contrairement à toi, Wickham est un personnage qui m'intéresse (de plus en plus au fil des lectures en fait).
Je pense que pour Mrs Gardiner, c'est le bonnet qui te fait penser à Austen. J'aime bien sa complicité avec Lizzie.

Sinon, je suis d'accord avec toi pour tout, sauf pour la fille De Bourgh que je trouve trop maladive et de Lydia en petite tenue dans les couloirs. Mais bon, c'est surtout question de trouver des trucs à redire parce que franchement rien ne me déplait dans cette version :-)

Écrit par : Isil | 23/06/2009

Ce billet est impressionnant, c'est vraiment très complet ! Pour moi aussi, aucune autre adaptation n'est à la hauteur de celle de la BBC et j'ai été très déçue du film de 2005...

Par contre pour ce qui est des couleurs sombres, je trouve que c'est une particularité de la télé anglaise, encore aujourd'hui...

Écrit par : Emma | 23/06/2009

Wahou ! Quel billet ! Et dire que je voulais en faire un car je viens de voir cette adaptation ... je ne pense pas le faire tout de suite du coup. :P

Écrit par : Leiloona | 23/06/2009

Tout comme toi je dois chroniquer cette série fabuleuse depuis un bout de temps! Il va peut-être falloir que je le fasse sérieusement! Je m'y mets vite!
En tout cas, tu en parles très bien. Bravo!

Écrit par : Romanza | 23/06/2009

Hihi, je n'ai pas encore acheté le livre et donc pas encore lu, mais j'ai déjà les DVD de cette adaptation dans ma chambre ! ^^ Je n'en lis que du bien, c'est vraiment tentant ! Mais je résisterais, je lirais le livre avant de regarder l'adaptation !

Écrit par : Pisinat | 23/06/2009

@ Axoo : my Gosh ! En fait je réalise à quel point le subjectif entre en compte car je comprends absolument tous tes arguments mais au final à peu près tout ce que tu préfères dans la version 2005 ou Lost in Austen je le préfère là (sauf la caricature qui me gêne parfois avec Mrs Bennet, surtout arrivée en fin de série) :o) Ceci dit je suis d'accord, je pense que le fait d'avoir vu l'un ou l'autre en premier joue, et puis il faut dire que le parti pris par chaque réalisateur est tellement différent qu'il n'est pas étonnant que beaucoup de gens préfèrent nettement une version à une autre. Pour ma part j'ai détesté la version 2005 la première fois que je l'ai vue, sans avoir précisément en tête la version avec Firth et Ehle comme je l'avais vue longtemps avant, et seulement quelques épisodes je crois. Mais j'ai vraiment beaucoup de mal avec Joe Wright et je m'ennuie beaucoup avec ses films. Avant-hier j'ai voulu revoir le film pour revenir sur mon premier billet tellement négatif et faire un bilan post relecture/P&P 95 et je n'aime vraiment pas du tout, même si certaines scènes me plaisent et que j'apprécie certains acteurs (Bingley par exemple, ou la mère, peu fidèle au roman mais qui apporte finalement une version plus attachante de Mrs Bennet). Je suis tout à fait insensible au jeu de Keira Knightley la plupart du temps et à celui de Darcy pendant la première moitié du film... et là, ça n'aide pas pour vraiment apprécier le film ^^

@ Isil : pour Wickam c'est sûr qu'il fait très meuble et déco dans le film de 2005, mais il faut dire que son histoire est presque zappée. En fait Wickam m'est de plus en plus sympathique au fur et à mesure que je revois les adaptations ou que je repense au roman, et il est finalement difficile à cerner (sauf si on décide de considérer qu'il est tout simplement intéressé, dépensier et cupide mais contrairement à Churchill je pense qu'il ne joue pas vraiment en présence de Lizzie par exemple). Ceci dit je trouve que l'acteur de 95 est fidèle au roman (j'aime beaucoup ses échanges de regard avec Lizzie lorsque les jeunes Bennet se donnent en spectacle) mais n'apporte pas une nouvelle dimension à son personnage, qui à première vue n'est pas passionnant.
Pour Mrs Gardiner disons que la forme du visage n'est pas très éloignée de celle des portraits mais il est clair que le bonnet et la coiffure jouent !
Sinon, j'adore Lydia en petite tenue, pour moi c'est un des meilleurs passages avec le personnage et je l'aime assez car il s'éloigne de son comportement assez hystérique habituel. Elle est plutôt drôle et spontanée, sans en faire des tonnes je trouve.

Écrit par : Lou | 24/06/2009

@ Emma : pour les couleurs sombres c'est possible. Mais est-ce que plus que la télé anglaise, ça ne viendrait pas des moyens plus faibles mis à disposition des séries télé (même si le budget de cette série doit être assez important tout de même) ? Je trouve "Lost in Austen" beaucoup plus lumineux d'ailleurs... bon... it puzzles me exceedingly !

@ Leiloona : c'est qu'il me tenait à coeur, je voulais essayer d'être aussi fidèle à mon ressenti et à ma série que possible ^^ Mais ce billet m'a pris plus de temps que d'habitude.

@ Romanza : eh bien quand j'irai à Bagnères peut-être qu'on pourra discuter Darcy autour d'une tasse de thé sur les Coustous ? :o)

@ Pisinat : en fait je ne sais pas si le fait de voir le DVD change quelque chose, sauf que tu connaîtras l'histoire très précisément puisque la série suit presque pas à pas le déroulement du récit. En même temps je prends tellement de plaisir à redécouvrir cette histoire 36 fois que le fait de connaître la fin n'affecte en rien mon enthousiasme ^^

Écrit par : Lou | 24/06/2009

Félicitations "mylou " , cette relation et ces avis représentent beaucoup de travail et de recherches, bravo et bravissimo...
Il ya longtemps que je lis Jane Austen, ainsi que la plupart des romancières anglaises, elles seules savent vraiment recréer une atmosphère et situer psychologiquement les personnages de leurs romans...
Continuez sur cette lancée et surtout, surtout gardez votre enthousiasme et votre esprit d'émerveillement, c'est un vieux gamin de 75 ans qui vous le dit, et qui se demande encore s'il a bien quitté l'enfance...
VOIR : http://livre.fnac.com/a2512607/M-Dubost-Un-drole-de-dimanche

Dans ce recueil de récits des années noires, Maurice Dubost raconte, à travers les yeux d’un enfant, la vie quotidienne d’un village d’Ile-de-France pendant l’occupation allemande. Ces récits de la vie ordinaire piqués de nombreuses anecdotes drôles et plaisantes, parfois douloureuses, dépeignent avec justesse et authenticité un univers simple et somme toute heureux dans une période complexe et troublée.

Écrit par : maudu | 24/06/2009

oh mais le wickham de lost est assez faux (d'ailleurs j'ai pas aime le film..;o))....il ne represente pas vraiment celui de austen...mais j'ai lu dans un de tes coms que quand meme il remontait de ton estime, Mr 95...;o)...

et pour l'escrime, je pense que c une bien belle suite qui explique le lac...il sort de cette epreuve en disant qu'il doit oublier...d'ou la baignade, il veut se nettoyer de lizizie...il semble avoir reussi...d'ou son air satisfait...mais voila sur qui il tombe?....hummm...j'aime a pense a ca....;o)

Écrit par : rachel | 24/06/2009

Rhoooooo ca me rapelle une certaine conversation... :o)
Bon fo vraiment que je m'y colle pendant les vacances et je vous jure que je vais vous en trouver moi des defauts à cette version mouhahhahahhahahaha

Écrit par : lamousme | 24/06/2009

Et bien... quel joli billet !!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Lilibook | 24/06/2009

Ma foi, difficile d'être en désaccord avec ton analyse! C'est sans aucun doute mon adaptation préférée! Avec peut-être la mini-série Sense and sensibility très récente! :-)

Écrit par : chiffonnette | 24/06/2009

@ Maudu : pourquoi vouloir abandonner son esprit d'enfant et sa capacité à s'émerveiller ? La vie n'en est que plus belle... et vous avez bien raison !

@ Rachel : c'est drôle, j'ai beaucoup aimé "Lost in Austen" la première fois mais la 2e fois j'ai été moins sensible à l'humour et plus gênée par le côté un peu trop marshmallow. Et j'ai aimé cette vision de Wickam, trop mignonne pour P&P mais amusante je trouvais dans ce dérivé, tout comme d'autres libertés et ajouts (l'homosexualité de Miss Bingley, l'arrivée de Darcy à Londres, l'hygiène etc etc).

Quant au lac et à l'escrime je n'avais pas forcément pensé à ça, même si je voyais l'aspect "ça ne va pas très bien en ce moment, j'ai besoin de me défouler". Bonne idée, tiens !

@ Lamousmé : moi je trouve que tu pars avec un certain a priori tout à fait excessif et de mauvaise foi ;o) Je te jure que j'ai essayé d'apprécier la version 2005 en la revoyant, tu verras dans mon billet complété, j'ai même fait une liste de passages que j'aimais !! Presque rien que pour toi, alors hein...

@ Lilibook : merci c'est gentil !

@ Chiffonnette : je n'ai pas encore vu cette adaptation, n'ayant pas encore lu le roman. J'ai vu le film d'Ang Lee par contre mais j'essaie de me réserver la surprise post lecture.

Écrit par : Lou | 25/06/2009

bin je n'ai pas adhere a cause de l'heroine..boudiou...vraiment pas...

mais c vrai que l'histoire presente de petits ajouts interessants comme ceux que tu nommes et aussi les freres colins a mourir de rire...et l'histoire entre jane et Binkley s'en sort nettement plus grande....

mais l'heroine...pas pu vraiment pas pu....

Écrit par : rachel | 25/06/2009

@ Rachel : ah j'aime bien l'actrice... mais en fait la 2e fois j'ai trouvé des passages un peu trop directs à mon goût. Lorsqu'elle demande à Darcy d'aller dans l'eau bon, c'est rigolo mais pas du tout crédible, j'ai un peu de mal avec la déclaration soudaine et le passage sur le balcon, quand elle lui dit "of course, I've been living with Michael for..." je sais plus combien de temps, ce qui n'est pas malin de sa part sachant le siècle dans lequel elle a été projetée, bref des passages comme ça que je trouve moyennement crédibles et où j'ai un peu plus décroché, même si la première fois les libertés prises par rapport à la série ne m'avaient pas gênée.

Écrit par : Lou | 25/06/2009

oh zut flute je me suis mal exprimee...je ne parlais pas de l'actrice en tant que telle (je ne la connaissais pas) mais de son role...oui vraiment limite souvent...le coup de pied dans les parties...euh lala meme pas sur qu'elle aurait ete encore le bienvenu...alors j'ai tout de suite decroche...elle aurait ete plus credible si le personnage aurait au moins essaye de s'accorder avec le temps....franchement, elle fait limite meme vulgaire...mais bon c mon avis...mon humble....;o)

Écrit par : rachel | 25/06/2009

@ Rachel : je suis d'accord avec toi. En fait la première fois j'ai tout pris sous le signe de l'humour mais la 2e fois, sans doute parce qu'entre-temps j'avais revu la série de 95, j'ai trouvé son comportement ridicule parfois. Au début elle fait des bourdes mais elle essaie de travailler son anglais pour s'adapter... seulement après, elle craque complètement, assez vite même. Explique-moi pourquoi elle embrasse Bingley (bon je sais il est mignon) si elle aime tellement ce roman, en toute logique elle devrait travailler pour Jane ce soir-là et en plus elle est dans la vraie vie obsédée par Darcy... quoi de pire que de se le mettre à dos en embrassant son meilleur ami ? Et en passant en même temps pour une fille légère ? Je pense aussi qu'entre inconnus les choses de la vie... se faisaient un peu plus doucement. Sans doute pas quand ces messieurs se rendaient dans des tavernes ou au théâtre, ou même lorsque des femmes respectables et mariées recevaient chez elles un gentleman à leur goût, mais ici elle est présentée comme une fille (sous-entendu "à marier") respectable, reçue chez un gentleman. Elle-même le sait et je suis étonnée qu'aussi vite elle se lâche, même s'il faut avouer que si une situation pareille pouvait se produire, qui ne se mettrait pas vite à flipper sérieusement (personnellement je crois qu'au moment de découvrir les moyens mis à disposition pour assurer l'hygiène buccale, je serais déjà franchement prête à repartir en sens inverse) ?

Écrit par : Lou | 25/06/2009

oui tout a fait...en plus elle est sensee nous representer...car ce film a surement ete cree pour assouvir le fantasme de nous toutes...rencontrer Darcy...mais lala, je me suis presque sentie insulter (bon ok c exagere..;o))...mais franchement tu ne te comporterais pas ainsi?...;o)

Écrit par : rachel | 25/06/2009

J'ai bien fais de rentrer dans cette grande surface dans laquelle je ne mets jamais les pieds. Je l'ai trouvé pour 10€ ! Oui ! Merci Koba Films Video (dans la même collection que "Emma" ou "Mansfield Park" ou "Northanger Abbey" d'ITV 2007 et en français). Ce n'est pas la peine de me proposer quoique ce soit pour Samedi soir, j'ai déjà rendez-vous avec Darcy...

Écrit par : Fée Bourbonnaise | 25/06/2009

@ Rachel : tu as raison, c'est une lourde responsabilité qu'elle avait, et moi, je ne me serais pas comportée de la même façon face à Darcy. Et puis s'il avait trouvé le livre et m'avait accusé de l'avoir écrit, je lui aurais demandé où j'aurais bien pu trouver l'imprimerie et comment j'avais fait pour faire figurer la date de ma mort et une année d'impression de 200 ans plus récente sur le volume ?! Hein ? Gros malin !
Ceci dit j'aurais été aussi douée qu'Amanda en dansant, certes plus douée avec les huîtres mais totalement catastrophique au pianoforte ou en chantant (face à Miss Bingley ?? No way !!).

@ Fée Bourbonnaise : je suis jalouse de ne pas avoir l'édition collector mais tout comme toi, j'ai trouvé le DVD en ligne, en VO seulement mais à 7 ou 8 euros... que demande le peuple... En tout cas, j'en connais une qui va se ré-ga-ler ! (je te conseille le making of aussi)

Écrit par : Lou | 25/06/2009

oui c vrai que c'est les details qu'on attendait dans l'anachromisme...mais un peu moins de vulgarite aurait peut-etre ete la bienvenue...;o)....je n'ai jamais ete avec amanda...meme je la voyais se marier avec Wickham (celui-la of course, dans ce nouveau caractere)

Écrit par : rachel | 25/06/2009

Vraiment excellent ton article!

Écrit par : Juliann du BookieBlog | 27/06/2009

@ Rachel : c'est vrai, Amanda et Wickam semblent faits l'un pour l'autre dans cette version !

@ Juliann : contente qu'il te plaise :o)

Écrit par : Lou | 29/06/2009

Que dire de plus!!! En fait, pourquoi j'écris ce commentaire, moi!!! Sinon pour dire Darcy (et Colin) forever :))

Écrit par : Karine :) | 29/06/2009

@ Karine :) : et Jennifer Ehle forever ! (bah oui, on est toutes d'accord pour dire "Darcy forever", alors n'oublions pas ELizabeth ;o))

Écrit par : Lou | 29/06/2009

Les commentaires sont fermés.