Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2014

Vita Sackville-West, Le Diable à Westease

sackville west_diable-a-westease.jpg1946. Dans la Royal Air Force pendant la guerre, Roger Lilliard est l'auteur d'un roman à succès et cherche à s'établir à la campagne pour se consacrer à l'écriture et éloigner les souvenirs du récent conflit. Il découvre l'endroit idéal à Westease, paisible village au charme fou. Pourtant, peu après l'arrivée de Roger, un meurtre va bouleverser les habitants du village. La piste d'un meurtrier extérieur est rapidement écartée. Le diable habiterait-il à Westease ?

Le Diable à Westease est un roman très différent de ce à quoi je m'attendais. Malgré le sujet relevant du genre policier, je pensais retrouver la patte de la brillante Vita Sackville-West avec toute son originalité et sa fraîcheur. En réalité ce roman est un whodunnit malheureusement classique, à mon avis assez convenu. Pour la première fois je me suis presque ennuyée avec cet auteur que j'adore, le récit manquant de dynamisme malgré le format relativement court. Passons sur Roger qui veut voguer « sur le navire de l'amour » (j'ai pris cette remarque pour un trait d'esprit moqueur). L'intrigue reste sympathique sans bouleverser les codes du genre. Les personnages sont pour certains inconsistants (par exemple Mary qui aurait pu incarner une héroïne moderne), tandis que d'autres sont assez artificiels et auraient mérité d'être davantage développés. Je n'irais pas jusqu'à dire que l'intrigue est cousue de fil blanc mais elle manque cruellement de profondeur. Le dernier renversement de situation m'a fait penser qu'au fond, Vita Sackville-West doutait elle aussi de la crédibilité de son histoire.

L'intérêt du récit réside à mon avis dans cette interrogation éthique soulevée à la fin : la vie d'un seul homme vaut-elle davantage que celle de la multitude ? Le meurtre d'un simple pasteur de campagne peut-il rester impuni si son auteur est un génie ?

Je déconseille ce roman à ceux qui n'auraient pas encore découvert Vita Sackville-West car il n'est pas du tout représentatif de son oeuvre, aussi bien par le genre que par la qualité. Toute Passion abolie est par exemple bien plus abouti ; The Edwardians (Au Temps du Roi Edouard) est pour moi un petit chef-d’œuvre. Ici de meilleurs romans :

205 p

Vita Sakville-West, Le Diable à Westease (The Devil at Westease), 1947

 mois anglais 2014_6.jpgBritish Mysteries01.jpgBBC 2014small.jpg

Commentaires

et bin je note alors...car j'ai jamais lu cette auteur...cela serait peut-etre interessant de savoir le pourquoi de ce livre, pourquoi il semble si faible a cote des autres tiens...;)

Écrit par : rachel | 27/06/2014

J'ai bien évidemment envie de le lire puisque je suis une grande fan de Vita, j'ai vraiment hâte de voir ce qu'elle fait du whodunit.

Écrit par : Titine | 27/06/2014

Je note la liste de la fin, plutôt que le roman du jour, pas envie de lire moins bon que "toute passion abolie".

Écrit par : Aifelle | 27/06/2014

Je commencerai donc par un autre titre, "Toute passion abolie" est dans ma PAL mais je n'ai pas eu le temps de le sortir pour cette lecture commune!

Écrit par : cartonsdemma | 27/06/2014

Je me suis ennuyée dans ses nouvelles de mon côté. J'étais très déçue après le coup de coeur pour Toute passion abolie. Mais je continuerai à explorer d'autres romans (pas celui-ci en priorité donc).

Écrit par : Anne | 27/06/2014

J'ai préféré Infidélités à celui-là, c'est vrai, mais j'ai vraiment passé un bon moment avec cet Agatha bis, et puis, comme je n'en ai lu que 2, je ne peux pas comparer, mais je note les autres !

Écrit par : Laure | 27/06/2014

@ Rachel : est-ce qu'elle ne l'a pas écrit vite ? Je ne sais pas, en tout cas il est un peu décevant pour un auteur de ce niveau.

@ Titine : peut-être que tu seras plus convaincue que moi ! Elle a essayé de détourner un peu le whodunnit mais à mon avis elle aurait pu faire beaucoup mieux.

@ Aifelle : je ne peux que te conseiller "The Edwardians", un vrai bijou !

@ Cartonsdemma : il est vraiment très bien celui que tu as dans ta PAL !

@ Anne : je vais lire ton billet car même si je suis amatrice de nouvelles je n'ai lu que des romans de cet auteur jusqu'ici. Je suis donc curieuse même si tu n'es pas enthousiaste.

@ Laure : j'ai bien aimé le début, certains passages... mais je me suis parfois un peu ennuyée. J'espère que tu aimeras tes prochaines lectures de Vita Sackville-West !

Écrit par : Lou | 27/06/2014

oui ou une sorte de pari....;)

Écrit par : rachel | 28/06/2014

@ Rachel : qui sait ?

Écrit par : Lou | 28/06/2014

oh peut-etre un jour il y aura une enquete...;)

Écrit par : rachel | 28/06/2014

J'ai malheureusement commencé avec ce roman là mais puisque tout le monde semble unanime quant à Toute passion abolie, je vais persévérer!

Écrit par : Tiphanie | 28/06/2014

Je ne note pas ce titre alors.

Écrit par : Manu | 29/06/2014

@ Rachel : j'imagine que Vita Sackville-West parlait de ses écrits dans son journal. En même temps je ne suis pas sûre que ce quasi loupé vaille la peine qu'on lui consacre des recherches approfondies.

@ Tiphanie : oui il est très bien en effet. Et "The Edwardians" est encore mieux !

@ Manu : on peut s'en dispenser à moins de raffoler de cet auteur ce qui est mon cas :o)

Écrit par : Lou | 30/06/2014

oh, vraiment je serais interessee de savoir le pourquoi de cette faille....peut-etre que le livre aurait une autre lecture plus interessante...;)

Écrit par : rachel | 30/06/2014

Les commentaires sont fermés.