Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2014

Alan Bennett, La Dame à la Camionnette

bennett_dame camionnette.jpg

Je connaissais d'Alan Bennett quelques courts récits et nouvelles humoristiques très British, le meilleur restant pour moi La Reine des Lectrices - avant tout pour les pistes de lecture qu'il offrait. Si Alan Bennett n'est pas mon auteur anglais préféré, il reste une valeur sûre lorsque je cherche une lecture un peu légère. Je l'ai découvert dans un autre registre avec La Dame à la Camionnette, où il relate ses échanges avec une vieille femme excentrique de Camden Town. Ce récit est basé sur le journal d'Alan Bennett qui y a consigné au fil des années les faits marquants de sa cohabitation avec Miss Sheperd.

A travers ce livre, l'auteur nous invite à découvrir Londres dans les années 1970-80, et un quartier, Camden Town, progressivement envahi par une classe moyenne intello progressiste, qui cherche à concilier aisance financière et préoccupations d'ordre social. Alan Bennett fait la connaissance de Miss Sheperd alors qu'elle cherche quelqu'un pour pousser sa camionnette vers un nouvel emplacement. Car Miss Sheperd vit dans sa camionnette jaune, remplie d'affaires sales, de cochoneries accumulées au fil des ans mais aussi d'objets on ne peut plus "classe moyenne" (articles de cuisine notamment), assez incongrus dans cet environnement. Le temps passant, Miss Sheperd se fait agresser à plusieurs reprises et Alan Bennett lui propose de stationner dans son jardin. La situation s'éternisera. Loin de remercier l'auteur, la vieille dame ne le ménagera pas et conservera jusqu'au bout toute son autorité... et ses manières originales.

Je n'ai pas trouvé ce texte très humoristique contrairement à l'idée que je m'en faisais. En revanche, j'ai apprécié cette plongée dans un quartier de Londres qui s'embourgeoise, avec sa classe montante et ses laissés-pour-compte, dont Miss Sheperd constitue un exemple haut en couleur. Beaucoup d'anecdotes sont savoureuses mais le fond reste grave malgré tout.

Nous contournons Hampstead Heath à une allure assez peu mortuaire, descendons Bishop's Avenue et remontons ensuite jusqu'au cimetière de St Pancras, ensoleillé et verdoyant par cette belle journée. Nous traversons les allées abritées par des arbres clairsemés et rejoignons l'extrêmité du cimetière, où s'étendent de longues rangées de tombes nouvellement creusées, recouvertes pour la plupart d'une dalle de granit noir. Par un heureux concours de circonstances - si l'on considère l'amour qu'elle aura voué aux voitures sa vie durant - Miss S. est enterrée à un jet de pierre de la rocade nord, qui passe juste derrière le mur d'enceinte et dont le brouhaha couvre le discours du prêtre chargé de confier son corps à la terre (p 90).

Les avis de Cathulu et Mrs Pepys que j'ai toujours plaisir à retrouver mais aussi d'autres blogueurs que je découvre, Littéraventures, Suspends ton vol, Quel Bookan, La XXVe Heure et Des flâneries et des mots.

Mes autres billets sur Alan Bennett :

Merci aux éditions Buchet-Chastel !

114 p

Alan Bennett, La Dame à la Camionnette (The Lady in the Van), 1989

Logo Lou.jpgBBC 2014.jpg

 

 

Commentaires

et bin une toute petite critique...;)...je pense qu'elle ne soit pas finie...non?

Écrit par : rachel | 17/04/2014

@ Rachel : je suis furieuse, c'est hautetfort qui a écrasé ma critique qui était finie, mise en forme... pour une fois que j'arrivais à trouver un peu de temps ! J'ai passé un temps fou à essayer de la récupérer hier soir car je n'avais aucune sauvegarde. Mr Lou a trouvé une solution qui aurait marché si j'avais un logiciel que je n'ai pas... j'ai contacté hautetfort en espérant qu'ils ont encore une trace du billet écrasé et remplacé par le premier brouillon enregistré ! Le pire c'est que le billet s'est bien affiché sur mon blog pendant une trentaine de mn !!

Écrit par : Lou | 18/04/2014

oui je me disais bien....j'espere que cela va s'arranger didonc....

Écrit par : rachel | 18/04/2014

@ Rachel : je n'ai pas trop d'espoir mais dans la mesure où la bonne version était en ligne je me dis qu'elle peut encore traîner sur un serveur quelque part... du coup je ne touche pas au blog tant que je n'ai pas eu de retour de hautetfort pour éviter d'écraser quoi que ce soit sans le vouloir. Je t'avouerai que je n'ai aucune envie de réécrire mon billet ! :o(

Écrit par : Lou | 18/04/2014

bin je sais que sur CB...ils peuvent te recuperer ton blog quand tu l'as efface malencontreusement...si la demande est rapide....

Écrit par : rachel | 18/04/2014

@ Rachel : quelqu'un m'a répondu, ils cherchent (ouf j'ai un espoir) mais me disent que j'ai sans doute enregistré ce qui est en ligne dans un 2e temps or c'est un des premiers brouillons (sans doute le tout premier). J'ai donné un descriptif du billet final en espérant que cela va aboutir. Je croise les doigts !

Écrit par : Lou | 18/04/2014

au moins une reponse...ouf ouf....je croise les doigts...

Écrit par : rachel | 18/04/2014

Tout s'explique ! Je le trouvais vraiment bizarre ce billet... J'espère que tu vas pouvoir le récupérer. Du coup tu n'as pas pu écrire de billet sur les fantômes britanniques ?

Écrit par : Virgule | 19/04/2014

@ Rachel : j'ai eu plusieurs échanges où on me demande des précisions... malheureusement je n'aurai pas Internet les prochains jours, j'espère que les administrateurs pourront remettre mon billet en ligne !

@ Virgule : pff je suis verte... j'espère vraiment que je ne vais pas avoir à le ré-écrire... ce n'est pas comme si j'avais tout mon temps avec ma puce à la maison ! pour les fantômes je vais publier mon billet en retard à mon retour de vacances. J'ai deux lectures potentielles sous le coude (je suis très en retard dans mes chroniques :o)) !

Écrit par : Lou | 19/04/2014

et bin je l'espere...mais c fou quand meme des fois comme cela semble si complique....

Écrit par : rachel | 20/04/2014

Ah, c'est ben choquant, ça! Je serais grrrrr moi aussi!

Écrit par : Karine:) | 21/04/2014

J'espère que tu vas réussir à récupérer ce billet. Je croise les doigts pour toi. Bises.

Écrit par : Hilde | 21/04/2014

Bonjour !

Merci pour le lien, je suis très touchée. Tant mieux si ce livre t'a plu !
Bonne soirée !

Mary

Écrit par : Mary | 21/04/2014

@ Rachel : ça y est ! Hautetfort a retrouvé mon post... ce n'était pas la version définitive mais presque, je n'ai eu que quelques modifications à faire !

@ Karine:) : ouf après dix jours j'ai récupéré une version très proche de la version finale... je n'étais pas bien motivée pour réécrire entièrement le billet !

@ Hilde : merci à toi... tu vois ça y est il est de nouveau là... ouf !!

@ Mary : euh mon billet était plus qu'incomplet mais j'ai bien aimé le livre en effet. De rien pour le lien !

Écrit par : Lou | 01/05/2014

Quelle histoire !!!!! la publication de ce billet ! Je t'ai envoyé un petit mail (l'as tu vu ?) avec des photos ;-)
Bon 1er Mai ;-)

Écrit par : Malice | 01/05/2014

Tu as récupéré ton post, super !
Je n'ai jamais lu Alan Bennett mais j'ai vu pas mal de chroniques concernant La Reine des lectrices. Je lirais volontiers La camionnette jaune, je me suis baladée dans Cambden Town lorsque j'étais à Londres, c'est assez déjanté. :-)

Écrit par : Soie | 01/05/2014

ouii c trop genial...un post entier...une belle critique...j'avais deja lu son histoire de couple (le titre m'echappe)...oui vraiment un auteur qui nous permet de passer de bien bon moment...mais lala s'il manque ce cote leger....a voir...

Écrit par : rachel | 01/05/2014

Il me tente bien ! J'avais adoré la reine...

Écrit par : Liliba | 01/05/2014

@ Malice : j'émerge juste sur le pc, je n'ai pas encore lu tous mes mails... je regarde ça et te réponds très rapidement ! J'essaie de mettre un peu à jour le recap du challenge British Mysteries car si je ne suis pas au point en reprenant le boulot je ne vais pas m'en sortir ! Et oui quelle histoire la publication de ce billet, j'en suis encore toute bouleversifiée ;o)

@ Soie : j'adore Camden, j'y vais presque à chaque fois que je vais à Londres et l'une de mes promenades favorites part de là. Je ne m'en lasse pas. J'y ai même assisté à un concert underground, c'était un excellent moment ! Je te recommande quand même "La Reine des Lectrices" qui donne de bonnes idées de lecture British.

@ Rachel : cela reste parfois cocasse mais comme c'est une histoire vraie et que la vie de cette vieille dame est malgré tout assez sordide, l'ensemble n'est pas aussi léger que les courts récits de Bennett dans lequel il ne se livre pas autant. Et oui, enfin mon billet est là !! Miracle !

@ Liliba : j'ai quand même préféré la reine mais il n'est pas inintéressant !

Écrit par : Lou | 01/05/2014

oohh effectivement...cela ne prete pas a rire.....

Écrit par : rachel | 01/05/2014

Oui ouf! En tout cas, je vais noter même s'il n'y a pas autant d'humour que prévu.

Écrit par : Hilde | 12/05/2014

Je l'ai lu ! Je t'avoue avoir été un peu déçue. Je garde en souvenir "La reine des lectrices" comme un coup de cœur ! Je partais donc sur une autre piste...
C'est toi aussi qui m'avais offert ce titre !
Bise

Écrit par : Syl. | 21/02/2015

@ Rachel et Hilde : ouh là j'avais oublié de répondre à vos commentaires, désolée !

@ Syl : ah mince... je ne te cache pas que je n'ai jamais retrouvé le même plaisir avec les autres Bennett. Pour moi aussi "La Reine des Lectrices" est meilleur, même si j'ai bien aimé le côté historico-social de "La Dame à la Camionnette". Bonne fin de week-end à toi avec j'espère une prochaine lecture plus enthousiasmante :o)

Écrit par : Lou | 22/02/2015

Les commentaires sont fermés.