Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2010

Have you ever seen the rain ?

coe-La-pluie--avant-qu-elle-tombe.jpgJ'ai rencontré Jonathan Coe en début d'année lors d'une interview organisée pour la sortie de sa biographie de B.S. Johnson, écrivain oublié voire inconnu en France. Jusque là je projetais de lire les romans de Coe, sans me presser. L'auteur que j'ai vu ce soir-là m'a intriguée : sa façon de raconter le projet littéraire que constituait cette biographie rédigée de façon originale, ses commentaires sur ce qui l'avait amené à découvrir Johnson, sa façon de présenter cet écrivain et son influence sur ses propres romans, tout cela m'a captivée ce soir-là et c'est en entendant Coe parler d'un autre que j'ai eu envie de le découvrir lui-même en tant qu'écrivain.

J'ai ainsi lu Bienvenue au Club, bon roman agréable à lire, multipliant les histoires parallèles, avec pour toile de fond l'Angleterre des années 70. Puis La Femme de Hasard, sur une femme assez commune dont la vie fade sert de prétexte à une histoire encore une fois très bien racontée. Je viens de lire en quelques jours La Pluie avant qu'elle tombe, roman une fois de plus très différent de mes précédentes lectures et jusqu'ici, de loin mon favori. Je n'avais pas prévu d'en parler aujourd'hui et je crains de le faire bien maladroitement, d'autant plus qu'il m'a laissée dans un état de mélancolie certain, mais je me sens incapable de parler d'autre chose.

Comment résumer cette histoire ? Devrais-je dire qu'il s'agit d'Imogen, une jeune femme dont l'histoire familiale est peu à peu retracée par un membre de sa famille à travers des cassettes enregistrées ? De Gil et de ses filles, qui écoutent ces cassettes suite au décès d'une parente et découvrent l'histoire d'une des branches de leur famille ainsi que les liens qui les relient à elle ? De Rosamond, qui raconte cette histoire en commentant une série de photos avant de mourir, et dont la voix nous accompagne tout au long du récit ? Ou bien de Béatrix et de Théa, les chaînons manquants de l'histoire qui fait d'Imogen et de Gil, deux inconnues, les héritières de Rosamond ?

Le récit débute lorsque Gil, la cinquantaine, apprend le décès de sa tante Rosamond par téléphone. S'ensuit l'enterrement et quelques semaines plus tard, Gil se rend dans la maison de sa tante et découvre des cassettes enregistrées à l'attention d'une certaine Imogen. Ne retrouvant pas cette inconnue, Gil décide d'écouter les cassettes aves ses filles. L'histoire s'achève lorsqu'après avoir découvert leur contenu, Gil reçoit enfin une lettre lui faisant part de ce qu'est devenue Imogen. L'essentiel du roman correspond au récit de Rosamond, qui choisit une vingtaine de photos pour raconter petit à petit à Imogen leur histoire. D'abord l'amitié entre Rosamond et la grand-mère d'Imogen, puis ses relations avec sa mère et, enfin, la façon dont la destinaire des enregistrements a été éloignée d'elle et de sa famille.

La pluie, avant qu'elle tombe est un roman touchant et complexe. La relation entre mères et filles occupe une place importante, à travers les erreurs répétées de génération en génération dans la même famille. Les époques se succèdent et, avec habileté, Coe dresse le portrait d'une famille sur quatre générations, en choisissant un mode de narration original : ces photos espacées de quelques années et dont la description amène la narratrice à raconter une tranche de vie qui s'emboîte parfaitement à la suivante, sans laisser une impression d'inachevé au lecteur ni lasser par une approche un peu répétitive (puisque Rosamond décrit une vingtaine de photos et les scènes qu'elles évoquent pour elle). C'est une histoire poignante, nostalgique et souvent cruelle qui a touché en moi une corde sensible - la beauté désenchantée de ce récit sans doute appuyée par la pluie qui tombe dehors me laisse songeuse et un peu triste.

La Pluie avant qu'elle tombe est celle que préfère la petite Théa, car qu'elle n'existe pas vraiment. "Bien sûr que ça n'existe pas, elle a dit. C'est bien pour ça que c'est ma préférée. Une chose n'a pas besoin d'exister pour rendre les gens heurex, pas vrai ?"

Petit à petit, Rosamond parvient à prendre conscience d'une réalité difficile à saisir : "deux idées absolument contradictoires peuvent être vraies en même temps. Tout ce qui a abouti à toi était injuste. Donc, tu n'aurais pas dû naître. Mais tout chez toi est absolument juste : il fallait que tu naisses. Tu étais inévitable".

Jonathan Coe m'apparaît de plus en plus comme un écrivain anglais essentiel aujourd'hui. Un bon écrivain, à la plume agréable, qui surtout me frappe par son art de la narration et la manière dont il parvient à entraîner le lecteur à sa suite, jusqu'à parfois le laisser un peu perdu sur la route une fois le livre achevé, comme c'est le cas pour moi ici. En tout cas ma découverte de l'univers de Jonathan Coe cette année s'apparente à une révélation et je n'envisage pas une seconde de ne pas lire l'ensemble de ses romans, une fois que cette dernière lecture aura cessé de me hanter.

D'autres avis : Abeille, Alex-Mot-à-Mots, Aproposdelivres, Bambi SlaughterBellesahi, Betty, Bookomaton, Brume, Cachou, Cathulu, Chaplum, Clara, Dasola, Dominique, Emilie, George Sand et moi, Hathaway, Karine:), Kathel, Keisha, Lapinoursinette, Lily, LN, Marie, Nickie, Plaisirsàcultiver, Restling, SD49, Sentinelle, Soie, Thracinée, Voyelle et Consonne...

Lu dans le cadre du challenge Jonathan Coe de June et Myrddin. Au fait, on parle même de Sheffield où je suis allée en juillet (ce qui m'a immédiatement rappelé de très bons souvenirs).

Merci aux éditions Folio pour ce très beau moment de lecture !

5coeurs.jpg

 

 

268 p

Jonathan Coe, La pluie, avant qu'elle tombe, 2007

challenge-coe3-2.jpg

Commentaires

Quel beau roman en effet et tu en parles très bien !
merci pour le lien ;)

Écrit par : George | 26/09/2010

Je te signale la "suite" de Bienvenue au club" et testament à l'anglaise, puisque tu sembles fan de l'auteur (moi aussi je le suis)

Écrit par : keisha | 26/09/2010

@ George : avec plaisir !

@ Keisha : j'ai noté qu'ils font partie des plus recommandés. Je dois avouer que ce dernier livre qui apparemment ressemble moi aux autres m'a plus touchée, mais je compte bien tout lire :o)

Écrit par : Lou | 26/09/2010

Premier livre de cet auteur que j'ai lu et j'ai été conquise!

Écrit par : clara | 26/09/2010

Tu me fais rire Lou ;-) Surtout le premier paragraphe ! Car c'est vraiment grâce à Malice que tu as rencontré Jonathan Coe et que tu es tombé sous le charme. Maintenant il te reste à découvrir B.S. Johnson. Et puis je ne sais si tu as remarqué où eu le temps, mais ta copine Maggie à lu le Perroquet de Flaubert ;-)

Écrit par : Alice | 26/09/2010

Celui-ci est très différent des autres, preuve qu'il sait se renouveler.
Avis aux amateurs: il sera demain soir à Passa Porta (à Bruxelles).

Écrit par : Voyelle et Consonne | 26/09/2010

@ Clara : as-tu prévu de lire d'autres Coe bientôt ?

@ Alice : en effet c'est grâce à cette soirée-là dont tu m'avais parlé et que j'aurais sans doute manquée sinon :o) N'empêche que ça a marché et que d'une part j'ai passé une excellente soirée (et nous étions très bien placées) et d'autre part derrière c'est une belle découverte ! Il y a aussi Titine qui a joué un rôle en me parlant avec tellement d'enthousiasme de Coe avant que je me décide à le lire. Sinon BS Johnson ne m'attire pas plus que ça dans l'immédiat mais déjà je finirai de lire sa biographie. Je n'ai pas encore vu le billet de Maggie, ces derniers temps je n'arrête pas, mais ce malheureux Perroquet a été fourré dans un carton par Mr Lou pendant le déménagement, ce qui explique pourquoi je ne l'ai toujours pas terminé, mais il viendra à son tour ici et je suis sûre qu'il sera suivi d'une vague de billets sur Barnes dont j'ai deux autres titres à la maison... enfin encore une fois, "tombée sous le charme" est vraiment l'expression qui convient !!:o)

@ Voyelle et Consonne : pour l'instant les trois titres que j'ai lus sont extrêmement différents effectivement ! Et j'adorerais le rencontrer de nouveau, même si je crois que je n'oserais plus lui parler cette fois, je serais trop impressionnée !

Écrit par : Lou | 26/09/2010

Oui, j'ai la maison du sommeil dans ma PAL !

Écrit par : clara | 26/09/2010

ma chère Lou,

Mon enthousiasme pour cet auteur n'est pas tombé, à part "une femme de hasard" qui m'avait un peu assommée, et je compte bien lire ce titre comme les autres romans de Coe que j'ai pris plaisir à accumuler dans ma LAL... dès que j'aurais du temps... surtout que ton billet me plaît beaucoup (comme tous les autres !).
hélas cette année, j'ai moins de temps pour lire....

Écrit par : maggie | 26/09/2010

@ Clara : je compte l'emprunter à mon père !

@ Maggie : si tu veux nous pouvons faire une lecture commune ou la proposer à d'autres lecteurs ? en se donnant le temps :o)

Écrit par : Lou | 26/09/2010

Je ne l'ai toujours pas lu pour ma part, mais je suis presque certaine qu'il me séduira autant que toi.

Écrit par : Lilly | 26/09/2010

depuis que j'ai entrepris la relecture de rosamond lehmann, je réalise à quel point ce livre fut un hommage-pastiche à cette romancjère, ce que coe a d'ailleurs confirmé dans des interviews

Écrit par : niki | 27/09/2010

Je comptais découvrir cet auteur avec "Bienvenue au club" ou avec "La maison du sommeil" mais je crois que finalement, je vais le découvrir avec ce titre-là :)

Écrit par : Joelle | 27/09/2010

Ce sera avec plaisir mais laisse-nous beaucoup de temps !!! et effectivement pourquoi pas le proposer à d'autres lectrices : j'ai encore dans ma PAL, outre la pluie avant qu'elle ne tombe, Les nains de la mort et une touche d'amour... On fait quoi ????

Écrit par : maggie | 27/09/2010

J'ai beaucoup plus apprécié ce roman que Testament à l'anglaise, c'est totalement différent. Dans La pluie avant qu'elle tombe l'auteur s'attache plus aux sentiments, aux émotions. C'est touchant, triste mais je n'ai pas été complètement emportée!

Écrit par : Emilie | 27/09/2010

Je l'ai beaucoup aimé aussi ce roman. Il m'a beaucoup touchée, du moins la partie qui s'est déroulée dans le passé. Je vais certainement lire autre chose de l'auteur.

Écrit par : Karine:) | 27/09/2010

Tu as fait un bien beau billet pour ce livre si touchant ! Une lecture qui marque et un auteur incontournable.

Écrit par : Hathaway | 27/09/2010

Un très beau roman et comme tu le dis, Jonathan COE a vraiment une plume remarquable !

Écrit par : Restling | 28/09/2010

C'est un beau roman dont tu parles à merveille! C'est une plume superbe Jonathan Coe!

Écrit par : chiffonnette | 30/09/2010

@ Lilly : j'espère, car je m'attendais à moins bien après avoir lu quelques avis mitigés. Veux-tu que je te le prête ?

@ Niki : je n'ai toujours pas lu Lehmann même si j'ai maintenant un de ses livres en attente dans ma PAL. Aurais-tu des livres (ou films) à me conseiller pour l'aborder ?

@ Joëlle : il paraît que "Bienvenue au club" est un des meilleurs mais je l'ai quand même moins aimé (même si ça a été mon premier et que je l'ai suffisamment apprécié pour en lire d'autres :o)).

@ Maggie : ah je ne les ai pas, comme ça ça me donnera une excuse hehe ! On peut proposer quelque chose en février par exemple ? Choisis celui des deux qui te tente le plus.

@ Emilie : je pense aussi que ce type de roman me correspond plus et je m'attends à moins apprécier "Testament à l'Anglaise", même s'il est prometteur lui aussi.

@ Karine:) : j'ai beaucoup aimé l'idée des enregistrements et toute l'histoire de ces femmes à travers les années... pour l'instant les prochains prévus sont "la maison du sommeil" et "testament à l'anglaise", que j'ai chez moi.

@ Hathaway : oui c'est une lecture qui me marquera aussi :o)

@ Restling : yep ! je m'attendais à quelque chose de sympathique et beaucoup plus léger (à la Nick Hornby) en le découvrant, mais c'est bien plus que ça !

@ Chiffonnette : je vois que nous sommes nombreuses à être vraiment séduites par sa plume :o)

Écrit par : Lou | 02/10/2010

j'aime énormément "la ballade et la source", dont j'avais entrepris la relecture (que j'ai arrêté pour quelque temps car je n'arrive pas à bien me concentrer en ce moment sur des lectures plus profondes que mes petits polars à 5 balles), mais c'est certainement l'un de ceux que je préfère et qui me fait le plus penser à "la pluie" d'ailleurs

Écrit par : niki | 02/10/2010

Je n'ai lu que Bienvenue au club, j'ai encore l'histoire bien en tête mais étrangement j'éprouve une sorte de malaise en y repensant :O J'ai testament à l'anglaise dans ma PAL aussi ..

Écrit par : Alicia | 02/10/2010

Merci, mais je l'ai déjà ;o)

Écrit par : Lilly | 02/10/2010

@ Niki : je suivrai ton conseil lorsque j'aurai lu celui qui est déjà dans ma bibliothèque. Je comprends bien pour les polars à 5 balles... en ce moment je lis dans la semaine presque uniquement dans les transports comme je ressemble dangereusement à un zombie lorsque je rentre chez moi le soir et qu'après deux pages je m'endors... du coup c'est la lutte pour trouver des livres à la fois faciles à lire ET intéressants (mais on finit par en trouver :o))

@ Alicia : je commence à oublier un peu "Bienvenue au club" même si certains passages m'ont apparemment plus marquée (comme l'attentat, les grèves, les trajets en bus, le prof "séducteur", l'achat et l'écoute de cds).

@ Lilly : pff... ma feinte n'a pas marché... je sens que Barbara Pym se rapproche dangereusement :o)

Écrit par : Lou | 03/10/2010

J'ai beaucoup aimé ce roman même si ce n'est pas mon préféré. Il ne me reste plus que "La femme de hasard" à lire et j'aurai lu toute son oeuvre.

Écrit par : Manu | 03/10/2010

@ Manu : justement quel est ton préféré ?:o) Je me rends compte qu'il est assez facile de lire rapidement toute son œuvre, et je trouve ça diablement angoissant !

Écrit par : Lou | 03/10/2010

Comme tu le sais, je suis fan de Jonathan ! Je ne peux que te conseiller de tout lire car c'est un conteur hors pair qui sait varier totalement ses sujets. Celui-ci est particulièrement émouvant et mélancolique.

Écrit par : Titine | 04/10/2010

@ Titine : tu as su me convaincre quand on en a parlé chez toi. Je me souviens que tu m'avais dit que celui-ci était très différent mais excellent aussi ! Au plaisir d'en discuter autour d'un bon repas ;o)

Écrit par : Lou | 05/10/2010

Coucou,
Juste un message pour vous prévenir que j'ai rédigé un article reprenant tous les liens des billets des participants au challenge.
C'est l'occasion de découvrir tous les avis et de peut être continuer la discussion.
Venez y jeter un oeil ;o)

Écrit par : myrddin | 25/01/2011

@ Myrddin : merci pour l'info ! je compte poursuivre le challenge jusqu'en avril et même après car je n'aurai sans doute pas tout lu !

Écrit par : Lou | 25/01/2011

Les commentaires sont fermés.