Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2008

Petit manuel de A à Z du Steampunk

pevel_viktoria 91.jpgTous les amateurs de SF vont sûrement mourir de rire mais avant le commentaire de Loula glissé comme un grain de sable dans une machine (presque) bien huilée, je ne savais même pas que le steampunk existait et, si on m’avait demandé de tenter de le définir, j’aurais sûrement pensé à un genre musical ou artistique vaguement underground. Que nenni, amis lecteurs ! J’ai découvert à mes dépens que le steampunk est fondamentalement victorien. How thrilling !

N’y connaissant strictement rien malgré quelques recherches sur Internet, je vais surtout vous indiquer quelques liens intéressants qui seront bien plus clairs.

Pour résumer, il s’agit à l’origine de textes écrits aujourd’hui mais dont l’histoire se déroule au XIXe, à l’origine dans un cadre victorien. Le steampunk s’est étendu aux débuts des XIXe et XXe et à d’autres pays que l’Angleterre. Il s’agit de SF mais sont aussi concernés la fantasy, le roman d’aventure ou le polar. Il existe cela dit des termes particuliers pour certains de ces types et, m’arrachant un peu les cheveux, je vous laisse le plaisir de lire l’article intéressant publié sur Wikipedia à ce sujet (et auquel je dois cette introduction). Tout de même, je me pose des questions : doit-on alors considérer par exemple que Le Cercle du Phénix de Carolyn Grey fait partie du genre ? Ou encore Fabrice Bourland avec le Fantôme de Baker Street ?

 

http://www.steampunkmagazine.com/ : « SteamPunk Magazine is a publication that is dedicated to promoting steampunk as a culture, as more than a sub-category of fiction. It is a journal of fashion, music, misapplied technology and chaos. And fiction. »

 

http://www.erwelyn.com/steampunk.html : une définition et une bibliographie assez conséquente.

Sur ce site j’ai notamment repéré trois titres particulièrement alléchants (difficile de faire le tri quand on ne sait pas encore par où commencer) :

 

2002 Le Portrait de Madame Charbuque (The portrait of Mrs Charbuque) Jeffrey Ford

Pygmalion

C'est un véritable défi qu'accepte de relever le peintre à succès, Piambo, à la fin du dix-neuvième siècle : faire le portrait d'une femme qu'il ne verra jamais mais qui lui parlera d'elle, cachée derrière un paravent.  Au fil des séances, naît alors une atmosphère étrange. Par le récit de son enfance où elle découvre ses dons de voyante à l'aide de deux flocons de neige, par les mystérieuses et épouvantables révélations qu'elle lâche par bribes, madame Charbuque envoûte inexorablement l'artiste. Obsédé par ce modèle invisible qui détruit lentement sa vie, son talent se paralyse, à la grande frayeur de la femme qu'il aime.

2002 ViKtoria 91 Pierre Pevel

Imaginaires sans Frontière

Sous le règne de Victoria, en 1891. Dans le Londres ”ambiance futuriste” qu'il a imaginé, les bobbies ont beau être androïdes, les fiacres tirés par des chevaux mécaniques, cela n'empêche pas Scotland Yard de sécher sur une série de meurtres commis dans le misérable quartier de Whitechapel. Evidemment, tout autant que Sherlock Holmes – qui apportera son grain de sel à cette histoire –, le personnage de Jack l'Eventreur fait office de figure emblématique pour nombre de récits ”steampunk”.

2002 La Vérité sur la Rue Morgue René Réouven

Flammarion

Edgar Allan Poe a-t-il vécu à Paris ? En tout cas, il y situe trois de ses Histoires extraordinaires, « Double Assassinat dans la rue Morgue », « La Lettre volée » et « Le Mystère de Marie Roget », trois récits qui n'ont apparemment d'autre lien entre eux que leur protagoniste, le fameux Dupin, un des modèles probables de Sherlock Homes, et la ville de Paris.

Comme vous le voyez, le steampunk n’est plus seulement victorien. Mais avouez que Viktoria 91 mériterait un détour !

 

Isil, infatigable et toujours extrêmement motivée, a mis une petite bibliographie sur mon blog suite au commentaire de Loula.

 

"Le Prestige" de Christopher Priest
"Darwinia" de Robert Charles Wilson
Sinon:
« Machines infernales - Une fantaisie baroque des Temps victoriens » [« Infernal devices -A mad victorian fantasy », 1987] de K.W. JETER
"La machine à différences" de William Gibson
"Les Loups-garous de Londres" de Brian Stableford (me semble trop difficile à trouver mais je le mets quand même)
"Anno Dracula" de Kim Newman (pareil)

Voilà donc quelques nouvelles pistes de lectures et de découvertes. Pour les participants au swap notamment, n’hésitez pas à laisser ici vos impressions : tentés ou pas ? Peut-être que vous pourrez ainsi donner quelques pistes supplémentaires à votre adorable swappeur/swappeuse.

Et les Victoriens ne se couchant pas après 23h (si j’en crois la biographie de la reine Victoria que je lis en ce moment), il est temps que votre fidèle et dévouée publie ce billet !

Commentaires

Soooooo interesting! Je ne connaissais pas du tout et ma moitié, qui lit en même temps que moi ton billet, vient de me dire qu'un des romans qu'il m'a fait découvrir il y a plusieurs est du steampunk: Les voies d'Anubis, de Tim Powers.... un livre excellent!!

Écrit par : pimpi | 19/11/2008

Mdr ! La SF a tellement de sous-genres qu'on finit par s'y perdre :)

Écrit par : Joelle | 19/11/2008

A ma future swappeuse, je suis très tentée moi! J'ai même failli acheter "Le portrait de madame Charbuque" mais je ne savais pas que c'en était.
Bon j'arrête de faire passer des messages perso pas subliminaux du tout :-)
Si j'ai bien compris, le steampunk implique une évolution historique différente et parallèle, un peu comme dans l'uchronie. Donc, les romans historiques ou policiers qui ont simplement pour cadre la vraie époque victorienne ne sont pas du steampunk. Si on y ajoute des vampires, de la magie, les humains esclaves des machines (une grande peur de l'époque!)..., là, ça devient du steampunk.

Écrit par : Isil | 19/11/2008

(oh non, Isil, n'arrête pas, je te jure que quand on cherche des infos pour faire plaisir à sa swappée, ça fait TROP plaisir de tomber sur un commentaire aussi limpide !! :) )
Je connaissais le mot "steampunk", mais pas du tout sa définition, dis donc, c'est quand même bien alléchant !
L'histoire du "Portrait de Madame Charbuque" est totalement fascinante (mais en même temps, quand on prononce à la française, "Madame Charbuque", ce n'est pas très exotique. Hum.)
Maintenant que j'ai à nouveau internet, je vais pouvoir jeter un œil aux billets victoriens qui ont fleuri, quel bonheur ! Et vivement demain !! :)

Écrit par : erzébeth | 19/11/2008

Moi non plus je ne savais pas du tout ce que c'était que le steampunk. J'aurais pensé jeux vidéos ou musique abominable je pense... Moi aussi je suis bien tentée par le "Portrait de Mme Charbuque" !

Écrit par : Lilly | 19/11/2008

Le Pierre Pevel est très bien mais m'étonnerait qu'il soit encore dispo vu que la maison d'édition n'existe plus. Sinon, il y a aussi en steampunk "Les confessions d'un automate mangeur d'opium" de Gaborit et Colin ou "L'instinct de l'équarisseur" de Day avec S. Holmes en guest star et surtout "Machines infernales" de KW Jeter que j'adore

Écrit par : SBM | 19/11/2008

Hum, ferais-je du Steampunk sans le savoir ? Je cours me renseigner sur ce genre qui m'évoquait à tort de la pure SF. Merci en tout cas pour cet article très intéressant.

Écrit par : Caroline | 19/11/2008

Jusqu'à hier soir, je n'en avais encore jamais entendu parler. Même si j'en ai lu un, sans le savoir il y a quelques jours!

Écrit par : Hilde | 19/11/2008

Passionnant ton billet Lou, j'en apprends tous les jours ou presque!!!! Je n'avais jamais entendu parler de ce genre littéraire qui me tente beaucoup ::)))

Écrit par : Sylvie | 19/11/2008

Je vois que "Les confessions d'un automate mangeur d'opium" ont déjà été citées... Excellent bouquin, qui se passe à Paris mais Victoria y fait une brève apparition. J'avais beaucoup aimé le côté science-fiction dans le passé, moi qui ne suis pas du tout SF d'ordinaire... (probablement parce que la proportion de loups-garous et glauqueries était assez faible!)

Écrit par : Mo | 19/11/2008

Hum, voilà une info intéressante. C'est le genre qui devrait définitivement me plaire, même si encore une fois, Namoureux va s'y connaitre et ne comprendra pas que ce ne soit pas mon cas...

Écrit par : Tiphanya | 19/11/2008

Je me joins à pimpi pour te conseiller la lecture de Tim Powers, en particulier des "Voies d'Anubis", qui charmera les amoureux des romantiques anglais... et des Beatles. J'aime bien aussi "Les Chevaliers de la brune", son précédent roman, moins accompli, mais délirant, qui se passe à Vienne. De très bons souvenirs de lecture.

Écrit par : Cleanthe | 19/11/2008

Comment ça, tu ne connaissais pas le steampunk?!?
J'avoue qu'elle était facile, celle-là! Et je suis contente d'avoir ajouté une facette supplémentaire à ce swap...
Alors, moi aussi je suis tentée vu que jusqu'à maintenant j'ai surtout lu des BD dans ce genre et vraiment très peu de romans. Même si mon copain possède l'intégrale de Tim powers et que j'en lu deux que j'ai aimé, les voies d'Anubis sont les prochains sur ma liste! Moi je viens de lire "l'hôtel étrange" de Philip Reeve en jeunesse et c'est très bien! Allez, si j'ai le temps (et internet car je déménage samedi) je ferais un billet! Ah, oui : pour que ça soit steampunk, il faut que ça soit SF, en tout cas, c'est comme ça que je vois les choses.

Écrit par : Loula | 19/11/2008

J'adore le steampunk! Mais je le classerai plutôt dans un sous-genre "fantasy" que "SF". Pour moi la SF se déroule généralement dans un futur extrapolé alors que le steampunk se déroule souvent dans une époque victorienne qui aurait pu être ou pourrait être dans un autre monde. Mais bon ne chicanons pas sur les styles!

C'est souvent l'histoire d'un monde plongé dans une ambiance victorienne dans lequel magie et technologie se heurtent. Dans le genre, j'avais bien aimé le jeu vidéo "Arcanum" pour ceux qui connaissent.

Pour moi, "Jonathan Strange & Mr Norrel" est presque à classer dans le genre. On classe aussi la série "Soldier's Son" de Robin Hobb dans le steampunk parfois.

Écrit par : Keltia | 19/11/2008

"Les voix d'Anubis" de Powers, ça se passe en 1810 donc pas pendant l'époque victorienne. Excellent avis chez Chimère: http://alivreouvert.over-blog.net/article-24811437.html mais hors sujet pour le swap hélas.

Écrit par : Isil | 19/11/2008

Je connaissais juste de nom mais ça ne m'évoquait rien de plus ! Je note "Le Portrait de Madame Charbuque".

Écrit par : Laetitia la liseuse | 19/11/2008

Je n'en avais jamais entendu parler non plus mais ça me tente bien ! Et du coup, je suis en train de me demander si le livre dont je parlais plus bas dans les commentaires du billet sur la bibliographie d'inspiration victorienne n'appartiens pas à ce genre justement... "Sans parler du chien" de Connie Willis se déroule à la fois dans le futur (SF) et en 1888, donc époque victorienne. J'aurais donc lu du steampunk sans le savoir ? ^^ (et donc adoré par la même occasion...)

Écrit par : Alwenn | 19/11/2008

Mon Dieu, j'adore le steampunk et je n'ai même pas pensé à en parler ni lors de ton billet biblio ni dans mon questionnaire de swap!!!! Arrgh!!! C'est un genre très intéressant, et il y a aussi des BD qu'on peut rajouter dans la biblio, notamment "Hauteville House", que je trouve géniale (3 volumes parus à ce jour)! Et Alwenn a raison, "Sans parler du chien" en est, mais à mon avis pas le bouquin de Caroline, pour moi il faut qu'il y ait un argument de SF pour que ça en soit.

Écrit par : fashion | 19/11/2008

Et il y a les bouquins de Mauméjean qui se passent sous le règne de Victoria : "La ligue des héros", notamment.

Écrit par : fashion | 19/11/2008

@ Pimpi : je ne connaissais pas du tout mais ça me tente beaucoup ! Je le note précieusement, même si bien sûr, swap oblige, aucun achat victorien ou "steampunkien" à l'horizon :o) Par contre je proteste contre l'éditeur ou amazon, qui sur le site disent que la première décennie du XIXe c'est l'époque victorienne... on en approche, mais c'est encore un tout petit peu trop tôt :p
Pour tous voilà plus d'infos :
"Amazon.fr
Lorsque vous êtes écrivain spécialiste de Samuel Coleridge et que l'on vous propose d'assister à une de ses conférences, résisterez-vous bien longtemps ? Et le fait que l'on soit en 1983, près d'un siècle après la mort du poète ne semble pas être un obstacle insurmontable. En effet, un savant anglais a découvert que le temps est un long fleuve sur lequel existent des brèches qu'on peut emprunter, passant de l'une à l'autre quasi instantanément. Brendan Doyle, jeune auteur américain, se retrouve en 1805 dans une Londres victorienne, flamboyante et décadente. Mais alors que son expédition devait passer inaperçue, il est enlevé par un étrange magicien aidé d'une bande de bohémiens. Il se retrouve alors plongé dans un complot à travers les âges qui vise à détruire l'Angleterre et à rétablir la puissance de l'ancienne Égypte. On peut rapprocher ce roman steampunk des Machines infernales de Jeter avec cependant un intérêt marqué pour la mythologie égyptienne qui n'est pas sans rappeler celui de Bilal dans sa Trilogie Nikopol."

@ Joëlle : surtout que je ne connais pour l'instant pas un seul sous-genre, du moins pas consciemment !

@ Isil : moi aussi je le trouve tentant, d'où la mise en avant sur ce post.
Mais du coup Fabrice Bourland c'est du steampunk puisqu'il s'agit d'une histoire de fantômes... non ? (puzzled :))

@ Erzébeth : je suis bien d'accord avec toi, j'aime bien les pistes pas du tout discrètes lancées par les futurs swappés, ça m'aurait souvent bien aidée :p

@ Lilly : eh, le punk ça peut être bien ! (tiens un swap punk, why not ?:))

@ SBM : tous me tentent, en particulier celui dont le titre reprend T. de Quincey ! Merci pour ces conseils !

@ Caroline : mdr... :)

@ Hilde : grrreuh. Tu vois tu fais bien de la rétention d'info, comme je t'ai dit :p ... des titres, des titres, des titres !;o)

@ Sylvie : surtout merci à Loula qui a soulevé la question. Moi aussi je découvre mais je suis ravie, voyant d'un seul coup tout un tas de titres susceptibles de m'intéresser !

@ Mo : moi non plus je ne m'y connais pas trop en SF mais là ça me tente diablement... je suis très fantastique classique avec, en particulier, le vampire dandy !

@ Tiphanya : moi j'essaie de parler de ma découverte à Mr Lou mais il me parle de string theory en physique, je ne veux pas savoir ce que c'est !:)

@ Cleanthe : merci pour ces conseils... et les Beatles, j'adore !!

@ Loula : j'aimerais beaucoup lire ton billet. Quant au steampunk si je comprends bien toutes les conclusions, ça peut être autre que SF mais tout de même avec quelques éléments fantastiques au moins... enfin je crois !

@ Keltia : merci pour ces nouveaux titres... ouh là, ces billets sont dangereux, ma LAL s'allonge !!!

@ Isil : alors si c'est hors swap on peut le lire avant ?? (YEUX GOURMANDS)

@ Laetitia : c'est noté !

@ Alwenn : il me tente vraiment ce Connie Willis. Par contre je ne sais pas si du coup c'est du steampunk, s'il n'y a pas de fantastique à l'époque victorienne... mmh... des volontaires ?

Écrit par : Lou | 19/11/2008

@ Fashion : oops, nos coms se croisent !
Oui au passage en BD victorienne il y a il me semble "Blue Hope", et "Fog" (j'en ai parlé ici) notamment. Et bien sûr le manga "Emma".

Écrit par : Lou | 19/11/2008

La string theory est une approche qui vise a (desole pas d'accents) unifier la gravite, l'electromagnetisme, la force faible et la force forte...pour expliquer en une seule relation tout l'univers...rien que ca...donc rien de ce que vous imaginez ...mlle lou...et tous les autres :P

Écrit par : Mr Lou | 20/11/2008

@ Mr Lou : dis donc toi, pas de remarques désobligeantes sur les visiteurs (un peu fous mais moins que toi:)) de ce blog :p Non mais !! (pff, même plus tranquille chez soi... mdr)

Écrit par : Lou | 20/11/2008

excusez moi, ce ne sont pas des remarques desobligeantes mais de pures suppositions.... :)

ok, je ne vous derangerai plus alors mlle lou dans votre chez VOUS :)

Écrit par : Mr Lou | 20/11/2008

@ Mr Lou : oh si tu peux, je survivrai à la fréquence de tes visites, hihihi ;o) Et le steampunk, comme le montrent toutes nos suppositions, soulève également de grandes questions philosophiques, si ce n'est hautement scientifiques !

Écrit par : Lou | 20/11/2008

je n'ai jamais dit le contraire....

Écrit par : Mr Lou | 20/11/2008

@ Mr Lou : my mistake :p

Écrit par : Lou | 20/11/2008

Je n'avais jamais entendu ce mot de ma sainte vie... quand je l'ai lu en haut de la page, je me suis demandé pourquoi tu nous parlais d'un groupe punk qui avait un faible pour les machines à vapeur... Mais à lire la description, c'est un style qui me plait beaucoup. Dommage que Les Voies d'Anubis soit un peu trop tôt pour être Victorien... j'aurais bien aimé le lire celui-là!

Écrit par : Karine :) | 20/11/2008

Tu lis ce que tu veux avant mais je te rappelle que en tant qu'organisatrice tu as l'obligation morale de te tenir à un programme victorien (c'est que j'attends ton avis sur la biblio de Victoria:mais qu'est-ce qui t'a pris là;-)? )
@Mr Lou: il y a des controverses, non, sur la théorie des cordes et d'ailleurs, quel est le rapport avec le steampunk?
Tu te rend compte Lou que tu vas voir arriver ici plein de scientifiques, ça va changer des recherches bizarres à tendance glauque ;-)

Écrit par : Isil | 20/11/2008

@Isil : il y a meme beaucoup de controverses sur la theorie de cordes...mais peu importe...ce n'est pas moi qui a commence ce sujet sur ce blog purement litteraire...c'est votre chere hote.. :) encore desole pour les accents...

Écrit par : Mr Lou | 20/11/2008

J'en avais entendu parler il n'y a pas longtemps !

Nanne vient de lire Le portrait de Madame Charbuque. Et je confirme que Viktoria 91 a l'air plus qu'intéressant !!!!!

J'ai "Sans parler du chien" de Connie Willis, je ne savais même pas que c'était du steampunk !

Écrit par : Manu | 20/11/2008

dire que j'ai failli^passer a cote de ce passionnant echange!!!! deja que j'ai du (o combien a regret) me passer du swap victorien et dieu (et isil) savent combien cela me coute....je profite au moins des miettes ;o)

Écrit par : lamousmé | 20/11/2008

Comme beaucoup d'autres, je suis assez intéressée par ce courant que je ne connaissais pas du tout ... Si ma Swappeuse souhaite me faire un peu découvrir tout ça, libre à elle ! (Moi aussi j'ai décidé de ne pas faire dans le message subliminal subtil :p) "Le portrait de Mme Charbuque" me fait particulièrement envie, après en avoir entendu parler ici et chez Nanne.
Voilà en tout cas un billet fort instructif !

Écrit par : Nibelheim | 22/11/2008

@ Karine :) : peut-être que d'autres te tenteront aussi... et "un groupe punk qui avait un faible pour les machines à vapeur.."... oui moi aussi je me suis dit "tiens, du punk à vapeur, qu'est-ce donc ?"

@ Isil : bah quoi pourquoi tu demandes ce qui m'a pris avec la bio de Victoria ? ;o)
Sinon je serais curieuse de la contribution de la communauté scientifique à notre analyse du steampunk croisée avec la théorie des cordes.

@ Mr Lou : même pas vrai, c'est toi qui as commencé off blog en te moquant de la grandeur de nos recherches steampunkiennes... :p

@ Manu : c'est bien tu donnes des pistes à ta swappeuse :o) Je pense que maintenant je vais lire pleeeiiinn de petits punks à vapeur (enfin, une fois le swap passé).

@ Lamousmé : n'hésite pas à intervenir avec des recommandations steampunkiennes certifiées Neverland !

@ Nibelheim : je crois que ce billet aura au final facilité la tâche à pas mal de swappeuses ;o)

Écrit par : Lou | 22/11/2008

@ Karine :) : peut-être que d'autres te tenteront aussi... et "un groupe punk qui avait un faible pour les machines à vapeur.."... oui moi aussi je me suis dit "tiens, du punk à vapeur, qu'est-ce donc ?"

@ Isil : bah quoi pourquoi tu demandes ce qui m'a pris avec la bio de Victoria ? ;o)
Sinon je serais curieuse de la contribution de la communauté scientifique à notre analyse du steampunk croisée avec la théorie des cordes.

@ Mr Lou : même pas vrai, c'est toi qui as commencé off blog en te moquant de la grandeur de nos recherches steampunkiennes... :p

@ Manu : c'est bien tu donnes des pistes à ta swappeuse :o) Je pense que maintenant je vais lire pleeeiiinn de petits punks à vapeur (enfin, une fois le swap passé).

@ Lamousmé : n'hésite pas à intervenir avec des recommandations steampunkiennes certifiées Neverland !

@ Nibelheim : je crois que ce billet aura au final facilité la tâche à pas mal de swappeuses ;o)

Écrit par : Lou | 22/11/2008

J'ai repéré "La voix d'Anubis" chez Chimère et j'ai lu "Le portrait de Madame Charbuque". A lire absolument. Il est pour toi, Lou ;-D

Écrit par : Nanne | 05/12/2008

@ Nanne : Fait pour moi ? Eh bien eh bien, je vais le lire alors, sans aucun doute !! Déjà qu'il me tentait !

Écrit par : Lou | 05/12/2008

Bonjour à tous!

Pour les anglophones qui voudraient en savoir plus sur les différents aspects du steampunk (et il y en a!), allez faire un tour sur
http://brassgoggles.co.uk/bg-forum/index.php

et sinon si ça vous intéresse le premier forum francophone sur le steampunk a été créé il y a peu. Il n'est pas encore très actif faute de manque de membres...
http://www.steamfr.tk/

Voilà! A bientôt!

Écrit par : ChocoSuisse | 29/12/2008

@ ChocoSuisse : je pensais avoir répondu, désolée !! Je suis allée consulter le premier lien, très intéressant ! Quant à l'autre, il faut que je lise quelques romans du genre avant mais pourquoi pas ?

Écrit par : Lou | 16/01/2009

Bonjour,

Je suis membre du forum steampunk francophone: www.steampunk.fr

nous nous attachons à couvrir le plus d'aspects différents possibles du steampunk (littérature, cinéma, bricolage, look, art...), et après 2 mois d'existence, le forum compte déjà plus de 240 membres!

N'hésitez pas à passer faire un tour!

Écrit par : faelya | 21/10/2009

Les commentaires sont fermés.