Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2008

Plouf ! Dans la Tamise…

jackson_secrets de londres.jpgDans la guerre qui se livre entre lecteurs victoriens acharnés, il y a les pro « Lee Jackson » et les pro « Anne Perry ». Sans être une anti du camp adverse, ma préférence va nettement à Lee Jackson.

Avant de poursuivre (je me sens en effet d’humeur à faire des digressions – sans doute l’influence du narrateur de The Moonstone de Wilkie Collins, que j’ai commencé à lire), Lee Jackson tient un blog et un site que je vous recommande vivement, maintenant que j’ai découvert avec joie et enthousiasme l’existence d’une organisation souterraine de Victoriens convaincus prêts à se lancer dans les défis les plus fous pour Noël.

Victorian London est un excellent site repéré il y a longtemps et classé parmi mes favoris. Depuis j’ai lu Lee Jackson, découvert son blog, échangé avec lui avant de le rencontrer, et ce n’est qu’après lecture que j’ai fait le rapprochement avec le site, une mine précieuse d’informations sur l’époque victorienne. Dès la page d’accueil, vous trouverez un lexique vous renvoyant à des thématiques très variées (l’enfance, la mort, le crime, la maladie, la mode, l’hygiène, les loisirs, le sexe, etc.). Highly recommended for Victorian lovers !

The Cat’s Meat Shop, son blog, plus personnel et essentiellement lié à son travail d’écrivain. Voilà également un contenu très intéressant sur la période, qui permet de mettre en avant des auteurs victoriens ou des spécialistes de l’époque inconnus en France (hors milieu universitaire j’imagine).

Revenons à nos moutons ou, en l’occurrence, à nos ruelles lugubres peuplées de criminels. Pour commencer, Les Secrets de Londres (London Dust) ne fait pas partie de la série de l’inspecteur Decimus Webb, dont trois tomes sont déjà parus chez 10/18. Ici, pas d’inspecteur transparent suivant l’investigation sans profondément marquer son lecteur. L’enquête se mène de plusieurs fronts et alterne les 1ère et 3e personnes, croisant la narratrice Nathalie, suspectée du meurtre d’une amie actrice, et toute une série d’individus plus ou moins respectables.

Allons maintenant droit au but, amis victoriens. Pourquoi lire ce livre – hormis bien sûr le fait que l’histoire se déroule à Londres au XIXe, ce qui est en soi une raison suffisante bien entendu ?

-Parce qu’il a réussi à me mener en bateau pendant assez longtemps même si, depuis le temps que je lis des polars historiques, je devrais savoir que chaque détail compte et n’est jamais glissé innocemment. On voit venir la suite, on se pose des questions, on n’est pas loin de la vérité, la fin semble d’une logique implacable et on s’en veut de ne pas l’avoir formulée à voix haute avant… mais on s’amuse à se perdre dans les tours et détours de l’enquête, et c’est ça qui est important.

-Parce que la galerie de personnages est très variée, aussi bien sur le plan social qu’au niveau des traits de caractère des uns et des autres. Les contours sont peut-être un peu trop nets, comme dans beaucoup de polars, mais cette variété alimente fabuleusement le récit. Celui-ci alterne rapidement les personnages au point de perdre un peu le lecteur au début (« mmh… Zébulon… qui était-ce ? Ah oui, sans doute le barman… Ah non, c’est vrai, c’était le livreur de pizzas… Euh… ah non, ça c’était un autre livre »). Mais rassurez-vous, point n’est besoin de trop s’égarer, et Lee Jackson s’en doute bien.

-Parce que vous adorerez le petit côté sulfureux, entre la chanteuse aux revenus suspects et le libraire proposant subrepticement quelques images coquines à de jeunes âmes innocentes.

-Parce que vous lisez ce roman au coin du radiateur ou dans le métro bondé et que l’histoire est là pour vous rafraîchir avec sa brume et sa Tamise glacée. Ou peut-être parce que les pubs sentant la graille vous font déguster avec un plaisir renouvelé votre exquis muffin tout juste sorti du four (bien entendu en prévision de la fournée de Noël).

Alors, encore des hésitations ?

lee jackson,les secrets de londres,époque victorienne,londres,londres victorienne,londres xixe,roman policier anglais,editions 10-18



283 p

Lee Jackson, Les Secrets de Londres, 2003

victorian xmas swap logo3.jpg

Commentaires

Je l'ai beaucoup vu sur les blogs à l'occasion du London Swap, celui-là! Il a l'air vraiment vraiment bien!!!

Écrit par : Karine :) | 06/11/2008

Je ne connais pas du tout cet auteur. La bataille entre Perry et Jackson ? Connais pas non plus !
Mais ton billet me donne envie de découvrir cet auteur.

Écrit par : Leiloona | 06/11/2008

Anne Perry je connais de nom mais Lee Jackson jamais entendu parler....je vais de découverte en découverte c'est super...

Il faut que j'apprenne à faire les muffins!!!!

Écrit par : Sylvie | 06/11/2008

Je ne connaissais pas le site Victorian London, très chouette. Je ne connais pas non plus Lee Jackson mais je devrais aimer. Moi aussi je lis Collins en ce moment :-)

Écrit par : Isil | 06/11/2008

J'ai longtemps lu Anne Perry, et puis je me suis lassée... Pourquoi pas aller voir du côté de Lee Jackson, histoire de découvrir autre chose !

Écrit par : Miss Alfie | 06/11/2008

tu m'as convaincue je vais me laisser tenter

Écrit par : taylor | 06/11/2008

Lee Jackson s'est beaucoup échangé lors du London Swap, mais honte à moi, je ne l'ai jamais lu... Il semblerait que ce soit une faille dans ma culture victorienne (ah, s'il n'y avait que celle-là !)

Écrit par : Ys | 06/11/2008

J'ai lu un Anne Perry que j'avais beaucoup apprécié, mais pas encore eu l'occasion de retenter l'expérience (peut-être serait-ce une idée pour le swap ^^). Pour Lee Jackson, j'en ai entendu beaucoup parlé (et beaucoup de très bons commentaires) mais je n'en ai jamais lu ^^ Comme quoi, il y aura des idées pour ma swappeuse :p:p

Écrit par : Laconteuse | 06/11/2008

Comme d'autres, un peu fatiguée de Anne Perry. Alors voilà une bonne idée de lecture...

Écrit par : keisha | 06/11/2008

je l'ai vu lors de mes recherches pour le swap london et il me tente bien !!

Écrit par : loulou | 06/11/2008

Pauvre de moi, qui ne connait pas Lee Jackson..... je vais essayer de réparer vite ce manque sérieux dans ma culture littéraire !

Écrit par : Pimpi | 06/11/2008

Je n'ai jamais lu de Anne Perry ni de Lee Jackson mais au vu de différents billets lus à droite et à gauche, il me semblerait que je préfèrerais Jackson !

Écrit par : Joelle | 06/11/2008

Je n'ai pas encore lu Lee Jackson (cela ne saurait tarder), mais ses sites sont en effet une vraie mine d'informations sur l'époque victorienne.

Écrit par : Caroline | 06/11/2008

J'ai envoyé ce livre à ma swappée Nanne pour le London Swap et j'avoue que je suis tentée de le lire. Surtout après ton avis.

Écrit par : Lau(renceV) | 07/11/2008

Je n'avais pas du tout aimé le livre que j'ai lu de lui. Du coup, je ne suis pas tentée...

Écrit par : Lilly | 07/11/2008

Je suis fan d'Anne Perry mais je ne suis pas sectaire! Je suis prête à tester d'autres auteurs et celui là me tente bien! Merci, je cherchais justement de nouveaux polars historiques...

Écrit par : Nag | 08/11/2008

Effectivement, comme la majorité, j'ai lu Anne Perry (jusqu'à l'écoeurement oserais-je ajouter), mais je ne connais pas Lee Jackson! Je note!

Écrit par : chiffonnette | 08/11/2008

Je n'ai jamais lu ni Perry, ni Jackson. A découvrir donc! Merci pour les liens.

Je me rends compte que j'étais fan de littérature victorienne et d'inspiration victorienne depuis longtemps sans m'en rendre compte: ce swap me permet de découvrir chaque jour de nouveaux représentants du genre.

Écrit par : Keltia | 11/11/2008

merci encore pour cette référence....elle me tente beaucoup je note!!!!ouh là je sens que ma LAL va se remplir de livres de l'époque victorienne!!!!

Écrit par : jumy | 11/11/2008

Je l'ai reçu dans mon colis du London Swap, Lou ... Après ton article, il me tarde de le commencer. Je sens que je vais adhérer très, très fort à l'atmosphère, à l'enquête, sans parler de Londres au XIXème Siècle ;-D

Écrit par : Nanne | 12/11/2008

Wilkie Collins and the "Moonstone", the first detective story. Un régal !

Écrit par : mary dollinger | 12/11/2008

@ toutes : une lecture que je vous recommande, pour ma part j'apprécie vraiment les polars de Lee Jackson !

@ Leiloona : "la bataille entre Perry et Jackson", c'est du Lou tout craché qui met volontairement les pieds dans le plat pour taquiner d'autres lecteurs :o) Simplement, chez 10/18 et de façon générale, Perry est l'auteur contemporain de polar victorien par excellence, connue par à peu près tous les lecteurs s'intéressant au polar historique ou à la période victorienne. Lee Jackson est un auteur moins prolixe, petit nouveau des éditions 10/18 (édité pour la première fois en France il y a un an). Il traite de la même période mais de façon très différente. Lilly adore Anne Perry et n'a pas aimé Jackson. Tandis que d'autres, qui partageaient mon agacement devant certaines répétitions un peu niaises chez Perry, avaient envie de découvrir Jackson pour peut-être y trouver un peu plus leur compte. D'où le petit clash qui se ressent d'ailleurs à la lecture de certains commentaires :o)

@ Sylvie : pareil pour moi pour les muffins, sucrés ou salés !

@ Pimpi notamment : allons donc, ce n'est pas un manque sérieux, il est encore assez peu connu (et même sinon on ne peut pas tout lire !) :o) Mais n'hésite pas à le découvrir et à nous faire part de ton avis !!

@ Lilly : oui je me souviens, en plus je crois que tu l'avais plus ou moins repéré sur mon blog (oops !!).

@ Nanne : j'attends ton avis avec une folle impatience !

@ Mary Dollinger : j'avoue que j'hésite entre plusieurs lectures victoriennes et que je n'ai lu que l'introduction de Collins. Mais je ne connais cet auteur qu'à travers un des livres écrits en collaboration avec Dickens et il est grand temps d'en savoir plus ! Cela dit votre livre passera avant car je compte le lire au plus tard d'ici dimanche :o)

Écrit par : Lou | 14/11/2008

Je viens de finir ce roman ce matin même ! Je suis incapable de dire si je l'ai aimé ou pas. Je ne l'ai pas détesté, mais je n'ai pas non plus été emballée. J'ai beaucoup aimé la description de l'époque et la galerie de personnages. Mais je n'ai pas accroché à l'histoire en elle-même... Peut-être que le format policier non traditionnel (l'enquêteur en lui-même n'est pas au centre du roman vraiment) ne me convient pas ? Et peut-être que la série avec Decimus Webb me plairait plus ?

Écrit par : Caro[line] | 24/12/2008

Exactement pareil que Caro[line], pour les mêmes raisons ^_^
J'aurais pas dit mieux lol
J'aime beaucoup le premier volume de Monk, d'Anne Perry, et je pensais adorer Lee Jackson, mais non :-(
Et je pourtant je ne suis pas sectaire ! La preuve : j'adore autant Dickens que Collins !! :D
Charlie rules and Wilkie rocks...*message subliminal*

Écrit par : Madame Charlotte | 30/12/2008

@ Caro[line] & Madame Charlotte : je suis très intéressée par vos commentaires, d'autant plus que j'apprécie beaucoup cet auteur ! Bien sûr ça reste un polar, ça se lit bien sans être de la grande littérature (même s'il y a des polars plus "littéraires"), mais j'ai passé un très bon moment à lire trois de ses livres. Pour vous répondre, la série reposant sur Decimus Webb ne fait finalement pas vraiment appel à l'inspecteur qui se contente de se pointer ici et là et de poser quelques questions... au final on suit beaucoup de personnages et Webb est un personnage mineur, contrairement à un Thomas Pitt par exemple. Mais la narration est peut-être plus classique et je crois que j'ai plus aimé cette série.

Écrit par : Lou | 16/01/2009

Merci pour ces infos Lou ! Finalement, je pense que je vais plutôt découvrir Anne Perry que de poursuivre avec Lee Jackson vu ce que tu dis de la série avec Decimus Webb. :-)

Écrit par : Caro[line] | 16/01/2009

@ Caro[line] : tu as aussi "Oscar Wilde et le Meurtre aux Chandelles" de Brandreth, pas encore lu mais dont je n'ai entendu que du bien !:o)

Écrit par : Lou | 17/01/2009

bonjour
moi aussi j'ai lu au moins 15 romans d'anne perry
au début j'adorais ces histoires, puis je me suis aperçue
qu'elle faisait pas mal de "délayage" et qu'elle répète toujours les mêmes choses
par contre lee jackson c'est extraordinaire, dommage qu'il n'ait écrit que 5 romans

Écrit par : PRADET | 13/11/2009

@ Pradet : heureusement il ne cesse d'écrire ! Nous allons maintenant devoir attendre un peu ceci dit: nous avons eu la chance de découvrir les cinq livres assez rapidement en France comme la plupart de ces livres avaient déjà été publiés en Angleterre lors de la parution du tout premier tome en France. En attendant la nouvelle série de Nicolas Upson me semble bien tentante elle aussi...

Écrit par : Lou | 15/11/2009

Les commentaires sont fermés.