Dominique Sylvain, Kabukicho

sylvain_kabukicho.jpgJe n’ai pas eu le temps de partager avec vous cette chronique lors du mois d’avril, et pourtant voilà un roman policier qui sort des sentiers battus. Nous plongeons dans Kabukicho, quartier des plaisirs de Tokyo, où l’Anglaise Kate Sanders est hôtesse. Le récit s’ouvre avec sa disparition, bientôt assortie d’une photo et d’un sms énigmatique envoyé à son père : « Elle dort ici ». Une phrase qui rappellera rapidement à l’inspecteur Yamada  la signature d’un tueur en série déjà exécuté.

Mettant tour à tour en avant divers personnages, et notamment l’hôte le plus recherché du quartier, ami de Kate, ainsi que la colocataire et collègue de celle-ci, ce roman tient davantage du thriller que du whodunnit. Ce n’est pas tant la solution de l’énigme qui nous intéresse (on devine ce qu’il en est à la moitié du récit) que la découverte du quartier dont le visage baroque et extravagant masque les côtés plus sombres, entre clubs répugnants et méthodes sommaires de la pègre locale.

Personnages travaillés, complexes et souvent tourmentés, récit mené à un rythme haletant, portrait vibrant d’un quartier déroutant, une chute qui crée la surprise : voilà qui fait de Kabukicho un roman original et très réussi. Un titre qui n’est pas sans rappeler Le Talentueux Mr Ripley, version nippone.  En bémol, sans doute un peu trop de cadavres sur la fin pour rester totalement crédible, mais peu importe, la sauce avait suffisamment pris avant… on avale les dernières pages d’une traite.

Merci aux éditions points pour cette lecture saisissante !

logo-point-createur-fdnoir-e1386848123480.jpg

283 p

4coeurs.jpg

Dominique Sylvain, Kabukicho, 2016

******

Et quelques photos de ce quartier :

Kabukicho-01.jpg

kabukicho.jpgkabukicho02.jpg

kabukicho05.jpg

Shinjukus-Kabukicho-District-Tokyo-Japan-©-Luciano-Mortula-Dreamstime-48826770-e1425675588677-1000x399.jpg

logo mois au japon 2.jpg

Commentaires

Ah je note, ton billet me tente bien, malgré ton petit bémol !

Écrit par : Blandine | 13/05/2018

pour la visite de ce quartier, pourquoi pas ? mais j’en ai tellement d’autres à liiiiiire ! 🙂 bonne soirée, Lou, à bientôt !

Écrit par : FondantGrignote | 13/05/2018

j’aime beaucoup le polars qui parlent plus de societe que d’enquete….bin lala j’adhere didonc…tout un quartier!

Écrit par : rachel | 13/05/2018

@ Blandine : tu fais bien de ne pas t’arrêter à cette petite réserve… ravie de t’avoir donné envie !

@ FondantGrignote : je connais, je viens de faire une « mini » pal pour le mois anglais qui fait deux tours à côté de mon lit, et qui ne représente qu’une petite partie de ma PAL anglaise !

@ Rachel : je pense qu’il pourrait te plaire… peut-être pour l’an prochain alors ;o)

Écrit par : Lou | 13/05/2018

ouiiii mais j’ai deja une super PAL japonaise pour 5 ans…lol

Écrit par : rachel | 13/05/2018

Les photos du quartier donnent encore plus envie de découvrir ce roman! 🙂
Je n’ai pas trouvé le temps de lire un policier ce mois-ci, mon seul regret.

Écrit par : Hilde | 16/05/2018

Très tentant : à noter pour la prochaine session 😉

Écrit par : Nahe | 28/05/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *