Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2017

M. C. Beaton, Agatha Raisin Enquête, T4, Randonnée Mortelle

mcbeaton_randonnee mortelle.jpgJ'ai profité de mon premier séjour dans les Cotswolds pour découvrir le tome 4 de la série Agatha Raisin. Difficile de faire mieux comme cadre de lecture qu'une petite maison de Moreton-in-Marsh !

Une petite citation de rigueur  : Moreton-in-Marsh est un bourg prospère des Cotswolds dont la rue principale bordée de grands arbres suit une ancienne voie romaine, la Fosse Way. Depuis la décision de l'abbé de Westminster, propriétaire des terres, d'utiliser cet ancien tracé et de fonder un nouveau Moreton en 1222, la ville a toujours été une étape favorite des voyageurs, les marchands de laine des temps médiévaux étant remplacés aujourd'hui par les touristes (p 158).

Agatha Raisin, c'est une quinquagénaire londonienne revêche et brute de décoffrage, qui vient s'installer dans les Cotswolds pour une retraite anticipée après avoir roulé sa bosse avec succès dans le domaine des relations presse. Son arrivée est suivie d'un meurtre et depuis, cette région autrefois pénible est frappée d'assassinats variés aussi bien dans les méthodes que pour leurs motifs, parfois un peu ahurissants. Agatha tombe sous le charme de son voisin célibataire James Lacey, qu'elle tente de séduire maladroitement. Au fil du temps ils se lient d'amitié et enquêtent ensemble sur chaque nouveau cas. Agatha Raisin, c'est un mélange détonnant : c'est un peu Glenn Close quittant Le Diable s'habille en Prada pour jouer les inspecteurs Barnaby. Un mélange cocasse qui fonctionne bien : c'est léger, amusant, les héros sont attachants. Bref, on en redemande !

Le quatrième tome ne fait pas exception à la règle. Agatha a dû accepter une mission de six mois à Londres chez le concurrent qui a racheté sa société lors de son départ anticipé en retraite. Mais notre grande sentimentale se sent bien seule à Londres et a hâte de retrouve son cottage, ses nouveaux amis et son cher James. A son retour, une randonneuse ayant une dent contre les propriétaires terriens et le non respect des droits de passage se fait assassiner. Ni une, ni deux, Agatha et James se font engagés par le principal suspect, prennent un appartement ensemble et rejoignent le groupe de randonneurs en se faisant passer pour un couple marié.

L'enquête est égale aux précédentes intrigues, simple, un bon petit polar cosy à savourer au coin du feu ou au détour d'un chemin de campagne (avec une pelle sous la main, on ne sait jamais). Les échanges entre les protagonistes sont toujours amusants. Je regrette seulement revirement sentimental pour le moins brutal à la fin (et pour ne rien arranger, sans le vouloir j'ai découvert un énorme spoiler en feuilletant au hasard un autre livre de la série lors de mon passage à la librairie de Broadway - autre village des Cotswolds.

Toujours est-il que je ne suis toujours pas lassée des aventures d'Agatha Raisin, loin de là !

Un quatrième tome à savourer une fois de plus !

Lu dans le cadre de la L.C. Agatha Raisin.

Merci aux éditions

m. c. beaton,agatha raisin enquête,t4,randonnée mortelle,polar,polar anglais,agatha raisin,cotswolds,mois anglais

243 p

M. C. Beaton, Agatha Raisin Enquête, T4, Randonnée Mortelle, 19

mois anglais_logo-anne-claire.jpgBritish mysteries 2016_2.jpg

Commentaires

Contente de voir que le 4 est aussi bien que les précédents, je compte le lire en juillet

Écrit par : bianca | 13/06/2017

Je viens de me délecter du tome 3 et ai hâte de lire celui-ci ! :-)

Écrit par : FondantGrignote | 13/06/2017

Allez je n'ai lu que le 1er, je ne sais pas si j'arriverai au 4e, même si Agatha et les habitants de Carsely sont bien sympathiques, mais je me bouche les yeux pour ne pas même essayer de deviner ce spoiler ! ;)

Écrit par : ellettres | 13/06/2017

et bin rien ne change pour Agatha..tout un episode...mais que devient l'inspecteur Wong ?...;)

Écrit par : rachel | 13/06/2017

et bin rien ne change pour Agatha...tout un episode...mais que devient l'inspecteur Wong ?...;)

Écrit par : rachel | 13/06/2017

Il m'a bien plu aussi, et je suis tout à fait d'accord avec toi sur le revirement de la fin (sans vouloir spoiler ;-))

Écrit par : Féli | 13/06/2017

- "Agatha Raisin enquête. 1, La quiche fatale" (1992) de Marion Chesney Beaton, dans une traduction d'Esther Ménévis. -

Mrs Agatha Raisin, Londonienne de caractère, a vendu son agence de relations publiques et les employés qui vont avec pour s'acheter son rêve de gosse : un joli cottage dans les Cotswolds. Après une vie de labeur passée à s'extirper de ses modestes origines et un mariage malheureux, elle estime mériter, à cinquante-trois ans, sa retraite anticipée au calme et dans un cadre enchanteur. Sauf que celle que ses employés décrivaient du doux euphémisme d'originale n'avait pas anticipé que quand on a une vie sociale qui se résume depuis des années à sa carrière, Carsely - deux grandes rues, une église et son presbytère, un pub et une épicerie-bureau de poste - paraît soudain bien ennuyeux. Et ses habitants fort revêches : si tu n'es pas de Carsely depuis trois ou quatre générations, tu demeures à leurs yeux un éternel étranger, avec lequel on évite de frayer.
Mais Agatha est une battante - une emmerdeuse, diraient certains - et ne compte pas laisser les autres fouler aux pieds son rêve. Pour commencer, elle va chiper à sa déplaisante voisine sa femme de ménage. Mettant un peu d'eau dans son vin, elle acceptera ensuite une rencontre avec la Société des dames de Carsely. Mais pour parfaire son intégration, elle décide de participer à l'un de ces concours qui réveillent, le week-end venu, tous les villages des Midlands : celui de la meilleure quiche. Or Agatha est une véritable quiche en matière de cuisine ! Qu'importe : elle file en voiture à "La Quicherie" à Londres, pour y acheter ce qu'elle présentera comme son oeuvre. Non seulement le premier prix lui passe sous le nez, mais en prime le major Cummings-Browne, juge du concours, est retrouvé mort le lendemain... empoisonné.
Voulant laver le double affront qui lui est fait - sa tricherie découverte, elle est montrée du doigt comme l'assassin -, Agatha va enfin trouver de quoi occuper ses trop calmes journées dans les Cotswolds : elle s'improvise détective, vaguement secondée par l'agent Bill Wong, un des policiers chargés de l'enquête.

Ce roman se sirote like a cup of tea, confortablement installé(e) dans une campagne anglaise typique de la carte postale mentale que l'on s'en fait : petits villages aux jolies maisons entourées de jardins fleuris, marchés hebdomadaires où l'on trouve tout et n'importe quoi, pubs et salles polyvalentes... Lorsque Agatha sature, elle file faire une virée dans la capitale ! Quant aux personnages, on les savoure comme du petit-lait (dont on n'oubliera pas de verser une lichette au fond de la tasse, avant d'y mettre le thé) : des gens charmants et des malotrus (mention spéciale au couple Boggle), des foutraques et des fous tout court, des snobs et des rustres, des faux-culs et des sincères, des mielleux et des sympathiques, des grigous et des généreux, et même des campagnards et des citadins. Comme partout ailleurs, il faut de tout pour faire un monde, isnt'it ?!
Et dans le petit monde où Agatha Raisin a la ferme intention de s'enraciner, on repère déjà ceux des personnages que l'on retrouvera dans ses futures aventures, impatient que l'on est de savoir comment ils vont évoluer.

Écrit par : Cory | 14/06/2017

Le trois est réservé celui ci sera pour après !

Écrit par : lcath | 14/06/2017

cette Agatha est décidément partout!! Il faut que je la découvre à mon tour !

Écrit par : Violette | 14/06/2017

C'est grâce à vous que je suis tombée dans la folie Agatha Raisin et je suis très contente :D

Écrit par : Chicky Poo | 15/06/2017

J'ai vu que la série était longue comme un bras ! Alors, c'est sûr que les personnages évoluent... Mais je suis certaine que l'idylle avec le voisin n'est pas terminée.

Écrit par : Syl. | 19/06/2017

Écrire un commentaire