Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2012

L'importance d'être Wilde (Théâtre)

theatre_importance d'etre wilde.jpgAuteur: Philippe Honoré d’après l’œuvre et la vie d’Oscar Wilde
Mise en scène: Philippe Person
Avec: Anne Priol, Emmanuel Barrouyer, Pascal Thoreau

J'avais raté l'an dernier cette pièce sur Wilde qui me tentait évidemment (dès qu'il s'agit de ce cher Oscar...). Alors vous imaginez bien quel a été mon enthousiasme lorsque j'ai récemment vu qu'il y avait des prolongations !

Dans une petite salle fort confortable et pleine de charme du théâtre du Lucernaire, où les acteurs sussurrent des aphorismes à l'oreille des spectateurs lorsque ceux-ci s'installent, nous avons assisté à une pièce un brin provocante, pleine d'humour et d'émotion.

A travers des aphorismes, des extraits de pièces, du Portrait of Dorian Gray et de lettres, la pièce fait revivre un Wilde flamboyant, brillant, provocant, qui finit par devenir l'ombre de lui-même, entre le procès qui l'envoya en prison, la pauvreté, la perte d'inspiration et une fin de vie triste et sordide à Paris.

Une pièce intelligente servie par d'excellents interprètes (à noter notamment la prestation d'Anne Priol jouant un extrait de Salomé). Philippe Honoré et Philippe Person ont pris le parti de proposer une oeuvre décalée, moderne, qui utilise habilement les écrits de Wilde sans ancrer la pièce dans le XIXe victorien – l'exemple le plus frappant étant les choix musicaux, dont Tom Jones ou un des titres de David Bowie que j'adore). Et le tout se marie parfaitement.

Oscarblue2.jpgLa fin de la pièce m'a particulièrement touchée (mort d'Oscar Wilde) et c'est ce qui en fait un coup de coeur pour moi, car c'est la première fois que je suis aussi émue en voyant une pièce de théâtre. Le fait d'utiliser l'enregistrement d'une des (rares) personnes ayant assisté à l'enterrement de Wilde n'y est pas pour rien. A noter que son « ami » Gide était aux abonnés absents.

Une pièce qui m'a donné envie de reprendre mes lectures de Wilde et de poursuivre à mon rythme le Challenge Oscar Wilde que j'avais lancé il y a un petit moment mais mis de côté. N'hésitez pas à vous joindre à moi si vous souhaitez participer et échanger sur l'oeuvre de cet esthète à la personnalité pour le moins remarquable.

importance-detre-wilde-615_jean-claude-grouard.jpgUne pièce savourée avec ma chère Titine, dont le billet vous attend également aujourd'hui.

Un article intéressant du Nouvel Observateur sur Wilde, une analyse d'un texte consacré aux funérailles de Wilde, un article sur la relation Wilde-Proust (à noter que je n'ai pas voulu faire de lien vers un site relatant la mort d'Oscar Wilde avec moult détails glauques et renvoyant à une photo post-mortem).

Sur ce blog, de Wilde...

Le Crime de Lord Arthur Savile

Teleny

The Importance of being earnest

The Picture of Dorian Gray

...  et autour de Wilde (adaptations) : 

An Ideal Husband (1999)

The importance of being earnest (2002)

 

4,5coeurs.jpg



L'Importance d'Etre Wilde, 2012

 

wilde.jpgChallenge Oscar Wilde :

Ecrits de Wilde :

An Ideal Husband : Theoma

Lady Windermere's Fan : Titine

The Picture of Dorian Gray Lou

Teleny : LouSybilleThe Bursar,

Les adaptations sur petit et grand écran :

An Ideal Husband (1999) : Lou

Lady Windermere's Fan (1925) : Titine


 

Commentaires

j'adore les aphorismes wildiens ! Mais aussi Tom Jones et D. Bowie ! Quelle belle soirée ce devait être !

Écrit par : maggie | 26/11/2012

et bin ta critique donne vraiment envie de la voir...ah wilde..faudra un jour!

Écrit par : rachel | 26/11/2012

@ Maggie : on a vraiment passé un super moment ! J'ai acheté le DVD de la pièce je te le prêterai avec plaisir :o)

Écrit par : Lou | 26/11/2012

Je suis entièrement d'accord avec toi, c'est un très joli moment théâtral. Je reste encore soufflée par l'extrait de "Salomé".

Écrit par : Titine | 27/11/2012

ton billet m'a convaincue de le lire!!

Écrit par : Manon | 27/11/2012

@ Titine : oui le passage de "Salomé" était superbe et comme tu l'as dit dans ton billet, "à quand Anne Priol" en Salomé ?

@ Manon ex-Centre d'Appel : oui surtout quand c'est une pièce de théâtre.

Ras-le-bol de la publicité dans les commentaires, pour info j'enlève toujours les liens vers les sites et efface habituellement les commentaires concernés. Mais ce fut un plaisir !

Écrit par : Lou | 27/11/2012

Je suis infiniment tentée ! J'avais déjà beaucoup aimé la lecture de "De Profondis" proposée au Lucernaire l'année dernière (ou l'année précédente encore) ... l'avais-tu vu ?

Écrit par : Mrs Figg | 28/11/2012

@ Mrs Figg : je n'ai toujours pas lu "De Profondis" mais je l'ai dans ma PAL... ce texte me semblait trop sérieux pour le lire dans le bus entre deux journées de boulot ! Quant à cette lecture non je l'ai manquée, et vraiment quel dommage ! Tu as de la chance de l'avoir vue !

Écrit par : Lou | 29/11/2012

Je n'ai jamais lu le texte mais sa lecture au théâtre était magnifique, à la fois drôle et mélancolique ... Un très bon souvenir !

Écrit par : Mrs Figg | 30/11/2012

@ Mrs Figg : ça ne m'étonne pas, ça doit être très émouvant. Aujourd'hui il parait qu'il y avait des émissions radio pour l'anniversaire de sa mort, mais je suis passée à côté malheureusement.

Écrit par : Lou | 30/11/2012

Tu peux encore écouter celle de Frank Ferrand en podcast (sur le site de Europe 1) :
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Au-coeur-de-l-histoire/Sons/L-INTEGRALE-Oscar-Wilde-1330923/

Écrit par : Mrs Figg | 01/12/2012

si tu veux rajouter un logo victorien ça compte aussi ;) j'espère que la pièce passera à Rennes :D

Écrit par : Arieste | 06/12/2012

@ Mrs Figg : merci beaucoup pour le lien ! Je vais écouter ça ce week-end !

@ Arieste : oui tu as raison, j'y pensais l'autre jour je me demande si je n'ai pas oublié quelques billets... je te mettrai quelques liens sur ton blog dès que j'aurai fait le tour des brebis égarées...

Écrit par : Lou | 06/12/2012

Les commentaires sont fermés.