Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Cher journal... | Page d'accueil | Séjour éprouvant à Mansfield Park »

29/04/2012

Harry Potter ne peut rien contre les fantômes anglais

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxeAprès avoir lu le roman de Susan Hill, j'avais très envie de découvrir l'adaptation cinématographique et voir ce que pouvait donner Harry Potter lorsqu'il ne s'agissait pas de sorcellerie. En compagnie de Titine, bien plus résistante que moi à l'épreuve des maisons hantées, j'ai fait la connaissance d'un Arthur Kipps dépressif, dont l'histoire est assez différente de celle que je connaissais déjà.

Contrairement au roman qui fait de Kipps un homme plus âgé et respectable, brusquement rappelé à d'effroyables souvenirs lorsque les enfants du foyer réclament une histoire de fantômes, e film ne nous présente pas Kipps une fois plus âgé... et pour cause.

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe

Dans le roman, Kipps est un jeune notaire ambitieux et apprécié de ses supérieurs, fiancé à une charmante jeune femme. C'est alors que la vie lui sourit qu'il part régler la succession d'une vieille femme excentrique au fin fond des marais. Dans la plus pure tradition du roman du XIXe, c'est un homme éclairé, qui fait peu de cas des superstitions qui l'accueillent, et qui sera contraint bien malgré lui de reconnaître l'existence des fantômes et du surnaturel. Dans le film, Kipps a perdu sa femme à la naissance de leur fils. Kipps est donc dépressif, prend une flasque d'alcool en prévision du voyage et au lieu de partir en conquérant, c'est menacé d'être renvoyé par ses supérieurs si son travail laisse encore à désirer que Kipps doit régler la succession. Autre version de l'histoire, qui ceci dit ne gêne pas vraiment et tient la route.

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe

Les petites variantes par rapport au roman continuent ensuite, certaines scènes sont supprimées au profit d'autres, plus spectaculaires, dont l'une des toutes premières : des soeurs, enfants, jouent à l'étage lorsque leur attention est attirée par quelqu'un que nous ne voyons pas. Main dans la main, elles se dirigent vers la fenêtre et se suicident. Et en effet, les cas de morts brutales d'enfants se sont multipliés : elles surviennent lorsque l'on a vu La Dame en Noir, qui rôde autour de la maison dans laquelle Kipps doit se rendre.

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe

Comme le héros du roman, le Kipps du film est intrépide. Lorsqu'il entend des bruits inquiétants dans la maison, lorsqu'alors que la maison est isolée par la marée des coups brutaux retentissent à la porte d'entrée, le voilà qui sort dehors. Il cherche sous les lits, ouvre les portes de pièces condamnées et n'hésite pas à entrer dans une pièce dans laquelle il entend un bruit retentissant (un fauteuil à bascule se balançant violemment tout seul).

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe

Le réalisateur a misé sur une ambiance de film d'horreur et est certainement bien parvenu à créer une atmosphère angoissante déjà présente dans le livre, en y ajoutant nombreuses scènes visant à nous faire sursauter (j'étais crispée toutes les deux minutes dans la salle de cinéma). Le fait d'avoir choisi la chambre de l'enfant et ses horribles jouets était tout indiqué pour moi qui, petite, avais une peur bleue des automates.

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe

Dans l'ensemble ce film est plutôt réussi à mon avis, en raison de cette angoisse permanente que l'on ressent (j'avoue être particulièrement sensible aux histoires de fantômes) mais aussi des décors et costumes très travaillés, un régal pour ceux qui est aiment les films d'époque (période comparable à celle de Downton Abbey).

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe


Malheureusement, James Watkins s'enflamme un peu et finit son film dans une ambiance hollywoodienne assez grotesque : le fantôme est largement mis en scène au lieu de rester présent et invisible ; un cadavre retrouvé dans la boue après cinquante ans est parfaitement conservé et à la fin, nous avons droit à la suite de Ring ; même si Kipps enterre le fils mort dans les sables mouvants avec sa mère (le fantôme), la terrible Dame en Noir n'est toujours pas satisfaite et ne pardonnera jamais. C'est ainsi que, comme on le voyait arriver depuis le début (et plus encore en ayant lu le roman qui annonce la triste fin de la première famille de Kipps), c'est au fils du notaire que la Dame en Noir décide de s'en prendre. Heureusement pour la famille Kipps, passer sous un train leur permettra de retrouver épouse et mère. Finalement, tout va pour le mieux.

Autres avis : Titine, Le passeur critique, Legolegitislegimus, Kecha...

Le roman de Susan Hill dont est tiré le film.

Un film Back to the Past, challenge lancé avec ma chère Maggie.

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe

The Woman in Black, un film de James Watkins, 2011

james watkins,la dame en noir,daniel radcliffe,susan hill,fantômes,fantômes anglais,angleterre,angleterre xxe

Commentaires

Finalement, il est possible qu'il me plaise ce film, malgré l'acteur (dont tu ne cites pas le nom, le pauvre !) qui n'est pas vraiment la découverte du siècle...

Écrit par : Ys | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

Je viens de finir le livre et hiiiiiiiiiii!!!!! Je veux voir le film ! J'ai vu une BA qui m'a fait peur... Je suis comme toi, à 5 ans, je ne connaissais pas encore chuky mais je n'ai jamais aimé les poupées, ni les clowns d'ailleurs... PS : tu as vu ring ? (la version japonaise ?, 8 ans plus tard, j'ai toujours peur de ma tv... )

Écrit par : maggie | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas lu le livre, mais vu le film, qui ne m'a pas particulièrement effrayée, mais bon ça doit être mon trop grand visionnage de films d'horreurs qui en est la cause. Par contre, je suis vraiment curieuse vis à vis du livre, qui j'espère a une fin plus convenable !

Écrit par : Eiluned | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup ce que tu dis notamment parce que contrairement à moi tu as lu le livre. J'ai trouvé les changements cohérents du début à la fin, qu'en penses-tu? En revanche je tiens à préciser quelques détails (pour que tu puisses apprécier encore plus ce film au second visionnage ^^). La dame en noir est une production de la hammer (production de film d'horreur britannique des années 50-60) du coup ils ont repris tous les codes traditionnels de leur film d'horreur. Pour le cadavre du mome, en fait ca peut se conserver dans les marais. Les acides tannent la peau qui ressemble a du cuir ^^ (ca fait ultra pompeux, ignore l'historienne en moi :D ). Un dernier mot: je défends Daniel Radcliffe qui a fait des choix de carriere épatants pendant et après HP et on peut admettre qu'il s'en sort bien ici non? ;) (désolèe je suis tjrs trop longue!)

Écrit par : Perséphone | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

Ah oui tu as bien raison de préciser qu'ils ont de la chance de passer sous un train !!! Là c'était la scène de trop pour moi !! Mais c'est un film gothique réussi dans l'ensemble avec une belle reconstitution de l'époque et du manoir dans les marais.

Écrit par : Titine | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

zut pour la fin...pourquoi toujours faire plaisir a hollywood...dommage....tu donnais vraiment envie de le voir en tout cas...sympa le fait de pas trouver choquant c eloignements au livre...;)

Écrit par : rachel | 29/04/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai trouvé le bouquin ronflant mais il paraît que le film est meilleur. On verra quand il sera en DVD...

Écrit par : Stephie | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

Bouh, si je regarde un tel film je suis partie pour des mois de cauchemars ! pas pour moi ...

Écrit par : gambadou | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

L'ambiance de ce film m'intéresse, mais je n'aime pas les films d'horreur. Je pense que je le verrai en DVD, et avec mon copain pour me rassurer :D
J'ai hâte de voir Daniel Radcliffe dans un autre registre que Hp !

Écrit par : Touloulou | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

j'adore le "finallement, tout va pour le mieux" !!! Surréaliste !
bon, je passe : je déteste les histoires de fantômes ! surtout si ça vire hollywoodien ! mais que ton billet est bien fait !!!! bravo !

Écrit par : jeneen | 30/04/2012

Répondre à ce commentaire

Ce doublet ciné-littéraire me tente beaucoup!

Écrit par : Mélusine | 01/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Lou, moi qui ai commencé par voir le film (beaucoup aimé, certaines scènes font sursauter), je viens de me procurer le roman que je ne tarderai pas à lire. D. Radcliffe s'en tire plutôt bien. Bonne soirée.

Écrit par : dasola | 04/05/2012

Répondre à ce commentaire

@ Ys : oh je n'ai rien contre Harry Potter :o)

@ Maggie : non je n'ai vu que la version américaine de "Ring", le truc c'est qu'à l'époque ça m'a tellement marquée que je n'ai pas eu le courage de voir la version japonaise qui est apparemment plus gore. J'avais vu ce film au cinéma, et pendant plusieurs semaines quand j'étais seule si j'entendais un bruit dans une autre pièce (surtout de l'eau) je n'en menais pas large.

@ Eiluned : j'ai trouvé le livre assez classique mais bien mené et agréablement écrit, l'ambiance est excellente. J'ai moi aussi vu un paquet de films d'horreur à une certaine époque mais je reste assez sensible, surtout aux histoires de fantômes en fait !!

@ Perséphone : mais non tu n'es pas trop longue... alors à toi aussi je confirme que je n'ai rien contre Daniel Radcliffe, bon OK il a l'air morne et dépressif d'un merlu devant un filet de pêche mais en même temps vu qu'il a perdu sa femme et risque de se faire virer, il a des circonstances atténuantes. C'est vrai j'avais oublié que c'était un film Hammer, et pourtant on est loin des vieux films avec Christopher Lee, les décors sont tellement soignés... j'aurais préféré malgré tout davantage rester dans le suspense et avoir moins de confrontations avec la Dame en Noir :o) Pour le cuir oui j'avais vu ça quelque part, ça paraît fou tout ça, c'est d'ailleurs assez dégoûtant quand on y pense. Je trouvais en tout cas la scène assez énorme, alors disons que c'est possible mais qu'on en fait un peu trop à mon goût. Le film est assez cohérent sauf pour moi la fin un peu débile (même s'il y a une logique), après on s'éloigne du roman. Ce dernier se termine mal d'ailleurs mais je trouve ça presque pire en fait, la Dame en Noir n'intervenant pas tout de suite.

@ Titine : complètement d'accord avec toi :o) Et félicitations pour ton flegme très britannique pendant le visionnage du film, je te sentais ultra zen à côté de moi !

@ Rachel : on retrouve l'atmosphère lourde et le cadre mystérieux du roman, en tout cas je te conseille le film, j'ai bien aimé !

@ Stephie : j'ai préféré le roman, que j'ai pour ma part vraiment bien aimé. C'est assez traditionnel, ça me rappelait complètement des textes plus classiques mais je l'ai trouvé bien mené, agréablement écrit et l'atmosphère est pour moi très bien rendue.

@ Gambadou : ah dommage il est quand même sympa :o)

@ Touloulou : bon choix, je ne regarde plus de films d'horreur toute seule, je me fais beaucoup trop peur !

@ Jeneen : tu n'aimes pas les histoires de fantômes ? J'adore mais ça fait toujours peur !

@ Mélusine : n'hésite pas je pense que ça vaut le coup, surtout le roman à mon avis.

@ Dasola : Bonjour, ravie de voir que tu as aimé le film et que je ne suis pas la seule à avoir sursauté ! J'espère que tu aimeras le roman, tu verras il est un peu différent mais personnellement je l'ai beaucoup apprécié, j'adore ces romans "classiques". Bonne semaine à toi.

Écrit par : Lou | 07/05/2012

Répondre à ce commentaire

je note...mais bon cela doit faire bizarre...on doit s'attendre toujours a avoir HP sur l'ecran...;o)

Écrit par : rachel | 07/05/2012

Répondre à ce commentaire

@ Rachel : non je t'assure ça ne m'a pas déramgée :o)

Écrit par : Lou | 08/05/2012

Répondre à ce commentaire

oh vraiment tant mieux pour lui...il va pouvoir avoir une vie d'acteur alors...;o)

Écrit par : rachel | 08/05/2012

Répondre à ce commentaire

J'adore ta chute ;) ! Ca me rappelle la fin de The ghost and Mrs Muir.
Pas lu le livre ni vu le bouquin, mais j'ai vu la pièce de théâtre qui en a été tirée à Londres. Comme ce que tu dis du film, c'était bien flippant ... jusqu'au moment où on voit vraiment le fantôme.
On a plus peur de ce qu'on devine que de ce qu'on voit !

Écrit par : Celine | 24/05/2012

Répondre à ce commentaire

@ Rachel : je l'espère pour lui !

@ Céline : ah je n'arrête pas d'entendre parler de fameux "the ghost and Mrs Muir" depuis quelques mois, j'ai bien envie de faire leur rencontre :o)
Ah la pièce de théâtre me tente, mais j'ai peur d'avoir peur en public... j'y vais ce week-end, je vais peut-être la voir !

Écrit par : Lou | 24/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire