Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2012

Sorcellerie et douceurs anglaises

marsh_meurtres manoir.jpgAprès Meurtres entre soeurs, je n'ai pas pu résister au plaisir de lire un deuxième roman de Willa Marsh, petite variation autour du même thème puisque le titre n'est autre que Meurtres au manoir (le genre d'intitulé qui m'interpelle toujours lorsqu'il s'agit d'un manoir anglais). Et que Willa Marsh a l'esprit tordu pour inventer de pareilles situations !

Cette fois-ci, j'ai fait la rencontre de Clarissa, qui travaille et vit seule à Londres dans une petite chambre sans intérêt et se morfond, ennuyant ses amis avec une histoire inventée à propos d'un premier amour tragique. C'est alors qu'un couple d'amis a l'idée de lui présenter Thomas (et non pas Robert comme je voulais l'appeler quand j'ai écrit mon billet), qui vient tout juste de perdre son épouse. Bien malheureux, le veuf se laisse séduire très vite par la vive citadine qui sait se montrer fraîche, innocente et sexy à la fois, un cocktail dévastateur pour cet homme à la morale sévère s'ennuyant quelque peu à vrai dire. Lorsqu'il invite Clarissa pour la première fois chez lui, la jeune femme tombe éperdument amoureuse du manoir de style Tudor et du domaine (vous l'aurez compris, Thomas n'est pas la motivation principale, nous sommes bien loin de Jane Austen ici) ; elle fond aussi pour les tantes, deux adorables vieilles qui gèrent l'intendance. Son choix est fait : elle sera la nouvelle châtelaine. Et il ne lui faut pas longtemps pour précipiter le mariage (le fait d'appeler en urgence sa proie pour lui annoncer que son propriétaire – une petite fille vieille adorable – lui a fait des avances inconvenantes est une action qui s'avère très utile).

Mais Clarissa ne sait vraiment pas où elle met les pieds (la prochaine fois que vous rêverez de séduire un Lord anglais, pensez-y). La famille est issue d'une longue lignée de sorcières qui, depuis l'époque reculée des cultes druidiques, perpétue des traditions oubliées à coup de sacrifices de bestioles en tout genre (bizarrement les chiens du domaine disparaissent fréquemment, mais cela ne semble pas inquiéter le maître des lieux) ; à l'occasion, un auto-stoppeur égaré s'est avéré lui aussi très utile. Les femmes de la lignée se font enterrer dans les bois qui jouxtent le jardin, alors qu'un cercueil rempli de pierres sert de leurre à l'église. Désormais, ce sont les tantes qui respectent la tradition mais elles doivent faire face à un défi de taille : qui va hériter de leur lourde tâche et les enterrer dans le bois ? Car il est évident que la seule fille du châtelain envisage de rentrer dans les ordres et s'oppose aux forces obscures qui hantent la forêt. L'arrivée de Clarissa est donc une bonne chose (d'ailleurs, les tantes n'auraient-elles pas aidé la première femme à mourir après une série de fausses couches désespérante ?). Mais la Londonienne est-elle prête à supporter la présence des nombreux fantômes qui errent dans la maison et la lourde responsabilité qui lui incombe ? Rien n'est moins sûr. Et sa meilleure amie qui s'installe au château quelques mois plus tard pourrait peut-être faciliter leurs plans. Encore que...

the piege.jpgSi Meurtres entre soeurs était déjà assez sordide, ce roman est d'une noirceur impressionnante. Les adorables tantes sont des meurtrières sadiques, le seul prince charmant est un loup sans morale, la meilleure amie de Clarissa prend celle-ci pour une vraie dinde et fait tout pour lui voler son titre de châtelaine. Quant à cet accident de tracteur qui cloue le châtelain sur un fauteuil roulant, le doit-on vraiment au hasard ?

Un roman complètement déjanté et monstrueux, ironique et d'une bassesse infinie, drôle et absolument épouvantable. Vous ne regarderez plus jamais vos proches de la même façon (surtout s'ils aiment les balades nocturnes dans la forêt, dans ce cas fuyez !).

L'avis de Moustafette (chez qui j'ai découvert cette photo de porcelaines tout à fait appropriée que je me suis permis de reproduire ici) et de Cathulu.

3,5coeurs.jpg


Willa Marsh, Meurtres au manoir, 1999

Commentaires

Snif snif, je me répète, j'attends le poche!

Écrit par : keisha | 31/03/2012

ayant bien aimé "meurtres entre soeurs", c'est certain que je veux aussi lire celui-ci :)

Écrit par : niki | 31/03/2012

excellent....dans la sadique comme on aime...;o)

Écrit par : rachel | 31/03/2012

Je ne connaissais pas son existence mais pourquoi pas !

Écrit par : sybille | 01/04/2012

tu m'a aidée à trouver le prochain de W. Marsh que je souhaite découvrir davantage après la cynique lecture des terribles soeurs ! En revanche, je ne suivrai pas tes conseils : je veux épouser un lord, manoir hanté ou pas, et je veux me promener la nuit n'importe où en GB !!!!

Écrit par : maggie | 01/04/2012

@ Keisha : ah il est vraiment sympa je pense qu'il te plairait effectivement...

@ Niki : j'ai préféré celui-là, encore plus déjanté !

@ Rachel : ouais enfin pas trop, personnellement je n'irai pas prendre le thé avec les tantes !

@ Sybille : si on aime les ambiances British c'est un roman à ne pas bouder !

@ Maggie : euh vraiment quand tu l'auras lu je te garantis que tu changeras d'avis et te méfieras des lords qui se pointent l'air de rien à ta fenêtre. Et puis les promenades nocturnes sur des lieux de sacrifice druidique... tu ne me feras pas croire que tu es si folle que ça (et qui voulait te traîner dans un cimetière anglais, hein ?;)).

Écrit par : Lou | 01/04/2012

mdr...juste regarder de l'exterieur!...mais c bon...;o)

Écrit par : rachel | 01/04/2012

Les tantes meurtrières, ça me rappelle "Arsenic et vieilles dentelles". :)) En tout cas, ça a l'air complètement dingue comme histoire, pas du tout comme on l'imagine. Il faut vraiment que je lise cet auteur !

Écrit par : Lilly | 01/04/2012

@ Rachel : bonne idée... si tu veux on fera ça ensemble mais prévois une lampe torche et un pic à glace, on ne sait jamais...

@ Lilly : "Arsenic et vieilles dentelles"... ça sent le Agatha Christie, ce serait ça ? Je vais chercher car cela a l'air très alléchant ! Oui le roman est très très différent de ce à quoi je m'attendais... je m'attendais plus à deux vieilles soeurs cinglées empoisonnant leur belle-fille pour des motifs sordides mais rationnels en lisant la première page, mais c'est bien plus fou que ça :o)

Écrit par : Lou | 01/04/2012

@ Lilly : ah non je vois que c'est un film...

Écrit par : Lou | 01/04/2012

Rien à voir avec Agatha en effet, mais un film délirant et délicieux !

Écrit par : Lilly | 01/04/2012

mdr...ouiiiii....les oignons....les croix...etc...oh zut c pas des vampires...;o)

Écrit par : rachel | 02/04/2012

C'est rigolo, j'ai exactement pensé comme Lilly. les deux tantes tueuses = Arsenic et vieilles dentelles !!! Tu me mets l'eau à la bouche, j'ai très envie de le lire...vivement les vacances que j'ai plus de temps pour lire !

Écrit par : Titine | 02/04/2012

Il me tente celui-là. En fait, l'auteure me tente!

Écrit par : Karine:) | 09/04/2012

Je ne connaissais pas celui-là, Il a sûrement été publié fin 2011? Je réponds à ta question de l'autre billet, Ces deux autre roman sous le pseudonyme (Marcia Willet) sont effectivement plus léger. Par contre Entre rires et larmes est plus une histoire d'amitié, j'ai beaucoup aimé. Et qui se passe dans la lande anglaise
http://lamaisondemilly.canalblog.com/archives/2011/07/13/index.html

Je dirais que 'Une semaine en hiver' est un tantinet eau de rose, mais Entre rires et larmes je le classerais entre 'une semaine en hiver' et Meurtre entre soeurs.

Et elle en a un autre aussi: 'Le journal secret d'Amy Wingate sous..Willa Marsh

Écrit par : Milly | 09/04/2012

@ Lilly : je l'ai bien noté !

@ Rachel : yes !!

@ Titine : j'ai hâte de savoir ce que tu en penses, tu vas voir ce sera parfait pour commencer les vacances en douceur ;o)

@ Karine :o) : je pense que tous ses romans sont tentants en effet !

@ Milly : je crois que c'est le dernier publié... je l'ai acheté en début d'année, il était mis en avant sur les présentoirs des librairies à ce moment. J'ai déjà repéré ce fameux "journal", mais je note les autres romans que tu cites, ça me donne des idées :o)

Écrit par : Lou | 09/04/2012

Très envie de découvrir cette auteure =)

Écrit par : Enigma | 11/04/2012

@ Enigma : et je découvre au passage ton blog, bienvenue et merci pour ton petit mot :o)

Écrit par : Lou | 11/04/2012

Il me fait plus envie que les soeurs malgré le fait que tu dises qu'il est encore pire (serais-je sadique ? :D).
Il faut que tu voies Arsenic et vieilles dentelles, c'est un bijou de l'humour déjanté et il y a Cary Grant dedans !

Écrit par : Touloulou | 16/04/2012

@ Touloulou : ah oui je crois bien que c'est encore plus noir, il y a quand même les vieilles tantes qui sont des tueuses redoudables dans un cadre sectaire ! Et je note pour le film, vraiment vous me le recommandez toutes alors il doit être très syma :o)

Écrit par : Lou | 19/04/2012

Les commentaires sont fermés.