Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'East End londonien | Page d'accueil | Bleak house BBC 2005 »

18/01/2012

Exposition universelle et steampunk

steamboy2.jpgVoilà un film d'animation que je voulais voir depuis un moment et malheureusement, une déconvenue. M'intéressant beaucoup à l'époque victorenne (vraiment ? vous ne l'auriez jamais deviné !), je suis attirée depuis un certain temps déjà par les romans fantastiques inspirés de l'époque et parmi eux, les romans steampunk. Il y a quelques mois, j'ai découvert par hasard l'existence de Steamboy, film d'animation ayant pour cadre l'exposition universelle de Londres.

steamboy-5.jpg
Ray Steam est fils et petit-fils d'inventeurs brillants, dans un monde où les technologies à vapeur progressent sans cesse et les scientifiques se livrent une compétition rude. Lorsque le film commence, Ray vient de recevoir une boule à vapeur surpuissante que son grand-père lui demande de remettre au professeur Robert Stevenson. L'objet en question est en réalité convoité par plusieurs scientifiques et, du début à la fin, la question sera de savoir à qui confier cette boule et dans quel but. Car Ray déchante rapidement : lui qui est brillant et plein d'illusions se rend rapidement compte des motivations des hommes qu'il croise, à savoir l'ambition, la soif de pouvoir ou d'argent. Stevenson et le père de Ray (défiguré à la suite d'une expérience) se battent pour développer les meilleures technologies militaires et n'hésitent pas à profiter de l'exposition pour montrer les terribles machines qu'ils sont parvenus à développer.

steamboy,manga,film japonais,angleterre,angleterre victorienne,angleterre xixe,londres,londres victorienne,londres xixe,exposition universelle de londres

SteamBoy_1.jpgLe sujet pourrait être intéressant mais j'ai trouvé le scénario léger et le film d'une lenteur épouvantable. Les scènes d'action s'enchaînent à n'en plus finir et je dois avouer que je trouve ce genre de film d'un ennui mortel. Les personnages ont la psychologie d'un poisson rouge sous laudanum, entre les vilains méchants voulant asservir le monde mouah ahahah et les rares gentils intelligents et courageux qui se doivent de triompher à la fin. Le seul personnage féminin un peu développé est la petite Scarlet, petite-fille d'industriel odieuse à force d'être gâtée, très drôle et parfois étonnante dans ses réactions (voyant que les machines guerrières détruisent tout sur leur passage sans savoir que l'entreprise avait envisagé de faire une telle démonstration de force, elle ordonne simplement avec autorité à son habituel souffre douleur de ne pas perdre cette guerre... alors qu'on aurait pu imaginer qu'un tel événement la bouleverserait et la ferait évoluer). Mais à part la petite peste Scarlet et quelques beaux paysages londoniens, que de machines, de vapeur et d'explosions ! Quant à l'esthétisme je suis assez partagée, ayant trouvé les personnages assez basiques (on aurait dit les mangas que je regardais il y a près de 20 ans) et le tout un peu sombre.

steamboy.jpg

Bref, j'ai failli périr étoufée par toute cette vapeur mais c'est victorieuse que je suis sortie de ma lutte contre le sommeil – enfin, il s'en est fallu de peu ! Mr Lou lui, a un peu plus apprécié, ayant mieux résisté à la surdose de testostérone (mais il n'en attendait pas grand-chose, si ce n'est un nouveau “navet” victorien).

steamboy,manga,film japonais,angleterre,angleterre victorienne,angleterre xixe,londres,londres victorienne,londres xixe,exposition universelle de londres

1,5coeur.jpg

 

 


Steamboy, film d'animation de Katsuhiro Otomo (2004)

logo back to the past 06.jpg


Commentaires

ah oui quand meme un coeur et demi....bin tu sais quand meme bien en parler didonc.....tu me donnais presqu'envie de le voir...vrai!

Écrit par : rachel | 19/01/2012

Répondre à ce commentaire

Tiens, cela me fait penser que j'ai oublié de parler de ce film sur mon blog ... je voulais finir de voir le film avant d'en parler et au final, je n'ai jamais été capable d'aller jusqu'au bout. Et pourtant j'aime les films d'animation japonaise, j'aime Londres, j'aime l'époque victorienne et j'aime le steampunk... Dommage !

Écrit par : Kikine | 19/01/2012

Répondre à ce commentaire

C'est dommage, vu le sujet. Je pensais qu'il était bien mieux!

Écrit par : Sabbio | 19/01/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai lu le manga il y a quelques années et je suis tout à fait de ton avis ! Il y a quelques belles trouvailles visuelles, mais le scénario est trop basique pour être intéressant et les personnages également...

Écrit par : JainaXF | 19/01/2012

Répondre à ce commentaire

Eh bien moi, j'ai beaucoup aimé, je l'ai vu deux fois et le reverrai avec plaisir. Je trouve le graphisme superbe, jusque dans les moindres détails des boulons.

Écrit par : Ys | 19/01/2012

Répondre à ce commentaire

C'est dommage, l'affiche me plaisait bien ...

Écrit par : Celine | 21/01/2012

Répondre à ce commentaire

@ Rachel : l'époque me donnait très envie de le découvrir mais j'ai été vraiment déçue par les scénario et le dessin des personnages.

@ Kikine : je connais peu de longs métrages japonais en films d'animation (juste "Ghost in the shell" vu il y a longtemps) mais j'ai toujours bien aimé un certain nombre de séries... je me suis vraiment ennuyée cette fois-ci et pourtant il traitait de mon pays et ma période favoris..

@ Sabbio : j'en attendais beaucoup vu les commentaires élogieux mis en avant sur la jaquette...

@ JainaXF : tout pareil :o)

@ Ys : j'ai bien aimé les vues de Londres et certaines représentations des machines mais j'ai trouvé le scénario et les visuels trop répétitifs... même au niveau graphisme je m'attendais à quelque chose de très différent, plus moderne sans doute. Dommage, j'espérais un coup de coeur !

@ Céline : le mieux est malgré tout de tenter...

Écrit par : Lou | 22/01/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai détesté! ça m'a dégoûtée!

Écrit par : Edelwe | 24/01/2012

Répondre à ce commentaire

@ Edelwe : visiblement je ne suis pas la seule à ne pas avoir accroché...

Écrit par : Lou | 26/01/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire