Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2011

Un détour en Egypte

cossery_maison de la mort certaine.gif"C'était l'hiver, le terrible hiver de l'Egypte misérable. La journée avait commencé dans l'horreur d'un froid glacial. D'abord, le vent avait harcelé la ville moderne et ses bâtisses en béton armé, pareilles à d'invincibles forteresses. Puis, il avait deferlé comme un sauvage sur les quartiers populaires. Là, aucun obstacle sérieux ne s'opposait à l'énormité de son élan. Il avait pris d'assaut l'infini des masures et rempli les venelles de son souffle dévastateur. C'était un vent glacial, chargé d'une humidité nocive. Il passait à travers les cloisons branlantes des taudis ; il pétrissait les ruines ; il s'enroulait autour d'infâmes décombres, soulevant partout l'odeur pestilentielle de la misère." (p7)

C'est ainsi que s'ouvre le court roman La Maison de la Mort certaine. Aussi, si je vous dis que c'est la merveilleuse écriture d'Albert Cossery qui m'a emportée, vous ne serez sans doute pas étonnés.

porte.jpg

Cette histoire est celle d'une maison, défigurée par une fissure qui inquiète de plus en plus ses habitants, tous locataires et, à l'exception du boueux soucieux de faire des économies, trop pauvres pour déménager. S'attendant à voir la maison s'écrouler et causer leur mort, les voisins exigent une intervention de la part du propriétaire. Mal à l'aise devant eux, inquiet face à leurs enfants trop farceurs à son goût, le propriétaire finit par venir accompagné d'un soi-disant ingénieur, jeune homme auquel il a visiblement demandé de déclarer que la maison était tout à fait saine, en dépit du bon sens. Sommé de visiter lui-même la maison, il entreprend l'ascension des marches branlantes avec inquiétude, découvrant ainsi un sol affaissé et prêt de s'effronder dans l'appartement du dessous, ou encore un appartement auquel il manque tout simplement un pan de mur vers l'extérieur.

Ce sont les conditions de vie de la populaiton misérable de ce quartier égyptien qu'évoque Cossery à travers ce roman que l'on pourrait sans doute qualifier de fresque sociale. Entre l'artiste sans emploi, le menuisier sans client et les autres habitants sans avenir de cette bâtisse moribonde, se dresse le portrait d'une classe oubliée par la société, une classe dont le sort n'intéresse visiblement personne. Un certain fatalisme se dégage de ces pages et pourtant, on est davantage frappé par la richesse du texte et la capacité de Cossery à faire d'une situation dramatique une scène riche en couleurs et invitant au voyage. Un écrivain éloigné de mon univers de prédilection mais que je relirai avec grand plaisir et que je vous invite à découvrir absolument.

Merci à Papa Lou pour la découverte !

porte2.jpg

Les photos proviennent du blog Balade égyptienne où vous trouverez de nombreuses photos tout aussi intéressantes.

Les avis d'Enlivrez-vous, Le blog des bouquins, Sybilline

4coeurs.jpg

 

 

144 p

Albert Cossery, La Maison de la Mort certaine, 1994

Commentaires

oui une tentation...j'aime beaucouo l'egypte...et une lutte de plus serait bon a lire..en plus si bien ecrit....

Écrit par : rachel | 16/05/2011

Je te conseille vivement aussi "Un complot de saltimbanques", mais chacun des titres de Cossery vaut la peine d'être lu. Quel écrivain :-)

Écrit par : céline | 16/05/2011

@ Rachel : je lisais beaucoup plus de récits sur l'Egypte quand j'étais ado mais ça fait une éternité que je n'en avais pas lu !

@ Céline : je vais sans doute déjà piocher dans la bibliothèque paternelle et note ton conseil :)

Écrit par : Lou | 16/05/2011

oui comme toi...j'etais fan d'egyptologie....et apres de toutes ces histoires plus recentes...;o)

Écrit par : rachel | 16/05/2011

@ Rachel : je lisais Christian Jacq et ce type d'auteurs avec des polars, de l'aventure, et pas mal de livres d'histoire, mais je m'intéressais uniquement à l'Egypte ancienne à l'époque :)

Écrit par : Lou | 16/05/2011

ah CJ!!!...jai fini par l'abandonner..devenu trop commercial comme J. Godard, ils perdaient beaucoup le cote historique pour trop accentuer le cote roman...cela ne me plaisait plus...mais lala que de souvenir didonc...lol

Écrit par : rachel | 16/05/2011

Ah oui! Je garde un excellent souvenir de ce bouquin! Je suis contente d'en entendre à nouveau parler, et en bien surtout.
Si tu permets, mon com:
http://www.lecture-ecriture.com/1470-La-maison-de-la-mort-certaine-Albert-Cossery
Bonne soirée

Écrit par : Sibylline | 16/05/2011

@ Rachel : je crois que "l'affaire Toutankamon" (que je ne sais plus écrire) que j'avais vraiment apprécié, mais j'en avais lu d'autres, et aussi un polar de Violaine Vanoyeke (writing ?), des ouvrages historiques, beaux livres et "Mort sur le nil"... mon père ne peut plus supporter l'idée de voir la moindre section égyptienne dans un musée après avoir subi la section du Louvres à chaque fois qu'on se rendait dans ce musée quand j'étais gosse... sans parler en prime de celle du British Museum vue une fois !

@ Sibylline : ah oui Sibylline, je l'ai lu et je me suis perdue dans les liens !! Merci d'y avoir pensé :)

Écrit par : Lou | 16/05/2011

oh j'ai arrete de le lire, CJ, avec l'histoire de son juge...Violaine vanoyeke, j'ai pas vraiment aime sa facon d'ecrire...comme juste a nous exposer ses connaissances...je suis plus attachee a gut rachet et pierre montlaur....;o)...oh lala tu parles a ma jeunesse..didonc...;o)

Écrit par : rachel | 17/05/2011

Voilà depuis de nombreuses année que je me doit de découvrir cet auteur ;-)

Écrit par : Alice | 17/05/2011

@ Rachel : je ne vois pas quelle est cette histoire de juge, mais en même temps je n'ai pas lu tant de ses livres que ça... juste pendant une période d'environ 6 mois ou un an où je n'ai lu presque que ce genre de livre. Je ne connais pas les deux autres auteurs, je les note !

@ Alice : je ne pourrai pas te le prêter cette fois-ci malheureusement, car l'exemplaire n'est pas à moi :o(

Écrit par : Lou | 17/05/2011

bin c celui-la...
http://www.amazon.fr/Juge-dEgypte-Pyramide-assassin%C3%A9e/dp/2266118404/ref=sr_1_14?ie=UTF8&qid=1305631683&sr=8-14
mon dernier CJ...;)..
et bin bonne lecture....

Écrit par : rachel | 17/05/2011

@ Rachel : je ne l'ai pas lu :o) Merci pour le lien !

Écrit par : Lou | 17/05/2011

Intéressant, je ne connais pas du tout cet auteur :-)

Écrit par : yueyin | 17/05/2011

bin je peux meme pas te dire bonne lecture...cela m'a degoute de CJ..;o)

Écrit par : rachel | 19/05/2011

Ah ! Te voilà en terre égyptienne toi aussi ;-)

Écrit par : Margotte | 19/05/2011

@ Yueyin : son écriture est flamboyante, je te le recommande :o)

@ Rachel : ok alors j'éviterai absolument !!

@ Margotte : je vais voir de ce pas quel voyage égyptien tu as fait ^^

Écrit par : Lou | 20/05/2011

mdr...je ne suis peut-etre pas de bon conseil...lol...bin disons que si tu cherches un cote egyptologie stricte....evite-le...oui...;o)

Écrit par : rachel | 20/05/2011

@ Rachel : j'ai bien oublié ce que j'avais pu lire ou apprendre de sérieux sur l'Egypte ancienne mais si je devais m'y remettre j'aimerais bien un texte un peu sérieux :)

Écrit par : Lou | 20/05/2011

et bin en plus des deux noms que je t'ai ecris au dessus, il y a christiane desroches noblecourt, surtout son "les femmes au temps des pharaons" bon c pas un roman, mais cela se lit facilement et vraiment interessant...d'ailleurs en cherchant le livre, j'ai vu qu'elle avait ecrit "la reine mysterieuse hatshepsout" (j'ai une fascination pour cette femme)...hummmm un livre a acheter et lire prochainement...lol..

Écrit par : rachel | 20/05/2011

@ Rachel : merci pour les conseils, je note tous ces auteurs et si l'envie me prend de repartir en Egypte, je commencerai par là !

Écrit par : Lou | 22/05/2011

pour moi c'est trop tard..il me faut celui d'hatshepsout....surement avant la fin de l'annee...;o)

Écrit par : rachel | 22/05/2011

@ Rachel : eh bien si tu en parles sur ton blog je te lirai avec intérêt !:o)

Écrit par : Lou | 22/05/2011

okidou!...;o)

Écrit par : rachel | 22/05/2011

Les commentaires sont fermés.