Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2010

Lecture commune - Nick Hornby

hornby_speaking with the angel.jpgQuand Pickwick et moi avons lancé l'idée d'une lecture commune autour de Nick Hornby, je me suis dit « chouette ! Ça me permettra de lire enfin ceux qui attendent dans ma bibliothèque depuis une éternité ». Manque de bol, pour ceux qui ne l'auraient pas remarqué (ou pour ceux qui auraient simplement constaté que mes sursauts cybernétiques se faisaient un peu plus rares depuis quelques mois), j'ai déménagé récemment (ou comment je suis devenue une SDF provisoire, mais c'est une autre histoire). Oui je sais, je vous raconte ma vie et avec tout ça, je n'ai toujours rien dit à propos de ma lecture. Mais j'arrive (enfin) au bout de mon propos : la mise en carton frénétique a causé quelques pertes et tracas, à commencer par mes romans de Nick Hornby qui attendent sagement que j'aie retrouvé un logement pour regagner leur étagère. Dans la bataille, j'ai tout de même sauvé Speaking with the Angel, qui n'est pas un roman mais une série de nouvelles édité par Nick Hornby, dont la seule nouvelle côtoie notamment les textes d'Helen Fielding, Zadie Smith, Melissa Bank, Irvine Welsh ou Colin Firth (oui oui, celui-là même).

colin_firth_06.jpg

Ce recueil a été édité dans un but caritatif, au profit d'une école pour enfants autistes – Nick Hornby expliquant dans son introduction que son propre fils est autiste et que la Grande-Bretagne ne propose pas de structures adéquates pour les enfants autistes.

Et le contenu ? Les histoires sont écrites à la première personne mais sont très différentes les unes des autres au-delà de ça. Une femme sortant avec un garçon plus jeune qu'elle se sent décalée et vieille à une fête ; une vieille femme affalée sur le sol pense à sa fille si raisonnable, à la vie bien plus rangée que la sienne ; un homme faisant la crise de la quarantaine a une révélation en trouvant un rat mort chez lui, un rat qui vient introduire l'incertain et le sauvage dans son quotidien ; un petit garçon qui adore les histoires de sa grand-mère cherche à connaître la fin de celle qu'elle lui racontait avant de faire une attaque ; une femme responsable de la cantine d'une prison évoque le dernier repas des condamnés à mort ; un responsable de la sécurité doit surveiller un tableau représentant le Christ et fait à partir de petites photos de seins... voilà qui fait rapidement le tour de la plupart des sujets abordés.

Ce recueil est ma foi très inégal et beaucoup moins addictif que les deux Nick Hornby que j'ai déjà lus (Haute Fidélité et A long way down). Ceci dit, je pense que la forme a beaucoup joué : j'aime les phrases soignées, les tournures un peu poétiques et, même si je peux tout à fait apprécier pour leur contenu des livres dont le style n'a rien de particulier, je m'ennuie en général un peu quand je lis un texte écrit en s'approchant d'un langage parlé un peu basique, avec ses contractions, ses « m'enfin » etc. Comme on retrouve ce principe dans l'ensemble des nouvelles (enfin pour être honnête il m'en reste encore deux à lire ce soir mais je n'aurai pas le temps de faire mon billet après comme je pars ce week-end), j'ai trouvé la forme un peu fatigante à la longue.

Sur le fond, la plupart des récits m'ont intéressée, certains mettant parfois quelques pages pour prendre leur essor mais réussissant finalement à prendre le lecteur au dépourvu. Quelques récits sont assez addictifs et donnent à penser (en même temps, il y a beaucoup de crises de la trentaine, de la quarantaine and so on and so forth). Au final mon texte préféré est peut-être celui de Nick Hornby, qui m'a fait penser à Antoine Laurain avec Fume et tue pour son évocation de l'art contemporain. Pour l'artiste de sa nouvelle, l'art ne tient pas tant à l'objet en soi qu'à la réaction qu'il provoque, son œuvre suivant une logique assez en vogue maintenant dans le milieu artistique mais dont l'expression me laisse parfois dubitative.

En somme, à recommander aux fans de Colin Firth (et il y en a !) et à ceux de Nick Hornby (en dernier recours après la lecture de ses romans). Sympathique, mais pas vraiment indispensable, et beaucoup moins récréatif que les romans de Hornby.

PS : j'actualiserai les liens vers vos billets à mon retour en début de semaine.

233 p

Nick Hornby, Speaking with the angel, 2000

 Les livres lus dans le cadre de cette lecture commune :

Bonté mode d'emploi : La Nymphette

Carton Jaune : Rachel

High Fidelity : Choupynette

Juliet, Naked : DF, Kikine, Pickwick

Slam : Mango, Hilde

Speaking with the Angel : Lou

hornbyallbooks.jpg

Commentaires

et bin didonc tu as trouve ton bonheur dans ce livre...nick et colin...mais que de sujets plus ou moins egaux (on retrouve notre discussion de coe)...en tout cas je pense me lancer dans un autre nick (que carton jaune, dont ma critique va apparaitre demain) mais cela ne sera pas celui-ci...so'y...

Écrit par : rachel | 01/08/2010

Tu es trop forte! Réussir à placer une photo de CF dans un billet sur Nick Hornby! ^_^

Écrit par : keisha | 01/08/2010

Pas ça qui me réconciliera avec Nick Hornby.

Écrit par : Manu | 01/08/2010

Ce n'est pas avec ce recueil que j'entamerai ma découverte de Nick Hornby...

Écrit par : Céline | 01/08/2010

J'avoue que je ne suis pas trop tentée par ce recueil et je n'ai pas un grand souvenir de "Vous descendez?" mais j'ai apprécié la lecture de Slam. Ce n'est ni un coup de cœur, ni un roman incontournable (selon moi) mais une lecture agréable, légère. :-)

Écrit par : Hilde | 01/08/2010

Je viens de terminer Slam et je l'ai aimé presqu'autant que Haute fidélité (Mon préféré) et Juliet, Naked (non, c'est peut-être lui mon préféré! ) bref, j'aime beaucoup cet auteur, tu l'auras compris! (billet publié )

Écrit par : mango | 01/08/2010

J'ai son dernier roman sur mon bureau ... mais les quelques pages lues ne m'ont pas donné envie de poursuivre ma lecture. :(

Écrit par : Leiloona | 01/08/2010

On se demande bien pourquoi tu avais ce livre dans ta PAL :D

Écrit par : Cryssilda | 01/08/2010

Je ne suis pas vraiment une fan inconditionnelle de Hornby, j'avais aimé A propos d'un garçon mais beaucoup moins les autres que j'ai lu après. Je compte bien lui donner une seconde chance avec Juliet... qui se trouve dans ma Pal!

Écrit par : Emilie | 01/08/2010

ma petite critique de carton jaune..;o)

http://rachel17.canalblog.com/archives/2010/08/01/18697662.html

Écrit par : rachel | 01/08/2010

@ Rachel : j'ai bien envie de lire "pour un garçon" qui est dans ma PAL (j'aime beaucoup le film). J'ajoute un lien vers ta critique ce soir :)

@ Keisha : c'était trop tentant !;o)

@ Manu : tu as lu quoi de lui ?

@ Céline : ça ne me semble pas terrible pour commencer en effet !

@ Hilde : j'ai bien aimé "vous descendez" ? J'étais moyennement tentée par "Slam" mais je pense que je le lirai quand même. Je suis d'accord, c'est léger, pas de la très grande littérature mais on passe un bon moment !

@ Mango : j'actualise mon lien d'ici ce soir ! j'ai beaucoup aimé "Haute fidélité" dont je ne me souviens pas bien (une raison pour le relire !).

@ Leiloona : je le lirai mais je vais d'abord lire ceux qui sont dans ma PAL (une bonne résolution...).

@ Cryssilda : oui c'est vrai ça, je n'avais pas du tout vu pour Colin Firth en le commandant en ligne ;o) tiens d'ailleurs hier soir j'ai revu "Mamma mia" pour la 4e ou 5e fois par hasard, comme il passait à la télé (même si j'ai le DVD). Mais Colin Firth en français, ça le fait beaucoup moins !

@ Emilie : j'ai justement très envie de lire "pour un garçon". j'avais acheté trois Hornby en même temps pendant un stage et finalement j'avais dévoré "Haute fidélité" mais laissé les autres traîner dans ma PAL...

Écrit par : Lou | 02/08/2010

je me tate encore a savoir quel autre livre je vais lire...;o)...en tout cas bonne "pour un garcon"..;o)

Écrit par : rachel | 02/08/2010

@ Rachel : il faudra que je trouve d'abord un appart pour récupérer mes livres... mais bon j'en ai déjà pas mal en stock chez mes parents !

Écrit par : Lou | 02/08/2010

ooh okidou...mais bon tu ne seras pas "sans-livre" juste "sans-logis"..ouf quand meme....encore vraiment beaucoup de courage pour ta recherche d'appart...

Écrit par : rachel | 02/08/2010

Ok, j'aime Colin. Mais quand même pas assez pour lire ces nouvelles!

Écrit par : Karine:) | 04/08/2010

Ok, j'aime Colin. Mais quand même pas assez pour lire ces nouvelles!

Écrit par : Karine:) | 04/08/2010

finalement, j'ai pas réussi "haute fidélité" que j'ai abandonné au bout de 2 pages... Je le reprendrai peut-être plus tard... (ton billet est très bien illustré!!!!!)

Écrit par : maggie | 10/08/2010

finalement, j'ai pas réussi "haute fidélité" que j'ai abandonné au bout de 2 pages... Je le reprendrai peut-être plus tard... (ton billet est très bien illustré!!!!!)

Écrit par : maggie | 10/08/2010

Il va falloir que je me décide à enfin découvrir cet auteur !!!

Écrit par : liliba | 16/08/2010

Je viens de t'ajouter au challenge Jonathan Coe ! :D Tu sais déjà quels livres tu comptes lire ?

Écrit par : June | 04/09/2010

Dommage que je n'ai pas publié à tant mon billet, on aurait ajouté un roman: High Fidelity! ;))

Écrit par : choupynette | 11/09/2010

@ Rachel : j'attends des nouvelles pour un appart... croise les doigts pour moi car ce n'est pas encore fait.

@ Karine:) : c'est que je suis un peu folle, vois-tu !:o)

@ Maggie : ah oui deux pages c'est dire si tu as aimé ! Bah ce n'est pas grave, tu peux toujours me suivre dans mes délires wollfiens et bradoniens ;o) (et oui, jolie illustration)

@ Liliba : ça reste un auteur assez "facile", mais je trouve qu'on peut passer un moment très sympa avec lui quand on a besoin de se changer les idées.

@ June : je pense déjà à "La Maison du Sommeil" (à peu près sûr) et à "Testament à l'Anglaise" pour l'instant...

@ Choupynette : ah attends je vais le rajouter !!

Écrit par : Lou | 11/09/2010

hihihi :))) merci. On aura lu un éventail assez large de ces romans, c'est bien je trouve pour se donner une idée de la valeur d'un auteur!

Écrit par : choupynette | 11/09/2010

oooooh je croise les doigts...ooh que ouiii

Écrit par : rachel | 11/09/2010

@ Choupynette : c'est pour ça que j'ai préféré proposer une lecture sur l'auteur et non sur un de ses romans, ça donne plus de pistes de lecture :o)

@ Rachel : c'est gentil ! Vraiment je ne serai pas du tout, mais alors pas du tout sûre avant une bonne semaine. ça va être un peu dur, mais si ça se fait je serai terriblement heureuse et soulagée (en plus ce serait pour l'un des trois apparts que j'ai vraiment adorés sur la quinzaine de visites, et c'est le seul qui ne demande pas du tout de travaux, même minimes).

Écrit par : Lou | 12/09/2010

ooooh bin c quand fou le temps que cela prend didonc...je continue a croiser les doigts...;o)

Écrit par : rachel | 12/09/2010

Les commentaires sont fermés.