Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2010

You've gotta pick a pocket or two !

Les 21 et 22 novembre derniers, j'étais parmi la bande joyeux lurons partie hanter Londres en groupe, histoire d'augmenter radicalement la population de batraciens dans le secteur, de dépenser beaucoup, de s'émerveiller toutes les deux secondes et aussi d'entrer là :

oliver_Church_Hill_Theatre.JPG

Pour voir ça :

oliver_musical.jpg
Quelques semaines avant, notre équipe de bras cassés (à savoir les Victorian Frogs, un club de lecture où l'on parle de tout SAUF de lecture) avait décidé de lire Oliver Twist pour l'occasion. Résultat des courses : deux personnes seulement l'avaient fini à temps (dont une dans une version pour enfants de 125 pages, court mais efficace !), les autres ayant soit commencé (comme moi, avec trois ou quatre chapitres à mon actif, admirez mon efficacité redoutable), soit renoncé (à leur décharge, elles avaient déjà lu le roman avant dans une version non tronquée, je le souligne car moi aussi j'ai lu au collège Oliver Twist et en anglais s'il vous plaît, dans une superbe édition illustrée d'environ 90 p et interligne 1,5).

Bref, peu importe, nous voilà donc le 21 novembre au soir à Covent Garden, au poulailler, avec une vue magnifique sur la scène et des genoux broyés (sans parler de mes Cadburry éclairs doués d'une volonté propre et bien décidés à s'échouer lamentablement sur la tête de ma voisine de devant). Etaient présentes Cryssilda, royale organisatrice, Emma, Fashion, Isil, Stéphanie et Vounelles.

Que vous dire de cette comédie musicale ? "wahou" relève franchement de l'euphémisme. Typiques du genre, les chansons se laissent facilement fredonner sans chambouler du tout au tout l'histoire de la musique. L'histoire, on la connaît. Oliver, orphelin généreusement élevé par la paroisse, a un jour le culot de demander une deuxième ration de gruau (on aura tout vu). S'ensuit tout un processus pour mettre ledit morveux en apprentissage chez un croque-mort, histoire de lui donner une petite idée des dures réalités de la vie et de lui faire regretter sa précédente pension.

The bowls never wanted washing. The boys polished them with their spoons till they shone again; and when they had performed this operation (which never took very long, the spoons being nearly as large as the bowls), they would sit staring at the copper, with such eager eyes, as if they could have devoured the very bricks of which it was composed; employing themselves, meanwhile, in sucking their fingers most assiduously, with the view of catching up any stray splashes of gruel that might have been cast thereon. Boys have generally excellent appetites. Oliver Twist and his companions suffered the tortures of slow starvation for three months: at last they got so voracious and wild with hunger, that one boy, who was tall for his age, and hadn't been used to that sort of thing (for his father had kept a small cook-shop), hinted darkly to his companions, that unless he had another basin of gruel per diem, he was afraid he might some night happen to eat the boy who slept next him, who happened to be a weakly youth of tender age. He had a wild, hungry eye; and they implicitly believed him. A council was held; lots were cast who should walk up to the master after supper that evening, and ask for more; and it fell to Oliver Twist. Extrait de la David Perdue's Dickens page.

De cette histoire si connue, cette comédie musicale parvient à tirer le meilleur parti possible avec deux atouts de poids : des comédiens impressionnants, à commencer par l'interprète de Fagin (qui a remplacé Rowan Atkinson) et plus encore, les décors et les costumes à couper le souffle. Dès l'introduction (la fameuse scène du réfectoire), sur une scène immense qui s'étend très loin en profondeur, on voit arriver une ribambelle de gamins en habits rapiécés (c'est là qu'on commence à soupçonner le très léger fossé entre les comédies musicales anglo-saxonnes et françaises !). Et là, tout s'enchaîne : les danses dans les rues de Londres avec une quantité phénoménale de figurants, le défilé des costumes et les changements de décors qui s'empilent, s'emboîtent, montent, descendent et coulissent dans tous les sens, faisant apparaître en quelques secondes boutiques, logements et rues entières. Le tout avec une telle précision que l'on se croirait vraiment au XIXe à Londres, ce qui évidemment m'a fait ouvrir grand les yeux pendant toute la durée du spectacle (que je n'ai pas vu passer malgré sa longueur qui m'inquiétait un peu a priori). Un grand moment de bonheur ! Voici le site du musical.

Et puis, si vous avez un doute, si vous êtes du genre soupçonneux, voici la preuve en images de mon voyage à Londres :

2009.11.21-22. Londres 01small.jpg
Des bottes pour affronter la pluie, du kitsch parce qu'on est en Angleterre (j'ai failli craquer pour des Docs mais le prix n'était pas le même...).
2009.11.21-22. Londres 02small.jpg
Un Union Jack, parce qu'ils sont partout là-bas, et pour montrer qu'on n'est pas en Ecosse admirez en prime le drapeau anglais et les ENGLISH bonbons. Et puis le lion, tant qu'à faire... royal !
2009.11.21-22. Londres 03small.jpg
Une boutique rose, qui ne vend que des objets roses. J'ai évidemment pris la photo en pensant à Isil qui manquait ça.
Et puis je suis revenue avec quelques petites choses dans mes valises... (dont évidemment, un DVD avec Colin Firth et un autre sur Queen Victoria):

2009.11.21-22. Londres 04small.jpg

2009.11.21-22. Londres 05small.jpg
2009.11.21-22. Londres 06small.jpg
2009.11.21-22. Londres 07small.jpg
En finissant par un gros plan sur Decline of the English Murder (un phénomène qui a apparemment préoccupé un auteur célèbre...), de l'Earl Grey Fortnum & Mason (j'adore cette maison) et deux très jolies éditions de Dickens et James. That's it!

Commentaires

J'ai presque la même photo des bottes sur le marché de Camden !! http://dviolante3.canalblog.com/archives/2009/09/13/15055358.html
oui mon comm est constructif !!! je regrette vraiment de ne pas être venue aussi, mais la date ne m'arrangeait vraiment pas. Et c'est malin maintenant j'ai envie de retourner à Londres !!!

Écrit par : DViolante | 17/01/2010

hellllloooooooooo lou et bonne année... que j'aurais aimé être avec vous les filles, que j'aurais aimé :-D

Écrit par : yueyin | 17/01/2010

londres, c'est magique !
moi aussi j'ai envie d'y retourner après avoir lu ce sympathique billet

Écrit par : niki | 17/01/2010

Ouh Mazette ça donne envie tout ça !!

Écrit par : Pisinat | 17/01/2010

Ah... il y a bien longtemps que je ne suis pas allée à Londres, ça me manque!! Mais l'avantage c'est que je ne lis pas vraiment en anglais donc je fais des économies niveau livre... (ce qui ne m'empêche pas de trainer dans les libriries quand même!!) Par contre, en général, pas trop d'économie sur les Doc... Je suis peut-être perdante finalement...

Écrit par : loula | 17/01/2010

@ DViolante : j'ai toujours envie d'aller à Londres en ce qui me concerne :) Je pensais y retourner en mars mais je ne pourrai pas me le permettre avec l'Ecosse qui représente un budget assez conséquent et un projet de voyage en Irlande pour 4 jours en mai que j'espère pouvoir concrétiser. Mais j'entends bien y retourner en 2010 !

@ Yueyin : j'imagine ! et j'aurais adoré te rencontrer à cette occasion ! Mais peut-être que ça pourra se refaire et que nous serons toutes les deux présentes ^^

@ Niki : ah oui Londres, c'est... bref, plein de soupirs tellement je meurs d'envie d'y retourner encore et encore !

@ Pisinat : surtout la boutique rose kitsch, n'est-ce pas ?

@ Loula : ah oui moi côté livres à Londres je dois me retenir. Du coup j'ai trouvé un compromis : je retire une somme conséquente à mon arrivée pour couvrir toutes mes dépenses et après, tant pis pour moi si je n'ai plus d'argent... du coup j'évite les mauvaises surprises ensuite sur la carte bancaire (bizarre, pourtant je n'avais acheté qu'une cinquantaine de livres... ;o)).

Écrit par : Lou | 17/01/2010

Oh, je rêve d'aller à Londres et je n'en ai encore jamais eu l'occasion... Ce sera pour 2010 ou 2011, c'est décidé.

Écrit par : Neph | 17/01/2010

Oui, ça donne très envie! Mon seul voyage remonte à 1998 mais que de souvenirs!

Écrit par : Hilde | 17/01/2010

Oh G... pourquoi t'as pas fait ton article avant !!! J'étais à Londres ce week-end et j'aurais rêvé me prendre une paire de bottes ! Tu me donnes l'adresse ? pour la prochaine fois !!!

Écrit par : Celsmoon | 18/01/2010

Tu sembles avoir fait de beaux achats!! :D

Écrit par : Maribel | 18/01/2010

Les bottes c'est la vie ici! Je vais devoir m'en acheter, il y a des jours où je ne peux pas faire autrement.
Ce que j'aime c'est le ! dans le titre :p Oliver!
Please sir, can I have some more?

Écrit par : Ofelia | 18/01/2010

Effectivement tu as rapporté 2, 3 petites choses!! :-) Ah Fortnum and Mason...je suis totalement fan, j'ai pris un nombre incalculable de photos dans le magasin!!!

Écrit par : Titine | 18/01/2010

Ca avait l'air bien sympa, comme voyage !!
Je suis impressionnée par la quantité de choses que tu as ramenée : j'espère que tu étais en train, sinon ouïe le supplément bagages !

Écrit par : Céline | 18/01/2010

Wha ça devait être bien !

Écrit par : Lilibook | 18/01/2010

Ah, je suis tellement jalouse, j'aurais tellement aimé y être!! Et je suis jalouse aussi de tes "quelques petites choses"!!!!

Écrit par : Karine:) | 23/01/2010

ah trop d 'bol ! je devrais faire ça avec mes copines, moi aussi !

Écrit par : liliba | 25/01/2010

@ Neph : je suis amoureuse de cette ville (et des Anglais, c'est indiscutable !). J'y suis allée 7 fois et je compte y retourner cette année en principe même si, financièrement, je vais devoir attendre un peu comme j'ai d'autres projets de voyage (Ecosse, Irlande et aller voir Mr Lou à Barcelone quelques week-ends) et pas les moyens de tout faire. J'espère que tu vas te décider, tu ne regretteras pas :o)

@ Hilde : serais-tu partante pour un voyage avec moi ? Pas forcément cette année mais par exemple l'année prochaine (quand déjà nous aurons un appart digne de ce nom pour vous héberger confortablement (même avec le hamster ou cochon d'inde, bref mon petit Rodolphe)).

@ Celsmoon : pour les bottes c'était à Camden, à côté d'une boutique qui fait notamment des docs. C'était un stand, pas dans le marché lui même mais dans la rue qui le longe et qui est truffée de stands en tout genre. Je crois que c'est la plus près quand tu sors du métro à Camden (ligne bleue). J'adore ce coin, j'aime bien y aller faire un petit tour même si je connais déjà, il y a une ambiance sympa.

@ Maribel : Naaaan ;o)

@ Ofelia : le please sir, c'est ce qui est écrit sur les mugs vendus au théâtre. Ils n'ont peur de rien ces Anglais... quant aux bottes, j'adore, mais c'est un peu dur à porter en France ! J'avais une envie folle de docs roses ou bleues, peut-être que je craquerai une autre fois (mais c'était quand même à 60 pounds !).

@ Titine : j'adoooore tes petits gâteaux Fortnum ! Et la boîte trône toujours en bonne place chez moi !

@ Céline : ce n'est pas si énorme en volume, donc ça a rempli la place qui restait dans la valise et il me semble que j'avais en plus un sac du coup. Je voulais acheter un sac avec le Union Jack pour tout porter mais je ne l'ai pas trouvé quand j'en ai eu besoin :o)

@ Lilibook : le mieux c'était le dimanche, la balade dans St James Park et Green Park à l'automne, je n'avais jamais fait et c'est tout simplement magnifique, on aurait dit qu'on était à une autre époque !

@ Karine :) : mais tu as fait un voyage plus long à Londres il y a quelques mois, dont j'étais moi aussi très jalouse ^^ Et puis tu reviendras bien en Europe revoir les blogueuses de l'autre côté de l'Atlantique (et j'espère enfin te rencontrer à cette occasion !).

@ Liliba : n'est-ce pas ?

Écrit par : Lou | 30/01/2010

Je reconnais des photos de camden market, lieu incontournable à mon gout de londres!

Écrit par : sid.djcv | 01/02/2010

@ Sid : je suis bien d'accord ! Il y a vraiment une ambiance particulière... je n'y passerais pas nécessairement des journées entières mais une petite escapade à chaque fois me semble tout à fait justifiée !

Écrit par : Lou | 02/02/2010

Moi qui suis née grande voyageuse grâce à mes parents je n'ai pas encore mis les pieds là bas :) j'ai honte mais on pense y faire un pti tour pendant les grandes vacances :)

Écrit par : Hambre | 16/02/2010

Les commentaires sont fermés.