Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2009

Princesses, fées et licornes

goudge_Secret de Moonacre.01jpg.jpgAyant repéré récemment l’affiche du film Le Secret de Moonacre, j’ai décidé de découvrir Elizabeth Goudge avec ce roman (The little white horse en VO) avant de me diriger d’un pas décidé vers les salles de cinéma.

What’s going on ? : Epoque victorienne. Maria Merryweather se rend chez un oncle inconnu après le décès de ses parents. Accompagnée de sa gouvernante Miss Heliotrope (sujette aux indigestions et grande consommatrice de bonbons à la menthe), la jeune fille découvre un monde enchanteur, peuplé de personnes exubérantes et d’animaux franchement étranges (dont un chat géant, un chien qui ressemble à tout sauf à un chien et une licorne). Si la joie de vivre semble régner sur le domaine et au sein du village tout proche, une vieille malédiction fait peser sur les habitants une menace bien réelle, avec les terribles Hommes de la Forêt des ombres qui monopolisent l’accès à la baie et pillent leurs voisins. Je suis certaine que vous ne serez pas surpris de savoir que selon la légende, seule une princesse de la Lune pourra réconcilier les Merryweather et les hommes de la Forêt et que celle qui parviendra à rétablir la paix dans la vallée n’est autre que Maria, notre héroïne (accompagnée de quelques adjuvants, dont un charmant jeune garçon – bizarre bizarre !).

Le Secret de Moonacre (apparemment rebaptisé ainsi pour la sortie du film) est un roman jeunessegoudge_Secret de Moonacre.02.jpg charmant qui m’a fait agréablement rêvasser pendant quelques heures. L’époque, les lieux (le manoir, la propriété et les collines alentours sont tous entourés de mystère et de magie) ainsi que les personnages aux rôles très définis (pour ne pas dire stéréotypés) font de cette histoire une aventure très mignonne qui rappelle d’ailleurs quelques classiques pour enfants. Notamment Peter Pan et Robin des Bois via l’un des personnages ainsi qu’Alice au pays des Merveilles (avec la chute dans un trou qui n’est pas sans évoquer un certain terrier), sans oublier une fuite qui fait penser à celle de Blanche-Neige dans la forêt. Bref, nous voilà plongés dans une sorte de conte de fées un tantinet modernisé, avec une galerie de personnages sympathique et une ambiance ma foi fort « doudouesque ».

goudge_Secret de Moonacre.03.jpgCe livre vaut très certainement beaucoup de romans d'aventures contemporains et devrait plaire à tous ceux qui aiment l’univers victorien des histoires à la Burnett et à la James Matthew Barrie, même s’il ne renouvelle pas franchement le genre. J’ai évidemment savouré les influences très marquées et passé un bon moment, mais je regrette des défauts tout de même évidents : l’absence quasi-totale de surprise, aussi bien dans le déroulement passées les 100 premières pages que lors de la fin (je pensais que l’orpheline atterrirait chez un oncle déplaisant mais c’est bien le seul point sur lequel je me suis trompée) ; une certaine lenteur dans le récit, notamment due à la répétition de quelques journées plus ou moins semblables ; enfin, une tendance insupportable à la profusion de bonnes intentions, avec quelques moments terribles de « bisounours'itude ». Exemple: « Je suis née dans les Cornouailles, où la mer tonne contre les falaises rocheuses et où les géraniums sont les plus beaux de la terre » (p231). Mais surtout vers la fin : «  Se disputer ne servira à rien, dit-elle. Si vous pardonnez à Sir Wrolf d’avoir voulu prendre la terre de William Le Noir, Sir Benjamin vous pardonnera de vous être livré au vol et au braconnage. Et si vous promettez de ne plus être méchant, nous deviendrons amis pour toujours… » (p271). Joli programme.

Le Secret de Moonacre n’est donc pas un exemple impérissable de littérature jeunesse réussie, mais c’est tout de même un roman féerique qui se défend (pour les plus grands) et se dévore (pour les plus petits). Amateurs de romans pour enfants/ados, parents de petits lecteurs et amoureux d’ambiances victoriennes, ce livre devrait vous plaire !

Quelques extraits :

goudge_Secret de Moonacre.04.jpgA la Alice : "L'escalier aboutissait à une porte si minuscule qu'aucun adulte de taille normale ne pouvait la franchir. Mais pour une jeune fille de treize ans, elle était parfaite. Maria l'examina le coeur battant. Bien que petite, étroite, basse et manifestement vieille de plusieurs centaines d'années, elle semblait avoir été spécialement faite pour elle. En effet, si Maria avait eu la possibilité de choisir sa porte, c'est assurément celle-ci qu'elle aurait prise. (...) En chêne vert, ornée de clous argentés, elle avait en guise de heurtoir un délicat fer à cheval, si poli qu'il jetait des éclats. A sa vue, Maria repensa immédiatement à l'adorable petit cheval blanc qu'elle avait cru apercevoir dans le parc et qu'elle avait voulu montrer à Miss Heliotrope." (p33)

A la Peter Pan : "Mais Robin avait disparu de sa vie deux ans auparavant ; dès qu'elle avait commencé à coiffer ses cheveux en chignon et à adopter des allures de dame, il avait cessé de venir." (p50)

"La baie de Merryweather avait la forme d'un croissant de lune. De magnifiques falaises, trouéesgoudge_Secret de Moonacre.05.jpg de grottes, enserraient une petite plage de galets multicolores, bordée par une bande de sable blond, où des rochers retenaient des flaques peuplées d'anémones aux couleurs éclatantes, de coquillages et d'algues qui s'étiraient comme des rubans de satin. Au loin, la mer était d'un bleu profond, parsemée de crêtes blanches qui ressemblaient à des chevaux au galop, des centaines de chevaux blancs s'élançant vers l'horizon dans un déferlement de lumière." (p280)

3coeurs.jpg

 

334 p

Elizabeth Goudge, Le Secret de Moonacre, 1946


Commentaires

J'ai quarante sept autres Elizabeth Goudge qui m'attendent, donc celui là, je le lirai plus tard ;o)

Écrit par : Lilly | 17/06/2009

@ Lilly : j'ai "l'auberge du pèlerin" et je suis assez attirée par les titres de Phébus Libretto. A voir un peu plus tard, à moins que tu ne me conseilles un titre en particulier :o)

Écrit par : Lou | 17/06/2009

J'ai très envie de lire ce livre. Dommage que le film ne passe pas ici, mais j'aurai peut-être la chance de voir le dvd.

Écrit par : Maribel | 17/06/2009

bin lala...haha tu donnes envie de le lire...puis apres non...;o)...mais bon je me tate...c vrai que cela change un peu...un peu de bisounours'attitude....;o)

Écrit par : rachel | 17/06/2009

J'ai bien envie de le lire moi aussi (et de voir le film)! Je note!

Écrit par : Keltia | 17/06/2009

Je ne le sens vraiment pas celui-là! Quand tu dis qu'après les cent premières pages, il n'y a plus de surprise, alors c'est fini pour moi! J'aime l'auteur pourtant!

Écrit par : Mango | 17/06/2009

J'ai acheté le livre après le film (où le casting des personnages secondaire aurait pu être mieux), il m'attend ...

Écrit par : Miss Babooshka | 17/06/2009

J'adore Elizabeth Goudge! Ce livre est déja dans ma PAL et le film sur ma liste de film à voir. C'est vraiment un auteur que j'apprécie et ses livres dégage toujours une ambiance particuliére.

Écrit par : Rory | 17/06/2009

J'avais bien envie de le voir...

Écrit par : Edelwe | 17/06/2009

Je n'ai pas relu E. Goudge depuis l'adolescence, avec "L'arche dans la tempête". Je n'ai pas gardé en mémoire tous les détails de l'intrigue mais j'avais apprécié l'ambiance et je vais donc noter celui-ci ! Merci Lou :)

Écrit par : Naïk | 18/06/2009

Mince ! et moi qui ne voulais pas aller le voir car je pensais que c'était la suite de "la boussole... machin chose" que je n'avais aps trop aimé !
Bon bah je vais le lire et le voir alors !

Écrit par : Emma | 18/06/2009

Je ne le lirai pas, mais je le verrai en DVD : j'aime bien ces ambiances "doudouesques" ! :P

Écrit par : Leiloona | 18/06/2009

Je ne sais pas ce que j'ai fichu, mais le temps que je me décide finalement à aller le voir, hop, il était plus dans mon ciné.

Écrit par : hydromiel | 18/06/2009

Je ne connaissais pas mais ça doit être une lecture très agréable avec une histoire sympa.

Écrit par : Lilibook | 18/06/2009

@ Maribel : même sur Paris il n'a pas été très largement diffusé on dirait, ou en tout cas pas longtemps.

@ Rachel : ça me rappelle un peu les vieilles histoires de princesses, le méchant devint gentil, ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants... malgré tout la plume de Goudge est très agréable et l'univers enchanteur.

@ Keltia : oui je dois voir le film maintenant moi aussi !

@ Mango : disons qu'il se passe des choses ensuite mais je voyais venir la plupart des péripéties, qui ne sont pas vraiment renversantes côté suspense !

@ Miss Babooshka : je crois que le casting est très hollywoodien... Aurore et l'oncle sont vieillissants dans le livre mais on dirait de jeunes premiers ou presque dans le film j'ai l'impression.

Écrit par : Lou | 18/06/2009

@ Rory : je compte lire bientôt "L'Arche dans la tempête".

@ Edelwe : tu avais aussi repéré le film ? Tu le verras finalement ?

@ Naïk : you're very welcome :o)

@ Emma : tu m'intrigues ! Qu'est-ce que c'est que cette boussole machin chose ? Une adaptation d'un livre de Goudge ? Je ne vois pas du tout là ^^

@ Leiloona : je pense que le film devrait me plaire, moi qui adore les films en costumes.

@ Hydromiel : ça m'arrive souvent, surtout pour des films qui n'ont pas marché au ciné comme "Miss Potter".

@ Lilibook : c'est très mignon. Je l'ai lu pour profiter du film rapidement mais sinon je pense que ses livres plus connus ont l'air plus intéressants ("Le pays du dauphin vert" etc).

Écrit par : Lou | 18/06/2009

C'est le livre "A la croisée des mondes : la boussole d'or", mais en fait, c'est un livre de Philip Pullman.

Écrit par : Emma | 19/06/2009

Après mon énorme déception du monde de Narnia, je me méfie... J'attends pour ma part le prochain Burton qui m'a tout l'air, comme d'habitude, enchanteur !

Écrit par : Hathaway | 19/06/2009

@ Emma : ah d'accord, merci :o) Je compte le lire cette année !

@ Hathaway : Burton, un nouveau film ? J'espère qu'il me plaira plus que "Sweeney Todd".
Quant au film tiré du livre de Goudge, je ne sais pas encore ce qu'il vaut :o)

Écrit par : Lou | 19/06/2009

Plutôt envie de voir le film !!!

Écrit par : Hambre | 19/06/2009

@ Hambre : il doit être sympa à voir en tout cas!

Écrit par : Lou | 19/06/2009

Attends, c'est d'Elizabeth Goudge, ça??? JE ne savais pas du tout!! Il faut d'ailleurs que je lise cet auteur... absolument. REste à voir si je commencerai par celui-ci!!!

Écrit par : Karine :) | 29/06/2009

@ Karine :) : je ne sais pas si c'est une super idée comme ça a l'air assez différent de ses livres les plus connus. En même temps je voulais vraiment la découvrir, je ne regrette pas ma lecture et je compte bien découvrir ses titres plus connus. Alors bon, le mieux est toujours de choisir selon l'envie du moment...

Écrit par : Lou | 29/06/2009

Alors, il se trouve que dans le cadre de ma B.C.D, Manon, en CM2, a vu le film adapté de ce roman d'Elizabeth Goudge. Et elle a été tellement sous le charme que depuis mardi, elle s'est lancée dans l'aventure d'un exposé en compagnie d'autres filles.
Je croise les doigts pour que leur projet tienne la route et qu'elles ne font pas changé d'avis d'ici une semaine ;-) Car je trouve que c'est un beau projet ! Et si tu pouvais me prêter le livre Le Secret de Moonacre, cela serait bien sympa ! Un grand merci si c'est possible sauf si c'est en V.O

Écrit par : Malice | 18/01/2012

@ Malice : très joli projet en effet :) Je n'ai toujours pas vu le film d'ailleurs, mais ça me dirait bien... pour le livre bien sûr pas de souci pour te le prêter, il faudra juste par contre que je pense à le récupérer car il est chez mes parents...

Écrit par : Lou | 18/01/2012

Les commentaires sont fermés.