Ben Manley & Hannah Peck, Vladimir le Vampire

Parmi les créatures de la nuit, les vampires ont toujours eu une place un peu à part pour moi. J’ai quand même suivi un cours intitulé « Vampires in Literature and Cinema » quand j’étais étudiante, et je peux affirmer que parmi mes cours de géopolitique, économie, histoire, droit et même sociologie (matière qui me plaisait beaucoup), ça a été – et de loin – mon cours favori, ma pause récréation dans le grand ballet des essais, exposés et devoirs sur table qui ne manquaient pas. Lire  plusieurs romans, plein d’extraits et de nouvelles, et voir un à deux films vampiriques par semaine, c’était le bonheur ! Sur mon blog, j’ai même créé dès le départ une catégorie Chroniques de vampires que j’ai un peu délaissée, à tort. Bref, tout ça pour dire que quand je vois un album avec de prometteuses petites quenottes pointues, je fonds !

Vladimir est un vampire. A l’école, il passe pour un original et exaspère l’enseignante. Quand il décline son nom complet, un peu compliqué, la maîtresse décide de le baptiser Vladimir. Quand il déclare vivre dans un château, elle n’y croit pas une seconde. Et pourtant, elle devrait !

On voit donc Vladimir faire tout un tas de bêtises. Menacer de mordre une petite fille. Faire peur au jardinier de l’école. Faire l’idiot en salle de gym. Oui mais voilà, en réalité, Vladimir fait tout cela par amitié pour la petite narratrice, qui donne à voir une autre image du jeune vampire.

Lorsque disparait le hamster de la classe, tout le monde pointe du doigt Vladimir. En réalité c’est son amie la coupable. Une péripétie qui permettra de renverser la situation et de rapprocher tous les enfants de leur ami fantastique. A eux le laquais bizarre, le carrosse et les joyeuses virées nocturnes !

Un album très amusant grâce au anti-héros franchement décalé. Mon passage préféré est celui où son serviteur lui demande dans leur langue s’il doit le débarrasser de la petite fille (son amie), la scène est vraiment pleine d’humour ! Les dessins sont drôles et mignons, l’histoire relativement courte mais très efficace. Déjà lu et relu plusieurs fois en famille, et validé par toute la tribu !

32 p

Ben Manley & Hannah Peck, Vladimir le Vampire, 2020

3 thoughts on “Ben Manley & Hannah Peck, Vladimir le Vampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *