Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2013

Elizabeth Gaskell, Cranford

époque victorienne, lecture commune, elizabeth gaskell, cranford, angleterre, angleterre xixeCranford fait partie de ces livres que je voulais découvrir depuis longtemps et qui dorment paisiblement dans ma bibliothèque. Alors quand la perspective d'une lecture commune s'est profilée à l'horizon, motivée par la lecture réjouissante des Confessions de Mr Harrison, j'ai décidé de faire enfin préparer mes affaires et de prendre la prochaine malle-poste en direction de Cranford, pour une douce et paisible retraite.

Je me suis ainsi retrouvée dans un environnement où les rares hommes se font suffisamment discrets pour ne pas porter ombrage à la gente féminine , dans un monde où le mariage est présenté comme la pire des calamités par les vieilles filles mises en lumière par Mrs Gaskell. Ainsi, lorsqu'un mariage vient finalement perturber le cercle d'amies de la narratrice : « One does not know whose turn may come next. Here, in Cranford, poor Lady Glenmire might have thought herself safe », said Miss Maty, with a gentle pity in her tone. (p 223) 

époque victorienne, lecture commune, elizabeth gaskell, cranford, angleterre, angleterre xixeElizabeth Gaskell s'amuse à dépeindre avec précision un monde qui pourrait paraître quelque peu insignifiant, celui de simples femmes célibataires ou veuves de la société respectable mais parfois peu aisée de Cranford. Ce sont donc les petites économies, les vieilles manies, les mondanités entre voisines ainsi que les bavardages et petits ragots qui sont ici dépeints. Malgré leur vulnérabilité et bien que l'on se prenne parfois d'affection pour elles, on sourit ainsi devant ces femmes : celles qui coupent des carrés de papier journal pour protéger un tapis neuf un jour où elles reçoivent ; celle qui en impose à ses voisines, leur sert leur thé après avoir donné toute la crème du goûter à son chien mais qui n'ose pas sonner son domestique ; et toutes celles qui, sans doute en raison de leur grande solitude, s'imaginent que des bandits dangereux rôdent à partir de quelques menus larcins.

We used to make a regular expedition all round the kitchens and cellars every night, Miss Matty leading the way, armed with the poker, I following with the hearth-brush, and Martha carrying the shovel and fire-irons with which to sound the alarm ; and by the accidental hitting together of them she often frightened us so much that we bolted ouselves up, all three together in the back kitchen, or storeroom, or wherever we happened to be, till, when our affright was over, we recollected ourselves and set out afresh with double valiance. (p175)

I had wondered what we should all do if thus awakened and alarmed, and had proposed to Miss Maty that we should cover up our faces under bedclothes, so that there should be no danger of the robbers thinking that we could identify them ; but Miss Matty, who was trembling very much, scouted this idea, and said we owed it to society to apprehend them, and that she should certainly do her best to lay hold of them and lock them up in the garret till morning. (p182)

Notez que les Français n'ont pas le vent en poupe à Cranford. Ces terrifiants mangeurs de grenouille ne valent pas un Anglais (un des personnages pourrait combattre deux Anglais et quatre Français) mais sont comparés à d'inquiétants Peaux-Rouges, lorsqu'on ne fait pas référence à leurs exécrables habitudes, qu'il s'agisse de leur alimentation ou de leur goût prononcé pour les révolutions.

« I wish he would not go to Paris », said Miss Matilda anxiously: « I don't believe frogs will agree with him, he used to be very careful what he ate, which was curious in so strong-looking a young man. » (p 83)

He might have lived this dozen years if he had not gone to that wicked Paris, where they are always having revolutions. (p86)

Prochain voyage en compagnie de Mrs Gaskell avec l'adaptation de Cranford, et le texte « Lady Ludlow ».

Illustrations photographiées sur mon édition de Cranford, dans la Collector's Library.

Une lecture commune (un peu en retard, j'en suis désolée) avec : George, avec qui nous avons lancé cette idée de lecture commune ; Anis ; ClaudiaLucia ; Emma ; Jelydragon Plumetis Joli ;  Syl. ; Titine Virgule ; Alexandra ; Céline ; Christelle ; Emily ; Paulana ; Sharon ; Solenn ; Valou.

editions points,époque victorienne,lecture commune,elizabeth gaskell,cranford,angleterre,angleterre xixe

318 p

Elizabeth Gaskell, Cranford, 1853

Commentaires

oooooh je ne sais que faire....oohh j'ai prevu de le lire (il va bientot arriver)...et je n'aime pas lire les critiques avant de lire un livre...oooh....

Écrit par : rachel | 17/03/2013

Lu deux fois en anglais, toujours avec plaisir!

Écrit par : keisha | 17/03/2013

Je ne suis malheureusement pas capable de lire en VO ni de voir la mini-série sans sous-titres. Je vais donc devoir attendre pour poursuivre le voyage à Cranford...

Écrit par : Virgule | 17/03/2013

Contente de lire ton billet ! C'est génial de comparer nos avis, de voir ce que chacune a relevé comme citation, petits faits. Tous ces billets se complètent et c'est très intéressant. J'étais ravie d'organiser cette LC en ta compagnie, on remet cela quand tu veux !

Écrit par : George | 17/03/2013

Le voyage à Cranford est effectivement charmant et délicieux. L'adaptation de la bbc l'est également. Tu devrais te régaler.

Écrit par : Titine | 17/03/2013

Voilà qui donne bien envie de faire aussi le voyage à Cranford. J'avais commencé à le lire il y a quelques années, et puis j'avoue que ça m'avait un peu ennuyée (peut-être pas le bon moment). Mais j'aimerais quand même me motiver pour "Femmes et filles" avant, ça fait trop longtemps qu'il dort dans ma PAL...

Écrit par : Lilly | 17/03/2013

Je n'ai pas lu Gaskell pour le moment mais elle fait partie des grands écrivains que j'ai envie de découvrir. Ce sera peut-être pour cette année, avec le challenge Myself...?

Écrit par : Fleur | 17/03/2013

Je constate que les commentaires que je te laisse ne paraissent pas. Je vais donc réessayer.
Une LC très agréable.. C'est vrai que c'est intéressant de comparer nos points de vue.
J'adore la vision des français à cette époque.. Je me demande s'ils nous aiment plus maintenant.(???) Il semble que nous soyons toujours pour les anglais des mangeurs de grenouilles!

Écrit par : claudialucia ma librairie | 18/03/2013

Je ne vois toujours pas mon commentaire??? Un nouvel essai...

Je constate que les commentaires que je te laisse ne paraissent pas. Je vais donc réessayer.
Une LC très agréable.. C'est vrai que c'est intéressant de comparer nos points de vue.
J'adore la vision des français à cette époque.. Je me demande s'ils nous aiment plus maintenant.(???) Il semble que nous soyons toujours pour les anglais des mangeurs de grenouilles!

Écrit par : claudialucia ma librairie | 18/03/2013

Je compte bien le lire, celui là aussi ! Pour le moment, j'ai adoré Nord et Sud, j'ai énormément rit pour Les Confessions de Mr Harrison ... Un sans faute pour Mme Gaskell et ton commentaire mais fait prévoir une suite aussi agréable ...

Écrit par : Mrs Figg | 18/03/2013

j'ai bien compris = faut absolument que je le lise :D

Écrit par : niki | 19/03/2013

Je viens seulement de m'en rappeler ! On avait prévu une LC de Miss Charity pour le 15 avril ! Tu es toujours partante ? Si oui, je lance le sujet ou c'est toi ? Moi, je suis toujours intéressée ... (mais il est tellement lourd qu'il ne se glisserait pas dans mon sac ...)

Écrit par : Mrs Figg | 19/03/2013

@ Rachel : est-il arrivé depuis ton petit mot ?

@ Keisha : je ne sais pas si je le relirai rapidement quand même, j'ai apprécié ses qualités mais ce n'est pas un grand coup de coeur.

@ Virgule : la série n'est pas sortie avec les sous titres français ?

@ George : ça a été une grande frustration pour moi de différer mon billet et surtout de commencer tout juste à lire tous les avis (et je suis ravie de les voir si nombreux :o))... c'est tombé pendant ma pire période de l'année, j'ai même travaillé la moitié du week-end en plus de mes journées déjà longues voire de mes nocturnes. J'ai beaucoup de mal à vivre ma vie de lectrice et de blogueuse en mars et quand Gaskell nous invite, c'est encore plus frustrant ! En tout cas avec grand plaisir pour une autre LC, pourquoi pas à mon retour de vacances ?:o)

@ Titine : j'attends beaucoup de la BBC, comme toujours ;o)

Écrit par : Lou | 21/03/2013

@ Lilly : j'ai aussi "Femmes et Filles" mais sa longueur me fait un peu peur... quant à "Cranford" certains passages m'ont un peu ennuyée, je l'ai lu à plusieurs reprises mais il y a beaucoup de moments savoureux et de petits détails, du coup j'ai surtout eu envie de mettre ceux-là en avant sur mon billet.

@ Fleur : oui c'est une bonne idée ! Pour ce challenge j'ai choisi de lire Trollope et Gaskell, d'ailleurs il faut que j'ajoute le logo :o)

@ Claudialucia : mince, ce blog est parfois un peu capricieux, il exagère ! Merci d'avoir pris la peine de me re-laisser un petit commentaire ! Je ne sais pas trop comment nous sommes perçus là-bas au fond, j'ai l'impression que ça dépend énormément (et j'ose espérer que leur aversion pour nous n'est plus un fait généralisé :o)). Enfin même si je trouve toujours les Anglais tellement charmants quand j'y vais, il y a un petit historique qui ressurgit à l'occasion... ça m'est arrivé l'été dernier dans une maison d'hôtes très loin, nous avions sympathisé avec deux Anglais mais l'un d'eux a commencé à faire des blagues sur Napoléon et notre passif guerrier, ce qui m'a fait bien rire surtout qu'il avait un petit côté patriote alors que j'étais personnellement complètement séduite par le côté anglais de la force ;o)

@ Mrs Figg : je dois avouer que j'ai préféré "Les Confessions", beaucoup plus drôles et sans doute aussi plus classiques en termes de trame. Ici il s'agit d'histoires mises bout à bout avec des personnages récurrents mais c'est un peu plus décousu.
Quant à "Mrs Charity" j'en avais parlé dans un recap sur mes LC, je cherche mon billet... tu as raison on pourrait faire un vrai billet de lancement, on peut le faire en même temps peut-être. On peut aussi décaler un peu si tu veux, je vais rentrer de vacances le 8 et je ne l'aurai pas commencé (si je prends plus qu'un poche en vacances Mr Lou va hurler car on part loin version "sac à dos" :o)).

@ Niki : je suis sûre qu'il te plaira !

Écrit par : Lou | 21/03/2013

@ Mrs Figg : j'avais parlé du 15 là mais c'est tout :o) http://www.myloubook.com/archive/2013/01/13/nouveaux-challenges-nouvelles-lc.html#comments

Écrit par : Lou | 21/03/2013

Je vois que nous avons à peu près toutes le même avis ! Comme l'a dit George, c'est amusant de voir que nos billets se complètent ! :)
Ma prochaine rencontre avec Mrs Gaskell : Femmes et Filles !

Écrit par : Emily | 22/03/2013

non toujours pas arrive....mais semblerait etre dans les prochaines malles de ma libraire...cela va etre ma 2eme lecture anglaise...;)...ma 3eme sera drood!...;)
au fait c quand les detectives anglais je suis perdue lala?

Écrit par : rachel | 22/03/2013

Si tu préfères, on peut peut-être l'inclure dans le mois anglais ? Comme ça, ça te laisse plus de temps ... En tout cas, je comprends que tu ne puisses pas humainement parlant le prendre dans ton sac à dos : il est énorme !!!! Je vous souhaite un très très bon voyage !

Écrit par : Mrs Figg | 25/03/2013

@ Emily : je n'ai pas encore décidé quelle serait ma prochaine rencontre, peut-être le recueil de nouvelles "My cousin Phyllis & other stories", mais en tout cas je vais voir l'adaptation de Cranford :o)

@ Rachel oh là je doute d'arriver à lire "Drood" pour le mois anglais... même si je le garde en tête !

@ Mrs Figg : je t'ai répondu tout à l'heure à un autre commentaire, je propose le 25 avril mais on peut également faire le billet pendant le mois anglais... comme tu préfères... :o) Pour l'instant pour moi Mademoiselle tombe sous le charme du précepteur allemand et le rencontre au Museum !

Écrit par : Lou | 14/04/2013

bin dans un sens cela m'arrange car j'aime pas avoir de dates....et lala j'en ai deja une....avec Wilkie.....a suivre zalors...peut-etre qu'on trouvera le temps de le lire ensemble en...Octobre...;)

Écrit par : rachel | 14/04/2013

Je me suis quand même parfois un peu ennuyée. l'éducation des femmes était parfois si pauvre qu'elle ne leur ouvrait pas toujours beaucoup l'esprit, il faut bien le dire.

Écrit par : Anis | 29/04/2013

@ Rachel : j'ai l'impression que lorsque je fixe une date j'ai plus de mal à terminer mes lectures à temps finalement ! Quelle catastrophe que mes dernières LC !

@ Anis : ton commentaire m'a fait bien rire :o) Ce n'est pas faux, elles ont l'esprit bien étroit ces pauvres dames de Cranford ! J'avoue l'avoir lu à plusieurs reprises, je m'en lassais aussi parfois.

Écrit par : Lou | 02/05/2013

bin euh c pour cela que je ne m'en fixe pas...comme tu as pu le remarquer....car la lecture doit etre un plaisir...;)

Écrit par : rachel | 03/05/2013

Peut-être celui où j'ai eu le plus de mal à entrer, pour au final apprécier ma lecture !

Écrit par : Le Chat du Cheshire | 26/10/2013

lou, je' suppose que tu as compris = développe MOUARF
tes billets sont très bons, tu n'as nul besoin de les développer, ils sont parfaitement complets

Écrit par : niki | 12/08/2014

oui pauvre Lou une invasion du developpement....pfoufffffff...courage en tout cas pour recuperer ton beau et bon blog!

Écrit par : rachel | 12/08/2014

Les commentaires sont fermés.