Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2012

Ouvrir une librairie en Angleterre

Fitzgerald_Bookshop.jpgJ'avais plusieurs fois hésité à me procurer les livres de Penelope Fitzgerald, alléchée par leur résumé et la maison d'édition dont j'aime beaucoup les choix éditoriaux (Quai Voltaire), mais c'est surtout The Bookshop qui me faisait furieusement envie depuis que je l'avais repéré dans une librairie barcelonaise... en espagnol. Bref, lorsqu'après avoir savouré une journée ensoleillée à Highgate et Hampstead et après avoir découvert la maison de Keats, j'ai eu la chance de tomber sur une librairie indépendante dont la moitié des livres mis en avant correspondait à mes goûts, je n'ai même pas tenté de résister à The Bookshop lorsque mon oeil s'est arrêté sur sa jolie couverture.

Florence Green, qui vit depuis huit ans sur une petite somme versée suite au décès de son mari, envisage d'accomplir quelque chose de sa vie et décide d'ouvrir une librairie dans The Old House, très vieille bâtisse délabrée et hantée par un esprit-frappeur peu discret. Curieusement, son projet se heurte à la mauvaise volonté, voire à l'hostilité de certains habitants du village. Le notaire fait preuve de mauvaise volonté, le banquier se montre peu encourageant, quant à Mrs Gamart, la dame patronnesse du coin (vous savez, ces horribles femmes qui dans la plupart des romans se déroulant dans la campagne anglaise jouent les bons samaritains en pourrissant la vie de leurs voisins – prenons par exemple La Dernière Conquête du Major Pettigrew), bref, Mrs Gamart choisit ce moment pour vouloir installer un centre artistique dans le bâtiment choisi par Mrs Green pour sa librairie, n'hésitant pas à lui recommander la poissonnerie du coin dont le propriétaire souhaite se défaire. Malgré tout, Florence parvient à ouvrir sa librairie, reçoit quelques témoignages d'amitié et obtient un certain succès... ce qui n'est pas pour plaire à Mrs Gamart, bien décidée à remporter ce duel.

penelope fitzgerald,roman anglais,littérature anglaise,roman anglais xxe,angleterre,east anglia
Si vous voulez ouvrir une librairie, je vous déconseille ce roman qui montre comment vous pouvez être attaquée par à peu près tout (n'oublions pas notre esprit-frappeur), trahie et finalement laissée sans le sou. Ceci dit, The Bookshop est empreint d'un certain charme et ne manque pas d'humour, il séduira les amoureux de littérature anglaise qui n'ont pas encore croisé son chemin. On y parle curieusement assez peu de livres, mais bien plus de relations entre villageois... un texte plein de fraîcheur, parfois doux amer mais dans tous les cas, une immersion follement téméraire en zone à risque.

Un très bon article sur Open Letters Monthly vous donnera très envie de le découvrir, et j'ai découvert depuis ce billet également chez I prefer reading (ces deux articles sont en anglais).

3,5coeurs.jpg

 



156 p

Penelope Fitzgerald, The Bookshop, 1978 (shortlisted for the Booker Prize)

Commentaires

Tu me donnes envie de sortir L'affaire Lolita de cette auteure qui est dans ma PAL depuis des années.

Écrit par : Manu | 13/06/2012

Ah il semble que ce soit le même roman ;-)

Écrit par : Manu | 13/06/2012

J'ai lu ce roman l'année dernière et j'avais bien aimé, un peu frustrant pour ceux qui veulent ouvrir une librairie ^^

Écrit par : Enigma | 13/06/2012

oui ma libraire recoit des stagiaires ayant une vision assez particuliere de la vie dans une librairie...on va dire que beaucoup en ressorte un peu desappointé....mais il a l'ai truculent ton livre didonc....;o)

Écrit par : rachel | 13/06/2012

je ne me sens pas très attirée :$

Écrit par : niki | 13/06/2012

@ Manu : je voulais lire "L'affaire Lolita" sans réaliser que c'était la même chose ! Pourtant cette affaire Lolita ne résume pas très bien à mes yeux ce roman, même si c'est un moment assez important du récit.

@ Enigma : oui tout à fait, toujours se méfier des bonnes âmes dans les villages !

@ Rachel : oui il l'est :o) Tu veux dire que les étudiants sont trop enthousiastes en termes de gestion, d'attentes vis-à-vis des clients ?

@ Niki : mince j'ai mal fait mon boulot alors, je pense qu'il te plairait pourtant !

Écrit par : Lou | 13/06/2012

oh non ils s'imaginent que c juste vendre des livres.....alors que cela ne represente pas grand chose en temps d'un libraire....il y a toute une logistique derriere.....et souvent le libraire laisse la vente aux autres...donc il ne lui reste que la paperasse...les commandes.....les coups de telephone....les impots a payer....etc...etc....

Écrit par : rachel | 13/06/2012

Bonsoir Lou, j'ai acheté ce roman il y a 4 ou 5 ans en anglais (j'ai été attirée par le titre: la librairie). Je l'ai commencé mais paresseuse comme je suis, j'ai arrêté très vite. J'ai trouvé quand même qu'il n'était pas très facile à lire. Après ton billet, je m'y remettrais peut-être. Merci et bonne soirée.

Écrit par : dasola | 13/06/2012

Very very tempting! Juste le titre, c'est impossible de résister. Et si en plus il y a une atmosphère!

Écrit par : Karine:) | 14/06/2012

Il m'a l'air bien intéressant ce livre mais il est traduit en français?

Écrit par : claudialucia ma librairie | 14/06/2012

Merci pour cette découverte car je ne connaissais pas cet auteur. J'avais la même question que Manu : quel est le titre en français ? Mais elle a déjà répondu !

Écrit par : Titine | 15/06/2012

http://1001classiques.canalblog.com/archives/2012/06/15/24499819.html
J'ai écrit un petit billet pour le challenge back to the past sur les soeurs bronte. PS : d'accord pour le recap en juillet mais je crois que je n'ai aps tous les liens...

Écrit par : maggie | 15/06/2012

@ Rachel : oui je crois que c'est bien moins idyllique qu'il n'y paraît... on en a souvent une idée romanesque !

@ Dasola : c'est amusant, j'ai parfois été un peu déstabilisée par l'écriture de P. Fitzgerald, certaines tournures m'ont paru curieuses. J'espère que tu reprendras ta lecture, c'est malgré tout un roman agréable. Bon week-end à toi !

@ Karine:) : moi aussi j'ai succombé au titre... il ne nous en faut pas beaucoup, non ?:)

@ Claudialucia : oui sous le titre de "L'affaire Lolita" :o) Il est maintenant en poche chez Folio.

@ Titine : je suis sûre qu'il te plairait, c'est très frais et très plaisant, avec une ambiance anglaise comme on les aime !

@ Maggie : merci pour le billet... pour le recap on fera ça à deux et le billet recap sera l'occasion pour les participants de nous signaler les éventuels oublis :o)

Écrit par : Lou | 16/06/2012

Oh, rien que pour le sujet ça à l'air très intéressant ! :)

Écrit par : Lulu | 19/06/2012

L'ambiance a l'air merveilleusement anglaise. Je note !

Écrit par : Céline | 07/07/2012

@ Lulu : oui par contre je le cherchai l'autre jour en français pour un cadeau j'ai l'impression que ça se trouve un peu plus difficilement maintenant...

@ Céline : je te comprends, dès que je sens l'odeur de l'Angleterre (soit le Mac Do qu'on sent déjà en sortant de St Pancras ?) je suis partante moi aussi :o)

Écrit par : Lou | 13/07/2012

Les commentaires sont fermés.