Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2009

Fantômes, spiritisme et Victoria

phillips_angelica.jpgRepéré chez la très enthousiaste Madame Charlotte, Angelica avait tout pour me plaire et ne m'a pas déçue. Oubliez la critique du Washington Post racoleuse qui vous lorgne depuis la couverture (« Un puzzle infernal par l'un des meilleurs écrivains d'aujourd'hui ! », voilà qui est effrayant!) et laissez-vous tenter si :

  • Vous êtes un tantinet obsédé par l'époque victorienne, ou si ce cadre ne vous rebute pas particulièrement, puisque c'est là que Phillips nous entraîne. Ceci dit, assez peu de scènes sont précisément marquées par l'époque et le lieu ; il pourrait s'agir d'un roman historique au contexte plus vague.
  • Les histoires de fantômes faisaient votre bonheur lorsque vous faisiez 1m12 et aviez quelques années de moins.
  • Le fait d'être le jouet d'un narrateur ne vous dérange pas, pas plus que le fait de lire plus de 400 pages et 4 versions différentes d'une même histoire pour finalement devoir vous faire votre propre idée.

Madame Charlotte parlait du Tour d'Ecrou d'Henry James. Le principe est peu le même, dans le sens où l'on est confronté à une histoire de fantômes qui semble très réelle, pour finalement voir cette même histoire remise en cause ou corroborée de différentes façons, le doute subsistant toujours à la fin. Personnellement, j'ai trouvé le roman de James plus effrayant en raison de l'atmosphère oppressante qu'il rend si bien, tandis que Angelica repose davantage sur un système de rebondissements, de manifestations nettement fantastiques et joue davantage sur les différents points de vue, ce qui permet de mieux comprendre les incohérences observées dans le comportement des uns et des autres. S'il est difficile d'égaler Henry James avec ce qui est pour moi son chef-d'oeuvre machiavélique, Angelica relève assez bien le défi sur le plan narratif.

Au final, il ressort des complots d'Arthur Phillips un page-turner convaincant, dont le plus grand mérite est de tenir le lecteur en haleine avec un faux thriller et un faux roman historique, un plat d'autant plus savoureux que l'écriture est assez soignée, malgré quelques coquilles à imputer malheureusement à l'éditeur (exemple: « à quiconque te la réclameras » p310). Rien de bien méchant ceci dit, mais cela m'agace toujours.

Je n'avais pas lu un roman de ce genre depuis assez longtemps et, amis lecteurs, je me suis régalée. J'ai du coup écouté sagement les conseils du Magazine Littéraire (particulièrement palpitant ce mois-ci d'ailleurs, entre Dracula, Holmes, les collections livre+CD de l'Imaginaire et un autre article que je n'ai pas encore lu mais qui me semblait tout aussi anglo-saxon et bien sûr tout à fait prometteur) : je lirai bientôt un autre thriller victorien. Voilà qui est dit !

Et voici les premières phrases de ce roman :

J'imagine que le pensum qui m'a été donné à faire devrait commencer sous la forme d'une histoire de fantômes, puisque ce fut sans doute ainsi que Constance vécut les événements. Je crains toutefois que le terme n'éveille en vous des espérances déraisonnables. Je ne m'attends certes pas à vous fiare peur, vous moins que quiconque, dussiez-vous lire ces lignes à la lueur grimaçante d'une chandelle et sur des planchers grinçants. Ou moi gisant à vos pieds. (p 13)

3,5coeurs.jpg

 


423 p

Arthur Phillips, Angelica, 2007

Commentaires

et bin je me retrouve seuleument dans ton 3eme point....mais qu'est-ce qu'il me donne envie....hummm un faux thriller-histoire...trop tentant didonc...

Écrit par : rachel | 18/07/2009

Roman prometteur mais le nombre de pages me semble redoutable!

Écrit par : Mango | 18/07/2009

Déjà repéré aussi chez Amanda, il me semble. Je me reconnais dans les trois points et après ce billet, ben, IL ME LE FAUT !!!! Mais bon, j'hésite toujours à acheter les brochés, vu que je les lis une fois qu'ils sont en poche :-/

Écrit par : Manu | 18/07/2009

Sur les 2 premiers points, j'aurais été partante mais la fin du 3ème me laisse réfléchir sérieusement. Je n'aime pas spécialement rester sur ma faim et devoir faire ma propre idée. Je crois que je vais passer sur celui là.

Écrit par : belledenuit | 18/07/2009

Convaincue je suis, par le livre et par Le Magazine Littéraire, il me le faut !

Écrit par : Ys | 18/07/2009

Il est gros mais se lit vite, c'est un brin sordide mais beaucoup moins glauque et oppressant que James, du moins dans mon souvenir lointain, mais quelle maîtrise ! quelle perversité ! :))

Écrit par : Madame Charlotte | 18/07/2009

bonjour
jamais vous ne citez l'égyptologue son précédent roman sympa mais longuet alors philips je suis méfiant mais un romancier doit s'améliorer alors.....
FAUX THRILLER c'est un peu le cas du précédent

bonne lecture

Écrit par : FREY JP | 18/07/2009

si on n'en parle pas c'est sans doute parce qu'on l'a pas lu :)

Écrit par : Madame Charlotte | 18/07/2009

Je pense que c'est tout à fait pour moi!!! J'ai aimé la nouvelle d'Henry James et j'aime bien me faire mener en bateau!!!

Écrit par : Karine :) | 18/07/2009

Hum, il me tente, mais n'est-ce pas lassant de lire trois fois la même histoire (enfin pas la même, mais presque.) ?

Écrit par : Leiloona | 18/07/2009

justement : NON, c'est même plutôt fascinant et carrément troublant, en tous cas quand c'est aussi bien fait que là ! :)

Écrit par : Madame Charlotte | 18/07/2009

Justement, ce roman m'avait bien tenter quand je l'ai repéré mais je pense que je résisterais à la tentation jusqu'à ce qu'il sorte en poche!

Écrit par : Trillian | 18/07/2009

J'avais déjà noté, je ne sais plus où, je surligne !

Écrit par : freude | 19/07/2009

@ Rachel : moi ce sont les deux premiers points qui m'ont attirée mais j'ai bien apprécié le 3e !

@ Mango : oh non vraiment ça se lit tout seul !

@ Manu : c'est bizarre, mais je me reconnais (un tout petit peu ? hum !) dans cette description... je ne me souviens pas l'avoir vu chez Amanda, je vais essayer de retrouver son billet.

@ Belledenuit : j'aime bien avoir à réfléchir un peu à la fin, je trouve qu'on reste plus longtemps hanté par l'histoire lorsqu'une question nous taraude (comme dans "Blairwitch project") mais j'ai remarqué sur les blogs que beaucoup de lecteurs n'aiment pas du tout ce procédé, d'où ma petite remarque. J'espère que tu te laisseras tenter plus tard, c'est un livre vraiment sympa !

@ Ys : quel Magazine Littéraire en parlait ? J'aimerais bien lire l'article, j'espère que mon père a encore le numéro correspondant. Et sinon, je te prête le livre ?

@ Madame Charlotte : je suis tout à fait d'accord avec toutes tes interventions ;o)

@ Frey Jp : en effet je n'en parle pas comme je ne l'ai pas lu, même si j'ai vu la pub dans mon exemplaire d'"Angelica". Je ne connaissais pas l'auteur et j'ai été tentée par le contexte victorien et le sujet, mais peut-être que je lirai l'autre, who knows ? Vous avez raison de le citer, autre roman, autre pays, autre ambiance, peut-être que d'autres seront plus tentés.

@ Karine :) : alors c'est en effet sûrement fait pour toi !

@ Leiloona : j'ai été un tout petit moins conquise par ce livre que Madame Charlotte (c'est à dire qu'elle en est dingue et que je l'ai beaucoup aimé :o)) mais je n'ai pas été gênée par cet aspect, au contraire. La première version est la plus longue et donne tout le détail des manifestations. La 2e partie est courte et revient sur quelques détails qu'on ne connaissait pas sans raconter toute l'histoire à nouveau, d'autant plus que c'est un protagoniste arrivé ultérieurement. La 3e est la version du protagoniste diabolisé dans la première version et la 4e est un bilan a posteriori par un 4e personnage, qui analyse quelques faits et pose de nouvelles questions, sans raconter à nouveau l'histoire... très peu de redites, quelques aspects auxquels je m'attendais tout de même un peu mais le roman se lit d'une traite.

@ Trillian : je ne l'avais même pas repéré, heureusement que Madame Charlotte était là !

@ Freude : sage résolution :o)

Écrit par : Lou | 20/07/2009

Il m'avait complètement échappé celui-ci... Mais comme je viens juste d'être traumatisée par "Le tour d'écrou", je suis très très tentée !

Écrit par : Lilly | 22/07/2009

J'ai adoré le "Tour d'écrou", j'aime l'époque victorienne et même à 1m65 j'aime les histoires de fantômes...j'ai comme l'impression que ce livre est fait pour moi!!! Le magazine littéraire de juillet-août? parce s'ils parlent de Holmes et Dracula il faut que je l'achète!

Écrit par : Titine | 22/07/2009

@ Lilly : attention tout de même, n'attends pas du James dans ce roman qui est un bon page-turner mais pas un chef-d'oeuvre à la James. Je suis contente de voir que tu as aimé ce livre. Depuis le temps que je compte le relire... j'ai aussi prévu de parler de la BD mais je préférais le relire avant. Enfin bon on verra à partir de septembre, je programme déjà quelques billets victoriens pour cette période, malgré mon rythme ralenti et très service-de-presseux de l'été (pour les billets à venir; j'ai du retard !) :)

@ Titine : 1m65, j'adore :o) Pour le Magazine Littéraire oui ça doit être juillet-août. Je n'avais pas fait attention mais je pensais que c'était celui de juillet. Ce sont des articles courts mais intéressants. Celui sur les vampires doit être le dernier article. Sur Holmes il y a une double page et j'ai repéré un thriller historique très alléchant sur cet article.

Écrit par : Lou | 22/07/2009

Grrr ! J’avais décidé d’être forte et de ne pas ajouter Anjelica à ma liste malgré l’avis de M’dame Charlotte - j’en étais d’ailleurs très fière - mais si vous vous y mettez toutes, je suis perdue.

Écrit par : Laetitia la liseuse | 22/07/2009

C'est tentant! et un de plus pour ma LAL.

Écrit par : Edelwe | 22/07/2009

@ Laetitia la liseuse : à en croire Lilly elle pourrait bientôt succomber, tu seras alors poussée dans tes derniers retranchements :o)

@ Edelwe : ravie de te l'avoir fait découvrir !

Écrit par : Lou | 23/07/2009

Les commentaires sont fermés.