« Le monstre du placard... | Page d'accueil | Et on rempile… avec plaisir ! »

05/06/2009

Venez mes petits...

doizelet_amis confins.jpgNos amis des confins est sans doute le roman le plus étrange que j’aie lu depuis longtemps. Debbie vient de quitter les Etats-Unis pour s’installer sans son époux dans la ville de Grays. Travaillant à Londres, la jeune femme rentre chaque jour dans cette banlieue un brin glauque, embrumée, blottie contre la Tamise et flanquée d’un réservoir à gaz qui constitue une menace permanente pour les habitants de ce coin perdu. Elle s’est installée au cottage de Mary Seddon, dont la présence est encore palpable au cœur de la nuit.

Et il y a plus curieux encore. Debbie s’attache immédiatement à un groupe d’amis inséparables plus âgés whistler_nocturnes.jpgqu’elle. Tous plus insolites les uns que les autres. Henrietta, qui organise une Ghost Walk deux fois par jour et semble voir l’invisible à chaque instant. G.M., qui reprend régulièrement ses amis sur les termes qu’ils emploient, avec une obsession de la précision touchante, puis déconcertante. Ewan, obsédé par les ondes qui nous parasitent et nous détruisent peu à peu. Reginald, fugitif sans raison. Sans parler des absents, ces personnages incontournables qui semblent avoir bizarrement disparu juste avant l’arrivée de Debbie.

Voilà un roman un brin contemplatif qui ne saurait satisfaire ceux qui cherchent à tout prix l’action ou la logique dans leurs lectures. Pour aimer ce livre, il faut accepter de perdre ses repères, de se laisser bercer par une balade qui n’a peut-être pas de but en soi. Sans doute faut-il aimer laisser courir son imagination et être sensible au rythme assez lent de l’histoire. Toujours est-il que Nos amis des confins m’a totalement séduite. Peut-être n’est-ce pas un roman parfait mais j’avoue ne pas m’être Turner-rain-steam-and-speed.jpgattardée sur ses éventuels défauts, préférant rester sous le charme d’une lecture envoûtante. J’ai adoré le cadre froid, un peu paradoxal car il est laid et fascinant à la fois (sans doute l’ambiance mystérieuse n’y est pas pour rien). J’ai été assez hypnotisée par les personnages improbables et surréalistes et finalement, outre l’aspect poétique indéniable de cette histoire, j’ai aimé l’habileté de l’auteur en matière de fantômes. Faux sujet principal de ce roman, le fantôme se joue du lecteur : jamais on ne prouve l’existence des âmes errantes qui semblent omniprésentes, tandis que les fantômes des vivants (les absents, les disparus, ceux qui sont là et ailleurs à la fois) sont, eux, bien réels. Voilà qui est déconcertant et vraiment savoureux. Que dire de plus ?

Un très joli voyage. Question de sensibilité sans doute. Ce livre me correspond parfaitement et je le relirai avec plaisir.

Un petit clin d'oeil à Malice qui voulait lire ce livre elle aussi et qui a parlé de fantômes sur son blog, grâce au Prix des Cinq Continents qu'elle a récemment mis à l'honneur.

J’en profite pour faire un petit appel à tout le monde, amis lecteurs, auteurs, éditeurs : j’ai repéré d’autres titres de Sylvie Doizelet mais je peine à trouver des résumés. Quelqu’un pourrait me renseigner et pourquoi pas, me recommander un titre en particulier ? Je suis preneuse de conseils en matière de fantômes aussi...

Livre lu dans le cadre de l'opération Masse Critique. Merci à l'éditeur et à Babelio, en particulier Guillaume, interlocuteur toujours très sympathique ! J'ai été très gâtée avec ce roman.

138 p

Sylvie Doizelet, Nos amis des confins, 2009

Commentaires

oh chouette...perdre ses reperes...c'est un peu le plaisir de la lecture...et non je ne pourrais pas t'aider, je ne connaissais pas cette auteure...

Écrit par : rachel | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

Argh, je ne l'avais pas repéré! J'aime beaucoup cette auteure et ce que tu dis de ce roman me donne fichtrement envie !:)

Écrit par : cathulu | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

un livre que je repère
je ne connais pas de livres de cette auteure
oui Guillaume est très sympa :)
bonne journée

Écrit par : wictoria | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

Merci pour le renvoi d'ascenseur comme on dit :))) Concernant ce livre il m'intéresse bien (mais tu le sais déjà). Et moi je viens de finir l'innocence de Tracy Chevalier (livre a acheter à la librairie du petit palais) un livre de toute beauté (j'en parle bientôt). Sylvie Doizelet c'est un auteur que j'avais repéré il y a un moment car elle a publié dans la très belle collection de Gallimard (l'un pour l'autre) un livre autour de Sylvia Plath (la poétesse américaine). Et comme j'ai une immense admiration envers Sylvia Plath depuis que j'ai lu la cloche de détresse.
Dans cette même collection (j'ai le catalogue sous les yeux), deux autres titres : L'amour même du poète Belge Rodenbach et Lost : Londres (j'en sais pas plus)Mercredi, j'ai failli acheter un livre d'elle en Folio, mais je me rappelle plus du titre. En tout cas un auteur à découvrir oui :))
Elle est traductrice, elle a traduit un livre qui devrait intéresser pour ton challenge Austen c'est Jane Austen et moi ;-)

Écrit par : Alice | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Rachel : je crois qu'il faut avoir un petit côté rêveur pour apprécier ce roman à sa juste valeur en effet :o)

@ Cathulu : qu'est-ce que tu as lu d'autre d'elle ? Je serais curieuse d'avoir ton avis ^^

@ Wictoria : je pense qu'il devrait vraiment te plaire, par rapport à tes goûts.

@ Alice : Je suis assez curieuse concernant Tracy Chevalier car je l'ai toujours prise pour un auteur de best-sellers à l'écriture assez basique (une sorte d'auteur de romans historiques dans le mauvais sens du terme). Te connaissant je ne pense pas que le livre que tu as lu corresponde à l'idée que je me fais d'elle donc je vais lire attentivement ton billet, d'autant plus que j'avais acheté son livre sur le début du XXe en Angleterre et que j'avais presque abandonné toute idée de le lire.

Pour Sylvie Doizelet, je ne savais pas qu'elle avait écrit sur Sylvia Plath mais ça m'intéresse. Je n'ai pas encore lu "La Cloche de détresse" mais c'est évidemment un projet important de lecture, vu que j'adore les grands noms anglo-saxons et que ce livre a l'air particulièrement fort. Le titre "Lost : Londres" me parle beaucoup, comme tu peux t'en douter ! J'ai vu plusieurs titres hier sur amazon mais aucune info sur les titres, sauf un plutôt mystique qui me tente moyennement comme je me sens a priori peu concernée par le sujet. Quant aux traductions j'ai découvert ça hier soir en effet :o)

Écrit par : Lou | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Alice : je viens de trouver un extrait de "Lost"
"Une fois de plus tu es à la fenêtre, devant tes yeux il y a le ciel de Londres mais ce que tu vois, c'est tout un pan obscur de ta vie qui s'éclaire, une lumière qui révèle ce qui était là déjà mais aussi, ce qui vient.
Cette femme qui, en ce moment même. Pourquoi lui avais-tu donné le nom de Lost ? Comment l'as-tu perdue ? Est-ce là la zone dont tu n'oses pas t'approcher, la région où tu as tellement peur d'aller ? Tu fixes le bleu-noir du ciel, comme si de ce fond de nuit allaient surgir une à une les réponses, tu penses à ce qui va t'être donné de vivre, revivre, tu penses à cette femme qui en ce moment même erre dans les rues de Londres, son nom se prononce tout seul en toi, Lost, son nom ne te quitte pas."

Écrit par : Lou | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

Et dire que je ne connais pas ! Je note, merci ;-)

Écrit par : Theoma | 05/06/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai lu "chercher sa demeure" en 1992, à sa sortie ! Je ne garde pas tellement de souvenirs de l'histoire, mais çà m'avait plu, et il y avait une atmosphère étrange aussi. J'ai trouvé le résumé sur le site Gallimard, et je le relirais bien .. ainsi que d'autres titres.

Écrit par : Aifelle | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

Malgré ton joli billet, ce livre ne m'attire pas du tout. Je pense qu'il n'est pas fait pour moi.

Écrit par : Restling | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas cet auteur, mais ce que tu en dis me plait bien. A voir, donc.

Écrit par : Leiloona | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

J'avais repéré ce titre pour l'opération Masse Critique, sans le retenir en raison du sujet ! J'avais un peu peur de passer à côté. Visiblement, tu as été séduite par cette belle lecture, Lou ... Pour le moment, toutes celles qui ont participé à cette opération sont bien tombées !

Écrit par : Nanne | 06/06/2009

Répondre à ce commentaire

Je ne connais absolument pas l'auteur mais les thèmes me semblent intéressant. Sans compter avec le fait que j'adore me faire balader!

Écrit par : chiffonnette | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Theoma : honnêtement je ne l'avais pas repéré avant l'opération Masse Critique, il n'avait pas non plus d'évaluation sur amazon et je ne l'ai pas vu en librairie sur les présentoirs :o) Un roman fantôme, en somme (j'espère que cela va changer)...

@ Aifelle : je note donc ! L'autre jour j'ai eu du temps libre, je suis allée jeter un coup d'oeil en librairie et ils n'avaient pas un seul roman de cet auteur... mais je vais continuer à regarder !

@ Restling : c'est vrai que l'atmosphère est très particulière. Je pense que c'est le genre de livre qui peut facilement diviser ses lecteurs. D'ailleurs j'ai lu une critique très négative dans un journal mais honnêtement, quand je vois les reproches faits à ce roman, je me dis que le critique aurait mieux fait de s'abstenir vu qu'on a l'impression qu'il n'a pas même pas cherché à voir où résidait l'intérêt du livre. Le charme, les fantômes, la frontière entre réalité, imaginaire et fantastique ne semble pas l'avoir effleuré. Bref je pensais que ce livre n'était vraiment pas fait pour tous les lecteurs, il faut être un minimum rêveur et attaché à certains sujets, au risque d'écrire des articles catégoriques sans intérêt qui vont faire fuir les lecteurs les plus téméraires :o)

@ Leiloona : j'espère que tu auras l'occasion de le parcourir, on le voit si peu !

@ Nanne : connaissant ton blog je pense que tu pourrais aussi trouver beaucoup d'intérêt à ce roman... mais tu connais aussi mes goûts, dès qu'on parle d'Angleterre, de Tamise, de fantômes, je sens mon coeur s'emballer !

@ Chiffonnette : il pourrait peut-être te plaire alors ! Contente de te l'avoir fait découvrir !

Écrit par : Lou | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Un bien beau billet mais l'histoire ne m'attire pas !!!

Écrit par : Hambre | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Hambre : comme je le disais à Restling c'est une histoire assez particulière... peut-être seras-tu plus tentée avec un prochain billet !

Écrit par : Lou | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

Tu as piqué mon intérêt, le groupe d'amis de Debbie a l'air intéressant, je le lirais peut-être si un jour j'ai l'occasion de tomber dessus.

Écrit par : The Bursar | 07/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ The Bursar : j'espère que tu le verras, comme je le disais à Theoma c'est un peu un livre fantôme pour moi, je ne l'ai jamais croisé avant Masse Critique. Mais je me suis régalée !

Écrit par : Lou | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

Tu me le prêtes ? *grand sourire*
Et je vais regarder quels sont ces livres dont tu parles avec Alice, sauf Sylvia Plath, que tu devrais vraiment lire !

Écrit par : Lilly | 08/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Lilly : pas de souci ! Je dois aussi le prêter à Alice. Tu penses le lire rapidement ? Je vais voir avec elle si elle préfère l'avoir tout de suite ou un peu plus tard, comme je sais qu'elle a eu beaucoup de livres en attente pour le prix des cinq continents.

Écrit par : Lou | 09/06/2009

Répondre à ce commentaire

Je peux le lire très vite, surtout qu'il n'est pas bien long ;o)

Écrit par : Lilly | 09/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Lilly : le Stéphanie Hochet aussi alors ? :) Je ne veux pas trop faire attendre Malice même si je dois lui prêter d'autres livres rapidement ^^

Écrit par : Lou | 09/06/2009

Répondre à ce commentaire

Oui, je veux bien le Hochet aussi !
Tu ne veux aucun de mes livres au passage ? Je culpabilise vraiment de t'emprunter tous les tiens sans jamais te rendre la pareille...

Écrit par : Lilly | 09/06/2009

Répondre à ce commentaire

Oh !les filles on se calme c'est moi la première ! Ok. Lilly tu viendras ensuite :)))
C'est moi la première qui est demandée le Stéphanie Hochet et le Sylvie Doizelet , en plus ! D'accord ;-)

Écrit par : Alice | 10/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Lilly : pas de souci pour les emprunts, il n'y a pas de quoi culpabiliser vu tout ce que j'ai à lire... j'ai toujours ma PAL de sauvetage, si si !

@ Alice : non non je ne t'ai pas oubliée ! Je voulais aussi te passer plein de livres du prix Landerneau et de toute manière, j'avais indiqué que je voulais te demander si tu préférais avoir ceux-ci tout de suite ou non :o)
Bon, vous n'allez pas vous battre (remarquez pour ces deux titres ça me fait plaisir) ^^
Je vous envoie un petit mail pour les questions de logistique :p

Écrit par : Lou | 10/06/2009

Répondre à ce commentaire

Voilà je viens de le finir mon billet est assez court, moins représentatif que toi de cet ouvrage qui fut une excellente découverte ;-)

Écrit par : Alice | 18/06/2009

Répondre à ce commentaire

@ Alice : merci encore pour la découverte sympa des librairies hier et le prêt d'Esther Kahn :o) Je suis très contente de voir que tu as toi aussi apprécié le très curieux livre de Sylvie Doizelet !

Écrit par : Lou | 18/06/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire