Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2009

Au temps des Nations

meur_vivants et des ombres.jpgVoilà déjà un an que je voulais lire Les Vivants et les Ombres de Diane Meur, livre dont le titre rêveur, l’histoire, le point de vue et l’éditeur m’avait convaincue que oui, nous étions faits pour nous rencontrer ! Car il en va des livres comme des hommes : on se découvre rapidement des atomes crochus avec certains. Ici, une étincelle, un éclair, et voilà que ce roman m’emportait déjà après les quelques premières pages.

 

Fresque familiale en Pologne au XIXe, ce récit présentait déjà des caractéristiques que j’aime particulièrement retrouver en littérature : une galerie de personnages charismatiques, dont on découvre peu à peu les relations, les aspirations et les motivations, ainsi que le passage du temps, avec le glissement d’une génération à une autre et les époques un jour révolues. Ici, deux aspects présentent un intérêt supplémentaire : l’évocation de l’histoire mouvementée, à l’époque du réveil des peuples, de l’émergence de la Nation au centre de l’échiquier géopolitique ; enfin, un point de vue original, puisque l’histoire nous est racontée par une maison qui voit l’Histoire avec un grand H à travers la petite histoire de ses habitants.

 

Ce livre avait déjà tout pour me plaire et je n’ai pas été surprise de me régaler. J’ai apprécié l’écriture maismeur_vivants et des ombres 02.jpg plus encore, c’est l’histoire que j’ai trouvée très bien construite. Malgré les quelques 700 pages dans l’édition d’origine, on ne s’ennuie pas un instant : l’histoire est toujours captivante, riche en événements, tandis que la maison s’intéresse tour à tour aux multiples personnages, dont les préoccupations différentes enrichissent la narration. Quant à l’aspect historique intéressant, il se fond complètement dans le récit, ne l’alourdissant pas et ne gênant pas la lecture par l’étalement de connaissances à la mode dictionnaire que je crains parfois avec ce type de projet littéraire.

 

J’ai pris un immense plaisir à découvrir ce roman ambitieux. Dommage que la littérature française ne produise pas aussi souvent des livres aussi foisonnants de personnalités éclatantes, de récits entrecroisés et denses, bref ! de passionnantes histoires comme ont su les écrire de nombreux écrivains du XIXe (en particulier), avant la mode des livres de 100 p en police 40, de l’introspection sans fin (vais-je aller au supermarché ou non ?) et de la psychologie pour la psychologie, avec plus ou moins d’intérêt.

 

Sur ce blog, pour un bon roman hautement, véritablement, brillamment romanesque, je vous recommande Les Maîtres de Glenmarkie de Jean-Pierre Ohl, énorme coup de cœur de votre fidèle chroniqueuse (rentrée littéraire 2008).

Ce roman m’a aussi fait penser à Lajos Zilahy avec son excellent livre Les Dukay, immense fresque familiale en Hongrie, un des livres dont je garde un souvenir délicieux (et que je relirai sans doute).

 

711 p (Sabine Wespieser)

633 p (Livre de Poche)

 

Diane Meur, Les Vivants et les Ombres, 2007

Commentaires

Là, Lou, tu me tentes au-delà du possible et de l'imaginable ! Venir me parler des "Dukay" que j'ai l'intention de relire parce que j'ai adoré (dévoré) ce roman, me titiller avec "Les Maîtres de Glenmarkie" que j'ai remarqué lors de la rentrée littéraire 2008, et en plus en repasser une couche avec le roman de Diane Meur qui vient de sortir en poche et me fait des oeillades à chaque passage en librairie (quasi quotidienne !) ... Non, là, vraiment, tu deviens ma pire tentatrice !!

Écrit par : Nanne | 30/04/2009

J'ai lu beaucoup au sujet de ce livre !!!! maintenant qu'il est en poche, je vais pouvoir l'acheter :)

Écrit par : Hambre | 30/04/2009

Je l'ai ajouté à ma liste, même si les 700 pages me font peur. ;)

Écrit par : Maribel | 30/04/2009

Oh cela me tente...mais rassure moi..quand on parle de pologne on arrive toujours a un moment donne a la 2eme guerre mondiale...j'espere que non...
autrement pour les fresques familiales as-tu lu "au plaisir de dieu" de jean d'ormesson?

Écrit par : rachel | 30/04/2009

Moi aussi , j'ai acheté ce livre à sa sortie et je ne l'ai pas encore lu mais toi et Pralines vous me faite envie ! J'ai l'impression que cette fois ci le livre de poche à proposer No et Moi et ce livre cette fois ci dans le cadre de leurs opérations !

Écrit par : Alice | 30/04/2009

Elle est française ? Pour ma part, "Les vies d'Emily Pearl" a été un énormé coup de coeur en littérature française, et j'ai encore les deux Ohl en attente. Je note précieusement le Diane Meur en tout cas, je suis sûre que je vais aimer !

Écrit par : Lilly | 30/04/2009

Je suis sûre que ce sera une bonne rencontre aussi pour moi, dès que je trouverai le temps. Je l'avais repéré dès sa sortie.

Écrit par : Aifelle | 30/04/2009

Il me tente aussi, il ya longtemps que je n'ai plus lu de saga familiale, en plus !
Et "Les maitres de Glenmarkie" sont déjà réservé à la biblio !

Écrit par : Manu | 30/04/2009

Content qu'il t'ai plu , ces 700 pages passent si vite...
Je note les autres sagas

Écrit par : Michel | 30/04/2009

700p ??? !!!
Mais il figure dans ma LAL depuis que j'ai lu ton billet :) Même pas peur les 700pages... bon un peu quand même.

Écrit par : Ankya | 30/04/2009

Je l'ai noté depuis sa sortie, mais je préfère lire en poche...maintenant qu'il est sorti en poche et après ce billet, je n'ai plus d'excuses...vite chez le libraire!!!!

Écrit par : Jumy | 01/05/2009

Je partage ton enthousiasme pour ce livre, car, comme toi, je me suis délectée avec toute cette histoire et les 700 pages, franchement, on ne les voit pas passer ! ;-)

Écrit par : Florinette | 01/05/2009

Je l'ai vu chez Florinette et je l'ai noté. Pas encore passé de LAL à PAL...

Écrit par : Theoma | 01/05/2009

La couverture du livre ne me plaisait pas, mais après ton billet j'ai vraiment envie de découvrir ce roman !

Écrit par : Leiloona | 01/05/2009

je note les 700 pages qu'on ne voit pas passer (tout comme les "tentations" :) mais bon, d'un autre côté, ça fait lourd dans le sac...mais tu ne dis pas exactement de quoi il s'agit comme histoire et qu'est-ce que cette famille a de particulier pour entraîner un récit de 700 pages...

Écrit par : wictoria | 01/05/2009

J'ai lu une autre critique et je suis très tentée.

Écrit par : Edelwe | 02/05/2009

Hum hum.. fresque familiale.. j'adore l'idée!!

Écrit par : choupynette | 03/05/2009

@ tous et à toutes : impossible de répondre à vos commentaires quand ils sont arrivés, désolée pour le retard !

@ Nanne : c'est du 3 en 1, j'entre en compétition avec les offres les plus tentatrices de l'industrie cosmétique (on perd trois kilos, toutes ses rides et 80% de l'aspect peau d'orange après trois semaines d'application ;o)).
Je te recommande vraiment le livre de Jean-Pierre Ohl avec lequel je me suis régalée. Quant aux "Dukay" je suis ravie de voir que toi aussi tu l'as lu... je suis tombée dessus par hasard dans une petite librairie dans les Pyrénées, je n'en avais jamais entendu parler et j'ai eu un vrai coup de foudre. Par contre la suite ("Les Anges de la colère") m'a déçue et je n'ai pas encore lu le troisième tome, qui revient au XIXe si je me souviens bien (ou au XVIIIe ? il me semble que non).

@ Hambre, Maribel, Aifelle, Ankya, Jumy, Theoma, Leiloona, Edelwe et Choupynette : c'est une lecture dense mais passionnante, vous devriez aimer :o)

Écrit par : Lou | 03/05/2009

@ Rachel : c'est un roman sur le XIXe, donc pas d'inquiétude à avoir :o)
Sinon je n'ai jamais lu Jean d'Ormesson que je ne connais que de nom (je serais bien incapable de dire quoi que ce soit sur son oeuvre). Je note donc le titre que tu suggères, merci !!

@ Alice : ah bon ? Je n'avais pas vu mais c'est vrai qu'on voit régulièrement "No et moi" ces derniers temps. Je pensais que ça venait plutôt du prix des lecteurs 2009, comme beaucoup de blogueurs ont envoyé leur candidature pour faire partie du jury cette année il me semble.

@ Lilly : Cécile Ladjali a un ton tout particulier, j'attends avec impatience de nouveaux romans aux influences anglo-saxonnes et j'espère qu'elle se fera d'ici quelques années une place de choix dans la littérature contemporaine (elle n'est pas encore assez mise en avant à mon goût :o)). Pour Jean-Pierre Ohl je n'ai pas le premier mais je compte bien me le procurer un jour ! Et quand à Diane Meur, j'espère vraiment que tu aimeras ^^

@ Manu : j'ai hâte de connaître ton avis sur "Les Maîtres de Glenmarkie", j'ai tellement aimé que je souhaite un très joli buzz autour de ce titre :o)

@ Michel et Florinette : c'est vrai, ces pages défilent à toute vitesse !

@ Wictoria : la version Wespieser pèse un âne mort mais la version Poche est tout à fait transportable :o)
Sinon je n'ai pas voulu donner trop de détails parce que je crains d'en dévoiler beaucoup trop, comme on ne voit parfois pas défiler les pages et les années alors que seules quelques scènes ont été décrites par la maison. Un des personnages essentiels est une femme mariée au gérant de la propriété de ses parents, parce que ce gérant était charmeur (et ambitieux). Elle se retrouve coincée dans un mariage plutôt malheureux, elle trouve peu de satisfactions autour d'elle, y compris auprès de ses domestiques qu'elle traite pourtant toujours avec beaucoup de respect. C'est un personnage attachant, vraiment intéressant et qui pourtant semble être incompris et méprisé par tout son entourage. C'est sans doute mon personnage préféré. J'espère t'avoir éclairée un peu par cette petite illustration...

Écrit par : Lou | 03/05/2009

ah jean d'ormesson, c quand meme tout un monde....
je te conseillerais alors le "juif errant"..ce fut mon premier et reste encore mon prefere de cet auteur...

Écrit par : rachel | 03/05/2009

@ Rachel : je vais faire un petit tour sur une célèbre boutique en ligne pour faire mon repérage :o) Merci pour tes conseils !!

Écrit par : Lou | 04/05/2009

oh de rien..je te pique tes idees, aussi...;o)...on partage quoi....

mais si tu n'aimes pas ce livre...je te dirais "pas la peine de continuer dans le monde ormessonien"...et si tu aimes...vive l'addiction a ce grand bonhomme...presque tous ces livres sont du meme style...;o)

Écrit par : rachel | 04/05/2009

@ Rachel : je l'ai ajouté à ma wishlist comme je te l'avais dit et je retiens ton conseil pour la suite ;o) Merci !

Écrit par : Lou | 05/05/2009

Merci de ton passage et de ton com sur Carlos Fuentes j'ai retrouvé le chemin de ton blog., j'avais moi aussi beaucoup aimé ce livre lu l'année dernière, oui quel dommage de ne pas avoir plus souvent de bons livres comme celui ci...

Écrit par : Beatrix | 10/05/2009

@ Beatrix : c'est Malice qui a attiré mon attention sur ton billet, mais je compte bien revenir :o) Quant à Diane Meur je suis bien d'accord... peut-être que Cécile Ladjali ou mon fameux et très cher Jean-Pierre Ohl te plairaient aussi ?

Écrit par : Lou | 11/05/2009

eh bien, voilà un livre que je n'ai pas vu ailleurs et qui me tente beaucoup! Je trouve ça cool de parler de livres dont on parle peu

Écrit par : Juliann | 14/05/2009

@ Juliann : je ne l'ai pas beaucoup vu ces derniers temps mais j'ai malheureusement eu peu de temps pour me rendre sur les blogs. On en avait parlé à la sortie l'an dernier je crois et là il doit y avoir des billets suite à l'opération du Livre de Poche (visibles sur le site de l'éditeur).
Mais j'aime bien découvrir des textes par moi-même (je ne le fais pas assez souvent d'ailleurs). Justement je prévois de lire un Actes Sud jamais vu sur les blogs, j'ai hâte de me faire ma propre opinion !

Écrit par : Lou | 14/05/2009

Les commentaires sont fermés.