Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2009

Will his name be Junior ?

altman_the darcys and the bingleys.jpgAprès avoir longuement délibéré avec mon moi-même intérieur, j'ai décidé de faire mon billet sur The Darcys and the Bingleys au plus vite afin de satisfaire la curiosité de plusieurs lectrices que le résumé de ce livre avait fortement intrigué – et pour cause!

 

Parce que je suis dans mes bons jours, amies lectrices (let us not pretend anymore, le public austenien est essentiellement féminin), et que je sais que même celles qui ont développé un comportement compulsif à tendance darcyiste ne peuvent pas toujours se souvenir de tous les produits dérivés qui hantent les librairies, j'ai prévu une petite piqûre de rappel :

 

« Three days before their double wedding, Charles Bingley is desperate to have a word with his dear friend Fitzwilliam Darcy, seeking advice of a most delicate nature. Bingley is shocked when Darcy gives him a copy of the Kama Sutra, (petit sacripant!) but it does tell him everything he needs to know... Eventually, of course, Jane finds this remarkable volume, and in the utmost secrecy shows it to her dear sister Elizabeth, who goes searching for a copy in the Pemberley library... By turns hilarious and sweet, this book also presents an intriguing view of Miss Caroline Bingley, who has such good reasons for being the way she is that the reader can t help but hold her in charity (saperlipopette, j'en perds mon latin). Georgiana Darcy makes a most eligible match, and in spite of his abhorrence of being asked for advice, Darcy s friendship with Bingley is solid and full of fun. » Vous remarquerez que j'ai laissé mes commentaires d'une profondeur abyssale.

 

Avant tout, sachez que j'ai rarement vu un résumé aussi mensonger et une telle propension à racoler le lecteur avec tout et n'importe quoi. Jane ne trouve pas le volume en question mais demande à son cher époux d'où lui est venue une certaine idée, ce qui pousse Charles à extirper le Kama Sutra d'une pile au pied de leur lit. Jane le lit mais n'en parle pas à Elizabeth, qui ne va pas chercher une copie à Pemberley, même si elle découvre par la suite un autre livre instructif (ou alors un chapitre entier devait manquer dans mon édition !). Concernant Miss Bingley, on apprend qu'elle est en passe de devenir vieille fille et doit se marier vite fait, mais après tout, ne le savait-on pas déjà ? Enfin Georgiana Darcy fait son entrée dans le monde avec un premier bal organisé par un frère bien décidé à ne pas la laisser se marier de si tôt. Certes, mais il n'est question d'aucun prétendant en particulier, Georgiana étant une simple adjuvante dont on imaginait déjà la fortune et le rang avant de découvrir dans ce résumé qu'elle est un bon parti (ça c'est une révélation ! on attendait Marsha Altman pour le savoir).

 

Alors chères ami(e)s, vous pensez peut-être que j’ai détesté cette suite de Pride and Prejudice. Non point. Au contraire, je l’ai dévorée, même si j’avoue une nette préférence pour les 200 premières pages (et l’envie d’arriver à la conclusion rapidement à partir de la page 300). J’ai pourtant vu un avis nettement opposé au mien car à vrai dire, si je n’ai pas trop aimé la deuxième moité, c’est que l’histoire relativement crédible se transforme presque en un roman de cape et d’épée où l’action ne manque pas… quel que soit le rapport avec les personnages et l’influence de Jane Austen.

 

pride and prejudice bbc 1995 wedding.jpgLa première moitié du livre porte sur les quelques jours précédant le double mariage puis sur la première grossesse des deux sœurs. J’ai beaucoup aimé cette partie pour de nombreuses raisons, que je tiens à citer pour faire justice à ce livre (car croyez-moi je ne vais pas me priver d’évoquer ensuite le côté obscur de la force). J’avais lu plusieurs commentaires qui me faisaient penser que cette histoire de Kama Sutra était plutôt amusante et que ce roman était assez soigné, loin des suites apparemment très explicites de Linda Berdoll. Je n’ai pas été déçue sur ce point, au contraire ! Malgré quelques maladresses (qui me semblent presque inévitables), les conversations liées au livre ou à la sexualité sont malicieuses mais sobres et, contrairement à ce que laisserait penser le résumé, les « relations » ne sont pas le sujet principal de ce livre, même si quelques allusions reviennent de temps en temps après la nuit de noce (qui n’est pas racontée, heureusement). Outre l’humour, j’ai apprécié le traitement de la sexualité et de la maternité comme un sujet important mais particulièrement délicat à une époque où les filles étaient souvent maintenues dans l’ignorance pendant leur adolescence. Sans parler des discours maternels rassurants qui présentent les fameuses « relations » comme un mal nécessaire pour amener la paix au sein du mariage. J’aurais tendance à trouver préférable le choix d’autres personnages pour une telle thématique mais finalement, Marsha Altman réussit à évoquer ce sujet sensible sans nuire aux héros. Cette partie est pour moi cohérente, très agréable à lire. Le style est neutre, plutôt approprié, les répliques souvent bien choisies.

 

[SPOILER entre les crochets, à déconseiller à celles qui ont déjà acheté le livre mais peut-être pas à celles qui se demandent si ce livre est fait pour elles.

La deuxième moitié repose sur l’arrivée du grand méchant loup qui éclipse Wickam, Lord Kincaid. Cette partie rocambolesque se lit assez bien car les péripéties ne manquent pas, mais l’ensemble est franchement tiré par les cheveux. Sans dire qui fait quoi ni comment, sachez qu’il y a notamment : un blessé par balle, une arrestation, des coups de chandelier sur le crâne, des points de suture et de l’opium, la visite d’un château écossais, des voyages entre le Derbyshire et Londres, le retour d’un frère endetté, une menace de viol. Le passage au roman d’aventures est divertissant mais paradoxalement, j’ai trouvé cette partie plus ennuyeuse parce qu’elle me semble un peu bâclée. J’ai eu l’impression que l’auteur, après avoir passé des soirées entières à réfléchir à de bonnes répliques et aux phrases adéquates, a trouvé que son manuscrit n’avançait pas et a voulu parer au plus pressé. Je n’en sais rien et ne le saurai jamais, toujours est-il que je trouve que le vocabulaire contemporain ressort plus, les répliques sont un peu lassantes, les scènes caricaturales et les personnages complètement décalés.

 

De manière générale, j’ai trouvé le traitement des personnages inégal, même si je crois m’être offusquée plus fréquemment dans la deuxième partie où Darcy est Caroline bingley 2005.jpgméconnaissable (et puis, pour vous rappeler que ce type bizarre est Darcy et qu’elle sent bien que la lectrice que vous êtes est sur le point de l’oublier, Altman utilise une expression du type :« il avait un air austère, parce que c’était Darcy » - on sent que l’expression « Darcy-like » la démange).

Certains personnages n’ont rien de commun avec leurs homologues chez Jane Austen, hormis le nom. Jane Bingley n’est pas la douce et innocente créature que nous connaissons : les allusions coquines entre Elizabeth et Darcy m’ont moins surprise que celles faites par Jane devant un Bingley empourpré ; je précise aussi qu’elle essaie tout de même d’étrangler son mari pendant un accouchement. Darcy a du mal à tenir l’alcool et se ridiculise lorsqu’il n’a pas tous ses esprits. Quant à Caroline Bingley, on voudrait presque l’avoir pour grande sœur, surtout lorsqu’elle lutte à coup de balai contre un type armé d’une épée.

Cela dit, Altman interprète certains silences de Pride and Prejudice pour donner une autre dimension à plusieurs protagonistes. Mary est par exemple très indépendante et part étudier sur le continent, Anne de Bourgh est sympathique et proche de Darcy, tandis que le couple Bennet est plus uni et Mrs Bennet visiblement plus lucide, même si leurs interventions ne sont pas trop alterées et restent amusantes et plausibles.

]

 

La fin est prévisible mais, malgré tout ces défauts, j’ai globalement passé un très bon moment avec ce livre plein d'humour et j'ai adoré la réplique finale du petit Geoffrey Darcy (et la réaction du père, si improbable soit-elle). Je lirai peut-être la suite (une série est en cours apparemment).

 

Extraits :

 

“ I say, my daughters seem to be in some sort of a competition ,» Mr. Bennet said. “The first husband I must pay; the second I have no obligations to; and the third pays me. Mary, if this pattern is to continue, I will consent to you marrying a man of no less than twenty thousand pounds a year. And Kitty, nothing less than royalty will do. I perhaps will settle for Scottish royalty, but only if he truly loves you.” (p102)

 

“ My dears, my dears,” their mother said nervously. “Oh, there is so much to say now and so little time to say it. Always be good to your husbands, and be careful never to irritate them with your fits.”

“Wise advice,” said Mr Bennet.

“And if they ever do make some quiet comments at your expense, it will suit your marriage to pretend that you do not hear,” she replied. (p109)

 

Autres avis en anglais : Austenprose ; Becky ; Jane Austen Today ; Bookfool ; Romance Rookie.

Blog de l’auteur.

 

413 p

 

Marsha Altman, The Darcys and the Bingleys, 2009

 

 

Et comme l’auteur remercie Dieu (sans qui le Kama Sutra et Darcy ne seraient pas), j’ai décidé de remercier Madonna, dont le titre Like A Prayer me suit partout depuis mes quatorze ans (eh oui, pourquoi pas ?).

 

 

 

 

 

 

 

Austen et moi :

 

Mon questionnaire austenien

Pride and Prejudice : le livre, le film de 2005.

The Watsons

Bride and Prejudice

Bridget Jones’s Diary / The Edge of Reason

 

Northanger Abbey – LU et à relire !

Emma (ITV) – VU

Northanger Abbey (ITV) – VU

Lost in Austen (ITV) - VU ET REVU !

Pride and Prejudice (BBC 1995) – VU ET REVU !

 

Next reading : peut-être Emma car je viens de voir le film d’ITV que j’ai adoré.

 

 

challenge jane austen 2009.jpg

Commentaires

Bizarrement, je ne sais pas si cela me tenterait... Il faut que je relise O&P avant de venir relire attentivement ton article :) Je crois que je préfère m'en tenir à l'original...

Écrit par : Neph | 17/04/2009

Bouh ça me tentait quand même, mais il est pas en français, snif!

Écrit par : Ori | 17/04/2009

bin comme neph...Darcy alcoolique?...on peut toucher a jane...coquette, apres tout, pourquoi pas...mais le couple darcy-elizabeth bennet...non jamais...didonc je dois etre en fin de compte conservatrice (a voir un psy?)...

je suis de plus en plus tentee de lire la version P&P vu par Darcy (oui je ne me rappelle pas le titre)...

Écrit par : rachel | 17/04/2009

@ Neph : j'ai assez envie de lire des suites pour retrouver les personnages mais évidemment, il faut avoir en tête que le traitement de l'histoire ou autre ne sera jamais exactement ce qu'on espérait... et encore en disant "exactement" je suis optimiste !

@ Ori : je ne sais pas si tu lis un peu en anglais mais ce n'est pas d'un grand niveau littéraire, les phrases sont simples :o)

@ Rachel : naaan ! Darcy n'est pas alcoolique (faut pas abuser). Ce qu'il y a c'est qu'il est plusieurs fois en état d'ébriété (pas souvent mais on nous rappelle d'autres aventures de sa folle jeunesse) et à chaque fois son comportement devient ridicule. C'est plus le côté grand guignol qui m'a énervée !:o)
Et sinon je suis très conservatrice pour Jane Austen, d'où la plupart de mes réserves... mais j'aime bien Caroline Bingley et son balai !

Écrit par : Lou | 17/04/2009

Je ne sais si je suis une vieille sectaire réac mais je crois que je n'aimerais pas lire de suite à P&P. La peur d'être déçue, sans doute. Et puis aussi parce que ce n'est pas Austen. En même temps, je suis aussi drôlement curieuse, et je me dis que si c'était en français, je ne pourrais peut-être pas m'empêcher d'y jeter un oeil...

Écrit par : Alwenn | 17/04/2009

bon ok j'ai un peu exagere ;o)...mais lire qui se laisserait aller sous l'effet de l'alcool...ouiiinnnn le mythe s'effondrerait la....

Écrit par : rachel | 18/04/2009

Intrigant quand même, why not?
Quel challenge!!!
j'ai peur de me lancer, tout de même...

Écrit par : keisha | 18/04/2009

Je préfère rester dans ma lecture de "Orgueil et Préjugés" qui est encore bien fraîche. ;)
(Marrant, mon billet d'aujourd'hui est sur "Emma". )

Écrit par : Leiloona | 18/04/2009

Et bien tu ne fais pas semblant quand tu parles d'un livre... Ent out cas il faudrait déjà que je commence par Pride and Prejudice... Je vais finir par me lancer dans le Challenge à force de vous voir enthousiasmé..

Écrit par : herisson08 | 18/04/2009

@ Alwenn : Je n'étais pas particulièrement tentée avant mais comme j'ai décidé de lire et de voir tout ce qui est austenien et qui me tombe sous la main j'ai fini par avoir envie de rester un peu plus dans l'univers de "Pride and Prejudice" et après avoir lu tout un tas de critiques en ligne j'ai fini par sélectionner quelques titres qui ont l'air agréables (le "Mr Darcy takes wife", à moins d'être désespérée je ne le lirai pas par exemple ^^).

@ Rachel : mais il y a pire encore ! Enfin je crois... lors d'une discussion, Caroline Bingley et un prétendant discutent en plusieurs langues. On apprend que Darcy a toujours été nul en langues et que Bingley l'aidait en latin à Cambridge, Darcy ayant repoussé le plus longtemps possible son cours de latin... bon je n'ai pas cherché à savoir si c'est possible par rapport au modèle d'enseignement de l'époque mais peu importe. Toujours est-il que lui ou Bingley se plaint de cette conversation privée et là le prétendant cite une phrase de Chaucer (14e), issue des "Canterbury Tales", assez peu connues en France mais tout de même un pilier de la littérature classique britannique. Et là Darcy sort quelque chose du genre "Et là c'était quelle langue encore ?!", ce que j'ai du mal à trouver crédible de la part d'un gentleman que l'on suppose éduqué !

@ Keisha : en même temps Fashion est réfractaire aux challenges trop contraignants et le but est de lire et de voir le plus possible... en suivant ses envies. J'avais déjà prévu de lire les Austen en début d'année... ou du moins certains. Depuis le challenge et les billets intéressants qui fleurissent partout j'ai finalement une envie subite de rester autant que possible dans l'univers d'Austen mais le but est juste de se faire plaisir. Donc rien ne t'engage à faire plus que lire un roman ou voir un film :o)

@ Leiloona : comme je te disais sur ton blog j'ai prévu de voir le film dont tu parles plutôt après avoir lu le roman mais je suis assez motivée par le film d'ITV qui m'a beaucoup plu.

@ Herisson08 : tout dépend du livre en question :o) Personnellement j'ai une affection particulière pour Jane Austen même si je n'avais lu que deux de ses romans et un texte plus court il y a quelques années. Le challenge me donne envie de lire l'ensemble de ses textes et je dois avouer que j'adore regarder les adaptations, pour la plupart réussies.

Écrit par : Lou | 18/04/2009

J'hésite, mais étant plus ou moins (enfin evidemment pltot plus que moins) amoureuse de Darcy, pourquoi pas.... j'ai lu le Berdoll il y a des années, et je l'avais trouvé plutot réussi, mais il est en effet assez explicite.

Écrit par : CHoupynette | 18/04/2009

oui didonc comme une envie de casser le culte darcyen....on dirait...mais qu'en pense elisabeth de cet image de Darcy, dans le livre?..mais ne me dit pas qu'il faut que le lise pour savoir!...;o)

Écrit par : rachel | 18/04/2009

Je l'ai déjà acheté alors j'ai skippé toute la partie entre crochets :)) Je verrai bien ce que j'en penserai... bizarrement, je suis à la fois difficile et pas avec ce genre de bouquin!! Mais que ne ferais-je pas pour croiser à nouveau Darcy!

Écrit par : Karine :) | 19/04/2009

Existe-t-il en français? mon anglais n'étant pas au mieux de sa forme...

Écrit par : Edelwe | 19/04/2009

@ Choupynette : je pense que Berdoll s'éloigne vraiment trop de l'univers austenien pour que j'apprécie cette lecture, même si je suis capable de craquer après avoir lu d'autres suites :o) Celle-ci est assez drôle en tout cas !

@ Rachel : Elizabeth se paye la tête de Darcy avec Bingley quand Darcy n'a plus tous ses esprits (notamment en essayant de lui faire dire n'importe quoi du style : "et que pensez-vous du bal d'hier soir et de Jane Bennet ?" "elle est trop grande pour Bingley" "et vous avez-vous apprécié la soirée ?" "oui mais je suis aussi trop grand pour épouser Bingley"... à peu près). J'ai été un peu partagée la concernant. Pour Darcy je trouve qu'au moins dans la première partie, on peut tout à fait imaginer certaines répliques. Pour Elizabeth, il n'y a pas de différence flagrante (contrairement à Jane, visiblement métamorphosée par son mariage) mais les répliques sont moins fines malheureusement. Elizabeth est une épouse qui taquine son époux, c'est aussi une héroine à la Bronte qui parcourt à cheval une distance folle pour annoncer des nouvelles vraiment importantes à son époux. Elle est sympahique, drôle et forte tête, mais moins subtile que la vraie Elizabeth Bennet.

@ Karine :) : pareil pour moi, c'est pour cela que je pense lire d'autres suites !

@ Edelwe : pas à ma connaissance mais il faut dire qu'il est assez récent en anglais aussi. Les droits sont de 2008 mais la publication indiquée sur amazon est de fin février 2009.

Écrit par : Lou | 20/04/2009

Excellent tes remerciements ! je le lirais sans doute ce roman, même si je suis hostile aux suites "post mortem" si je puis dire ! Les derniers que j'ai lu concernaient Les Misérables et Autant en Emporte le Vent, bof bof... Mais bon, je suis curieuse, et ton appréciation honnête m'encourage un peu !

Écrit par : Océane | 20/04/2009

Je ne suis pas tout à fait convaincue par ton billet...non je ne dis pas ça parce que j'ai la flemme de lire en anglais!!!!!!

Écrit par : Titine | 21/04/2009

@ Océane : pour les remerciements, je me disais que c'était l'occasion :o) Je ne savais pas qu'il y avait des suites aux "Misérables" ou à "Autant en emporte le vent". Je crois que je viens de lire ma toute première, je n'arrive pas à trouver d'autres titres dans mes souvenirs. Enfin bon, pour ce livre je trouve qu'il y a de bons moments à passer, même si je sais que j'aurais peut-être hésité en connaissant certains détails... mais finalement je suis contente de l'avoir lu et comme je le dis, je lirai peut-être la suite !

@ Titine : ouais ouais ;o)

Écrit par : Lou | 21/04/2009

Comme Karine:), il est acheté et dans le haut de la PAL. Moi, je ne me considère pas comme difficile. J'arrive à faire la part des choses. Il y a quelques temps, je lisais beaucoup de fan fictions sur Harry Potter alors pour dire... bref, tout ça pour dire qu'il va vraiment falloir que ce soit mauvais ou vraiment trop éloigné pour que je n'aime pas. Et encore... donc je ne me fais pas de soucis. Il y a comme une partie de moi qui fait parfaitement la différence entre le roman et ses personnages d'un côté et les dérivés plus ou moins fidèles de l'autre. Donc même si quelques libertés sont prises, ça ne casse pas forcément le mythe. Bref, tout ça pour dire que je n'ai pas lu les spoils et que j'ai bien hâte de le lire maintenant!!! :D Lui et tous les autres que j'ai!!!

Écrit par : Pimpi | 21/04/2009

@ Pimpi : tu as su exprimer ce que je ressens aussi. Lire une "sequel" (je ne sais pas si le terme exact est "suite" mais bon) permet de retrouver des personnages, de rester dans un univers, de s'amuser... mais quand le livre est refermé, Darcy, le vrai, reste Darcy, de même que tous les personnages restent tels qu'Austen les a créés. Leur histoire s'arrête au point final de "Pride and Prejudice" et l'extraordinaire talent d'Austen n'est pas mis à mal par des livres qui sont finalement des sortes de fan fictions, ni plus ni moins. Pour la même raison, j'ai aimé le film "Lost in Austen" et bien apprécié ce livre-ci, même si parfois on s'éloigne trop du contexte d'origine à mon goût, ce qui fait qu'on a l'impression de suivre d'autres personnages que ceux qui nous intéressent.

Écrit par : Lou | 22/04/2009

Je me laisserai peut-être tenter dans quelques temps! Disons une fois que j'aurai relu Orgueil et préjugés! Je n'ai pas encore pu me lancer! ;-)

Écrit par : Hilde | 22/04/2009

@ Hilde : J'ai hâte d'avoir ton avis ! J'ai maintenant une folle envie de lire "Emma" en ce qui me concerne !

Écrit par : Lou | 22/04/2009

oui...avec elizabeth, on voit que jane austen ne peut etre imitee et revele son veritable talent de romanciere....

Écrit par : rachel | 22/04/2009

@ Lou: c'est exactement ça!!!! Je viens de recevoir Lost in Austen, donc je vais pouvoir le regarder et lire le livre aussi, je dois être une des dernières à ne pas l'avoir encore lu... mais ce n'est pas grave! :)
Par contre, j'ai regardé Miss Austen Regrets hier soir et j'ai vraiment beaucoup aimé!!! L'as-tu vu?

Écrit par : Pimpi | 22/04/2009

@ Rachel : tout à fait d'accord !

@ Pimpi : je n'ai pas non plus lu "lost in Austen" mais comme je n'ai pas lu tous les romans je préfère le réserver pour la fin de mes lectures austeniennes.
Côté films je n'ai pas encore vu "Miss Austen regrets". Je pensais le voir très vite mais comme il me semble que c'est la même actrice que celle de Jane Fairfax dans "Emma" (ITV) et que ce personnage m'irritait particulièrement dans cette version, je vais laisser le souvenir s'estomper :o)
Sinon je vais voir très rapidement "Becoming Jane", mais je sais qu'il est normalement un peu moins bien. Au programme aussi, "Persuasion" d'ITV. Après je devrai sans doute me tourner vers les BBC mais là je connais assez mal les versions, il faudra que je me renseigne (à part S&S sorti récemment et of course, P&P déjà vu et revu).

Écrit par : Lou | 24/04/2009

oh regarde sur quoi je suis tombee au detour d'un blog

http://amariesque.canalblog.com/archives/2009/03/08/12868891.html

tu connais?

Écrit par : rachel | 26/04/2009

@ Rachel : oui j'ai un tome en attente mais je n'ai encore jamais lu cet auteur. Je compte le lire dans les prochains mois, mais je préfère avancer avec les Jane Austen avant :o) Merci pour le lien, je crois que je ne connaissais pas le blog !

Écrit par : Lou | 27/04/2009

J'ai emprunté le film "Orgueil et préjugés" à la bibliothèque, et comme je n'arrive pas à emprunter le livre qui a visiblement beaucoup de succès, je l'ai acheté hier :)

Écrit par : Soie | 30/04/2009

@ Soie : je doute que tu regrettes ton choix :)

Écrit par : Lou | 04/05/2009

Je viens de le finir : j'ai adoré !!! mais je dois dire que je me suis coltiner les deux premiers des Mr & Mrs Darcy mystery de Carrie bebris, donc àprès une telle expérience, on peut puiser de grandes ressources de tolérance pour une irruption du romanesque, parce qu'à côté de Lizzie transformé en fox mulder, beaucoup de choses sont acceptables. Et j'avais l'impression que ce que toi tu as perçu comme une tentation de l'auteur d'utiliser l'expression darcy-like, était plutôt une forme de dérision de l'auteur, qui jouait sur l'image de Darcy que toute lectrice apporte nécessairement en ouvrant le livre. J'ai trouvé extrêmement hilarant le moment où il est question de la taille qui convient pour l'épouse de Bingley. j'aime beaucoup la manière dont les personnages ont évolué. Par contre, même si la suite me fait envie, je suis un peu réservée car je viens de lire le résumé et j'ai peur que ça soit trop romanesque, même pour moi, Wickam revient comme grand méchant et on déterre quelques cadavres. J'aurais peut-être préféré que l'auteur s'arrête à un livre, j'ai peur que les suites soient vraiment creuses et trop éloignés d'Austen. Le romanesque de la deuxième partie me convient tant que ça ne se reproduit pas, ou ça devient aussi plausible qu'une invasion de zombie.

Écrit par : The Bursar | 06/12/2009

@ The Bursar : Lizzie en Fox Mulder, c'est intéressant ! Darcy est donc une Miss Scully convaincante aussi ?:o) Je crains aussi l'aspect trop romanesque de la 2e partie pour la suite, mais j'ai passé un si bon moment que je suis quand même très tentée ! Et tu me donnerais presque envie de lire Darcy Mistery !

Écrit par : Lou | 06/12/2009

Mon image n'était peut-être pas la mieux choisie, car il manque le quelque chose qui fait fonctionner le couple Mulder- Scully. Darcy reste Darcy tout comme Lizzie, donc ça fait bizarre, il y a trop de paranormal. Si ça t'intrigue vraiment, je peux te prêter le premier.

Écrit par : The Bursar | 06/12/2009

@ The Bursar : merci :o) je vais regarder le résumé mais ma foi, ça me tente bien !

Écrit par : Lou | 06/12/2009

J'ai écris un article dessus sur mon blog, je le descend essentiellement et je parle aussi du second. le premier c'est Pride & Prescience.
Si tu le veux, tu me le rediras, moi, on peut pas dire que le livre va me manquer... je viens de mettre la main sur the Jane Austen's guide to dating, qui s'avère être un vrai guide donnant des conseils sur la manière de gérer une histoire mais ça pique ma curiosité et j'adore l'anglais, je trouve l'expression to select a mate, tellement monde animal.

Écrit par : The Bursar | 09/12/2009

Ayééééééé, mon billet est publiéééééééé! Et mon avis est à peu près le même que le tien!!! :D

Écrit par : Pimpi | 10/12/2009

Les commentaires sont fermés.