Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2008

Thé ou Xeres ?

wersba_petite vie cernée de rêves.jpg

Voilà bien longtemps que je n’avais pas lu de romans spécialement écrits pour un public jeune (à l’exception de la relecture de La Sorcière de Midi, à recommander aux enfants qui ne sont pas sages et dont je fais partie). Mais quand Lilly a parlé de cette histoire de vieille dame entourée de bouquins dans une bicoque branlante, ma curiosité a été piquée.

Albert, le narrateur, est un adolescent mal dans sa peau, solitaire à l’école et incompris à la maison. Avouez, charmants lecteurs, que ce garçon sort sacrément du lot (mais n’est pas héros qui le veut… quoique, mais c’est une autre histoire) : nul à l’école, aux abonnés absents côté activités extrascolaires, Albert aime : 1) son chat (qui m’est particulièrement sympathique) ; 2) l’horticulture (passe-temps sans aucun doute peu prisé par la majorité des adolescents habitant près de New York) ; 3) la littérature, en particulier Shakespeare (rien que ça !).

Dans une maison où l’orage n’est jamais bien loin, Albert a renoncé depuis longtemps à communiquer avec sa mère – névrosée, et son père – alcoolique. Puis il rencontre une voisine, Orpha Woodfin. A 80 ans, celle-ci vit seule dans une maison menaçant de s’effondrer, un lieu envahi par la crasse et les livres. Albert se prend rapidement d’affection pour cette femme qui, après avoir été une grande actrice de théâtre en Europe au début du XXe, a choisi de vivre simplement et l’aide à donner plus de sens à sa vie.

Ecrit avec simplicité, à travers la voix d’un adolescent, ce roman est très agréable à lire ; il est sans aucun doute bien adapté à un public de 10-15 ans mais fait aussi passer de bons moments quelques années plus tard. S’il est très abordable et semble assez simple à première vue, il donne à réfléchir sur les valeurs essentielles à chacun, ouvre une porte sur la littérature classique et questionne la notion de l’amitié à travers l’exemple de ce tandem peu conventionnel. Fashion souligne à juste titre le côté intemporel de cette histoire, que j’avais d’ailleurs tendance à transposer vingt ans plus tard. Ecrit en 1968, classique mais pas trop, ce roman n’a pas mal vécu le passage du temps avec ses effets de mode parfois dévastateurs à long terme. En ce qui me concerne, les collections pour ados étaient très peu présentes quand j’étais au collège et le passage des livres pour enfants aux livres pour adultes ne m’a pas toujours satisfaite à l’époque. J’aurais adoré connaître un éditeur de ce type pour mes lectures nocturnes, sous ma couette avec ma lampe torche !

Ce livre-voyageur a été prêté par Lilly (merci !) et lu par Fashion, Karine et, avant par Clarabel et Gawou. A mon tour de le faire parvenir à l’un(e) d’entre vous, petits chanceux ! Who’s next ? Yueyin (il me semble…) ?

Extraits 50% félins, 100% tordants :

« Je suis resté couché là, sur mon lit, à réfléchir à tout ça. Jusqu’à ce que je remarque qu’Orson était de nouveau assis dans la penderie. Dans le noir. Il y a deux ans environ, il a attrapé une souris à cet endroit et il ne s’en est jamais remis. Depuis, il passe une grande partie de ses journées assis là, comme si la même souris allait revenir. » (p 60)

« En chemin, j’ai aperçu Orson caché sous une haie et j’ai tout de suite compris que les geais bleus en avaient encore après lui. Orson doit être le seul chat d’Amérique pourchassé par des oiseaux. Il faut dire qu’il y a trois mois de cela, il s’est introduit dans un de leurs nids et ils ne l’ont jamais oublié. Depuis, chaque fois qu’ils le voient, ils fondent sur lui en poussant des cris de déments, et ça le traumatise. Parfois, il est obligé de rester caché toute la journée.

Il m’a regardé passer sans remuer une moustache. Prudent. » (p 154)

167 p

Barbara Wersba, Notre petite vie cernée de rêves, 1968

Commentaires

Je devrais recevoir ce livre d'ici peu. Je lirai ton billet une fois le livre lu. :)

Écrit par : Leiloona | 20/10/2008

@ Leiloona : je serais curieuse de savoir ce que tu en penses. Les avis sont positifs jusque-là :o)

Écrit par : Lou | 20/10/2008

j'aime trop le titre de ce livre ! côté lectures enfantines, je dois dire que je suis loin de cet univers, quoique...en ce moment, je lis Alice au pays des merveilles, ben quoi, est-il trop trad pour se mettre aux classiques :)
Imagine : moi, je ne suis ni dans la littérature, ni dans l'enseignement, ni dans rien de littéraire, alors...j'ai de la graine à faire germer ;)

Écrit par : wictoria | 20/10/2008

Voilà un roman que j'ai failli acheter samedi.. et puis non ! Un jour peut-être... :-)

Écrit par : Caro[line] | 20/10/2008

Ben dis donc, il voyage vite celui-là ! Sinon, c'est bien Yue Yin la suivante. Et après, et bien qui voudra...

Écrit par : Lilly | 20/10/2008

Tu viens de le faire remonter sur le sommet de ma PAL!:)

Écrit par : cathulu | 21/10/2008

"J’aurais adoré connaître un éditeur de ce type pour mes lectures nocturnes, sous ma couette avec ma lampe torche !"

et moi donc!!!

Écrit par : Gaëlle | 21/10/2008

@ Wictoria : je viens à peine de finir mes études... qui n'étaient pas littéraires (à part la 1ère année puis quelques options farfelues comme les "hard-boiled novels", "American literature" ou "Vampires in movies and literature")... alors moi aussi je devrai faire germer la graine "all by myyyyyyself" ;o)
Quant au titre il me plait beaucoup aussi, tout comme la couverture, avec cette vieille robe et cette maison que j'ai bien envie d'explorer !

@ Caro[line] : j'ai vu sur le blog de Fashion que tu hésitais un peu à le lire. Sinon tu peux t'inscrire pour recevoir ce livre voyageur ? (pub ;o))

@ Lilly : en même temps il se lit rapidement (mais c'est surtout que nous sommes toutes consciencieuses et very professionnelles :p). Un livre très sympa, merci encore de le faire voyager !

@ Cathulu : good job, then !;o)

@ Gaëlle : ah oui c'est quelque chose que j'ai beaucoup regretté avec le temps car mes lectures ont nettement diminué à l'adolescence, faute de trouver ce que je cherchais dans les romans pour adultes. Peut-être qu'en habitant dans une grande ville j'aurais eu plus de choix mais en l'occurence ma bibliothèque était nulle ; j'achetais mes livres à la maison de la presse du coin et, si les livres pour enfants étaient assez nombreux et bien choisis, les livres pour adultes se résumaient aux romans à l'eau de rose, aux thrillers, aux classiques (qu'on commençait à nous obliger à lire, ce qui avait pour effet immédiat de me les faire fuir) et à quelques témoignages de gens connus. Parfois je dénichais la perle rare mais bien souvent je repartais bredouille ou avec des Stephen King, ce qui me valait des remarques à la maison !

Écrit par : Lou | 21/10/2008

ah mais j'adore Stephen King !!! :)

Écrit par : wictoria | 21/10/2008

@ Wictoria : eh bien je ne l'ai pas lu depuis environ 10 ans mais j'ai dans ma PAL deux titres en VO pour le "redécouvrir". J'avais notamment adoré "Carrie" (qu'une amie ne m'a jamais rendu, ce qui me contrarie profondément). "Simetierre" m'a laissé le souvenir d'un roman redoutablement angoissant ! Mais mon père détestait et trouvait qu'il y avait trop de sexe dans ces livres... la vieille dame que je suis maintenant à 25 ans dirait peut-être la même chose à ses enfants, mais honnêtement je crois que c'était exagéré. A 13 ans on ne croit tout de même plus aux activités caritatives de la cigogne...

Écrit par : Lou | 21/10/2008

Oui, j'ai hésité à m'inscrire au livre voyageur... mais j'ai tellement de choses à lire déjà à la maison que, après tous mes achats de Saint-Etienne, j'essaie de mettre un bon coup à ma PAL et de ne rien acheter - rien emprunter. J'essaie d'être forte. :-)

Écrit par : Caro[line] | 21/10/2008

@ Caro[line] : que dirais-tu de créer un groupe de type "les LCA anonymes". "Bonjour je m'appelle Lou". "Bonjouuuur, Loouuuu". "Voilà, j'ai 25 ans, je ne paie plus mon loyer depuis que j'ai acheté la collection entière de la pléiade, je ne me douche plus depuis que les livres ont envahi ma baignoire, je ne mange plus que des pâtes depuis que je stocke mes poches dans le frigo, mais voilà, ça fait deux jours que j'ai arrêté d'acheter des livres. Ma PAL de 12347 livres est redescendue à 12345 livres 1/2." "Bravoooo, Louuuu" ;o)

Écrit par : Lou | 21/10/2008

"Je m'appelle Caroline et j'ai 29 ans. J'ai seulement 250 livres dans ma PAL. Pardon... j'ai 250 livres dans ma PAL. La nuit, j'entends mes livres pleurer, crier "Caroline, lis-moi !". Je me réveille alors en sueurs... mais non, je suis dans mon lit, mes livres toujours dans ma... pardon, mes bibliothèques. Je me sens de plus en plus oppressée. J'évite les librairies. Je change de trottoir carrément. C'est dur. Mais je veux m'en sortir."

:-)))

Écrit par : Caro[line] | 21/10/2008

Incroyable mais j'ai les même symptômes que vous les filles (rires). J'ai enfin eu le courage de faire le point sur ma PAL et devinez, j'ai dépassé les 100 livres cette semaine. c'est votre faute à toutes ! ça n'arrête jamais. J'ai même dû virer ma collection de parfum. Bon je ... ne lirais pas ce livre même si il m'aurait plû à cause de la vieille maison pleine de livres, des orages, de cette famille bizarre...

Écrit par : Laetitia la liseuse | 21/10/2008

En tout cas j'aime bien les passages que tu cites... :-))
Et pour les "LCA anonymes", je pense qu'il est largement temps de consulter les filles... ;-)))

Écrit par : Karine | 21/10/2008

Il a l'air très sympa ce petit livre... Je vais le noter sur ma LAL ^^
Par contre, je suis en train de rire à lire vos commentaires ^^ Je viens juste de dire à mon zhom, que j'avais une envie très boulimique d'aller acheter des livres... Mais restons raisonnables, j'ai encore +/- 20 livres dans ma PAL (bon d'accord, ce n'est pas grand chose par rapport à la baignoir, le frigo de Lou et ni contre les 250 livres de la PAL de Caro[line]... ) Mais comment résister à ne pas en acheter dès que l'on rentre dans une librairie !!

Au secours !! Aidez-moi !!!

Écrit par : Laconteuse | 21/10/2008

@ Caro[line] : ah, le cri du livre dans la nuit ! Un son terrible qui ne cesse de me hanter :p

@ Laetitia : Avec 100, l'espoir est encore permis ;o)

@ Karine : j'y songe, j'y songe... mais les dettes accumulées en constituant ma bibliothèque ne me permettent pas de consulter... ah moins que : le paiement à coup de 10/18 est-il encore accepté dans tous les cabinets dignes de ce nom ? ;o)

@ Laconteuse : 20 ?? Oh my God ! ça me laisse rêveuse : je ne sais même plus depuis quand ma PAL s'est limitée à 20 exemplaires ! Je crois que ça n'arrivera plus jamais, car si j'arrive en dessous des 100 livres je me récompenserai en m'offrant quelques livres :o)
Mais je vous rassure : mon frigo et ma baignoire sont encore vierges de toute littérature. D'ailleurs ils le resteront, j'aime trop les petits plaisirs de la vie associés à un bon petit plat et à une douche parfumée. Et mon endettement n'est heureusement que fictif, malgré une PAL très certainement constituée de quelques centaines de livres ! :p

Écrit par : Lou | 21/10/2008

Arrêtez de parler de ce livre, je vous jure, je vais finir par mordre ! J'en veux ! Et je refuse de m'inscrire sur la liste des futurs lecteurs, parce que je le veux pour moi. Parfois, je suis très matérialiste, mais je suis sûûre que je vais aimer ! Pfff...

(et vos commentaires sont hilarants, les filles !)

Écrit par : erzébeth | 21/10/2008

@ Erzébeth : je connais cet aspect totalement matérialiste du livrovore... d'ailleurs c'est pour ça que je ne suis plus inscrite en bibliothèque.
"'cos we are living in a material world
and I am material girl" :o)

Écrit par : Lou | 22/10/2008

J'adoooooooooooore les extraits que tu as mis. J'imaginais tellement qu'ils pouvaient s'appliquer à mon chat, que j'en avais un sourire niais !

Écrit par : Manu | 22/10/2008

Un livre qui me tente bien, mais pour l'instant, j'ai bien trop de livres en attente surtout qu'en plus, j'ai été très gourmande dernièrement avec les livres voyageurs !! ;-o)

Écrit par : Florinette | 22/10/2008

Une autre qui a aimé... comment résister, dans ce temps-là!!!

Écrit par : Karine :) | 23/10/2008

@ Manu : les extraits me rappellent aussi mon chien, une petite catastrophe ambulante !

@ Florinette : c'était mon premier livre voyageur finalement !

@ Karine :) : dur dur d'être une livrovore ;o)

Écrit par : Lou | 23/10/2008

IL voyage ? super, je vais m'inscrire !

Écrit par : Gambadou | 24/10/2008

@ Gambadou : Lilly a mieux suivi que moi les inscriptions. Peut-être devrais-tu lui laisser un petit mot pour savoir à qui indiquer que tu es la suivante :o)

Écrit par : Lou | 24/10/2008

"Bonjour j'm'appelle yueyin
Il y a un mois j'ai décidé d'arrêter d'acheter des livres jusqu'à ce que ma pal soit réduite à 20... C'est dur mais je tiens... je rentre quand même dans les librairies, je prends des livres pour les sniffer puis je les repose sèchement sur leur pile. Comme dérivatif je hante les bibliothèque et je ressors avec le max de livres autorisé, ça m'aide à supporter... les livres n'atteindront pas la baignoire qu'on se le dise"
Au fait je t'ai envoyé mon adresse ;-)

Écrit par : yueyin | 24/10/2008

Bonjour je m'appelle Chiff'J'essaie d'arrêter d'acheter des livres depuis enciron deux jours mais je crains de ne pas tenir. Le manque est trop atroce. Je me demets les vertêbres en portant mes sacs, me prend des piles de livres sur la tête la nuit. Au secours!

J'ai adoré ce roman! Encore une tentation à laquelle j'ai lamentablement cédé en librairie d'ailleurs, mais je ne le regrette pas!

Écrit par : chiffonnette | 24/10/2008

Savoureux ces extraits, rien que pour ce chat, il est noté et souligné!

Une PAL à moins de 20, wah. Il y a longtemps que je n'achète plus en librairie (enfin, rarement j'achète, j'vous dit) mais je sors toujours avec une dizaine (sinon plus) à chaque passage en bouquinerie. Mais bon. Je ne fume pas. Je ne bois pas. Je ne carbure pas aux pillules non plus. Qu'est-ce que cette petite addiction de rien du tout aux livres, hein? Il y a des compulsions nettement plus néfastes pour la santé.

Quoi que. Ne plus être en mesure de payer son loyer et fréquenter la soupe populaire?! Je blague.

Écrit par : Charlie Bobine | 24/10/2008

Je vois que le cercle des anonymes ne désemplit pas :)

Écrit par : Lou | 24/10/2008

Je file m'inscrire pour le livre voyageur !

Écrit par : liliba | 27/10/2008

@ Liliba : je l'ai envoyé à Yueyin, elle ne devrait pas tarder à le recevoir :o)

Écrit par : Lou | 27/10/2008

Aaah la Sorcière de Midi, un grand souvenir!

Écrit par : Keltia | 28/10/2008

@ Keltia : ça me fait plaisir de voir quelqu'un d'autre qui a lu celui-ci !

Écrit par : Lou | 28/10/2008

Le livre est bien arrivé lou, merci :-)))

Écrit par : yueyin | 30/10/2008

@ Yueyin : avec plaisir, très bonne lecture !:o)

Écrit par : Lou | 31/10/2008

Voilà, je l'ai fini. Le livre avait tout pour me plaire, pourtant je n'ai pas réussi à accrocher. :/

Écrit par : Leiloona | 03/11/2008

@ Leiloona : peut-être parce que c'est une lecture pour ados ? ça m'a fait un drôle d'effet au début car je ne suis plus habituée à ce style de narration. Je vais voir ta note en tout cas !!

Écrit par : Lou | 04/11/2008

Un chat et des livres dans cette histoire ... c'est bon, inutile d'en dire plus, je suis convaincue : je note ! mdr !

Écrit par : Joelle | 06/11/2008

@ Joëlle : je vois que j'ai utilisé LES mots qui font la différence :pppp

Écrit par : Lou | 14/11/2008

Je viens de le terminer, et si j'ai trouvé cette lecture très agréable, je trouve cependant qu'on s'attend un peu trop au dénouement, et les relations entre cette charmante vieille dame et le jeune garçon ne sont pas assez approfondies. Mais il y a malgré tout beaucoup d'humour (les passages avec le chat que tu cites sont extras !) et la caricature de la mère est excellente !

Écrit par : liliba | 16/03/2009

@ Liliba : je suis bien d'accord avec toi mais je pense aussi que l'aspect un peu superficiel vient du fait qu'il s'agit d'un roman pour jeunes adolescents et qu'étant habituées à lire des livres pour adultes, et ayant aussi un peu changé, nous ne le voyons pas du même oeil. Quant à la mère c'est vrai, c'est tout un poème !:o)

Écrit par : Lou | 16/03/2009

Les commentaires sont fermés.