Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2008

Des fantômes à Londres

5d45f3497d433c2ff46ff12bfba73390.jpgPromise depuis longtemps, voici enfin la présentation d’un des petits derniers de la collection 10/18, Le Fantôme de Baker Street de Fabrice Bourland. Ce pauvre livre a non seulement été honteusement négligé sur ce blog, mais il a en plus franchement souffert de ses deux-trois jours de lecture : transporté partout, dans le fond du sac à main, puis du sac à dos, enseveli sous des cours puis sous des produits cosmétiques (eh oui ces derniers temps il m’arrivait de me balader avec des shampoings dans mon sac, ne me demandez pas pourquoi), vaguement éraflé après une longue bataille avec un agenda qui voulait avoir le dessus, le premier roman de Fabrice Bourland garde aussi la trace de mon dernier voyage, un billet pour Milan daté du 29 janvier.

Autant le dire tout de suite : si ce livre a été autant maltraité, c’est parce que lui et moi avons été inséparables depuis l’instant où j’ai parcouru ses premières lignes. Car Fabrice Bourland a vraiment mis tous les atouts de son côté en écrivant ce premier roman très agréable.

Imaginez d’abord un tandem improbable, deux jeunes enquêteurs aussi différents que possible, l’intellectuel s’alliant au sportif, les souvenirs de lecture au goût de l’action. Le titre évoquant Baker Street pourrait leur donner des airs de Sherlock Holmes et de Docteur Watson. Mais là où Arthur Conan Doyle avait franchement limité le périmètre d’action du docteur, le binôme est ici équilibré.

Prenez ensuite le cadre et le sujet de l’enquête : Londres, 1932. Bref, de là à fermer les yeux pour s’imaginer à l’époque victorienne : il n’y a qu’un pas à franchir.

Alors vous imaginez bien que lorsque la veuve d’Arthur Conan Doyle vient informer les deux enquêteurs de l’existence d’un fantôme au 221 Baker Street, adresse fictive de Sherlock Holmes, votre chroniqueuse est déjà partante pour le voyage !

Contrairement aux 10/18 Grands Détectives que j’ai déjà lus, ce roman est un peu à part : l’histoire se déroulant à l’époque où les séances de spiritisme sont en vogue, ce policier n’a de policier que le nom. Il s’agit plutôt d’un sympathique roman d’aventure où le fantastique et les fantômes sont on ne peut plus réels.

D’abord septiques, les enquêteurs participent à une séance photo où Sherlock Holmes apparaît à leurs côtés, puis à des séances de spiritisme au cours desquelles le célèbre enquêteur semble vivement préoccupé lorsqu’il apprend que des assassinats ont lieu dans tout Londres. A Whitechapel, où sévissait autrefois Jack l’Eventreur. Mais aussi dans les quartiers ouest huppés où des personnes sont retrouvées vidées de leur sang.

Rapidement, les enquêteurs cherchent à appréhender le tueur de Whitechapel. Contrairement à leurs attentes, c’est un monstre au visage nébuleux qui sévit, sa silhouette s’apparentant étrangement à celle que l’on prête d’ordinaire à l’Eventreur. Les monstres victoriens seraient-ils de sortie ? Entre Dracula, l’Eventreur, Hyde, Dorian Gray et d’autres individus tout aussi inquiétants, l’amateur de littérature et d’histoires victoriennes aura le temps de retrouver de vieilles connaissances.

On peut peut-être regretter le peu de temps passé auprès des légendes victoriennes, dont le rôle est un peu superficiel. L’histoire est assez simple, peut-être un peu trop. Mais le résultat est si sympathique que l’on retient surtout les personnages plutôt attachants, le spiritisme et les rondes de nuit dans des quartiers mythiques, de l’East End au cimetière de Highgate en passant par Picadilly.

Enfin pour les curieux, je vous invite à faire un tour sur les sites de l’International Survival Society (qui publie des clichés pris lors de séance de spiritisme) et de l’American Photography Museum (pour un cliché de Doyle… après sa mort). Après avoir lu ce roman j’étais assez curieuse et souhaitais en savoir plus sur ces associations qui plus de cinquante ans plus tôt ont pensé communiquer avec les esprits.

Et voici également un lien sur Fabrice Bourland !

Et pour le Fantôme de Baker Street, j’ajouterai simplement : A recommander aux adeptes de l’époque victorienne et aux amoureux d’histoires de fantômes.

... 04/03/2008 : depuis, Nicolas aussi en a parlé ! 

248 p

Fabrice Bourland, Le Fantôme de Baket Street, 2008

Commentaires

Je l'ai noté chez Charlie Bobine... et là, je double-souligne!!! Tu as vraiment un gène de tentatrice!!! ;)

Écrit par : Karine | 25/02/2008

Tu me donnes envie de le découvrir ce bouquin!

Écrit par : valeriane | 25/02/2008

Il est dans ma PAL, mais... ma réticence provient de mon rationalisme qui s'accommode peu des fantômes !
Qu'en penses tu ?

Écrit par : Michel | 25/02/2008

Ravie de lire ce billet tant attendu :) Hop, je l'ajoute à ma liste, je lorgnais dessus depuis quelques semaines, et me voilà convaincue ! Merci !

Écrit par : Co | 25/02/2008

@ Karine : ah, il faut que j'aille voir le billet de Charlie Bobine :o)

@ Valeriane et Co : j'espère bientôt présenter le 2e tome déjà posé sur ma table de nuit (mais pas encore commencé) !

@ Michel : je ne saurais pas vraiment définir mon propre rationalisme à vrai dire... disons que j'aime les histoires de fantômes et aimerais y croire d'une certaine façon, même si d'un point de vue objectif je ne peux pas vraiment dire que j'y prête attention. Mais j'imagine que je suis peut-être un peu moins frileuse que toi à ce type d'histoire. Disons que si tu attends une histoire de détectives rationnels, tu vas rapidement les voir abandonner tout esprit critique pour accepter du jour au lendemain des idées a priori farfelues comme la matérialisation d'esprits décédés ou de légendes populaires. Cela dit maintenant que tu sais ça tu n'éprouveras peut-être pas de déception en découvrant que ce n'est pas vraiment un policier qui se veut objectif. Je serais en tout cas très curieuse d'avoir ton avis sur ce livre !

Écrit par : Lou | 25/02/2008

Je suis en train de le lire, après l'avoir découvert sur ton blog, et la magie opère ... je suis captivé par cette enquête, ces ambiances surnaturelles et le monde fascinant de sherlock holmes.

Écrit par : nicolas | 25/02/2008

@ Nicolas : ça me fait plaisir, n'hésite pas à laisser ici un lien vers ton blog... j'attends ta critique avec impatience !

Écrit par : Lou | 25/02/2008

Bonjour

Merci pour ton petit mot sur mon blog, ça fait plaisir !!

En tout cas, même si nous ne sommes pas d'accord, tu as effectivement le don pour donner envie, comme le souligne Karine

Écrit par : gordien | 26/02/2008

@ Gordien : j'ai découvert ton blog à l'occasion, mais j'y reviendrai ! Et sans contradictions, les échanges sur les blogs seraient plus monotones, tu ne crois pas ?;o)

Écrit par : Lou | 26/02/2008

Je suis contente de lire que tu as apprécié ta lecture aussi! Je me demande ce que donnera l'autre volet, je n'ai pas mis la main dessus encore, mais je le garde en tête. :)

Écrit par : Charlie Bobine | 26/02/2008

Je l'ai lu lors de mon weekend à Londres alors que je me balladais dans plusieurs lieux où ont eu lieu les meurtres! J'ai adoré... Et je suis même passé faire un petit coucou au 221, Backer Street ;-) Je devrais publier ma critique du livre d'ici à quelques jours... j'avoue, je suis en retard!

Écrit par : Loutarwen | 28/02/2008

je suis une inconditionnelle (bon en même temps surnaturel +19 eme siecle+policier+anglais) y'avait peu de risque!!!! :o))))

Écrit par : lamousme | 28/02/2008

@ Charlie Bobine : si je le lis avant toi je passerai te mettre le lien de ma note (juste histoire de te donner plus envie ?;))

@ Loutarwen : what ? tu étais à Londres ? tu as de la chance :) J'adore d'ailleurs me balader dans les quartiers hantés par la littérature là-bas. Notamment Baker Street, Bloomsbury, Picadilly, la maison de Dickens (la dernière fois), Shakespeare's Globe... et pour d'autres légendes, Whitechapel. Mais pas encore au cimetière de Highgate !

@ Lamousme : euh, oui, en fait pour moi c'était un peu pareil :p

Écrit par : Lou | 03/03/2008

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur l'auteur, vous aussi aussi lire "L'étrange questionnaire de Fabrice Bourland" sur "Le Cabinet de curiosités d'Éric Poindron" à la rubrique :

http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites/index.php/Etrange-questionnaire

La suite des Aventures "Les portes du sommeil", dont l'action se détoule à Paris dans les milieux surréalistes, est tout aussi formidable.

Écrit par : Éric Poindron | 06/03/2008

@ Eric : J'ai parcouru son questionnaire mais attends d'y avoir également répondu pour le lire en détail. Quant au 2e opus de Fabrice Bourland, j'attends un peu avant de le lire (car après comment pourrais-je attendre sans aucune suite à cette série ?) mais cela ne saurait tarder.
Peut-être ma lecture actuelle peut-elle vous intéresser : la première série d'histoires de fantômes d'Edith Wharton, "Le triomphe de la nuit". La première nouvelle, lue hier (ou plutôt ce matin) avant de m'endormir, a bizarrement suffi à troubler mon sommeil et à le peupler d'humeurs inquiétantes.

Écrit par : Lou | 09/03/2008

merci pour nous donner la discription si belle, si profonde et si exacte de ce livre. Il me semble que ce livre est digne d'etre lu. Tout intrigue: sa couverture, sont titre et de plus la composition de ce livre.

Écrit par : Reece | 11/05/2009

@ Reece : merci pour ce passage sur mon blog ! Voilà un livre que j'ai beaucoup aimé, d'ailleurs je prévois de lire le tome récemment paru (qui fait écho au tome 2 de la série). Une jolie série, délassante et sympathique !

Écrit par : Lou | 11/05/2009

Je ne suis pas très réceptif à ces utilisations des mythes classiques pour en faire du polar historique un peu (pour moi) de deuxième ordre.Pas désagréable cependant.Je mets votre site en liens car il me paraît riche.Sur ls conseils de Dominique Poursi.

Écrit par : Eeguab | 15/07/2009

@ Eequab : pour moi ce n'est pas vraiment un polar, c'est d'ailleurs un livre assez léger mais j'ai aimé ce clin d'œil aux légendes du XIXe, que j'affectionne tout particulièrement. Je trouve que c'est un agréable moment de rêverie, tout simplement.
Merci pour votre comentaire et bienvenue dans mon antre!

Écrit par : Lou | 16/07/2009

On peut aussi découvrir l'étrange questionnaire de Fabrice Bourland sur Le cabinet de curiosités de Eric Poindron :

http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites/

Rubrique étrange questionnaire, à droite du blog...

Eric Poindron

P.S. Amitiés à la maîtresse de ces lieux

Écrit par : Eric Poindron | 16/07/2009

@ Eric Poindron : je me souviens de ce questionnaire, vous avez raison d'ajouter le lien parmi les commentaires. Avez-vous lu son dernier roman ? De mon côté, ça ne saurait tarder, puisque je l'ai récupéré après moult péripéties.

Écrit par : Lou | 20/07/2009

Oui, chère Lou, je l'ai lu et je vous le conseille ; c'est fascinant. je vous recommande aussi, toujours chez 10 18 grands détectives, les deux romans de Jean-Luc Bizien : climat fantastique, ésotérisme et sang à gogo. Très très réussis. ces deux livres devraient vous plaire.

A très bientôt j'espère.

Eric Poindron

Écrit par : Eric Poindron | 20/07/2009

@ Eric Poindron : merci pour ce conseil... peut-être que la couverture me dira quelque chose mais le nom ne m'évoque rien et je m'empresse donc de noter, je vais sûrement apprécier ! Le dernier livre dont j'ai parlé ici, "Angelica" d'Arthur Phillips, pourrait peut-être vous intéresser aussi

Écrit par : Lou | 22/07/2009

Étrangement je n'ai pas apprécié ce roman.. l'histoire tournant autour du spiritisme m'a laissé indifférente.. (je t'harcele de commentaires ! xP)

Écrit par : Alicia | 18/05/2010

Les commentaires sont fermés.