Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2007

The art of story-telling

medium_auster_brooklyn_follies.JPGBrooklyn, An 2000. Une année marquée par le retour de Nathan Glass dans ce quartier qui l’a vu naître. Jeune retraité récemment soigné pour un cancer, Nathan est d’un naturel pessimiste. Passant ses journées seul dans un modeste appartement, il ne vit que pour les déjeuners qu’il passe dans un petit restaurant auprès de la jolie serveuse latino-américaine Marina. Sa vie est un désastre : tout juste divorcé, il entretient également des relations difficiles avec sa fille. Persuadé qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre, il écrit ce qu’il appelle The Book of Human Follies, une série d’anecdotes toutes plus cruelles et pathétiques les unes que les autres.

C’est alors qu’il rencontre par hasard son neveu Tom dans une boutique proposant des livres d’occasion. Ancien étudiant brillant à la carrière toute tracée, Tom Wood est devenu vendeur après avoir abandonné sa thèse et s’être reconverti en chauffeur de taxi new-yorkais. La vie de Tom est tout aussi solitaire que celle de son oncle. Célibataire endurci, la disparition de sa sœur et de sa nièce l’ont laissé très amer.

Oncle et neveu deviennent alors très proches, fréquentant aussi quotidiennement le libraire pour qui Tom travaille, Harry, un vieil excentrique qui aurait troqué une vie mouvementée aux relations plutôt douteuses pour son nouveau métier.

Dès lors les péripéties s’enchaînent : Lucy, la nièce de Tom, refait surface mais refuse de dire où sa mère se trouve. Est-elle toujours avec son mari, un puritain obnubilé par la religion au point de chercher à couper tout contact avec la civilisation ? Que se passe-t-il chez les Mazzucchelli, une famille voisine, dont la fille Nancy incarne la perfection même aux yeux de Tom ? Tom va-t-il céder aux avances de Honey, une institutrice généreuse au corps imposant et au cœur d’or ? Et si Nathan, notre narrateur, retrouvait le bonheur de la vie conjugale dans les bras de Joyce, la mère de Nancy ?

A vous de lire The Brooklyn Follies  pour découvrir tout cela. Quant à moi, j’ai refermé hier ce roman avec soulagement – après une angoisse soudaine de dernière minute, ravie de ma lecture et prête à relire Paul Auster prochainement. Des trois Auster que j’ai lus, c’est de loin mon préféré. J’avais par exemple été captivée par l’histoire de The Book of Illusions, mais j’avais trouvé la fin très décevante, plus mièvre et fleur bleue que tout le reste du récit. Bien sûr, la fin pouvait être logique sur le plan narratif, mais elle n’atteignait pas à mes yeux le niveau de la trame principale, intrigante et passionnante à souhait.

Ici, pas de grand mystère, rien de bouleversant. Ce sont les vies de New-Yorkais qui se croisent, s’aiment ou s’abandonnent. Bien sûr, certains vivent des histoires sortant de l’ordinaire, mais ce livre est avant tout un hymne à la vie, très positif et encourageant. Autant les personnages vivent des moments difficiles, autant ils sont amenés à faire au fur et à mesure des choix pour reprendre les rennes de leur vie. La trame narrative est presque sans surprise, tant elle semble couler de source sous la plume habile de Paul Auster. L’écriture est fluide, le style courant, presque parlé.

Bref, ce livre classe une fois de plus Paul Auster parmi les maîtres de la narration. A recommander aux amoureux de Brooklyn, à ceux qui sont sensibles aux histoires simples et sans prétention – racontées avec élégance, bien évidemment ! Chapeau bas.

304 p

PS: Difficile de tout dire sur ce roman aux pistes de lecture multiples, mais je vous invite à aller voir les critiques de l'Austerblog et d'Anjelica.

Commentaires

J'ai déjà 3 Paul Auster dans ma PAL (dont Le livre des illusions) donc je ne vais pas rajouter celui-là dans ma LAL pour l'instant...

Écrit par : Tamara | 26/04/2007

J'ai bien envie de le lire car j'aime beaucoup Auster!

Au fait, cette couverture anglaise est vraiment très très belle!

Écrit par : Allie | 26/04/2007

Je n'ai encore jamais lu de Paul Auster mais j'avais envie de le découvrir avec ce roman, ce qui fait que ça fait déjà un bon bout de temps qu'il est dans ma LAL. Bientôt, peut-être, je le lirai...

Écrit par : Musky | 26/04/2007

Voilà un bon et beau roman! Mais je préfère les premiers Paul Auster, notamment "Moon Palace" ou l'étrange "Voyage d'Anna Blum"...

Écrit par : fashion victim | 26/04/2007

C'est le premier et seul Auster que j'ai lu et j'ai bcp aimé. J'aime bien ce genre d'histoires simples avec des gens un peu écorchés vifs mais qui gardent l'envie et l'espoir.

Écrit par : anjelica | 27/04/2007

@ Tamara : tu verras que ce qui est vraiment surprenant avec Auster, c'est qu'il peut créer des atmosphères radicalement différentes dans chacun de ses livres :o)

@ Allie : je pense que ce livre te plairait quand je vois les thématiques que tu choisis souvent pour tes livres :o) quant à la couverture, moi aussi j'aime beaucoup... à vrai dire, tous les Auster ont une belle couverture dans cette édition !

@ Musky : je pense que ce livre est un bon début car les premiers Auster sont plus déroutants, beaucoup plus glauques.

@ Fashion victim : Je n'ai pas beaucoup aimé "le voyage d'Anna Blum". C'est à mes yeux un très bon livre mais très sombre, dans un genre qui me mettait très mal à l'aise... non pas que je n'aime pas les livres sombres, mais celui-là m'a particulièrement déprimée. Mais j'ai "Moon Palace" dans ma PAL, je le lirai !

@ Anjelica : tout à fait d'accord avec toi !

Écrit par : Lou | 27/04/2007

Pour l'instant, mon préféré reste "La nuit de l'oracle", mais je te reconfirmerais ça quand j'aurais lu d'autres de ses romans.
Je ne connaissais par cette couverture ! ;-)

Écrit par : Florinette | 27/04/2007

@ Florinette : Ah, j'ai offert le livre dont tu parles à mon père, je vais aussi le lui emprunter ! Quant à la couverture, c'est celle de l'édition anglo-saxonne :o)

Écrit par : Lou | 28/04/2007

J'ai adoré "Brooklyn Follies" !!! Je l'ai lu, il y a quelques années de ça... Et je l'ai remis dans ma PAL, suite à la lecture du "Livre des illusions" du même auteur, qui m'a emballé aussi par son histoire, et l'écriture de Paul Auster qui est un merveilleux narrateur.

Écrit par : Caro[line] | 01/05/2007

J'ai lu ce livre également et c'était mon tout premier Auster. Je n'ai vraiment pas été déçue... Je vais d'ailleurs allonger ma petit liste en notant quelques titres en plus ^^

Écrit par : laconteuse | 02/05/2007

@ Caro[line] : je trouve beaucoup de similitudes entre la narration de "The Brooklyn Follies" et celle de "The Book of Illusions" d'ailleurs !

@ Laconteuse : oui, ce livre m'a aussi donné envie de lire d'autres Auster !

Écrit par : Lou | 03/05/2007

Je pense que c'est cette similarité de narration, comme tu dis, entre ces 2 romans de Paul Auster qui m'a donné envie de relire "Brooklyn Follies" suite à la lecture du "Livre des illusions". Une histoire forte servie par une narration et une écriture forte.

Écrit par : Caro[line] | 03/05/2007

@ Caro[line] : je suis tout à fait d'accord avec toi. J'avoue que je suis toujours très étonnée par la fluidité des textes de Paul Auster, dont la narration paraît parfaitement naturelle, comme si tout avait été écrit d'un seul trait, en suivant une ligne droite du premier au dernier mot.

Écrit par : Lou | 04/05/2007

C'est le prochain Auster que j'ai prévu de lire alors je suis ravie de lire ta critique enthousiaste.

Écrit par : Cécile | 08/04/2008

@ Cécile : échange de bons procédés :o)

Écrit par : Lou | 08/04/2008

Pour continuer sur Paul Auster, je te conseille La musique du hasard, Le voyage d'Anna Blume ou Vertigo. Attends un peu pour lire "la trilogie new-yorkaise" ,qui pour moi, est le moins abordable de tous.

Écrit par : Anna Blume | 28/10/2008

@ Anna Blume : "Mr Vertigo" me tente beaucoup mais j'ai déjà en attente plusieurs romans dont la trilogie. Il parait en effet qu'elle n'est pas très abordable et je pensais qu'il serait plus judicieux de mieux connaître son oeuvre avant de l'aborder. En revanche j'ai déjà lu "le voyage d'Anna Blume" en VO (ainsi que "the book of illusions") avant de tenir ce blog. J'avoue avoir pris plus de plaisir à lire les deux livres plus récents bien que je les trouve plus légers.

Écrit par : Lou | 28/10/2008

Que je l'ai aimé ce livre ! Ah Paul Auster est en général une valeur sûre et je suis d'accord quand tu dis de lui qu'il est un maître de la narration. J'ai certes été déçu par certains de ces livres (comme "Le livre rouge" ou encore "la vie intérieure de martin Frost) mais en général le lire est toujours agréable. Je te conseille notamment la lecture de "Leviathan", de "Moon Palace" ainsi que de "La nuit de l'oracle".

Écrit par : Antoine | 01/01/2009

Une histoire simple oui. Je l'ai même trouvée trop simple... Je m'attendais à touver davantage de folie, comme nous le promettait le titre!

Écrit par : Pimprenelle | 02/03/2009

@ Pimprenelle : je comprends. Ayant lu plusieurs Auster c'est à ce jour mon plus gai je crois, malgré tout ! C'est un bon roman mais Auster est un écrivain à même d'écrire des textes beaucoup plus ambitieux !

Écrit par : Lou | 02/03/2009

@ Antoine : je ne comprends pas, ton commentaire vient tout juste d'apparaître !! Bizarre, bizarre ! Désolée pour le délai de réponse ! Je retiens tes conseils, à vrai dire je songe déjà à ces titres depuis un certain temps... mais tu me pousses à les lire plus vite :o)

Écrit par : Lou | 02/03/2009

Les commentaires sont fermés.