Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2017

Ray Bradbury, L'Arbre d'Halloween

bradbury_arbre-d-halloween.jpgCela fait plusieurs années que je vois fleurir des billets sur L'Arbre d'Halloween de Ray Bradbury lors du challenge Halloween. Je me suis enfin décidée à le lire mais en ressors avec un avis pour le moins mitigé.

Tout commence le soir d'Halloween. Une bande de gamins se retrouve pour partir en quête de bonbons. Déguisés en momie, sorcière, squelette, mendiant, faucheuse et autres personnages classiques, les enfants remarquent rapidement l'absence de Pipkin, le leader adoré du groupe. Lorsqu'ils passent chez lui, nulle trace de décoration de circonstance et l'enfant, l'air maladif, promet de les rejoindre plus tard. Pour finir la soirée en beauté, le groupe file sonner à la porte d'une maison hantée. Mais la demeure est vraiment inquiétante et le maître des lieux plus encore. Après leur avoir joué un vilain tour et fait apparaître un arbre d'Halloween tout de citrouilles vêtu, Montsuaire – car c'est son nom – entraîne les enfants en d'autres temps, pour découvrir les origines de la célébration d'Halloween. Nous irons en Egypte, à Paris ou encore au Mexique. A chaque arrêt, on comprend pourquoi le déguisement de chaque enfant a un sens particulier. Et on retrouve le pauvre Pipkin, de plus en plus mal en point à chaque fois.

Ce roman n'est pas inintéressant sur le plan historique mais il est terriblement décousu. Fait de courts chapitres, il s'appuie sur un schéma répétitif qui m'a fait penser à une promenade dans un parc d'attractions où l'on passerait d'un manège à l'autre sans grande cohérence. Hop ! Allons voir les momies égyptiennes, paf ! Nous voici sur Notre Dame à faire accourir les gargouilles. Il manque un lien entre chaque moment historique mais aussi des personnages plus étoffés pour un vrai plaisir de lecture. Personnellement, je me suis souvent ennuyée malgré un début prometteur (je pense notamment à la maison « vivante »).

J'ai néanmoins découvert à cette occasion les Momies de Guanajuato au Mexique : le cimetière étant devenu trop exigu, on décida d'exhumer certains corps à partir des années 1860. Les propriétés du sol les avaient conservés naturellement. Ces momies (plus d'une centaine) sont désormais exposées dans un musée.

[Billet rédigé en septembre 2016 mais gardé de côté pour un challenge Halloween !]

2coeurs.jpg

 

 

159 p

Ray Bradbury, L'Arbre d'Halloween, 1972

challenge halloween 02.jpg 

 

Commentaires

bin j'avais aime....sans plus....je pense que comme toi la repetition m'avait lasse....mais j'avais bien aime....le passage au Mexique etait vraiment sympa....;)

Écrit par : rachel | 31/10/2017

Bouaif, bon tant pis, je passe mon tour pour me consacrer à d'autres récits :-)

Écrit par : FondantGrignote | 31/10/2017

@ Rachel : un peu déçue à l'époque et il ne m'a pas laissé un grand souvenir. J'en attendais plus que ça !

@ FondantGrignote : pas une perte à mon avis même si c'est intéressant sur le fond (petit côté documentaire).

Écrit par : Lou | 31/10/2017

bin je suis contente de l'avoir lu....mais j'avoue qu'il n'en reste pas grand chose...il est vrai....;)

Écrit par : rachel | 31/10/2017

@ Rachel : ça résume assez bien le fond de ma pensée également :o)

Écrit par : Lou | 31/10/2017

coool....pour notre premier livre en commun, on est d'accord..yesss

Écrit par : rachel | 31/10/2017

@ Rachel : dommage que notre avis ne soit pas plus positif !:o)

Écrit par : Lou | 03/11/2017

bin non.....c'est notre avis, notre gout....tant pis...;)

Écrit par : rachel | 03/11/2017

Je ne connais pas du tout, mais il a l'air décevant alors je pense que je vais passer mon tour ^^

Écrit par : Chicky Poo | 05/11/2017

Écrire un commentaire