Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2013

Sylvie Germain, Petites scènes capitales

germain_petites-scenes-capitales.jpgRentrée littéraire automne 2013

J'ai eu la chance de pouvoir lire deux romans dans le cadre des matchs de la Rentrée Littéraire de Price Minister. Le premier était Lady Hunt de Hélène Frappat, le deuxième Petites scènes capitales de Sylvie Germain. De cet écrivain je m'étais promis de tout lire mais je n'ai finalement lu que deux autres titres jusqu'ici : La Chanson des Mal-Aimants (qui ne m'a pas laissé un grand souvenir je dois l'avouer, même si j'avais plutôt apprécié ma lecture à l'époque) et surtout Tobie des Marais, un énorme coup de coeur, une véritable pépite littéraire !

Petites Scènes Capitales raconte en 49 courts chapitres la vie de la petite Lili. Née dans l'après-guerre, abandonnée par sa mère alors qu'elle n'était qu'un bébé, Lili cherche à se construire et à trouver des repères dans un contexte familial complexe. Hormis sa grand-mère qui n'hésite pas à lui témoigner de la tendresse et de l'affection, Lili est entourée de son père, froid et distant, puis d'une belle-mère, Viviane, qui arrive accompagnée de quatre enfants d'unions précédentes. Lili doit apprendre à exister au sein de cette fratrie déjà unie par les liens du sang ; elle s'interrogera toute sa vie sur l'importance qu'elle a pour son père, elle, sa seule véritable enfant. Puis l'enfant grandit, traverse les grands évènements du siècle (mai 68 notamment), voit sa famille éclater, vieillir, tandis que sont faites certaines révélations.

C'est un sujet que j'ai l'impression d'avoir croisé de nombreuses fois, une "saga familiale" sur une portion de siècle, avec ses faits marquants, ses moments d'amour, de douleur, de non-dits, de déchirures. Et pourtant c'est avec un immense plaisir que l'on déguste ce roman. La petite Lili est certes attachante dans sa quête de liberté, sa volonté de s'affirmer après cette enfance bouleversée par la disparition de sa mère. Cependant c'est surtout la plume délicate et si nuancée de Sylvie Germain qui m'a séduite. On se régale à découvrir ce véritable travail d'orfèvre, cette richesse du vocabulaire, ces tableaux raffinés si visuels. J'ai notamment été frappée par plusieurs passages mettant en avant toute une palette de couleurs et leurs subtiles variations, comme les deux extraits ci-dessous :

À nouveau, elle pense à sa mère, disparue au large de la Méditerranée ; sa mère sans sépulture, sans nom ni dates.  Peut-être son nom flotte-t-il sur l'eau à l'endroit où elle a sombré - Fanny Bérégance, née Herléon. Des lettres mouvantes, tracées par les reflets du soleil, des étoiles et de la lune, ondoyant du vert au bleu, de l'indigo au mauve, de l'argenté au violet. Fanny ma mère ondulant au creux des vagues, brasillant dans l'écume (p 54).

Son écorce est brunâtre, sillonnée de crevasses et rugueuse au toucher. Les feuilles, plates et trapues, sont infusées de lumière, saturées de jaune franc ; certaines sont tachetées de rouge orangé, à peine. Au moindre souffle de vent, le feuillage frémit et répand une formidable sonnaille de jaune, un cliquetis d'or, de soufre, de paille et de safran (p 159).

Un joli voyage en compagnie d'un grand écrivain.

Et de nouveau, comme le veut la règle dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire, j'attribuerai un 17/20 à ce roman pour l'histoire intéressante et plus encore le style, magnifique (il manquait un soupçon de surprise à ma lecture pour que ce roman soit un coup de coeur absolu). 

Merci encore aux organisateurs des matchs de la rentrée littéraire pour ce 2e beau moment de lecture.

Les avis de : A bride abattue, Aifelle, Baz'Art, Bene31, Blablamia, Canel, CaroMleslivres, Chris, Cristie, Emeralda, Leiloona, Mrs Figg, Paroles et Musique, Sophie Hérisson, Stemilou, Stephanie (Plaisir de Lire), Tilly, Val, Vive les Bêtises, Yuko

4coeurs.jpg

 

 

247 p

Sylvie Germain, Petites Scènes Capitales, 2013

price minister_rentree-literaire2013.png

Commentaires

oh je venais de lire une critique plus nuancee que j'en venais a me demandais si c'etait le meme livre...bin lala je suis partagee entre les deux....;)

Écrit par : rachel | 29/11/2013

@ Rachel : je suis vraiment particulièrement sensible à l'écriture de Sylvie Germain, un auteur à découvrir absolument, par contre entre mes trois lectures c'est "Tobie des Marais" qui m'a le plus comblée (j'ai mis le lien en haut si tu veux relire mon billet qui date un peu maintenant).

Écrit par : Lou | 29/11/2013

C'est une auteure dont j'apprécie beaucoup la plume également.
Ce livre fait partie de ceux que j'ai repéré immédiatement à la rentrée et que j'ai bien l'intention de lire.

Écrit par : sylire | 29/11/2013

@ Sylire : c'est toujours aussi bien écrit, j'espère que l'aimeras bien toi aussi !

Écrit par : Lou | 29/11/2013

Je vais le recevoir le mois prochain!
Ta critique me fait du bien, car tu as l'air de l'avoir aimé, ce qui me redonne du baume au coeur...(beaucoup d'avis très mitigés sur ce livre)
DU coup, j'ai hâte de le lire et de me faire mon idée.
Un beau we à toi Lou

Écrit par : sous les galets | 30/11/2013

Merci pour ton avis, je compte emprunter ce livre en médiathèque.
Belles lectures

Écrit par : le coin lecture d'Héloïse | 01/12/2013

Je vais le lire dans le cadre du Prix Elle. J'espère qu'il me plaira aussi!

Écrit par : Fleur | 01/12/2013

Je suis moi aussi sous le charme !!

Écrit par : Noukette | 01/12/2013

Je n'ai jamais lu Sylvie Germain mais tu titilles ma curiosité ! Je vais aller lire ton billet sur "Tobie des marais."

Écrit par : Titine | 02/12/2013

@ Sous les galets : c'est que je suis vraiment très sensible à l'écriture de Sylvie Germain... sur le fond il me manquait un petit grin de folie, un peu d'originalité pour être complètement séduite. J'avais en effet lu quelques avis partagés sur la construction du roman, certains lecteurs ne s'attachant pas trop à Lili et ne comprenant pas ou n'adhérant pas à ses choix, ce qu'on peut comprendre. Malgré tout j'ai suivi avec plaisir cette histoire et savouré le style.

@ Héloïse : j'espère que ce roman te plaira aussi, je te souhaite une belle lecture (et d'autres encore évidemment) !

@ Fleur : ah là là cette sélection du prix Elle est fabuleuse... j'hésite toujours à déposer ma candidature, en tout cas vous devez vous régaler !

@ Noukette : je n'ai pas eu le temps de lire tous les avis, je vais découvrir le tien avec plaisir !

@ Titine : tu ne l'as jamais lue ?? Si j'avais su ça je t'aurais offert il y a longtemps "Tobie", moi qui me creuse la tête à chaque fois que j'ai envie de te faire découvrir un roman que tu n'aurais pas déjà lu ou dans ta PAL :o)

Écrit par : Lou | 02/12/2013

Nous en avons fait à peu près la même lecture ; au début, j'ai cru retrouver le même coup de cœur qu'avec Magnus et puis après, je me suis un peu désintéressée de ce qui arrivait à Lili/Barbara. Mais l'écriture est toujours là, tellement belle.

Écrit par : Aifelle | 06/12/2013

@ Aifelle : je pense que Lili fait écho à des souvenirs d'enfance, des moments précieux pour nous, des questionnements et il est facile de comprendre ses désespoirs lorsque son père ne la distingue pas des frère et soeurs d'adoption, lorsque sa mère et sa grand-mère meurent... mais le personnage devenu adulte est assez particulier et je me sentais très en décalage avec ses choix... ce qui ne m'a pas empêchée tout comme toi de savourer l'écriture.

Écrit par : Lou | 06/12/2013

merci Lou pour la visite chez moi, où je me sens souvent un peu seule...
je suivrai ton conseil et lirai "Tobie des Marais" pour ne pas rester sur une impression de déception même légère
à bientôt

Écrit par : tilly | 06/12/2013

@ Tilly : j'ai découvert ton blog grâce à Babelio et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton billet :o) Au plaisir de te retrouver bientôt sur la toile !

Écrit par : Lou | 06/12/2013

Les commentaires sont fermés.