Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2013

Stephanie Barron, Le Jardin blanc

barron_jardin blanc.jpgJe voulais découvrir Stephanie Barron et ses romans sur Jane Austen depuis un moment, aussi lorsqu'on m'a proposé de lire Le Jardin blanc et que j'ai vu que ce récit s'inspirait de la mort de Virginia Woolf, j'ai été ravie de pouvoir satisfaire ma curiosité.

Le pitch : Jo Bellamy est une paysagiste américaine de 34 ans, envoyée par son employeur en Angleterre pour étudier le jardin blanc créé par Vita Sackville-West, afin d'être à même de le reproduire dans l'une des propriétés du multi-millionnaire. Malgré l'ampleur de la commande et son amour du jardinage, son voyage à Sissinghurst est teinté d'amertume. En effet, son grand-père Jock s'est suicidé juste après avoir appris qu'elle se rendrait bientôt sur cette propriété. Jo va donc tenter d'en savoir plus sur les années de Jock en Angleterre et de comprendre en quoi son histoire serait liée à celle du jardin blanc et à un drame auquel il aurait été mêlé, impliquant une certaine « dame ». On s'en doute, il s'agit de Virginia Woolf.

white garden.jpg

Très rapidement, Jo a l'incroyable chance de trouver par hasard avec des affaires abandonnées ce qui pourrait être un inédit de Virginia Woolf et remet en cause son suicide dans l'Ouse. Car le journal a été écrit après sa disparition... 

Dès lors, nous quittons le jardin blanc pour suivre Jo dans sa quête personnelle, qui la conduit d'abord à Londres chez Sotheby's, où elle rencontre Peter Llewellyn, expert en manuscrits. Pour diverses raisons, tous deux vont partir à travers l'Angleterre afin de tenter d'authentifier le cahier, qu'ils se feront dérober, qu'il faudra retrouver, ce qui leur permettra de faire de nombreuses hypothèses, de se rendre à Oxford et Cambridge, à Charleston chez Vanessa Bell ou encore à Rodmell chez les Woolf. 

charleston-lg.jpg

Le sujet était pour le moins ambitieux et délicat à traiter, mais qu'en est-il du résultat ? Un roman policier que j'ai dans l'ensemble beaucoup apprécié, après un départ un peu plus difficile (l'introduction d'une histoire entre Jo et son employeur Gray qui n'apporte rien au récit ; certains passages du journal écrit par Woolf ; et une vision de Virginia Woolf «  elle était du genre à se lamenter sur ses désirs » - p 71- et de ses proches qui correspondait peu à l'image que je m'en fais). Bien évidemment, il faut être prêt à faire quelques compromis et fermer les yeux sur une théorie fantaisiste concernant la mort de Virginia Woolf, qui pourrait d'emblée faire frémir les puristes. On peut également sourire un peu lorsqu'on creuse autour de la stèle commémorative de Virginia Woolf de nuit pour trouver la fin du manuscrit, ou en croisant au passage une société secrète. A partir de là, Stephanie Barron parvient à embarquer ses lecteurs dans un récit agréable à lire, vivant et plein de rebondissements. En somme, un vrai page-turner qui ne manque pas d'originalité et surtout, un beau périple pour tous les amoureux de l'Angleterre et plus encore, pour ceux que le cercle de Bloomsbury fascine. Une charmante découverte !

Rodmell.jpg 

Merci beaucoup à Christelle et aux éditions du NiL.

Un roman qui me permet à la fois de poursuivre les challenges British Mysteries, Virginia Woolf et I Love London (même si l'action se déroule en majorité ailleurs).

Rentrée littéraire 2013 (sortie en librairie aujourd'hui 26 août)

3coeurs.jpg

 

 

400 p

Stephanie Barron, Le Jardin blanc, 2009

virginia woolf.jpgbritish mysteries4.jpgLogo Lou.jpg

Commentaires

et bin une bonne decouverte pour toi....tu vas continuer avec Jane Austen alors?.....oui des fois faut oublier le cote puriste des choses....;)

Écrit par : rachel | 04/08/2013

très tentant , je note! je viens justement de voir enfin le film The hours d'après le sublime livre du même nom où l'on évoque aussi la mort de Virginia W.

Écrit par : cathulu | 05/08/2013

@ Rachel : oui sans doute avec Jane Austen ça ira bien avec les British Mysteries... :o)

@ Cathulu : j'avais beaucoup aimé ce film et le roman, vraiment magnifiques. Ici c'est plus léger mais très sympathique aussi...

Écrit par : Lou | 05/08/2013

bin evite celui des fantomes de Netley....j'avais pas vraiment adore....peut-etre le faite que cela soit son 7eme...donc cela s'essoufle....mais oui cela va vraiment aller avec les BM....;)

Écrit par : rachel | 05/08/2013

@ Rachel : mince comme il y avait des fantômes cela me tentant... mais est ce que ce sont de vrais fantômes ?

Écrit par : Lou | 05/08/2013

Ça a l'air pas mal comme distraction. Pour le moment, j'ai replongé dans Agatha Christie, mais je note précieusement ce titre.

Écrit par : Lilly | 26/08/2013

Je trouve le point de départ très bon mais il y a évidemment des faiblesses dans l'intrigue. Malgré cela, j'ai passé un moment dans le jardin blanc, c'est très divertissant.

Écrit par : Titine | 26/08/2013

@ Lilly : Cette bonne vieille Agatha est une valeur sûre, je suis toujours ravie de la retrouver moi aussi :o)

@ Titine : oui je pense que nous avons un avis assez proche, en tout cas j'ai passé un bon moment, meilleur que ce à quoi je m'attendais après avoir lu la première partie.

Écrit par : Lou | 27/08/2013

Un livre que j'ai bien envie de découvrir! :)

Écrit par : Edelwe | 27/08/2013

Un peu le 'Virginia Woolf code' ?
Tes présentations sont très claires.

Écrit par : Lou de Libellus | 27/08/2013

@ Edelwe : j'espère qu'il te plaira :o)

@ Lou de Libellus : oui, en quelque sorte :o) merci pour ton gentil mot !

Écrit par : Lou | 28/08/2013

Pourquoi pas... Il rentrerait dans quelques challenges pour moi aussi ! Bonne journée.

Écrit par : Coccinelle | 28/08/2013

@ Coccinelle : eh oui, c'est toujours pratique ;o) Bonne journée à toi !

Écrit par : Lou | 29/08/2013

J'aime bien Stephanie Barron et en particulier ce roman "Le jardin Blanc" je l'ai découvert il y a peu et sans aucun doute une écrivaine qui monte et je suis curieuse de voir bientôt les prix littéraires ou clairement pour moi elle fait partit des favorites.

Écrit par : Martina | 30/08/2013

Je ne connais pas encore l'auteur mais je l'ai dans ma PAL? J'espère que je ne vais pas trop frémir ! Avec Martine, on était choqué de voir dans un fascicule écrit par des gens censés être sérieux que V.woolf était morte folle internée ( ???) tu comprends notre agacement !

Écrit par : maggie | 30/08/2013

Je vois qu'il n'y a que 3 cœurs, ce n'est pas beaucoup, j'hésite à noter...

Écrit par : Hilde | 30/08/2013

@ Martina : J'enlève tous les spams et transmets les mails à hautetfort, ça ne sert à rien de laisser vos liens.

@ Maggie : Ah oui d'accord, ça sent le fascicule très professionnel, ils se sont bien documentés ces gens-là !!

@ Hilde : il ne faut pas se fier seulement aux coeurs mais voir si sur le contenu ce roman pourrait te plaire... je mets de façon exceptionnelle 5 coeurs, 3 j'aime déjà avec quelques réserves.

Écrit par : Lou | 31/08/2013

Je note, le cadre de Bloomsbury est alléchant !
Et je suis prête à faire des compromis sur la réalité historique si l'histoire se tient et ne prétend pas être ce qu'elle n'est pas ...

Écrit par : Mrs Figg | 31/08/2013

@ Mrs Figg : évidemment il est difficile de résister à un tel cadre ! Je pensais aller visiter les endroits décrits lors de mon récent séjour en Angleterre mais j'avais besoin d'un week-end plus calme et sans trop de transport, et je pense qu'il vaut mieux y aller au printemps ou au début de l'été... mais ce roman m'a donné très envie de redécouvrir le Kent !

Écrit par : Lou | 23/09/2013

Bonjour, je suis très heureux d'avoir trouver ce site (www.myloubook.com), superbe article. Merci beaucoup !

Écrit par : seo wordpress : Buzzacile | 20/12/2014

Les commentaires sont fermés.