Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2011

L'échappée belle

bakker_là haut tout est calme.jpgUne ferme perdue dans une région calme en Hollande. Deux ânes, vingt-trois brebis, des vaches, des poules et bientôt, une corneille mantelée qui troublera la quiétude des habitants. Fermier malgré lui, Helmer van Wonderen a dû abandonner ses études à la mort de son frère jumeau, Henk, favori du père. Nourrissant de la rancoeur à l'égard de son père, enfermé dans un quotidien monotone, Helmer va en quelques mois mettre le holà à une situation devenue par trop frustrante. Installation de son père à l'étage et modifications radicales au rez-de-chaussée, de manière à se sentir enfin chez lui ; irruption de Henk, le fils de l'ancienne fiancée de son frère, adolescent difficile qui vient à son tour bousculer la routine ; puis le retour de Jaap, ancien garçon de ferme avec qui il fuit finalement la propriété familiale qu'il a connue pendant plus de cinquante ans.

"Toute ma vie j'ai eu peur. Peur du silence et de l'obscurité. Et toute ma vie j'ai eu du mal à m'endormir." (p39)

En faisant parcourir au lecteur ce qui ressemble d'abord à un long fleuve tranquille, à travers un texte simple et épuré, Bakker dresse le portrait d'un homme qui n'a jamais été maître de son destin et décide arrivé à l'âge mûr de faire ses propres choix et de prendre enfin goût à la vie, au travers de menus plaisirs, puis de par la réalisation d'un rêve de longue date : découvrir le Danemark. Un récit empreint de mélancolie, dont le héros solitaire parvient sans peine à toucher le lecteur.

Une première pour moi en matière de lectures néerlandaises !

"On trouve ici une dune dénommée "Heather Hill". Il y a longtemps de cela, un Anglais fortuné a débarqué sur ce bord de mer. Il a fait construire, sur la plus haute dune, une grande maison ; un jardin a été aménagé, avec pièces d'eau, murets et allées. Comme la dune était entièrement recouverte de bruyères avant son arrivée, il a - Anglais oblige - baptisé "Heather Hill" sa propriété. Il s'est noyé en prenant un bain de mer, et voilà déjà pas mal de temps que la maison a disparu." (p345)

Autres avis : Aifelle,  Antigone,  Armande, Bellesahi,  Cathulu,  Choco, Clara, Dominique, Griotte, Gwenaëlle, Kathel, Midola et Mirontaine.

Encore merci à Lise des éditions Folio !

3coeurs.jpg

 

 

369 p

Gerbrand Bakker, Là-haut, tout est calme, 2006

Commentaires

et bin toute une histoire d'hommes...cela semble bien...

Écrit par : rachel | 24/03/2011

je ne connais pas du tout, mais je ne lis que des avis positifs sur ce livre, ce qui fait que je l'ajoute (ggrrrrr) à ma LAL !

Écrit par : Lystig | 25/03/2011

Ca m'a l'air vraiment pas mal. Je ne connais pas du tout l'auteur mais je note, pour plus tard :-)

Écrit par : Emilie | 25/03/2011

Un bon souvenir de lecture !

Écrit par : clara | 25/03/2011

j'aime beaucoup le titre - et ta manière de parler du livre me donne envie de le lire

Écrit par : niki | 25/03/2011

Avant tout merci pour le lien c'est gentil
C'est un livre que j'ai énormément aimé, ce récit à fleur d'eau, ou le brouillard joue un rôle, tous les non dits si importants
il est vraiment à recommander
juste une info: plusieurs blogs (dont le mien) ont été largement pillé par une blogueuses et demain j'ai mis un billet car je suis en rogne, merci par avance à toi si tu relaies un peu l'info

Écrit par : Dominiquea | 25/03/2011

Un très bon souvenir de lecture (comme Clara !). ;o)

Écrit par : antigone | 25/03/2011

@ Rachel : yes c'est sympa. j'ai vu sur un blog qu'on parlait aussi de nature writing, en galvaudant un peu le terme (volontairement) pour souligner la présence de la nature et des animaux tout au long du récit.

@ Lystig : oui on passe un bon moment :o) Les blogs se liguent contre les LAL parfois ^^

@ Emilie : j'espère qu'il te plaira si tu te décides à le lire.

@ Clara et Antigone : ça ne m'étonne pas !

@ Niki : j'en suis ravie :) Je pense qu'il pourrait te plaire !

@ Dominique : tu en parles très bien, avec tous ces non-dits et cette simplicité pour exprimer une très grande solitude.
Je vais regarder ton billet demain !

Écrit par : Lou | 26/03/2011

une histoire d'hommes et de nature.....sympa...;o)

Écrit par : rachel | 26/03/2011

Très tenant! je note!

Écrit par : Edelwe | 26/03/2011

Auteur inconnu pour moi aussi ! Je note !

Écrit par : Liliba | 26/03/2011

En attente dans ma pile !

Écrit par : moustafette | 27/03/2011

@ vous toutes : on passe un bon moment !

Écrit par : Lou | 27/03/2011

Un roman qui emmène le lecteur, mine de rien, dans un univers particulier et attachant.

Écrit par : Gwenaelle | 01/04/2011

@ Gwenaëllle : oui je suis bien d'accord !

Écrit par : Lou | 02/04/2011

Les commentaires sont fermés.