Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2007

Abus de confiance

medium_fforde_affaire_jane_eyre.JPGCher Jasper,

Notre romance à peine commencée s’achève brutalement sur un flop retentissant. Sans regret aucun, je sais qu’il est temps de mettre un terme à cette relation pleine de promesses et ô combien décevante ! Tu m’avais conquise par un clin d’œil aguicheur de ton Affaire Jane Eyre. Tu as su te jouer de mes faiblesses, faire parler en moi la Victorienne qui s’était éprise de Rochester à l’âge de quatorze ans, tu n’as pas hésité à me faire miroiter monts et merveilles et à me promette les plongeons les plus insensés dans la littérature anglaise. Tu m’as parlé de pays où la littérature était élevée au rang de priorité nationale et tu m’as fait entrevoir un monde où je croiserais au détour d’une rue David Copperfield ou Mr Darcy. Et moi, toute tremblante, les yeux embués par l’émotion, je me suis laissée prendre au piège.

Tu me rétorqueras que jusqu’ici, la magie a opéré chez (presque) tous tes lecteurs. C’est aussi en lisant leur avis enthousiaste que je me suis fourvoyée en pensant que le même bonheur pourrait naître de notre relation. Et je t’avouerai que j’envie tous ces lecteurs, car rien ne pourrait plus me combler que d’imaginer un monde où littérature et réalité ne font qu’un. Mais pas avec toi.

Tu as de l’imagination, je n’en doute pas. Non seulement tu élèves la littérature au rang de priorité nationale, mais chez toi les Dodos clonés de compagnie sont également monnaie courante. Churchill est mort trop tôt pour avoir gouverné, il existe une police anti-vampires et des vampires qui zozotent, la République de Galles entretient des relations tendues avec sa voisine l’Angleterre, la guerre de Crimée n’a jamais pris fin, on entre et on sort des plus grands chefs d’œuvre de la littérature en un tournemain. Ton histoire est même sympathique. Elle se lit facilement, les rebondissements sont nombreux. Bref, avec toi je ne me suis pas ennuyée, j’ai même sacrifié quelques heures de sommeil pour finir ton Affaire Jane Eyre à la hâte. Bon. Et après?

Là où tu me promettais une histoire magnifique, je n’ai vu qu’un récit sympathique-mais-sans-plus, des dialogues creux, une héroïne qui tient plus de Rambo que de la fan de Jane Eyre, un style sans doute plat, en tout cas (je l’espère pour toi) lamentablement desservi par une traduction d’une nullité inqualifiable. Etant d’une méchanceté et d’une cruauté sans bornes, je ne peux m’empêcher de citer une phrase avec laquelle j’ai frôlé la crise cardiaque dans le métro : « La serveuse me dévisagea un moment, comme si elle aurait voulu dire quelque chose, mais qu’elle n’osait pas » (heureusement qu’elle n’a rien dit, je n’ose pas imaginer ce que ça aurait donné !).

Quant à Jane, je m’attendais à la voir un peu plus… c’est un peu la raison de ma lecture, après tout. Je l’aurai aperçue quelques brefs instants, noyée parmi les personnages de second plan. Rochester devient dans ton livre un type sympa qui prend un air sombre lorsqu’il doit respecter son propre rôle, mais il est bien falot comparé au personnage né de la plume de Charlotte Brontë.

En prévision d’un long voyage en train, peut-être me munirai-je un jour de ton Délivrez-moi ou du 3e Opus de Thursday Next. Malgré ce bilan franchement mitigé, les critiques unanimes me poussent à te donner une seconde chance. Et encore une fois, tu me promets de trépidantes aventures dickensiennes. Ton originalité me perdra.

                                           Ta Chroniqueuse fort déçue

410 p
 
 
Je sais que beaucoup d’internautes ont adoré Jasper Fforde… je vous invite d’une part à : 1) ne pas me torturer sur la place publique pour outrage à roman culte 2) à partager votre avis avec moi et ceux qui n’ont pas encore lu Fforde… d’autres coups de foudre ffordien ne sont pas à exclure!:)

Et pour ceux qui n’ont pas lu Fforde, voici un article que j’ai beaucoup aimé et qui vous donnera un avis entièrement différent du mien : http://www.salle101.org/pages/chroniques
-ecrites/fforde-chroniques.html
 

Un extrait :

« Il ne faut pas en vouloir à ta mère ; elle croit que ton père fréquente une autre femme ! »

« Je me rappelai ma dernière conversation avec papa, l’histoire de Nelson et des révisionnistes français.

-  Emma Hamilton ?

Ma mère passa la tête par la porte.

- Tu la connais ? fit-elle d’un ton chagrin.

- Pas personnellement. A mon avis, elle est morte au milieu du XIXe siècle.

Les yeux de maman s’étrécirent.

- La ruse classique. »

 

Commentaires

Je dois avouer que je partage en grande partie ton avis... Alors que tout le monde a adoré ce livre!

Nous ne sommes pas seules! ;)))

Écrit par : Allie | 06/02/2007

Ne t'inquiète pas Lou, on ne peut pas tous être d'accord. Et puis, c'est juste que Allie et toi n'avez aucun goût... ;)
Nan, c'est vrai que c'est assez spécial, je comprends que l'on puisse ne pas accrocher. Il y aussi peut-être la longueur. Pour moi, le tome 1 était pile comme il faut. J'ai reporté ma lecture du tome 2 après une centaine de pages. Trop d'un coup !

Écrit par : Lilly | 06/02/2007

Lilly :P

En fait, j'ai tellement entendu de louanges sur ce livre (qui d'ailleurs, je trouve, porte mal son titre car le livre laisse suggérer qu'on y parle beaucoup de Jane Eyre... comme Lou je me suis sentie trompée!)

Et l'écriture, je la trouve ordinaire en fait...:S Ce qui n'a rien fait pour racheter ma déception...

Écrit par : Allie | 06/02/2007

Hum ça AURAIT pu me plaire, mais ya pas Jane, c'est mort pour moi...

Écrit par : céline | 06/02/2007

Voilà...
c'est moi qui vais me faire lyncher sur la place publique ;-)
J'ai bien aimé ce bouquin pour son côté loufoque, à côté de la plaque. Un peu comme si j'étais dans un rêve complètement à l'ouest.
Mais je suis d'accord avec le fait que si on décroche de l'histoire (ou qu'on accroche pas), c'est difficile de reprendre le train en marche tellement c'est un monde bizarre.
J'ai bien apprécié la suite, délivrez-moi, car ça voyage encore plus dans les bouquins, mais le 3è tome un peu moins (faudrait que je revois ce que j'ai mis dans ma critique ;-) mais avec le recul, et puis la je suis encore en train de reculer et je me dis que c'était quand même sympathique.
C'est pas de la grande littérature, juste un bon déivertissement.

Écrit par : valeriane | 07/02/2007

Lou, s'il est vrai que ta critique n'est pas élogieuse pour ce bouquin que je ne connais pas du tout, la manière dont tu uses pour faire passer ton message vaut le coup d'oeil.
Chapeau pour ton style !!!

Le titre de ce livre aurait certainement pu m'attirer, Bronté ayant écrit une oeuvre qui m'a tiré beaucoup de larmes....

Je ne rajouterai donc pas ce livre à ma PAL sauf erreur de parcours :o))

Écrit par : carole | 07/02/2007

Comme quoi, il faut toujours se faire sa propre idée de toute chose...

J'aime beaucoup ton blog que je découvre tout juste. Je vais rester un peu tiens !

Écrit par : Killroy | 07/02/2007

Tu relance l'intrigue, il est dans ma PAL, je vais le remonter en haut de celle ci

Écrit par : Michel | 07/02/2007

J'avais très envie de lire ce livre mais là tu me mets le doute!

Écrit par : Caroline | 07/02/2007

Je suis heureuse de voir que mon petit effet mélodramatique a eu pour mérite de lancer le débat ;o)

@ Allie : ouf ! nous sommes deux... et même plus si j'en crois les commentaires ! Je propose la constitution d'un comité de réflexion sur le cas ffordien :)

@ Lilly : j'avais bien prédit le lynchage... ;o) Plus sérieusement, ce n'est pas l'originalité du livre qui ne me plaît pas, ni sa longueur (ça se lit vite d'ailleurs), c'est juste que je trouve que Fforde a eu plein d'idées géniales mais je n'aime pas la façon dont il a essayé de les "faire vivre". Et c'est vrai que le style n'aide pas... comme Fforde est indubitablement cultivé et fait référence à la littérature anglaise, je pense qu'instinctivement j'attendais de lui une écriture élégante et plus soignée... mais j'avoue que sur ce point, il n'y a pas de juge infaillible en la matière, et s'il y en avait un ce ne serait sûrement pas moi :op

@ Céline : Si ! si ! Jane est là, mais j'avoue, avec 5 répliques environ...

@ Valeriane : je vais de ce pas voir tes critiques, et comme je l'ai dit, j'essaierai peut-être à nouveau avec la suite !

@ Carole : tu vas me faire rougir ;o)

@ Killroy : en effet, les avis sont pour le moins contradictoires... et merci pour tes encouragements, ça fait toujours plaisir, surtout pour un tout nouveau blog !

@ Michel : tu ne pouvais pas me faire de meilleur compliment :o)

@ Caroline : je pense que la lecture vaut le coup pour l'originalité du roman, mais si tu doutes, peut-être qu'en feuilletant le livre tu te feras une idée des dialogues et du genre... ça doit être assez révélateur, pour le meilleur comme pour le pire !

Écrit par : Lou | 07/02/2007

Tiens, bonne idée ton comité de réflexion sur le cas ffordien! En plus de la LCA ça nous occupera! (on aura moins de temps pour acheter des livres :P)

Écrit par : Allie | 08/02/2007

@ Allie : je n'avais pas pensé à cet argument qui me semble très valable (si l'on oublie les librairies en ligne) ! :o)

Écrit par : Lou | 09/02/2007

Sans être aussi critique que toi, j'avais aussi été déçue. Le titre est trompeur et les promesses étaient trop belles!

Écrit par : kalistina | 14/02/2007

@ Kalistina : je ne peux résister au plaisir de sortir mes griffes acérées au moment de mes petites chroniqueuses innocentes...;o)

Écrit par : Lou | 15/02/2007

Effectivement ton avis est carrément à l'opposé du mien. Comme quoi on ne peut se fier à personne :-)... Je n'ai pas du tout le souvenir d'avoir été genée par le style (au point que je me demande si je ne vais pas le relire pour voir ce que j'ai laissé passer)... étais-je trop occupée à me débattre avec mes doutes : du genre mais ça finit comme ça Jane Eyre ? et oui je sais bien mais je ne l'avais pas lu depuis longtemps... (du coup je l'ai racheté depuis !)

Écrit par : yueyin | 16/02/2007

@ Yueyin : c'est drôle, moi aussi j'ai eu des doutes sur la fin de "Jane Eyre" en lisant le roman de Fforde... cela faisait presque 10 ans que j'avais lu ce classique, alors je l'avais franchement oublié...
Quant au style, c'est aussi une question de goût... disons que Fforde n'a rien de poétique et que je devais attendre une écriture plus classique, très littéraire pour un roman qui évoque Jane ;o)

Écrit par : Lou | 16/02/2007

Lou, comme tu le sais, j'ai aimé le livre. Cela ne m'empêche pas d'être d'accord avec toi sur le fait que le style est loin d'être exceptionnel mais je ne m'attendais pas à lire un grand morceau de littérature donc je ne peux pas dire que cela m'ait gêné. J'ai abordé ce livre comme un bouquin grand public, facile à lire. Je ne pensais pas en prendre plein la vue sur la littérature victorienne (tant mieux d'ailleurs parce que je n'y connais pas grand chose !) Peut-être ta déception est-elle une question d'attentes. Tu t'es sentie flouée parce que tu ne voyais pas ce livre ainsi. Enfin, c'est le sentiment que me donne ta critique.
Il est vrai également que le titre du livre est trompeur. Moi-même j'en suis venue à me demander à quel moment on allait parler de Jane Eyre ! Cela dit, je n'ai pas lu ce livre pour cette raison mais plus parce qu'il parlait des livres en général. Donc, encore une fois, je n'ai pas ressenti ta déception. En revanche, j'ai bien aimé la façon de traiter Rochester comme un personnage plus sympathique que ne le montre le roman et obligé de jouer un rôle ;-)

Dans tous les cas, je suis bien la dernière à lyncher un lecteur qui aurait des goûts différents des miens ou de lui assener un "tu n'as rien compris à l'histoire" (le genre de remarque qui me rend dingue...). J'ai adoré ton humour et ta façon de parler de ta déception :)

Écrit par : Flo | 04/03/2007

ça me fait penser que j'ai l'affaire Jane Eyre dans ma PAL. Bah, zut alors, ta critique me refroidit un peu, je crois que je vais attendre encore un peu avant de le lire. Ce qui est sûr, c'est que quand on te déçoit, tu ne fais pas de quartier ;))

Écrit par : musky | 05/03/2007

@ Flo : merci pour ton commentaire, je suis ravie d'avoir ton avis sur le livre ET sur ma critique ! Je suis tout à fait d'accord avec toi : une bonne partie de ma déception vient de mes attentes... je pense déjà qu'inconsciemment j'attendais un autre style d'un livre qui évoquait les classiques anglais. J'ai voulu lire ce roman avant tout parce qu'il mêlait réalité et fiction et promettait un voyage à travers les livres, mais Jane Eyre a également largement influencé mon choix, je l'avoue ! Quant à Rochester, en fait j'aime beaucoup le côté "acteur" qui passe complètement à côté de son personnage officiel, mais je trouve que ça aurait pu être plus drôle, mieux exploité... en fait j'attendais beaucoup de ce livre (le livre parfait du lecteur compulsif ?), donc évidemment...:o)

@ Musky : j'avoue quelques tendances sadiques...:o) Mais pour ce qui est de Fforde, très peu de lecteurs ont été déçus... tente le coup, et peut-être qu'après tu viendras défendre avec ferveur ce charmant monsieur !

Écrit par : Lou | 06/03/2007

Je n'irai pas aussi loin que toi dans la critique, mais j'ai moi aussi été déçue par ce livre. Mais je lui laisse également une seconde chance, le tome 2 est dans ma PAL!

Écrit par : Pimprenelle | 02/03/2009

@ Pimprenelle : je ne regrette pas mon billet, mais avec le temps le mauvais souvenir a laissé place la curiosité :o)

Écrit par : Lou | 02/03/2009

j'ai adoré ce premier opus - ok, je ne te fouetterai pas sur la place publique :o))

le second volume de la série m'a déjà un peu moins plu, il me reste le n°3, dans ma PAL.

Et d'après ce que j'ai lu ailleurs, le 4 et le 5 sont tirés en longueur. Le 5 surtout, il semblerait qu'il donne l'impression que Fforde ne sait pas comment terminer sa série !

Écrit par : sheherazade | 15/03/2009

@ Sheherazade : ouf ! j'ai sauvé ma peau !
J'ai lu des avis plus positifs sur la série sauf pour le 3 il me semble (le truc du puit perdu ^^). A voir... je pense que cela dépend aussi des envies de chacun sur le moment...

Écrit par : Lou | 16/03/2009

Tu sais, les goûts et les couleurs... La vie serait bien triste si tout le monde aimait toujours les mêmes choses. Où serait le plaisir de débattre et d'argumenter ? Comme tu l'as vu sur mon blog et même s'il n'y a pas assez de "Jane Eyre" selon moi, j'ai plutôt bien aimé ce 1er tome de la série que j'ai trouvé original. Je suis très tentée de lire la suite.

Écrit par : Fée Bourbonnaise | 27/03/2009

@ Fée Bourbonnaise : c'est vrai qu'au moment où j'ai publié mon article c'était la grande période d'engouement pour cette série, d'où ma plaisanterie. :)

Écrit par : Lou | 27/03/2009

Même si je ne partage pas ton point de vue, je ne peux que m'incliner devant cette lettre ! ;)

Écrit par : Leiloona | 15/07/2009

@ Leiloona : il n'y a pas un tome consacré à Jane Austen, histoire de m'amuser un peu ? gnark gnark gnark

Écrit par : Lou | 15/07/2009

Je partage ton point de vue et ma foi, je rejoins sans honte aucune le clan des déçues. Oui, l'histoire est riche en inventions et oui, l'imagination de l'auteur est prodigieuse mais à part ça, ben, à part ça bof... ah si peut être le fait que Charlotte Brontë, attaquée par la critique qui lui préférait Jane Austen, se soit défendue brillamment. (faut que j'avoue aussi et en cachette :-) que je ne suis pas fan de Jane, je lui préfère Charlotte)

Écrit par : Laurence | 25/07/2009

@ Laurence : oui je trouve que vraiment, pour un livre qui rend en théorie hommage aux classiques, l'écriture pourrait être au moins au rendez-vous. Bon je l'ai lu en VF, ça n'a pas dû arranger les choses (mais j'avoue un faible pour les couvertures de 10-18 qui me perdront). Et puis vraiment cette héroïne Rambo... !! Sinon pour Charlotte et Jane, elles sont tellement différentes que j'ai finalement un peu de mal à les comparer, même si ma lecture de Charlotte remonte... "Jane Eyre" a été un de mes premiers classiques coups de coeur, après Gulliver et quelques titres plus courts. Mais depuis je suis tombée sous le charme de la plume gentiment acérée de Jane Austen.

Écrit par : Lou | 26/07/2009

Ta lettre est épatante, même si nous ne sommes pas en accord sur le bouquin, je dois bien reconnaître à quel point certaines de tes remarques sont pertientes (traduction notamment ! N'est pas Maurice Coindreau qui veut !).

As-tu finalement lu la suite des aventures de Thursday Next et de son adorable dodo ? Parce que Jasper Fforde développe l'idée de la plogée dans le Monde des livres, qui est pour moi une pure merveille...
Le 3 en particulier (Le puits des histoires perdues) a transformé à jamais ma vision des livres... Je me suis d'ailleurs permis un post sur la suite. Peut-etre te donneras-t-il envie d'y revenir ?

http://lemondeselonpickwick.unblog.fr/2010/01/28/delivrez-moi-et-autres-aventures-de-thursday-next/

Écrit par : Pickwick | 28/01/2010

@ Pickwick : (voilà un pseudo qui pique ma curiosité :o)) Je n'ai pas encore relu de Fforde mais, après plusieurs années d'abstinence, j'ai récemment feuilleté un volume en librairie... un bon signe ! J'aimerais une plongée dans l'univers de Jane Austen, mais ce n'est pas encore au programme, n'est-ce pas ? Alors j'imagine qu'il faudra me contenter pour l'instant du 2e tome des aventures !

Écrit par : Lou | 28/01/2010

Les commentaires sont fermés.