Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2017

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel, challenge halloween, challenge halloween 2017, sorcièresHänsel et Gretel est sans doute le conte qui m'a le plus marquée quand j'étais petite. Je le lisais dans un recueil de contes et me souviens encore de la représentation colorée et avenante de la maison de la sorcière. A cette lecture plutôt édulcorée s'ajoute le souvenir plus sombre d'une adaptation télévisée vue à deux reprises au moins en soirée, à l'époque où une chaîne (FR3 il me semble) diffusait des adaptations de contes, sans doute certains samedis soir. Je ne me souviens pas bien de l'adaptation, si ce n'est qu'elle était inquiétante à mes yeux d'enfant. La sorcière me semblait terriblement effrayante. Mon premier film d'épouvante, en somme !

Lorsque j'ai vu le conte illustré par Lorenzo Mattotti à la médiathèque, j'ai été immédiatement tentée.

La relecture m'a permis de dépoussiérer un peu l'image que je gardais de Hänsel et Gretel, mais force est de constater que je me souvenais de nombreux éléments, ce qui prouve bien à quel point ce conte a joué un rôle dans ma vie de jeune lectrice. J'avais un peu oublié la lâcheté du père et l'incroyable cruauté de l'égoïste belle-mère. Je me souvenais du fait qu'ils abandonnaient les enfants dans la forêt, mais les conversations qui précèdent chaque abandon et le mode opératoire m'étaient un peu sortis de la tête.

Si j'ai pris plaisir à relire cette histoire, qui plus est à voix haute pour ma fille à son tour très intriguée, je n'ai pas été séduite par les illustrations. Sombres, trop sombres, au point que les scènes et personnages sont seulement suggérés parmi les ombres. Artistique mais peu adapté à un jeune public et, en ce qui me concerne, trop fouillis. Ce n'est qu'un ressenti très personnel. Voici le descriptif de l'éditeur : L'illustrateur italien trouve dans le noir une force expressionniste saisissante pour raconter le drame des deux enfants abandonnés. Mais le blanc du papier est une lumière qui filtre à travers les forêts torturées et dit l'espoir et la fin heureuse.

Lu dans le cadre du rendez-vous du Challenge Halloween 2017 consacré aux sorcières.

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel, challenge halloween, challenge halloween 2017, sorcières

 

 

 

56 p

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel, 2009

Commentaires

Super idée! c'est vrai qu'on a tendance à un peu oublier les sorcières des contes classiques!

Écrit par : FondantGrignote | 02/10/2017

oh oui un conte tellement noir mais avec une superbe maison quand meme...;)
bonne idee pour ce conte...;)

Écrit par : rachel | 02/10/2017

Ces illustrations sont si éloignées de celles de mon enfance ! Colorées avec des enluminures pleines de bonbons.
J'aimais bien ce conte !

Écrit par : Syl. | 03/10/2017

J'ai aussi le souvenir effrayant de cette sorcière et de cette histoire racontée quand j'étais petite. J'aimerais bien feuilleter cet album. Il sera peut-être à la médiathèque.

Écrit par : Hilde | 03/10/2017

Celui ci me botte beaucoup plus. J'aime beaucoup la couverture.
Je n'ai pas d'attachement particulier à ce conte, du coup une adaptation même très noire ne devrait pas trop me déranger.

Écrit par : Kob | 05/10/2017

@ FondantGrignote : par contre celle-là j'aurais du mal à l'oublier, elle a trop marqué mon enfance :o)

@ Rachel : je trouve que ce choix d'illustrations ne valorise pas tellement la maison...

@ Syl : moi aussi j'avais une illustration très colorée et gourmande !

@ Hilde : personnellement je suis contente d'avoir emprunté cette version. J'aimerais bien me procurer un bel album à partager avec ma tribu (pas trop vu pour l'instant) mais mon choix ne se portera pas sur celui-là.

@ Kob : oui c'est possible ! De mon côté j'ai trouvé les illustrations intéressantes mais elles ne m'ont pas non plus particulièrement emballée. C'est très subjectif tout ça :o) J'aime bien l'idée d'une version sombre, mais par exemple avec des dessins à la Courtney Crumrin ça passerait mieux pour moi !

Écrit par : Lou | 06/10/2017

ooohh mais la maison fait tout ce conte....nooonnnn mais c'est rate alors...

Écrit par : rachel | 06/10/2017

@ Rachel : après c'est toujours une question de goût mais bon, pas trop mon univers même si vois bien les qualités artistiques.

Écrit par : Lou | 08/10/2017

oui mais la maison doit etre belle puisqu'elle doit attirer les enfants...c'est le piege de la sorciere....si elle n'est valorisee...si elle ne nous plait pas c'est rate...

Écrit par : rachel | 08/10/2017

Écrire un commentaire