Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2010

Lecture commune Mary Elizabeth Braddon

braddon_SecretDeLaFermeGrise.jpgJe voulais lire un dernier Mary Elizabeth Braddon pour la route, puisque le challenge lancé par ici prend fin le 31 décembre 2010 (même si je compte bien poursuivre dans mon coin car je me régale avec ses gentils papas meurtriers et ses blondes angéliques empoisonnant de bon coeur leur petit mari). J'ai choisi un texte court avec Le Secret de la Ferme-Grise, repéré grâce à d'autres participantes au challenge.

"Une pluie fine tombait sur les herbes touffues et sur la mousse des tombes du cimetière du village d'Olney-sur-Trent, dans le comté de Lincoln. De temps en temps, arrachée par la pluie incessante, une feuille se détachait d'une rangée de sycomores qui bordait le petit mur entourant le cimetière, et tombait tristement sur les pierres tumulaires placées sous les arbres."

Ainsi commence cette novella de Mary Elizabeth Braddon.

Ah ! Les joies du Roman Victorien ! La douce quiétude de ses scènes champêtres, l'extraordinaire légèreté qui en émane, sans parler de ses héros vivant régulièrement des moments de bonheur euphorique et du temps presque toujours radieux (ainsi, dans Henry Dunbar, vous apprendrez qu'il peut faire une chaleur étouffante en Angleterre) ! Je vous le dis : en cas de moral en baisse, rien de mieux qu'un bon Victorien pour vous remettre sur pied !

Le Secret de la Ferme-Grise ne déroge pas à la règle et s'inscrit dans la lignée des romans victoriens où tout n'est que béatitude : tout commence avec l'enterrement de Martin Carleon, jeune fermier regretté par sa fiancée et son frère Dudley, qui est visiblement choqué par sa maladie et sa mort assez brutale. Héritant de la ferme, Dudley se voit contraint d'abandonner la carrière à laquelle il semblait promis, après avoir montré assez peu d'intérêt pour la propriété familiale. Contre toute attente, il parvient à gérer l'exploitation et à la rendre plus prospère que jamais, avec l'aide d'un intendant qui le suit partout. Dudley finit par épouser une jeune fille pleine de vie. Mais peu à peu, celle-ci se met à redouter les heures passées seule dans la maison. Y aurait-il un secret derrière la mort de Martin ? Mes chers amis, malgré ce suspense insoutenable, je ne vous en dirai pas plus (car j'espère bien vous donner envie de lire Mary Elizabeth Braddon qui était une dame sans aucun doute exquise !).

Ce livre très court se lit d'une traite ; Braddon parvient en peu de pages à donner vie aux différents personnages concernés et à mener une intrigue assez solide sans perdre de vue le contexte et l'environnement, également bien rendus. Je préfère pour ma part mes deux lectures plus longues de Mary Elizabeth Braddon mais cette lecture est parfaite pour vous accompagner le temps d'un trajet ou pour passer le temps entre le thé et le dîner en cas de neige ou de pluie (phénomènes étrangers à la perfide Albion bien entendu).

Mary Elizabeth Braddon, une Victorienne à consommer sans modération !

D'autres avis : Cécile, George Sand et moi, Lilly, Maggie, Manu, Sabbio, Sophie, Titine,

3,5coeurs.jpg

 

 

92 p

Mary Elizabeth Braddon, Le Secret de la Ferme-Grise, 1862 (?)

challenge-mary-elizabeth-braddon.gif

EnglishClassics.jpg

Lecture commune du 20 décembre : si vous avez participé, n'oubliez pas de laisser un commentaire ci-dessous avec le lien vers votre billet pour que je puisse l'ajouter à la liste des billets publiés dans le cadre du challenge. J'aurai peu accès à Internet cette semaine donc il est possible que je mette les liens à jour début janvier, mais ce sera ma première mission en accédant de nouveau à un pc !

Au passage le récapitulatif actuel des liens est accessible en cliquant sur le logo du challenge.

Commentaires

Je vois que toi aussi tu as été conquise.

Écrit par : Sabbio | 20/12/2010

j'avais beaucoup aimé cette nouvelle lu pendant le READ-A-THON... lecture d'une traite, comme toi ! il me tarde de découvrir ses romans !

Écrit par : George | 20/12/2010

celui-là je l'ai vraiment beaucoup apprécié, contrairement à "lady ducayne"

Écrit par : niki | 20/12/2010

http://plaisirsacultiver.unblog.fr/2010/12/20/good-lady-ducayne-de-mary-elizabeth-braddon/
Je ne t'avais pas mis mon lien où il fallait. Merci pour la découverte !

Écrit par : Titine | 20/12/2010

Tu as eu une conclusion heureuse : si en cette d'année, l'alcool comme chacun sait est à consommer avec modération, Braddon, elle, est à lire sans modération !
Je vais moi aussi essayer de continuer mes lectures mais je ne trouve pas facilement, ses romans... En revanche, j'ai préféré ses nouvelles à ses romans bien que je n'en ai lu qu'un seul... A voir par la suite...

Écrit par : maggie | 20/12/2010

je me serais laissée prendre par le temps.. j'ai Henry Dunbar dans ma pal, mais je ne pense pas le lire d'ici la fin de l'année...:(

Écrit par : choupynette | 20/12/2010

Déjà noté ... probablement vu dans les mêmes endroits où tu l'as toi même repéré ;) mdr !

Écrit par : Joelle | 20/12/2010

Lallisé, une novella, un format qui me convient parfaitemetn pour le moment !

Écrit par : Michel | 20/12/2010

Coucou, je suis désolée pour le retard, voilà mon billet sur La bonne Lady Duncayne : http://cecile.ch-baudry.com/2010/12/21/la-bonne-lady-duncayne-de-mary-elizabeth-braddon/ :

Écrit par : CecileSBlog | 21/12/2010

Déjà repéré sur pleins d'autres blogs... C'est un livre qui a la côte on dirait... Le côté mystérieux m'attire assez...

Écrit par : L'or des chambres | 21/12/2010

Joyeux Noël et de belles fêtes Lou !!!

Écrit par : L'or des chambres | 25/12/2010

J'ai aimé cette nouvelle, qui me poussera à lire d'autres oeuvres de Braddon, dont deux romans sont déjà dans ma PAL.

Écrit par : Manu | 26/12/2010

Et voilà ma participation pour la fin du challenge Braddon que j'ai rejoint en cours de route. C'est le troisième roman que j'ai lu avec Le secret de Lady Audley et Sur les traces du serpent (ce dernier restant mon préféré pour son humour et ses personnages anti-conformistes et hors norme). Un écrivain qu'il m'a été agréable de découvrir.

http://claudialucia.blog.lemonde.fr/2010/12/31/1802/#respond

Bon réveillon et meilleurs voeux pour la nouvelle année, Lou!

Écrit par : claudialucia ma librairie | 31/12/2010

Je te souhaite une merveilleuse année 2011, Lau !

Écrit par : Cuné | 01/01/2011

Je te souhaite une bonne année Lou !

Écrit par : L'or des chambres | 01/01/2011

Meilleurs voeux pour la nouvelle année ma chère Lou !

Écrit par : maggie | 02/01/2011

Tous mes meilleurs voeux pour 2011 ! :D

Jamais lu de Mary Elizabeth Braddon mais je pense que ce sera pour cette année.

Écrit par : Emjy | 03/01/2011

bonne et heureuse annee ma belle...je reviens sur le net!

Écrit par : rachel | 05/01/2011

Bonne année !

Écrit par : Praline | 11/01/2011

@ Sabbio : encore une fois avec Braddon !

@ George : et j'ai hâte de lire ton avis sur d'autes romans !

@ Niki : je préfère ses romans longs pour l'instant.

@ Titine : merci à toi pour ta participation !

@ Maggie : pour moi c'est plutôt l'inverse, j'aime moins ses nouvelles. je pourrai te prêter les livres que j'ai que tu n'as pas encore lus et je compte poursuivre mes lectures moi aussi !

@ Choupynette : j'ai hâte de connaître ton avis !

@ Joëlle : c'est fort probable :o)

@ Michel : en ce moment je lis des nouvelles à la frontière entre surnaturel et polar, je me régale !

Écrit par : Lou | 29/01/2011

@ Cécile : merci beaucoup pour le lien et pour ta participation à ce challenge ! tu m'auras donné beaucoup d'idées de lecture !

@ L'or des chambres : je pense qu'il te plairait, en tout cas je recommande sans hésiter Mary Elizabeth Braddon !

@ Emjy : je serais étonnée que tu n'aimes pas !

@ Manu : desquels s'agit-il ?

@ Claudialucia : je suis heureuse de voir que tu as également aimé découvrir Mary Elizabeth Braddon ! Merci à toi et très bonne année !

@ Cuné, Maggie, Rachel et Praline : merci beaucoup, à vous également :o)

Écrit par : Lou | 29/01/2011

Les commentaires sont fermés.