Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2009

La dernière séance

Je vais sans doute achever mon pc d'ici peu car je viens de perdre mon billet qui, évidemment, était bien avancé. C'est donc un brin énervée que je reprends mon monologue, en espérant ne pas avoir à recommencer de nouveau (ce que je ferais bien entendu après avoir passé mon pc par la fenêtre, ce qui, admettez-le, requerrait une grande technicité).

Puisque je me rends de plus en plus souvent au cinéma et que les prêts de DVD s'enchaînent à un rythme effréné, j'ai décidé de parler plus souvent de films par ici, en ne me limitant plus aussi souvent aux films d'époque et autres adaptations de romans et nouvelles. Commençons donc par les trois films vu au cinéma la semaine dernière (quand je disais que j'y allais plus souvent).

The-Box.jpgTout d'abord The Box, qui s'est avéré une bonne surprise pour un film dont je n'attendais pas grand-chose, malgré une bande-annonce qui avait titillé ma curiosité. Dans les années 70, un couple jeune, beau et sympathique reçoit une offre pour le moins curieuse. Un homme défiguré se présente à leur porte et leur confie une boîte pourvue d'un bouton : s'ils appuient sur celui-ci, une personne inconnue mourra, puis une somme faramineuse leur sera versée. Avec un tel sujet, je voyais venir de loin le blockbuster hollywoodien sans intérêt que j'associais d'ailleurs assez facilement à Cameron Diaz. Au final, hormis une hypothèse de base qui me laisse perplexe (la science devenue si efficace qu'elle parvient à provoquer ce qui paraîtrait à priori magie ou surnaturel), le scénario est bien construit et les acteurs très convaincants, à commencer par Cameron Diaz dont la performance dans ce rôle inédit m'a tout simplement bluffée (appelons un chat un chat). L'époque est parfaitement rendue non seulement par la décoration et les styles mais aussi par la qualité de la lumière, le film ayant un aspect un brin vieillot qui pourrait laisser croire à une réalisation d'époque. On peut regretter le regard un peu misogyne de Richard Kelly qui fait de l'héroïne un personnage très sympathique mais qui choisit de la rendre responsable d'un meurtre, tout comme la femme d'un autre couple auquel la même proposition a été faite. Un retour aux racines et au péché originel d'Eve ? Un brin agaçant, certes, mais il serait dommage de s'arrêter là alors que le film ne manque pas de qualités. Ajoutons à cela une fin qui n'a rien d'un happy end à l'américaine et voilà un film qui mérite d'être vu !

 

the box-01.jpg

4coeurs.jpg

 

 

The Box, un film de Richard Kelly, 2009

 

away-we-go-affiche.jpgDeuxième film, deuxième bon moment avec Away we go, film qui m'a paradoxalement un peu déçue après toutes les critiques dithyrambiques lues çà et là. Un couple américain s'apprête à avoir un premier enfant et découvre que les parents du futur père vont partir en Europe pendant deux ans. Pour ce couple amoureux mais peu installé, plus aucune raison de rester coincé dans une région hostile, au sein d'une maison qui tient plus de la cabane de pêcheur que du foyer idéal. Le moment est venu d'entreprendre un voyage aux Etats-Unis et au Canada pour trouver l'endroit idéal pour élever leur fille. Choisissant les destinations en fonction de leurs connaissances sur place, Burt et Verona partent à l'aventure, profitant de leur voyage pour nous faire découvrir les pires stéréotypes de la société américaine moderne... et déterminer petit à petit ce dont ils ne veulent pas pour leur enfant. Joli hymne à l'amour, cette histoire bohème est touchante et séduit par son côté assez authentique, les héros étant diablement crédibles (voire encore moins glamour que monsieur et madame Tout le Monde). Je ne me suis pas encore remise des étirements de Burt en short immonde, ni de sa chute du haut d'un muret sur une terrasse de plain-pied. La BO très tranquille est extrêmement sympathique. Personnellement je vivrais bien dans la dernière maison visitée par le couple (pour les cadeaux de Noël, je suis preneuse !). Un film léger, agréable et plein de tendresse auquel je reprocherais juste quelques scènes un peu caricaturales. A noter la présence de Maggie Gyllenhaal, qui crève l'écran avec son rôle complètement décalé de femme mystique vaguement sectaire et franchement dérangée.

 

away-we-go-03.jpg
away-we-go-02.jpg
away-we-go-01.jpg
3,5coeurs.jpg

 

Away we go, un film de Sam Mendes, 2009

 

imaginarium-parnassus 01.jpgEnfin, l'Imaginarium du Dr Parnassus que j'avais follement envie de voir pour avoir simplement aperçu l'affiche... et dont je ne sais pas quoi penser. Le Dr Parnassus permet au commun des mortels d'accéder sans limite à leur imagination après avoir franchi un bien curieux miroir. Chacun se retrouve alors projeté dans un monde unique et complètement démesuré. On songe d'ailleurs un peu à Tim Burton avec Big Fish et Charlie et la Chocolaterie. Les décors sont pour le moins impressionnants, à commencer par cette drôle de charrette tirée par des chevaux en plein Londres, et ce cirque aux couleurs outrancières qui oscille entre le merveilleux et l'inquiétant. Le casting est impressionnant et inclue Jude Law et Johnny Depp, pour ne citer que mes deux favoris. J'ai tout de même trouvé l'univers un peu trop souvent sombre alors que je m'attendais à un film plus léger. J'ai peu rêvé et me suis fatiguée des échanges entre le diable et le docteur, malgré le jeu des deux acteurs auquel je n'ai vraiment rien à reprocher. Un beau film ceci dit, dont le cadre m'a plus séduite que l'histoire en elle-même.

 

imaginarium-02.jpg
imaginarium_03.jpg
L’imaginarium-du-Docteur-Parnassus-03.jpg

3coeurs.jpg

 


L'Imaginarium du Dr Parnassus, un film de Terry Gilliam, 2009

Commentaires

oh bin mince alors...c le scenario d'un episode de la 4eme dim nouvelle generation, ce box!!! ils ont reussi a en faire un film...bin lala...en tout cas de tous les films que tu as critique seul le 3eme m'attire...en tout cas deux grands realisateurs pour les 2 derniers...;o)

Écrit par : rachel | 17/11/2009

J'avoue avoir adoré l'ambiancec sombre et loufoque de Parnassus! Et j'ai effectivement pensé aussi à Burton sur certianes choses!

Écrit par : chiffonnette | 17/11/2009

The box j'hésite à aller le voir, en tout cas la nouvelle de Matheson dont il est tirée est plutôt sympa.

Écrit par : Ori | 17/11/2009

Moi aussi j'ai davantage le goût d'aller au cinéma ces temps-ci. Il y a beaucoup de bons films qui sortent en salle! J'ai hâte de voir entre autres The Young Victoria en décembre (on est en retard sur vous là-dessus!) et Sherlock Holmes.

Écrit par : Maribel | 17/11/2009

C'est drole contrairement à toi, j'ai été déçu par The box, j'ai beaucoup aimé Away we go et j'ai adoré docteur Parnassus!

Écrit par : Trillian | 17/11/2009

Il faudrait vraiment que je me remette au moins un peu au cinoche. Cela dit, sur les 3 que tu évoques, seul le premier me tente et encore...

Écrit par : Cécile de Quoide9 | 18/11/2009

J'ai pas vu The Box, mais je suis tombée sous le charme de Away we go. J'ai ris, j'ai pleuré, j'ai été émue, et je me suis diablement attachée aux deux personnages principaux (même si, effectivement, je ne comprends pas comment Verona fait pour être amoureuse de Burt). J'avoue que sa copine de Phoenix m'a fait hurler de rire !
Le Dr Parnassus est pour la prochaine sortie cinéma !

Écrit par : Céline | 18/11/2009

Bonjour, pour les deux premiers, je les ai vus et j'ai dit tout le mal que j'en pensais dans mes billet du 29/10 et 15/11 et le dernier, je ne l'ai pas encore vu. Bonne après-midi.

Écrit par : dasola | 18/11/2009

Comme si t'avais aps assez de billets à nous pondre, voilà un tag en plus !

Écrit par : Emma | 19/11/2009

Coucou !
Ca fait longtemps hein ? ;)
Bon, j'ai vu Le Docteur Parnassus avant hier, et j'avoue que j'ai été un peu décontenancée aussi. Il y a un goût d'inachevé. Est-ce en rapport avec la mort de l'acteur principal ? Il n'y a pas ce petit truc qui accroche complètement. C'est beau, il y a plein de belles inventions, de belles images, mais.. il manque quelque chose. J'avoue. Voilà; donc je suis un peu du même avis.

Bises ! et souhaitez tous et toutes un bon retour à mon blog ! :D

Écrit par : Léthée | 19/11/2009

Nous avons prévu d'aller voir L'imaginarium du Docteur Parnsassus qui me tente vraiment...

et avons vu cette semaien Le concert : adoré !

Écrit par : liliba | 19/11/2009

Away we go est une très belle histoire. Même avis que toi pour Parnassus, le cadre est magnifique mais je m'attendais à mieux pour l'histoire.

Écrit par : Lulu | 19/11/2009

Malheureusement pour the Box je connais l'histoire car j'ai lu la nouvelle il y a quelques années et elle m'avait bien marquée... Et la misogynie viens sûrement du fait que ça a été écrit dans les années 50 (il me semble)

Écrit par : loula | 19/11/2009

Je viens de poster un article sur un livre de Mary E. Braddon, j'attends tes suggestion sur quel titre réclamer à ma bibliothèque d'acheter:-)

Écrit par : loula | 19/11/2009

J'irai voir "Away we go" cette semaine en VO et "L'imaginarium" en fin de semaine :)

Écrit par : Hambre | 23/11/2009

Vu les deux. Et des avis différant légèrement des tiens:

"The Box" m'a époustoufflé et remué le cerveau - faut dire, ca m'arrive uen fois par jour au moins :-D

"Away we go" était drôle! mais rien de plus!

Écrit par : La nymphette | 23/11/2009

Vu les deux premiers que tu évoques... The Box, quand même, fallait pas s'attendre à un horrible gros méchant blockbuster, c'est Richard Kelly voyons, celui qui avait fait Donnie Darko... Bon, ceci dit, j'ai largement préféré Donnie Darko et j'ai trouvé la fin de The Box un peu foireuse... Mais j'ai tout de même apprécié le film.

Et sinon, tout à fait d'accord avec toi, j'ai adoré Maggie Gyllenhaal dans Away we go (je préférerais toujours son frère, mais ça c'est une autre histoire ;) )

Écrit par : cocola | 24/11/2009

Tout à fait d'accord avec toi pour "Away we go" et la prestation épatante de Maggie Gyllenhaal. (Son mari dans le film, qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Bernard Campan, n'est pas mal non plus ! J'ai très envie de voir le dernier Terry Gilliam, et encore plus après avoir lu ton billet !

Écrit par : Gaëlle Nohant | 27/11/2009

Les commentaires sont fermés.