Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2009

Il était une fois, dans un petit village perdu sous la neige...

atalla_escale.jpgA Kingsey Falls (Québec), plusieurs destins se croisent dans une série de très courts chapitres qui façonnent peu à peu l’histoire du village. Chaque chapitre est comme une nouvelle dont le héros momentané est un habitant que l’on retrouvera parfois en découvrant l’histoire d’un de ses voisins.

 

Ce court roman serait presque une série de nouvelles liées les unes aux autres par l’intervention récurrente de certains personnages. L’idée est ingénieuse, d’autant plus que les personnalités qui se dégagent de ce texte sont souvent attachantes, entières, très humaines. On pense aussi à l'univers des contes, le ton n'est pas loin.

 

C’est un livre touchant qu’on prend beaucoup de plaisir à lire, d’autant plus que la plume de Nora Atalla est souvent charmante.  Malheureusement, malgré le concept séduisant, le récit assez simple perd en dynamisme après les premiers chapitres symboliques et pleins de grâce. Après quelques jours, je ne garde que de vagues souvenirs de la trame de l’histoire (en particulier pour les derniers chapitres), même si je suis séduite par les beaux personnages mis en scène avec beaucoup de sensibilité. Comme la petite Emma, qui écrit des cartes de Saint-Valentin à tous les villageois pour conjurer la mort de son frère ou encore Amélie, tirée de la solitude par l’arrivée inopinée d’un nourrisson sur le pas de sa porte. Un livre un peu trop vite oublié peut-être, mais un bien joli voyage !

 

Extrait tiré du premier texte – « Un cadeau dans la Neige » :

 

Des guirlandes de lumières multicolores brillantaient les façades des bâtisses, s’enroulaient autour des sapins, se suspendaient aux soffites des maisons. Nimbés d’une clarté féérique, des bonshommes de neige, des papas Noël, des rennes tirant des traîneaux trônaient sur les porches gelés. L’hiver avait recouvert de son blanc manteau la nature, les rues et les trottoires ; il avait givré les carreaux des fenêtres et s’étaient formés des glaçons le long des gouttières et des toitures. Les arbres ressemblaient à des yétis tibétains, des géants blêmes aux bras défeuillés et aux doigts crochus qui paraissaient vouloir se saisir de la vieille femme… vielle seulement dans son esprit. Elle se demanda si, du même coup, l’hivert n’avait pas givré le cœur des hommes. S’il n’avait pas semé des glaçons dans l’âme de… de sa… A quoi bon y penser ? (p11)

 

Première lecture pour la présélection du Prix des Cinq Continents.

 

115 p

 

Nora Atalla, Une escale à Kingsey Falls, 2008

Commentaires

C'est quand même réussi côté dépaysement alors ?

Écrit par : Ys | 03/05/2009

comment on fait pour avoir une image à côt" de son commentaire ?

Sinon, ça a quand même l'air pas mal tout ça, j'aime bien les destins croisés.

Écrit par : Lilly | 03/05/2009

C'est quoi le prix des 5 continents ?

Écrit par : fashion | 03/05/2009

Je crois que je vais passer mon tour, mais j'ai aussi envie de savoir comment avoir une petite icône ?

Écrit par : Neph | 03/05/2009

peut-etre un livre de voyage?....quand peux lacher a tout moment parceque ton voisin te parle?...en tout cas tu donnes quand meme envie...;o)..

Écrit par : rachel | 03/05/2009

@ Ys : oui, tout à fait... de toute manière sur le moment j'ai trouvé ce livre charmant.

@ Lilly : je pense qu'il pourrait te plaire. Par contre je ne sais pas s'il est facile à trouver en France mais bon il y a toujours Internet :)

@ Lilly et Neph : http://fr.gravatar.com/site/signup/ Normalement il suffit de s'enregistrer là. Ce n'est pas compliqué du tout et ça prend juste deux ou trois minutes le temps de choisir l'image qu'on veut et sa dimension.

@ Miss Babooshka : merci pour le lien :o)

@ Fashion : c'est un prix destiné à récompenser un roman francophone. Voilà le lien sur wikipedia avec les lauréats depuis 2001 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_des_cinq_continents_de_la_francophonie
Je le connaissais parce que Mabanckou l'a reçu pour "Verre cassé".

@ Rachel : je ne dirais pas que c'est un livre de voyage car je trouve qu'on perd assez rapidement le fil entre les histoires si on le repose trop longtemps (je l'avais fait pour lire autre chose en même temps). C'est plutôt pour se reposer à l'ombre d'un arbre le temps d'une jolie lecture.

Écrit par : Lou | 03/05/2009

Je ne le connaissais pas du tout, ce livre... jamais entendu parler, même mais bon, on s'entend que je ne suis pas particulièrement connaissante!! J'aime bien ce genre de bouquin avec des personnages qui se croisent par contre.

Écrit par : Karine :) | 04/05/2009

Un livre charmant, mais facile à oublier ? J'irais voir à la médiathèque alors :)

Écrit par : Océane | 04/05/2009

@ Karine :) : je sais que tu avais dit une fois que tu ne lisais pas trop de livres québécois... moi non plus, sans doute moins que toi, mais je suis contente d'avoir fait quelques découvertes grâce au P5C ! Je te le recommande si tu aimes ce genre de livre (moi aussi d'ailleurs) :o)

@ Océane : je l'ai oublié un peu trop vite mais vraiment c'est un livre bien écrit et plein de qualités.

Écrit par : Lou | 05/05/2009

Le concept me plaît. Je note.

Écrit par : Edelwe | 06/05/2009

@ Edelwe : encore un livre que j'ai vraiment apprécié malgré mes réserves :o)

Écrit par : Lou | 11/05/2009

Pas mal : je note alors !!!

Écrit par : Hambre | 18/05/2009

@ Hambre : un joli moment de poésie, au pays des contes modernes...

Écrit par : Lou | 18/05/2009

Les commentaires sont fermés.